The Witcher 2: Assassins of Kings

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Witcher 2
Assassins of Kings
Image illustrative de l'article The Witcher 2: Assassins of Kings

Éditeur CD Projekt
Namco Bandai Games
Atari
Développeur CD Projekt

Date de sortie 17 mai 2011 (PC), avril 2012 (Xbox 360)
Genre Action-RPG
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme Linux, OS X, Windows, Xbox 360

Évaluation ESRB : M ?
PEGI : 18
Moteur RED Engine

The Witcher 2: Assassins of Kings est la suite du jeu vidéo The Witcher développé par le studio CD Projekt. Il est sorti le 17 mai 2011 sur PC équipés de Windows. La version dématérialisée du jeu, vendue sur Steam et GOG.com, est éditée par CD Projekt. Les versions boîtes sont quant à elles éditées par Namco Bandai Games en Europe, et par Atari en Amérique du Nord.
Une version totalement repensée pour la console est sortie sur Xbox 360 en avril 2012, un an après la sortie PC.

Histoire[modifier | modifier le code]

Basé sur l'univers médiéval-fantastique d'Andrzej Sapkowski, le jeu propose d'incarner Geralt de Riv, un « Sorceleur » (Witcher en anglais), un chasseur de monstres.

Extrait du dossier de presse de mars 2010

Après avoir aidé à arrêter la rébellion fomentée par l’Ordre de la Rose Ardente et avoir sauvé la vie du Roi Foltest, Geralt est devenu l’une des figures centrales du tumulte politique dans le Royaume de Téméria. Le sorceleur a continué à protéger le Roi durant sa mission pour restaurer la paix dans le pays. Le dernier bastion de l’Ordre a plié devant l’armée royale. La seule tâche qui reste est de pacifier le château rebelle de la baronne La Valette, qui a annoncé sa sécession du Royaume. Cela fait un mois qu’on a tenté d’assassiner le Roi, quand son armée arrive aux portails de la forteresse de la Baronne, se préparant à la bataille finale. Pendant ce temps, Geralt, coincé avec Foltest, ne peut pas commencer sa quête personnelle : découvrir l’identité et l’origine du mystérieux assassin aux allures de sorceleur, responsable de la tentative d’assassinat de Foltest. Une quête qui répondrait à de nombreuses questions...

Brève description de l’histoire

Le joueur prend le rôle de Geralt, un tueur de monstres professionnel qui s’est retrouvé embrigadé dans les troubles politiques du Royaume de Téméria en aidant à écraser la rébellion lancée par l’Ordre de la Rose Ardente, et qui a sauvé la vie du Roi en le protégeant d’un assassin aux allures de sorceleur. Dans la seconde partie de la saga, Geralt demeure au cœur des événements politiques. Il entame sa quête pour révéler l’identité d’un groupe d’assassins responsables du meurtre de dirigeants partout dans les Royaumes du Nord, pour découvrir leur connexion avec les sorceleurs ainsi que leurs mobiles. Son enquête le mènera jusqu’à la rivière Pontar, dans les tumultueuses régions frontalières entre Téméria, Kaedwen et Aedirn, où il sera pris dans un conflit opposant les plus puissantes forces de ce monde.

Scénario[modifier | modifier le code]

Attention ! La section qui suit contient des spoilers, ne la lisez pas si vous n'avez pas fini le jeu.

Il y a très longtemps, un sorceleur du nom de Geralt de Riv poursuivait, avec l'aide de trois autres sorceleurs (Letho de Guletta, Serrit et Auckes), la Chasse Sauvage, un groupe de chevaux et de cavaliers d'allure spetrale parcourant le ciel et enlevant des personnes dans divers villages. Celle-ci avait enlevé Yennefer, la femme qui aime Geralt et réciproquement. Un jour, Geralt sauve la vie de Letho. Arrivés à l'Arbre du Pendu, un elfe de la Chasse Sauvage apparait devant eux, toujours d'apparence spectrale mais son visage était visible. Geralt lui propose de le prendre lui-même et d'épargner Yennefer, l'elfe accepte et Geralt disparaît. Les trois autres sorceleurs poursuivent leur route avec Yennefer et se font capturer par des soldats nilfgaardiens. Ils sont interrogés séparément et au bout d'un moment, l'empereur de Nilfgaard propose une mission aux trois sorceleurs : tuer les rois du Nord pour y semer le chaos, préparant le terrain pour une invasion. Yennefer reste vraisemblablement enfermée à la capitale de Nilfgaard pendant que les têtes couronnées tombent. Demavend, roi d'Aedirn, est assassiné sur son propre navire.

Prologue

Le jeu commence avec Geralt qui est enfermé en prison, il se fait interroger par Vernon Roche, commandant des Stries Bleues (services secrets témériens, Téméria étant un des Royaumes du Nord). Au travers de l'interrogatoire, Geralt revit l'assaut sur la forteresse de la Baronne Maria-Louisa de La Vallette ; il y aide le roi Foltest de Téméria à récupérer ses enfants. Ceux-ci sont bâtards car leur père n'est pas le baron de La Vallette et Foltest craint (à raison) qu'ils soient utilisés comme moyens de pression par les nobles qui pourraient trahir la baronne. Foltest a déjà échappé à une tentative d'assassinat à la fin du jeu précédent et bien que l'assaut se déroule bien puis soit fortement mis en péril par une attaque de dragon, lui et le sorceleur arrivent à la tour où se trouvent les enfants, ces derniers étant accompagnés par un moine aveugle et encapuchonné. Geralt fait preuve d'inattention et le moine, qui n'était autre que Letho, en profite pour assassiner Foltest et s'échapper avec l'aide de Scoia'taels. Geralt est découvert, épée dégainée, devant le cadavre du roi et est arrêté ; c'est ainsi qu'il s'est retrouvé en prison. Après que Vernon lui eut donné la clé de ses menottes pour qu'ils s'échappent et pourchassent le vrai tueur de rois, Geralt découvre que la baronne était enfermée et que l'ambassadeur de Nilfgaard est venu négocier avec elle.

Acte I

Geralt, Triss Merigold (une magicienne avec qui Geralt dormait avant l'assaut), Vernon Roche et ses hommes quittent la forteresse des La Vallette, pour rejoindre une ville du nom de Flotsam, près de laquelle se trouvent des Scoia'taels et leur chef, Iorveth. Geralt et Triss y retrouvent leurs amis, Jaskier et Zoltan, et les sauvent de la potence car le premier était accusé de débauche, pourtant légale, vu la présence d'un bordel en ville, et le deuxième, un nain, condamné d'avoir été vu en présence de Scoia'taels. Pendant leur séjour, Geralt devra combattre le Keyran, créature semblable à un kraken, avec l'aide de Sheala de Tancarville, une autre magicienne ; retrouver sa mémoire et poursuivre le tueur de rois. Il aura aussi une chance (s'il ne se fait pas repérer dans une certaine mission) de détruire la baliste de Bernard Loredo, le commandant de Flotsam, pour réduire son pouvoir sur les navires marchands. Geralt apprend du bras droit capturé des Scoia'taels, Ciaran, que Letho veut tuer Iorveth, maintenant qu'il n'a plus besoin de lui. Geralt va le lui apprendre et conclut un marché : vu qu'ils ont maintenant un ennemi commun, ils vont s'associer pour le coincer. Geralt rejoint Letho avec Iorveth capturé, mais après que les archers elfes aient mis en joue Letho, Vernon et ses hommes apparaissent et foncent dans la mêlée. Le joueur peut choisir d'assommer Iorveth ou de lui donner son arme ; s'ensuit un combat entre les deux sorceleurs dont Letho sort vainqueur mais où il épargne Geralt car il n'a rien contre lui et ce dernier lui avait sauvé la vie. Letho lui dit avant de partir qu'il va se téléporter en Haut-Aedirn en forçant Triss à user de ses pouvoirs.

De retour à Flotsam, il constate qu'un pogrom a éclaté en ville : il s'est dit dans la ville que beaucoup d'hommes de Roche sont morts lors de l'assaut sur les Scoia'taels, les hommes tuent tous les non-humains (nains, elfes) mais certains peuvent être sauvés par le joueur. Geralt va voir ce qu'il est advenu de Triss et apprend de la patronne du bordel ou d'une prostituée (selon les choix du joueur) que Triss et Cédric, elfe de Flotsam, ont tué le garde du corps de Sheala et communiqué avec Philippa Eilhart, la chef de la Loge des Magiciennes, via un mégascope. Il rencontre Cédric agonisant, qui finit par mourir, et de là, plusieurs possibilités s'offrent au joueur, rendant les deux actes suivants totalement différents :

  • Confirmer son alliance avec Vernon, le joueur s'alliera donc lors de l'acte 2 avec le roi Henselt de Kaedwen
  • Confirmer son alliance avec Iorveth, le joueur se rangera donc pendant l'acte 2 du côté de Vergen, ville naine d'Aedirn, avec toutefois des paysans et nobles humains.

Si le joueur choisit d'aider Iorveth, il prendra d'assaut la barge pénitentiaire du port de Flotsam et devra choisir entre poursuivre et tuer Loredo ou sauver des femmes elfes enfermées dans un bâtiment incendié par ce dernier.

S'il choisit de rester du coté de Vernon Roche, il ira tuer Loredo dans sa demeure. Enfin, Geralt quitte Flotsam en bateau avec ses amis et celui qu'il aura décidé d'aider.

Développement[modifier | modifier le code]

  • The Witcher 2 tourne sur le moteur de jeu maison de CD Projekt, appelé « RED Engine ». Son ancien nom (Tsood) a été changé récemment.
  • Le moteur a été créé spécialement pour implémenter des connexions complexes dans l’histoire, la génération d’activités aléatoires par les PNJ et d’autres caractéristiques typiques des RPG, que, par exemple, le CryENGINE ne pouvait pas gérer.
  • Le RED Engine a été testé avec succès sur Xbox360 et PlayStation 3. Le portage prochain du jeu sur Xbox360 a été confirmé début juin 2011 par les membres de l'équipe de direction de CD Projekt.
  • Les temps de chargement ont pratiquement disparu ; ils n'apparaissent que lorsqu'on lance le jeu et quand on change d’acte. Les données d’un acte sont chargées en temps réel.
  • Le RED Engine permet au joueur de sauter, de s’asseoir, d’utiliser des escaliers / échelles.
  • Il existe une animation différente pour chaque obstacle spécifique : une animation quand Geralt saute 2 mètres et une autre quand il saute 2,8 mètres, une autre animation quand il court et saute, une autre quand il marche, et encore une quand il est debout.
  • Geralt peut toujours entrer dans l’eau jusqu’à la taille.
  • L’éditeur de jeu sera probablement publié pour utilisation gratuite après la sortie de The Witcher 2.
  • The Witcher 2 utilise Havok 6.5 (moteur de physique) et un outil d’animation maison.
  • The Witcher 2 utilise un système de génération de PNJ unique. Le système crée des PNJ à partir de modules choisis au hasard (têtes, jambes...). Cela permet d’éviter la Guerre des Clones.
  • Le jeu peut être contrôlé par une manette de jeu ou par la combinaison clavier / souris.

Ventes[modifier | modifier le code]

Le jeu est vendu dans 4 éditions différentes comportant toutes, en plus du jeu, de nombreux bonus tels que les musiques ou un guide. Les acheteurs peuvent donc se procurer une version dématérialisée, vendue sur différentes plateformes de jeux dématérialisés ou deux éditions matérielles, l'édition Premium ayant le même contenu que la version dématérialisée et une édition Collector contenant des ajouts supplémentaires tel qu'un livre d'artworks, un buste de Geralt et un jeu de dés. Cette dernière version contient également un contenu téléchargeable inédit pour le jeu qui change selon le vendeur. La dernière édition se nomme Enhanced Edition et est disponible uniquement sur Xbox 360 en tant que telle, mais les contenus qui font évoluer le jeu sont disponibles en mise à jour gratuite pour les joueurs PC.

Configuration matérielle[modifier | modifier le code]

Minimale :

  • Système d'exploitation : Microsoft Windows XP / Vista / 7
  • Processeur : Intel Core 2 Duo 2,2 GHz ou AMD Athlon x22,5 GHz
  • Mémoire vive : 1 Go pour Microsoft Windows XP / 2 Go pour Microsoft Windows Vista et 7
  • Carte graphique : nVidia GF 8800, 512 Mo VRAM ou AMD HD 3850, 512 MB VRAM
  • Disque dur : 8 Go pour le jeu et 8 Go pour le contenu additionnel

Recommandée :

  • Système d'exploitation : Microsoft Windows XP / Vista / 7
  • Processeur : Intel ou AMD quad-core
  • Mémoire vive : 3 Go pour Microsoft Windows XP / 4 Go pour Microsoft Windows Vista et 7
  • Carte graphique : nVidia GTX 260, 1 024 Mo VRAM ou AMD HD 4850, 1 024 Mo VRAM
  • Disque dur : 8 Go pour le jeu et 8 Go pour le contenu additionnel

Liens externes[modifier | modifier le code]