Les Compères

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les Compères
Réalisation Francis Veber
Scénario Francis Veber
Acteurs principaux
Sociétés de production DD Productions
Efve Films
Fideline Films
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie
Durée 89 minutes
Sortie 1983

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Compères est un film français réalisé par Francis Veber, sorti en 1983.

Le film se situe dans la même veine que Les Fugitifs et La Chèvre.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Tristan (Stéphane Bierry), un jeune homme de 17 ans, a fait une fugue avec sa petite amie. Ensemble ils sont allés jusqu'à Nice. Devant la passivité de la police locale et de son mari Paul (Michel Aumont) ne faisant pas assez d'efforts pour le retrouver, sa mère Christine (Anny Duperey) décide de faire appel à un ancien amant, un journaliste costaud et téméraire nommé Jean Lucas (Gérard Depardieu), mais celui-ci refuse de rechercher Tristan. Christine se tourne alors vers un autre amant de l'époque, le timide suicidaire François Pignon (Pierre Richard), qui accepte de le chercher et part pour Nice. Mais entretemps Lucas se rend également à Nice dans le cadre de son travail et une fois sur place en profite pour se lancer à la recherche du fils, qui a désormais deux papas à ses trousses...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Il s'agit du troisième long métrage de Francis Veber.
  • Ce film marque les débuts de Stéphane Bierry, alors âgé d'à peine 20 ans. Après des années de carrière discrètes, l'acteur est devenu célèbre auprès du jeune public avec son rôle de Stéphane Prieur dans la série Plus belle la vie.
  • Dans le rôle de l'inspecteur Verdier, on retrouve Jacques Frantz qui s'orientera par la suite vers le domaine du doublage et deviendra entre autres les voix françaises de Robert De Niro et Mel Gibson.
  • Un des thèmes du film, à base de guitares électriques, sera ré-entendu plusieurs fois : D'abord dans le film Levy et Goliath (1987) puis dans une publicité pour la radio FIP (qui d'ailleurs reprend exclusivement des thèmes composés par Vladimir Cosma) dans les années 1990.
  • En 1997, Ivan Reitman réalise une reprise américaine intitulée Drôles de pères, avec Robin Williams et Billy Crystal.
  • En 2014, dans le film Bird People, la sonnerie du portable de Roschdy Zem est le thème principal du film Les Compères.

Erreur[modifier | modifier le code]

Après que Lucas a appelé son patron pour lui annoncer qu'il a trouvé des preuves permettant de coincer Rossi, Pignon lui demande « Les deux types qui m'ont découpé mon costume ce matin, ça ne serait pas à cause de vous par hasard ? ». Or cette action s'est produite non pas le matin même mais celui de la veille.

Nominations[modifier | modifier le code]

9e cérémonie des César[modifier | modifier le code]

Diffusion en France[modifier | modifier le code]

Dans son enquête de septembre 2014 concernant les 20 films de cinéma les plus regardés par les Français entre 1989 et 2014 lors de leur diffusion à la télévision française, Médiamétrie indique que le film avait été vu par 13,32 millions de téléspectateurs le 14 avril 1992 ; il arrivait donc en 15e position de la liste des films les plus vus [1] .

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]