Le Monde de Narnia : Le Lion, la Sorcière blanche et l'Armoire magique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le Monde de Narnia :
Le Lion, la Sorcière blanche et l'Armoire magique
Titre québécois Les Chroniques de Narnia : L'Armoire magique
Titre original The Chronicles of Narnia: The Lion, the Witch and the Wardrobe
Réalisation Andrew Adamson
Scénario Ann Peacock, Andrew Adamson, Christopher Markus et Stephen McFeely
Acteurs principaux
Sociétés de production Walden Media
Walt Disney Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre Fantasy
Durée 143 minutes
Sortie 2005

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Monde de Narnia : Le Lion, la Sorcière blanche et l'Armoire magique ou Les Chroniques de Narnia : L'Armoire magique au Québec (The Chronicles of Narnia: The Lion, the Witch and the Wardrobe) est un film américain réalisé par Andrew Adamson, sorti en 2005. Il est tiré du roman de C. S. Lewis, Le Lion, la Sorcière blanche et l'Armoire magique publié en 1950, premier tome de la série littéraire Le Monde de Narnia dans l'ordre d'écriture. Il s'agit du premier film de la série cinématographique Le Monde de Narnia.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Quatre enfants, Peter, Susan, Edmund et Lucy Pevensie sont envoyés dans le manoir du professeur Digory Kirke à la campagne pour fuir Londres et les bombardements pendant la Seconde Guerre mondiale. En jouant à cache-cache, Lucy découvre une armoire qui l'emmène, même si elle ne le sait pas encore, dans un autre monde : Narnia. Elle y fait la connaissance d'une étrange créature mi-homme mi-chèvre, le faune Tumnus. Lucy raconte son aventure à ses frères et à sa sœur, mais aucun d'eux ne la croit. Un jour qu'ils sont poursuivis par leur tutrice, ils vont se cacher dans cette fameuse armoire et découvrent eux aussi ce monde différent.

Les quatre enfants décident de se rendre chez M. Tumnus, selon les désirs de Lucy, qui fière, veut montrer à ses frères et à sa sœur à quel point elle avait raison. Malheureusement, le faune a mystérieusement disparu, enlevé par la police de la Reine de Narnia, selon une loi qui interdirait de côtoyer des humains. C'est alors que les enfants rencontrent des castors, qui leur racontent alors la fameuse prophétie : « Deux fils d'Adam et deux filles d'Ève » devront se placer aux côtés du Lion Aslan, pour vaincre dans une grande bataille, la Sorcière Blanche, usurpatrice qui se proclame reine et qui maintient un hiver glacial à Narnia et les habitants sous une dictature.

Malheureusement, entre-temps, Edmund, déjà venu auparavant en suivant Lucy, s'enfuit de la maison des Castors et se rend chez la Sorcière qu'il avait rencontrée ; cette dernière lui ayant promis ce qu'il désirait. La disparition du garçon pousse son frère et ses sœurs à accepter de combattre auprès d'Aslan, afin de le sauver.

Ils sont attaqués par les loups de la Sorcière mais finalement sauvés par le Père Noël qui leur remet à chacun un objet précieux dans la lutte contre la Sorcière blanche : Lucy reçoit une potion de guérison et un poignard, Susan, un carquois avec des flèches et un cor d'appel, et Peter, une épée et un bouclier. Les trois frères, accompagnés des castors, se rendent chez Aslan qui leur promet de ramener Edmund. Ce dernier les rejoint après avoir été libéré par quelques soldats envoyés par Aslan.

Peu de temps après, la Sorcière Blanche se rend au campement d'Aslan et de son armée et réclame la possession d'Edmund car selon une ancienne loi de Narnia, la vie des traîtres lui appartient. Aslan, désirant s'entretenir avec elle en secret, lui demande d'épargner Edmund s'il se livre à la place du jeune garçon ; la sorcière accepte. La nuit tombée, Aslan quitte le campement pour respecter son pacte et se livrer à la Sorcière, mais il est suivi par Lucy et Susan. Ces dernières assistent en cachette à un rituel au cours duquel la Sorcière tue le Lion avec un poignard au dessus d'une table de pierre et promet à ses troupes une victoire lors de la bataille à venir. Susan et Lucy, en chagrin, passent la nuit au côté d'Aslan et envoient un message à leurs frères grâce à la magie des arbres. Le lendemain, alors qu'elles s'apprêtent à partir, la table de pierre se brise et Aslan est debout. Il leur explique que quand un innocent prend la place d'un traître pour se faire sacrifier, la mort fait demi-tour.

Dans les deux camps, tout le monde se prépare à la bataille finale ; l'armée de la Sorcière Blanche est plus nombreuse. S'ensuit alors un affrontement épique entre les troupes de la Sorcière constituées notamment de minotaures, de loups et d'autres créatures maléfiques, et l'armée d'Aslan commandée par Peter composée de centaures, d'aigles, de guépards, de faunes, de gryphons et autres créatures mythiques. La Sorcière Blanche participe en personne au combat et domine aisément ses adversaires. Peter et ses troupes décident de battre en retraite.

Pendant ce temps, Aslan, Susan et Lucy partent vers le château de glace de la Sorcière où Aslan redonnent vie à tous ceux qui ont été transformés en pierre. La bataille commence à tourner en faveur de la Sorcière ; celle-ci, voulant en finir, se dirige vers Peter. Edmund, voulant protéger son frère, casse le bâton de la Sorcière avec son épée mais est gravement blessé après avoir reçu un coup de lance dans l'estomac. Peter, qui a assisté à la scène, affronte la Sorcière mais finit par être dominé. Alors que la Sorcière s'apprête à le tuer, Aslan arrive avec des renforts et dans un rugissement, bondit vers la Sorcière Blanche et la tue. Les renforts éliminent le reste de l'armée de la Sorcière et la bataille est terminée. Peter, Lucy et Susan retrouvent Edmund, alors mourant, allongé dans l'herbe et se vidant de son sang. Il est sauvé in extremis par Lucy à l'aide de la potion guérisseuse du Père Noël. Aslan libère encore ceux qui ont été transformés en statues durant la bataille.

Dans le magnifique palais de Cair Paravel, Les Pevensie sont finalement couronnés Rois et Reines de Narnia. Plus tard, les enfants deviennent adultes et gouvernent avec sagesse. Un jour, durant une partie de chasse, ils redécouvrent le lieu par lequel ils étaient entrés dans ce pays enchanté. Ils sortent de l'armoire magique et retrouvent leur apparence de départ, des enfants, au moment où le professeur Kirke entre dans la pièce et regarde l'armoire ouverte en souriant ; il ne s'est écoulé qu'un bref instant depuis qu'ils étaient entrés dans cette armoire.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Et les voix de :

Production[modifier | modifier le code]

Genèse[modifier | modifier le code]

Il ne s'agit pas de la première adaptation du roman. Il y eut tout d'abord The Lion, the Witch and the Wardrobe, série de dix épisodes de 30 minutes réalisée en 1967, suivi par Le Lion et la Sorcière blanche, film d'animation réalisé par Bill Meléndez en 1979 et enfin, The Lion, the Witch and the Wardrobe, téléfilm anglo-saxon de près de trois heures réalisé par Marilyn Fox en 1988.

Scénario[modifier | modifier le code]

Il existe certaines différences entre le livre et le film. Par exemple, dans le film, la sorcière blanche a promis à Edmund de lui donner tout ce qu'il désirait. Dans le livre, il est sous l'emprise des loukoums magiques que la Reine lui a offert, créant ainsi une sorte de dépendance.

Casting[modifier | modifier le code]

Michelle Pfeiffer s'était vue offrir le rôle de la Sorcière blanche mais dut décliner l'offre pour cause d'obligations familiales. Elle aura été la seule star hollywoodienne à avoir été contactée pour un rôle.

Le rôle du professeur Digory Kirke devait à l'origine être interprété par Marlon Brando, mais celui-ci décéda en 2004 quelques mois avant le tournage de ses scènes. C'est finalement l'acteur Jim Broadbent qui reprendra le rôle.

Bande originale[modifier | modifier le code]

The Chronicles of Narnia: The Lion, the Witch and the Wardrobe
No TitreInterprète Durée
1. The Blitz, 1940 2:33
2. Evacuating London 3:39
3. The Wardrobe 2:55
4. Lucy Meets Mr. Tumnus 4:11
5. A Narnia Lullaby 1:13
6. The White Witch 5:31
7. From Western Woods Of The Beaversdam 3:34
8. Father Christmas 3:20
9. To Aslan's Camp 3:12
10. Knighting Peter 3:49
11. The Stone Table 8:07
12. The Battle 7:08
13. Only The Beginning Of The Adventure 5:32
14. Can't Take It InImogen Heap 4:43
15. WunderkindAlanis Morissette 5:20
16. Winter LightTim Finn 4:13
17. Where (Bonus Track)Lisbeth Scott 1:55
70:40

Accueil[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Monde Monde 744 782 845 $[réf. nécessaire] N/A N/A
Drapeau des États-Unis États-Unis 291 709 845 $ N/A N/A
Drapeau de la France France 5 262 467 entrées (33 829 693 $) N/A N/A

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Année Prix Catégorie Résultat
2005 Phoenix Film Critics Society Awards Meilleure performance par une jeune actrice pour Georgie Henley Lauréat

Saturn Award Meilleurs Costumes Lauréat
Meilleur maquillage Lauréat


Meilleur film fantastique Nomination
Meilleure réalisation pour Andrew Adamson Nomination
Satellite Awards Meilleur film d'animation Lauréat
2006 78e cérémonie des Oscars Meilleur maquillage pour Howard Berger et Tami Lane Lauréat
Meilleur mixage de son pour Terry Porter
Meilleurs effets visuels
Nomination
Broadcast Film Critics Association Awards Meilleur film familial Lauréat
Online Film Critics Society Awards Meilleure performance pour Georgie Henley Nomination
World Soundtrack Awards Meilleure musique originale écrite pour un film pour Harry Gregson-Williams Nomination
59e cérémonie des BAFTA Awards Meilleur maquillage et coiffure Lauréat

Meilleurs costumes pour Isis Mussenden Nomination

Meilleurs effets visuels Nomination
CAMIE Awards Meilleure équipe de film

Charlie Nelson (Walt Disney Pictures)
Brigham Taylor (Disney vice-president productions)
Mark Johnson (producteur)
Philip Steuer (producteur)
Douglas Gresham (co-producteur)
Andrew Adamson (réalisateur)
Ann Peacock (scénario)
Christopher Markus (scénario)
Stephen McFeely (scénario)
Georgie Henley (actrice)
William Moseley (acteur)
Skandar Keynes (acteur)
Anna Popplewell (actrice)

Lauréat
63e cérémonie des Golden Globes Golden Globe Award de la meilleure musique originale pour Harry Gregson-Williams Nomination
Golden Globe Award de la meilleure chanson originale pour Alanis Morissette Nomination
MovieGuide Awards Meilleur film pour famille Lauréat
Prix Epiphany Lauréat
MTV Movie Awards MTV Movie Award du meilleur méchant pour Tilda Swinton Nomination
CFCA Awards Meilleure actrice prometteuse pour Georgie Henley Nomination
11e cérémonie des Empire Awards Meilleur espoir féminin pour Georgie Henley Nomination
Meilleur espoir masculin pour James McAvoy Nomination
Meilleur film de science-fiction/fantaisie Nomination
27e cérémonie des Young Artist Awards Meilleur film familial Lauréat
Meilleure jeune actrice pour Georgie Henley Lauréat
Meilleur jeune acteur pour William Moseley Nomination

Controverses[modifier | modifier le code]

La prononciation du nom Aslan dans l'adaptation française ainsi que la voix française du lion ont déçu beaucoup de fans. De ce fait, une pétition (sondage) a été lancée par deux importants sites traitant de Narnia.[réf. nécessaire]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Postérité[modifier | modifier le code]

Le son de la flûte de pan de M. Tumnus a été repris par le rappeur québécois Manu Militari pour sa musique intitulée Grande plume.

Suites[modifier | modifier le code]

Deux suites sont sorties, adaptant les histoires suivantes de la série de romans (dans l'ordre d'écriture) :

Un projet de quatrième film est en cours pour 2018-2019 :

  • Le Monde de Narnia : Le Fauteuil d'Argent

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]