Section de recherches (série télévisée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Section de recherches.

Section de recherches

Description de l'image Logo Section de recherches.jpg.
Genre Série policière
Création Steven Bawol
Dominique Lancelot
Production Dominique Lancelot
Acteurs principaux Xavier Deluc
Chrystelle Labaude
Franck Sémonin
Manon Azem
Julie Fournier
Musique Simon Cloquet-Lafollye (2006-2013)
Guillaume de la Chapelle (2014)
Pays d'origine Drapeau de la France France
Chaîne d'origine TF1
Nb. de saisons 9
Nb. d'épisodes 90
Durée 52 minutes (environ)
Diff. originale 11 mai 2006 – en production
Site web http://www.sectionderecherches.fr

Section de recherches est une série télévisée policière française, créée par Steven Bawol et Dominique Lancelot et diffusée depuis le 11 mai 2006 sur TF1.

En Belgique, la série est diffusée sur La Une depuis le 9 novembre 2013[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

La Section de recherches est une unité spéciale de la Gendarmerie nationale, chargée des affaires les plus complexes. À Bordeaux (de 2006 à 2013) puis à Nice (depuis 2014), les enlèvements d'enfants, les disparitions, les crimes crapuleux ou sexuels sont le lot quotidien des enquêteurs de cette unité de recherches. À la recherche de témoins, l'équipe est habilitée à étendre ses enquêtes au-delà des frontières de la France.

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Acteurs ayant quitté la série[modifier | modifier le code]

Raison du départ : quitte la gendarmerie.
Raison du départ : quitte la SR pour préserver son fils de la mort de son père.
  • Kamel Belghazi : capitaine puis commandant Enzo Ghemara, chef du groupe homicide (saisons 1 à 5), puis directeur de la Section de recherches (saisons 5 à 7)
Raison du départ : meurt lors d'une explosion durant une enquête.
Raison du départ : tuée par Stéphane Leusieur.
Raison du départ : tueur en série arrêté par les gendarmes.
  • Jean-Pascal Lacoste : gendarme, puis maréchal des logis-chef, puis adjudant, puis adjudant-chef Luc Irrandonéa, spécialiste en informatique (saisons 1 à 7, invité saison 8)
Raison du départ : part travailler dans les îles.
Raison du départ : part travailler à l'État-Major à Paris.
Raison du départ : disparaît de la série à la suite du changement de SR.
Raison du départ : disparaît de la série à la suite du changement de SR.

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

La série est développée en même temps qu'une autre série de TF1 : RIS police scientifique. La productrice décide donc de se différencier de cette série sur tous les aspects. Elle choisit de mettre en scène des gendarmes en province, son choix s'orientera sur Bordeaux, afin de pouvoir utiliser différents types de décors. De plus, elle décide de jouer la carte de l'humain, inspirée par les séries américaines comme Cold Case : Affaires classées ou FBI : Portés disparus[2].

La série est l'une des rares françaises à être écrite avec le procédé de la « writing room », à la manière des processus d'écriture des séries américaines. Dominique Lancelot est à la fois productrice et scénariste du programme, ce qui lui donne une position de show runner[2]. Les scénaristes travaillent en deux ateliers pour pouvoir sortir deux scénarios à la fois. Ils se retrouvent plusieurs jours par semaine pour travailler ensemble sur un scénario. Un des scénaristes est ensuite désigné pour écrire le séquencier, un autre auteur reprend par la suite pour écrire les dialogues. Chaque scénario passe donc entre plusieurs mains avant de recevoir l'approbation du show runner pour le tournage[3]. La série est donc écrite en flux tendu, dès qu'un épisode est finalisé, il est tourné, ce qui est assez rare pour une série française habituée à tourner par saisons. Le budget d'un épisode est de 900 000 € auxquels il faut ajouter la participation du CNC de 100 000 €, soit un budget d'un million d'euros par épisode[4].

En 2013, après la septième saison, la production décide d'effectuer de nombreux changements pour la saison suivante. Ils déménagent la brigade, quittant Bordeaux pour s'installer à Nice[5]. La productrice explique que ce changement est dû à des contraintes techniques et créatives. La météo pas toujours clémente de la Gironde créait beaucoup de problèmes pour le tournage des nombreuses scènes en extérieur. Les scénaristes ayant envie de développer l'aspect feuilletonnant de la série, il fallait une météo plus clémente comme celle des Alpes-Maritimes[6].

Casting[modifier | modifier le code]

En 2008, Linda Hardy intègre le casting de la troisième saison en tant que l'adjudant-chef Claire Linsky[7]. Elle décide de quitter la série en fin de saison suivante, en 2010, pour se concentrer sur sa famille[8].

En 2011, deux nouveaux personnages font leur apparition dans la cinquième saison : l'adjudant Fanny Caradec jouée par Félicité Du Jeu[9] et le gendarme Marc-Olivier Delcroix interprété par Vincent Primault.

La septième saison connait de nombreux changements de casting. Félicité Du Jeu quitte la série car, enceinte, elle met sa carrière entre parenthèse pour mettre au monde une petite fille[10]. Kamel Belghazi quitte également la série à la mi-saison[11]. Manon Azem, elle, rejoint la série peu après dans le rôle de l'adjudant Sarah Casanova[10].

En 2013, le déménagement de la série de Bordeaux à Nice pour la huitième saison entraîne de nombreux changements dans le casting : à part Xavier Deluc et Chrystelle Labaude, tous les autres acteurs (Jean-Pascal Lacoste, Virginie Caliari, Manon Azem, Olivia Lancelot et Bernard Montiel) sont remerciés. De nouveaux comédiens font leur entrée en scène dans la nouvelle brigade : Franck Sémonin dans le rôle du lieutenant Lucas Auriol, Christian Vadim dans celui du procureur Thierry Calvi, et Julie Fournier en lieutenant Roxane Janin[12]. Les rejoignent Stéphane Soo Mongo en adjudant Alexandre Sainte-Rose, et Felicité Chaton en adjudant Victoire Cabral. Finalement, Manon Azem réintègre le casting de la huitième saison au cinquième épisode, et les autre acteurs remerciés viennent faire des apparitions le temps d'un épisode[13].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage des six premières saisons se déroule à Bordeaux et en région Aquitaine pour les scènes extérieurs et à Paris pour les scènes intérieurs.

Le tournage du final de la cinquième saison à La Réunion a duré 24 jours[14].

Le tournage de la sixième saison débute fin février 2011 pour une durée prévue de neuf mois[15].

Pour tourner la septième saison en 2012, la production quitte Bordeaux pour s'installer à Angoulême et dans le département de la Charente[16]. Le tournage s'étale d'avril à décembre 2012[17].

Depuis la huitième saison et la relocalisation de la série à Nice, la production a installé ses studios dans une ancienne usine de parfumerie de la zone d'activités de Grasse (Alpes-Maritimes)[18]. Le tournage de la huitième saison débute en avril 2013 dans la région[19].

Le tournage de la neuvième saison commence le 24 mars 2014[20].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Liste non-exhaustive des personnes ayant travaillé sur la série

Diffusion internationale[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

La série comporte à ce jour neuf saisons. Les saisons 1 à 7 mettent en scène la Section de recherches de Bordeaux. Les saisons 8 et 9 mettent en scène la Section de recherches de Nice.

Saison Nombre
d'épisodes
Horaire Diffusion en France Audiences (en millions)
Début de saison Fin de saison Première Finale Moyenne
1 4 Jeudi 20 h 55 11 mai 2006 18 mai 2006 8,41 [22] 7,79 [23] 8,02
2 8 6 septembre 2007 28 septembre 2007 6,63 [24] 5,21 [25] 5,75
3 10 20 novembre 2008 29 janvier 2009 6,64 [26] 7,50 [27] 6,73
4 14 10 septembre 2009 11 mars 2010 5,46 [28] 6,74 [29] 6,36
5 14 10 mars 2011 28 avril 2011 6,90 [30] 7,35 [31] 7,10
6 10 26 avril 2012 24 mai 2012 6,41 [32] 6,01 [33] 6,35
7 16 28 février 2013 18 avril 2013 6,60 [34] 6,60 [35] 6,74
8 12 27 février 2014 3 avril 2014 6,79 [36] 7,34 [37] 6,90
9 12 5 février 2015 inconnue 6,29 [38] inconnue inconnue

Univers[modifier | modifier le code]

Personnages[modifier | modifier le code]

L'équipe originale du groupe homicide de la Section de recherches de Bordeaux est composée du major Martin Bernier, de l'adjudant Mathilde Delmas et du gendarme Luc Irrandonéa sous les ordres du capitaine Enzo Ghemara. Les techniciens en identification criminelle (TIC), dont fait partie Léon, sont dirigés par le capitaine Nadia Angeli. Le lieutenant Nathalie Charlieu est à la tête du groupe d'observation et de surveillance (GOS). La Section de recherches est dirigée par le colonel Derville.

Au début de la troisième saison, le technicien Léon ne fait plus parti du TIC et l'adjudant-chef Claire Linsky intègre le groupe, qu'elle finit par quitter dans la saison suivante pour préserver son fils. La cinquième saison apporte plusieurs changements à l'équipe : Enzo Ghemara devient le nouveau directeur de la SR en remplacement du colonel Derville, muté à l'état-major, et Martin Bernier prend la tête du groupe homicide. De nouveaux personnages font leur apparition : l'adjudant Fanny Caradec, le technicien du TIC Marc-Olivier Delcroix et le procureur de la République Alain Berger.

Dans la septième saison, Fanny Caradec quitte la SR pour s'éloigner de Martin Bernier, le commandant Enzo Ghemara meurt dans une explosion à la mi-saison, et l'adjudant Sara Cazanova rejoint l'équipe. La découverte de l'identité d'un tueur en série, membre de l'équipe, en fin de saison, fait exploser le groupe.

Un an plus tard, dans la huitième saison, Martin Bernier reprend du service à la tête du groupe homicide de la Section de recherches de Nice. Sa toute nouvelle équipe est composée des lieutenants Lucas Auriol et Roxane Janin, et des adjudants Alexandre Sainte-Rose et Victoire Cabral. Après le décès du chef du TIC, Bernier fait appel à Nadia Angeli pour le remplacer. Thierry Calvi est le nouveau procureur de la République. Au cours de la saison, l'adjudant Sara Cazanova, ancienne de la SR de Bordeaux, rejoint la nouvelle équipe de Nice.

Accueil[modifier | modifier le code]

Audiences[modifier | modifier le code]

Les huit premières saisons de la série sont suivies en moyenne par 6,9 millions de téléspectateurs. Le premier épisode de la première saison réalise la meilleure audience de la série avec 8,41 millions de téléspectateurs, soit 33,8 % de part d'audience. Le sixième épisode de la deuxième saison réalise la plus mauvaise audience de la série en attirant seulement 5,1 millions de téléspectateurs, soit 27,8 % de part d'audience.

La première saison est suivie par une moyenne de 8,02 millions de téléspectateurs. La seconde saison perd plus de 2 millions de téléspectateurs, tombant à une moyenne de 5,75 millions de téléspectateurs. La troisième saison regagne 1 million de téléspectateur, avec une moyenne de 6,73 millions de téléspectateurs. La quatrième saison, diffusée en deux parties, connait un léger recul d'un peu moins de 400 000 téléspectateurs, attirant 6,36 millions de téléspectateurs. La cinquième saison voit son audience en hausse de 740 000 téléspectateurs, se hissant à une moyenne de 7,10 millions de téléspectateurs. C'est la meilleure audience moyenne de la série depuis la première saison. La sixième saison est en baisse, retrouvant le niveau de la quatrième saison avec 6,35 millions de téléspectateurs. La septième saison regagne 400 000 téléspectateurs, attirant 6,74 millions de téléspectateurs. Pour la première fois, un épisode de la série rentre dans le top 100 des meilleures audiences de la télévision française de l'année. Le septième épisode se hisse à la 96e place avec une audience consolidée[N 1] de 7,40 millions de téléspectateurs, soit 28 % de part d'audience[39].

À partir de la huitième saison, la série ne se déroule plus à Bordeaux mais à Nice. Le changement de localisation de la série s'accompagne d'une légère hausse de l'audience de 160 000 téléspectateurs, retrouvant son plus haut niveau depuis la cinquième saison avec 6,90 millions de téléspectateurs. Cette année, cinq épisodes se placent dans le top 100 des meilleures audiences de la télévision française de 2014. Le onzième épisode se place 82e, le troisième épisode, 83e, le septième épisode, 91e, le cinquième épisode, 92e, et le neuvième épisode, 95e, avec des audiences consolidées[N 1] entre 7,5 et 7,3 millions de téléspectateurs[40].

Audience française moyenne par saison*

Réception critique[modifier | modifier le code]

La série obtient une note de 2,2/5 sur Allociné pour 621 notes dont 55 critiques.

La septième saison de la série se classe 5e dans le top 10 des séries françaises les plus appréciées en 2013 avec une note de 8,5/10, selon QualiTV, le baromètre annuel de satisfaction des téléspectateurs établi par France Télévisions et Harris Interactive[41].

Produit dérivés[modifier | modifier le code]

  • Coffret DVD intégral de la saison 1, paru le 25 octobre 2007 en France[42] ;
  • Coffret DVD intégral de la saison 2, paru le 5 mars 2009 en France[43].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b L'audience consolidée consiste en l'audience du programme lors de sa diffusion à laquelle on ajoute l'audience des visionnages différés à 7 jours.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « La Section de recherches enquête sur La Une », sur RTBF,‎ 6 novembre 2013
  2. a et b « C'est quoi un showrunner à la française ? », sur Allociné,‎ 11 janvier 2010
  3. Alexandre Letren, « Qui se cache derrière Section de recherches ? », sur season1.fr,‎ 23 juillet 2013
  4. « Sections de recherche », sur Première
  5. Laurent Chignaguet, « Section de recherches déménage à Nice », sur TV Magazine,‎ 18 avril 2013
  6. Jean-Marc Barenghi, « Section de recherches change tout : les nouveautés de la saison 8 », sur TV Magazine,‎ 27 février 2014
  7. « Linda Hardy enquête pour Section de recherches », sur TV Magazine,‎ 17 décembre 2007
  8. « Linda Hardy dans une série US », sur TV Magazine,‎ 03 juillet 2010
  9. Aurélie Demarcy, « Félicité Du Jeu, de Spielberg à Section de recherches », sur toutelatele.com,‎ 7 mars 2011
  10. a et b « Félicité Du Jeu (Section de recherches) : Maman d'une petite fille », sur purepeople.com,‎ 14 février 2013
  11. Robin Girard-Kromas, « Section de recherches, saison 7 : les héros quittent le navire », sur toutelatele.com,‎ 28 février 2013
  12. « Section de recherches, saison 8 : De nouvelles têtes arrivent, et d'autres partent », sur Première,‎ 3 mai 2013
  13. Isabelle Dhombres, « [Exclu] Jean-Pascal Lacoste bientôt de retour dans Section de recherches », sur Télé Star,‎ 4 mars 2014
  14. V.M, « Les héros de Section de recherches s'envolent pour l'île de la Réunion », sur purepeople.com,‎ 28 avril 2011
  15. J.-P. T., « Neuf mois de tournage pour quatorze épisodes », sur Sud Ouest,‎ 27 décembre 2010
  16. Bertrand Ruiz, « Sections de recherches : les enquêteurs de TF1 vont quitter Bordeaux pour Angoulême », sur Sud Ouest,‎ 28 février 2012
  17. « Section de recherches quitte la Charente à la fin de l'année », sur Charente libre,‎ 14 novembre 2012
  18. « Section de recherches à Grasse (Alpes-Maritimes) »,‎ 16 mai 2013
  19. Vincent-Xavier Morvan, « Section de recherches prend ses quartiers à Nice », sur Metro,‎ 28 avril 2013
  20. Aubéry Mallet, « Section de recherches, saison 9 : le tournage a déjà commencé », sur purebreak.com,‎ 3 avril 2014
  21. « Navarro rempile dans l'armée russe », sur 20 minutes,‎ 10 mars 2009
  22. « Une section appréciée sur TF1 », sur toutelatele.com,‎ 12 mai 2006
  23. « Section de recherches : pari gagné », sur toutelatele.com,‎ 19 mai 2006
  24. Jérôme Roulet, « La Section de recherches de TF1 en tête », sur toutelatele.com,‎ 7 septembre 2007
  25. Jérôme Roulet, « Une fin de saison en tête pour Section de recherches », sur toutelatele.com,‎ 28 septembre 2007
  26. Émilie Lopez, « Retour remarqué pour Section de recherches », sur toutelatele.com,‎ 21 novembre 2008
  27. Émilie Lopez, « Plus de 7 millions de fans de Section de recherches », sur toutelatele.com,‎ 30 janvier 2009
  28. Émilie Lopez, « Section de recherches au coude à coude avec Envoyé spécial », sur toutelatele.com,‎ 11 septembre 2009
  29. Tony Cotte, « Fin de saison à succès pour Section de recherches  », sur toutelatele.com,‎ 12 mars 2010
  30. Alexandre Raveleau, « Yves Rénier renoue avec le succès dans Section de recherches », sur toutelatele.com,‎ 11 mars 2011
  31. Alexandre Raveleau, « Section de recherches se fait une Place au soleil sur TF1 », sur toutelatele.com,‎ 29 avril 2011
  32. Alexandre Raveleau, « Retour plus difficile que prévu pour Section de recherches », sur toutelatele.com,‎ 27 avril 2012
  33. Alexandre Raveleau, « Xavier Deluc et Jean-Pascal Lacoste, des Matadors sur TF1 ? », sur toutelatele.com,‎ 25 mai 2012
  34. Julien Lalande, « Audiences : Section de recherches en tête, M6 et Arte faibles, Star Academy finit à 1,2 million », sur PureMédias,‎ 1er mars 2013
  35. Julien Lalande, « Audiences : Section de recherches leader, France 3 et Arte en forme, TMC faible », sur PureMédias,‎ 19 avril 2013
  36. Benoit Daragon, « Audiences : Bon retour pour Section de recherches, Le Discours d'un roi et la soirée football de W9 en forme », sur PureMédias,‎ 28 février 2014
  37. Benoit Daragon, « Audiences : Section de recherches loin devant Envoyé spécial, record historique pour W9 avec la ligue Europa », sur PureMédias,‎ 4 avril 2014
  38. Kevin Boucher, « Audiences : Section de recherches de retour en baisse, Le Transporteur et Nouvelle Star faiblissent », sur PureMédias,‎ 6 février 2015
  39. Benoit Daragon, « Les 100 meilleures audiences de la télévision en 2013 », sur PureMédias,‎ 30 décembre 2013
  40. Benoit Daragon, « Les 100 meilleures audiences de la télévision en 2014 », sur PureMédias,‎ 30 décembre 2014
  41. Kevin Boucher, « Le Top 10 des séries les plus appréciées en 2013 », sur PureMédias,‎ 22 janvier 2014
  42. « Section de recherches - Coffret intégral de la saison 1 », sur Fnac (consulté le 15 février 2015)
  43. « Section de recherches - Coffret intégral de la saison 2 », sur Fnac (consulté le 15 février 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]