Léviathan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Léviathan (homonymie).
La destruction du Léviathan, gravure de Gustave Doré (1865).

Le terme Léviathan (de l'hébreu : לויתן, liwjatan) vient de la mythologie phénicienne qui en fait le monstre du chaos primitif. C'est également un monstre marin évoqué dans la Bible, dans les Psaumes (74,14 et 104, 26), le livre d'Isaïe, 27, 1 et le livre de Job (3:8 et 40:25 et 41:1).

C'est un monstre colossal, dragon, serpent et crocodile, dont la forme n'est pas précisée ; il peut être considéré comme l'évocation d'un cataclysme terrifiant capable de modifier la planète, et d'en bousculer l'ordre et la géographie, sinon d'anéantir le monde. En fait, sa description évoque par périphrase le redoutable crocodile du Nil qui abondait alors au pays des pharaons. Le précédaient dans un panorama de la faune égyptienne l'hippopotame, l'onagre, la biche, l'autruche, le lion et le buffle.

Léviathan est également, selon certaines versions, l'un des principaux démons de l'enfer. Il est représenté au Moyen Âge sous la forme d'une gueule ouverte qui avale les âmes, symbolisant ainsi l'entrée des enfers.

Comparaison avec les autres monstres mythologiques et les animaux actuels[modifier | modifier le code]

  • Le Léviathan est comparable dans la mythologie nordique à Jörmungand, le serpent gigantesque qui entoure le monde, fils du dieu malin Loki, qui participera à la fin du monde, le Ragnarök.
  • Il est souvent identifié à la Bête de l'Apocalypse.
  • Il est souvent représenté sous la forme d'un gigantesque serpent de mer, dont les ondulations sont à l'origine des vagues.
  • Le terme de Léviathan a été attribué à un taxon en 2010 pour un cachalot qui vivait au Miocène. Le seul fossile de Léviathan atteint 17,5 mètres. Ce nom est un hommage à la puissance de la mâchoire du cachalot, l'une des plus puissantes de l'histoire du règne animal.

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Le Léviathan de la fresque The Last Judgment (Giudizio Universale) ; peinture de Giacomo Rossignolo, vers 1555.

Économie[modifier | modifier le code]

  • En sciences économiques, le Léviathan symbolise une tendance de l'État à grandir toujours plus. Ces théories remontent à l'ouvrage fondateur de James M. Buchanan et Geoffrey Brennan (1980), The Power to Tax: Analytical Foundations of a Fiscal Constitution [1]. Dans cette vision, la concurrence fiscale est considérée comme un moyen d'enchainer le Léviathan, c'est-à-dire de bloquer l'expansion de l'appareil étatique.

Philosophie[modifier | modifier le code]

  • En 1651, Thomas Hobbes fait de ce monstre le titre d'un célèbre ouvrage, Léviathan, dans lequel celui-ci est une métaphore qui désigne l'État ;
  • Le philosophe Alain fait référence à une chimère, qu'il nomme Léviathan, pour imager les forces invisibles engendrées par l'association des individus, plus précisément les forces sociales. Il rejoint donc Thomas Hobbes sur le point que l'État, dans une démocratie, représente cette association, ce contrat tacite entre ses citoyens ;

Littérature[modifier | modifier le code]

  • Dans le roman de Friedrich Maximilian Klinger : La vie de Faust, ses exploits, & comment il fut précipité en enfer (1791), le démon qui accompagne Faust n'est pas le traditionnel Méphistophélès, mais Léviathan ;
  • Dans Moby Dick (1851), Herman Melville considère que le « Léviathan » a été le nom fabuleux désignant ce qu'on découvrit plus tard être la baleine ;
  • Léviathan est le titre du roman catholique de Julien Green publié en 1929. Le Léviathan représente « le mal » caché au sein de chaque personnage du récit ;
  • Der Leviathan est le titre d'un livre de Joseph Roth (1938) ;
  • Léviathan est le titre d'un livre d'Arno Schmidt (1949) ;
  • Léviathan est le titre d'un livre de Paul Auster (1992) ;
  • Léviathan est le titre d'un livre de Boris Akounine (1998) ;
  • Léviathan est le titre d'un livre de Scott Westerfeld (2009) ;
  • Maxime Chattam utilise le jeu de mot « Léviatemps » comme titre d'un roman paru en 2010 ;
  • Léviathan est le titre d'un roman en plusieurs volumes de Lionel Davoust publié aux éditions Don Quichotte : tome 1 - La Chute (2011), t. 2 - La Nuit (2012), t. 3 - Le Pouvoir (2013) ;
  • Léviathan est au cœur de la nouvelle La Montée du Grand Léviathan d'Armand Cabasson, dans le recueil Le Poisson Bleu Nuit ;
  • Arthur Rimbaud dans son poème Le bateau ivre évoque des marais « où pourrit dans les joncs tout un Léviathan » ;
  • Dans Les Misérables, de Victor Hugo, les égouts de Paris sont décrits sous le nom de l'intestin de Léviathan ;
  • Dans l'univers des romans sur Star Wars, les Léviathans sont des créatures gigantesques conçues à partir de l'alchimie et de la sorcellerie des Anciens Sith. Il en existe deux types, les Léviathans terrestres et aquatiques.
  • Dans le cycle de fantasy Les Bannis et les Proscrits de James Clemens, le Léviathan est un gigantesque monstre marin qui sert de palais mobile au peuple aquatique des mer'ais ;

Musique[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Séries télévisées et internet[modifier | modifier le code]

  • Dans la série télévisée Farscape, le Léviathan est une espèce de vaisseau vivant ;
  • Dans la série Supernatural, les Léviathans sont les ennemis principaux de la septième saison ;
  • Dans Once Upon A Time dans la saison 2 épisode 3, Léviathan est le surnom du général de l'armée du roi George. Son vrai nom est Lancelot ;
  • Dans la série Veep, « The Leviathan » est le surnom que donne Gary Walsh (Tony Hale), l'aide de camp de la Vice Présidente Selina Meyer (Julia Louis-Dreyfus), à l'énorme sac qu'il transporte dès que la Vice Présidente sort de son bureau ;
  • Dans la saga MP3 La Légende de Xantah, le Léviathan est une forme biologique vivant dans l'espace, capable de détruire d'énormes vaisseaux.

Manga et bande dessinée[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

  • Dans le jeu Metroid Prime 3: Corruption, les Léviathans sont des monstres qui amènent la corruption sur les planètes où ils atterrissent par l'entremise du phazon, un produit mutagène fictif ;
  • Dans le jeu Dead Space, le Léviathan est une créature géante qui se situe dans le garde-manger de l'Ishimura ;
  • Dans le jeu Enslaved: Odyssey to the West, le Léviathan est une machine qui permet à Trip et Monkey de s'avancer vers la Pyramide ;
  • Dans la saga des Final Fantasy, Léviathan est une créature récurrente dans presque chacun des jeux. Il peut être vu comme un monstre ennemi, ou au contraire une invocation utilisée par les personnages pour combattre les ennemis ;
  • Dans l'épisode 3 du jeu Tales of Monkey Island, le héros Guybrush Threepwood doit sortir du ventre d'un Léviathan après que ce dernier a avalé son navire ;
  • Dans le mod Defense of the Ancients, Léviathan est un des héros jouables lors des combats ;
  • Dans le jeu Age of Mythology, le Léviathan est une unité mythologique navale des égyptiens, sous forme de poisson géant ;
  • Dans le jeu The Legend of Zelda: Majora's Mask, Gyorg, Masque du Léviathan Gargantuesque, est le boss du donjon aquatique ;
  • Dans les jeux Gears of War 2 et 3, le Léviathan est un monstre marin appartenant à la race des locustes. Marcus et Dom l'affronteront pour la première fois dans Gears of War 2, dans une grotte sous terre, et le battront en lui envoyant des grenades dans la gueule. Dans Gears of War 3, ils affronteront un nouveau Léviathan ayant muté et le battront à l'aide d'une armure contenant des missiles et une sulfateuse (Silverback) ;
  • Dans le jeu Castlevania: Rondo of Blood, le boss secret du premier niveau est un Léviathan, ainsi que le boss du stage 5 prime de son remake, Castlevania: Vampire's Kiss ;
  • Dans le jeu Devil May Cry 3, les entrailles du Léviathan représentent un niveau entier où le boss est le cœur de celui-ci ;
  • Dans Pokémon, Léviator, l'évolution de Magicarpe, porte un nom et une apparence similaire au Léviathan ;
  • Dans Endless Ocean 2 : Aventuriers des fonds marins, le Léviathan est un cachalot albinos dans la région de Zahabb ;
  • Dans les différents jeux Monster Hunter, quelques monstres (Lagiacrus) sont classés comme étant Léviathan. Ils ressemblent plus ou moins a des crocodiles ou à des anguilles électriques pour la plupart, et ont tous un mode de vie semi-aquatique, bien que certains survivent dans la lave ou la glace ;
  • Dans Mass Effect, on apprend, via un DLC, que les Léviathans sont une très ancienne race ayant créé une intelligence artificielle, et cette dernière se serait rebellée contre ses créateurs, les aurait exterminés et aurait créé à partir d'eux les Moissonneurs, une race de machines revenant tous les 50 000 ans dans la Voie Lactée afin de détruire toute forme de vie évoluée ;
  • Dans Dark Age of Camelot, Léviathan est un coup puissant des armes flexibles, notamment utilisées par les Fléaux d'Arawn ;
  • Dans le jeu vidéo StarCraft II: Heart of the Swarm, Le Léviathan est le nom donné à la gigantesque créature zerg qui sert de navire amiral à la Reine des Lames, Sarah Kerrigan ;
  • Dans le jeu vidéo Resistance 2, le Léviathan est le nom d'un énorme monstre ravageant Chicago ;
  • Dans le jeu vidéo Knights of the Old Republic de BioWare, Leviathan est le vaisseau amiral de Dark Malak, réplique exacte de celui de son Maïtre, Dark Revan. On peut logiquement penser que ce dernier se nommait le Behemoth ;
  • Dans Unreal Tournament 2003 et Unreal Tournament 2004, le Leviathan est le véhicule le plus puissant du jeu. Il peut accueillir jusqu'à 5 joueurs (ou bots) : un conducteur qui manie aussi la tourelle principale et un par tourelle secondaire. Il possède un mode « déployé » dans lequel il devient immobile mais dont le tir de la tournelle principale provoque des dégâts beaucoup plus importants et sur une zone étendue.

Jeux de rôle[modifier | modifier le code]

  • Dans l'univers de Warhammer 40,000, Leviathan est le nom d'une Flotte Ruche Tyranide ayant comme particularité d'avoir un plan d'invasion « tentaculaire », d'où la référence au monstre marin.

Autre[modifier | modifier le code]

  • Gisement et plateforme d'extraction de gaz au large d'Israël et du Liban ;
  • C'est également le nom d'un ancien dieu Phénicien ;
  • Leviathan est le nom que Batista, Ex-lutteur de la WWE, utilisait à la OVW ;
  • Le Léviathan de Parsonstown fut pendant 75 ans le plus grand télescope du monde ;
  • Chaque année depuis 2007, Monumenta, l’exposition annuelle d’art contemporain organisée au Grand Palais de Paris, convie un artiste de renommée internationale pour concevoir une œuvre exclusivement conçue pour la nef du lieu. En 2011, le Grand Palais ouvre ses portes à une création d'Anish Kapoor. Son installation s’appelle Leviathan et symbolise le pouvoir et le mysticisme du monstre marin de la Bible.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Aimeric Vacher, Monstres, Paris, Dilecta, 2007.

Articles connexes[modifier | modifier le code]