Écriture collaborative

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'écriture collaborative est une forme d'écriture collective, collaborative ou associative par plusieurs auteurs différents et qui correspondent généralement par courrier postal ou, depuis son avènement, par Internet.

Définition[modifier | modifier le code]

La définition de l'écriture collaborative fait l'objet d'une controverse [1]. En particulier, la délimitation d'une écriture individualisée et d'une écriture collaborative varie dans la littérature scientifique : « Où une petite contribution et une assistance éditoriale s'arrête et où la collaboration débute ? Il n'y a pas de réponse définie »[2].

L'écriture collaborative peut se faire selon trois stratégies : parallèle, séquentielle ou bien encore réciproque.

  • Dans l'écriture parallèle, des sous-groupes de travail sont mis en place, chacun ayant un objectif précis.
  • Dans la coordination séquentielle implique un travail initiateur.
  • Dans la stratégie réciproque, les auteurs travaillent simultanément. Ces stratégies présentent chacune leurs avantages et leurs inconvénients[3].

La technologie wiki permet la création, la modification et l'illustration collaborative de pages à l'intérieur d'un site internet. Le wikiroman est un type de roman qui relève de cette écriture numérique et emploie la technologie wiki. L'écriture collaborative peut poser des problèmes de coordination dans le cas d'un ou plusieurs éléments contraignants. Elle peut aussi ouvrir de nouveaux possibles.

L'écriture collaborative peut être utilisée à des fins éducatives[4],[5]. En particulier, elle est utilisée par les initiateurs de la pédagogie féminine, comme un outil alternatif aux approches d'enseignement classiques, considérées comme phallocentriques et autoritaires [6],[7].

Historicité[modifier | modifier le code]

L'histoire de l'écriture collaborative remonte à l'antiquité [8], depuis de nombreuses œuvres sont issues d'une écriture collaborative comme l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert. D'autres travaux plus originaux sont issus d'une écriture collaborative comme en mathématiques les travaux du personnage fictif de Nicolas Bourbaki.

La notion "collaboration" ou "collaborative" est utilisée dans d'autres domaines également, notamment en économie. Voir économie collaborative, consommation collaborative, travail collaboratif, recherche collaborative, etc.

Émergence de l'écriture collaborative numérique dans les années 1970[modifier | modifier le code]

Les premières initiatives d'écriture collaborative en ligne remontent aux années 1970. Le logiciel LS/Augmented développé par le Stanford Research Institute a été le premier à proposer un système d'écrans partagés et de visioconférence[9].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Writing Together, Writing Apart.
  2. Collaborative Literary Creation and Control, ch. 1 What is Collaborative Writing?
  3. Sharple M. Adding a Little Structure to Collaborative Writing. Springer-Verlag, London, 1992.
  4. Wiki Writing: Collaborative Learning in the College Classroom
  5. Eduscol - Usages de l'écriture collaborative dans l'enseignement scolaire
  6. Feminist Pedagogy and Collaborative Writing
  7. « Methods and Benefits of Collaborative Writing », ThoughtCo, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  8. Vers une fiction interactive et collaborative, lemonde.fr (2010)
  9. (en) Patrick Holt, Computers and Writing: State of the Art, Intellect Books, , 387 p.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Exemples de sites et de dispositifs d'écriture collective :

  1. Stephanie Neu, « Le « roman métisse » Timira (2013) de Antar Mohamed et Wu Ming 2 : le colonialisme en Italie raconté dans une synthèse entre récit fictionnel et factuel », Cahiers de Narratologie. Analyse et théorie narratives, no 26,‎ (ISSN 0993-8516, DOI 10.4000/narratologie.6870, lire en ligne)