Grenouilles humaines de Loveland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Vue d'artiste d'une Grenouille humaine.

Les grenouilles humaines de Loveland (en anglais Loveland frogs ou Loveland lizards) sont des créatures légendaires dont la présence est signalée à Loveland, dans l'Ohio, à partir de mai 1955[1]. Edgar Slotkin, professeur de folklore à l'université de Cincinnati, compare cette légende au mythe du bûcheron géant Paul Bunyan : elle se transmet depuis plusieurs décennies et les observations semblent se produire selon un cycle prévisible[2]. Elle a donné lieu à une abondante littérature[3], à des pièces de théâtre[4] et à des œuvres graphiques[5],[6].

La légende[modifier | modifier le code]

À environ 3 h 30 du matin en mai 1955, alors qu'il roule sur une route de Loveland, aux États-Unis, un homme affirme avoir aperçu des créatures ressemblant à des grenouilles humaines, bipèdes et aussi grandes que des hommes, sur le bord de la route[7],[8].

Dix-sept ans plus tard, toujours à Loveland, un policier affirme avoir rencontré l´une de ces créatures. Sa description du monstre est similaire à celle du premier témoin[9]. Toutefois, quelques années plus tard, ce policier revient sur ses déclarations, en précisant qu'il s'agissait non pas d'un monstre de 90 à 150 cm, mais d'une sorte de gros lézard d'environ 90 cm, vraisemblablement un animal de compagnie, qui n'avait rien d'agressif et s'était probablement échappé de la demeure de son maître[1].

La même année, un fermier affirme avoir vu quatre grenouilles humaines aux « grands yeux circulaires », venant du fleuve Ohio[9].

Les grenouilles humaines de Loveland dans la culture[modifier | modifier le code]

  • L'illustrateur Fernando Reza s'est inspiré des grenouilles humaines pour réaliser une affiche[10].
  • En mai 2014, la légende a donné lieu à une comédie musicale, Hot Damn! It's the Loveland Frog![11].

Références[modifier | modifier le code]