Juments de Diomède

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Diomède (homonymie).
Héraclès et les cavales de Diomède, détail de la mosaïque des douze travaux de Liria (Espagne), première moitié du IIIe siècle

Dans la mythologie grecque, les juments de Diomède sont des juments carnivores que le roi de Thrace, Diomède, nourrit avec la chair de ses hôtes. Pour son huitième travail, Héraclès reçoit l'ordre de les dérober et de les ramener à Argos. Il assomme donc le roi et jette son corps moribond aux cavales, avant de regagner Argos avec elles.

Selon une autre version de la légende, Héraclès amène avec lui plusieurs jeunes gens pour l'aider, dont Abdère, son compagnon. Abdère est tué par l'une des juments et c'est pour le venger qu'Héraclès jette Diomède à ses propres juments. Héraclès enterre ensuite Abdère et fonde autour du tombeau la ville d'Abdère. Une fois leur maître dévoré, les animaux deviennent dociles et Héraclès les mène au roi Eurysthée, à Argos.

Selon la tradition grecque, Bucéphale, cheval d'Alexandre le Grand, descendait de l'une des juments de Diomède. Les Juments se nommaient Dinos, Lampon, Podargos et Xanthos.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :