Audhumla

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Audhumla
Créature
Audhumla léchant Buri Manuscrit islandais du XVIIIe siècle.
Audhumla léchant Buri
Manuscrit islandais du XVIIIe siècle.
Caractéristiques
Autre(s) nom(s) Audhumbla
Nom vieux norrois Auðumbla ou Auðumla
Fonction principale Divinité nouricière
Lieu d'origine Scandinavie
Culte
Région de culte Scandinavie
Mentionné dans Edda de Snorri
• Enfant(s) Búri

Audhumla (en vieux norrois : Auðumbla ou Auðumla), également nommée Audhumbla, est une divinité nordique primitive.

Dans la mythologie nordique, elle est la vache nourricière du premier être vivant : le géant Ymir.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Selon Régis Boyer, « son nom renvoie à l’idée de vache sans cornes (symbole de fécondité) riche (en lait) »[1].

Tradition[modifier | modifier le code]

Audhumla est évoquée dans l’Edda de Snorri (Gylfaginning 5 et 6)[1].

Elle est née de la glace et de l'aurore du temps.

De ses trayons coulaient quatre rivières de lait qui nourrissaient Ymir. Du sel qu'elle léchait continuellement apparut un être, Buri, ancêtre de tous les dieux [1].

Buri enfanta Bor. Celui-ci eut trois enfants avec la fille d'un géant de glace, appelée Bestla. Ses fils s'appelaient Odin, Vili et . Ils ne pouvaient supporter Ymir et le tuèrent.

Ils se servirent de sa dépouille pour créer le monde : de ses cheveux, ils firent les arbres ; de sa chair, ils firent la terre ; avec son sang, ils remplirent les océans ; et de ses os, ils élevèrent les montagnes. Les larves qui avaient rongé le cadavre d'Ymir servirent à Odin pour créer les nains.

Information Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Interprétations[modifier | modifier le code]

Audhumbla peut être vue comme étant le néant cosmique dans lequel l'univers s'est créé, et Odin, Vili et les trois forces qui donnèrent naissance à l'univers. La destruction (ou plutôt explosion) d'Ymir par Odin, la rétention (ou plutôt gravité) par Thor (Vili) et l'équilibre entre ces deux forces par Freyr (). Cette interprétation permet de rapprocher ce mythe de la Trimūrti hindoue.[réf. nécessaire]

L'interprétation la plus probable est qu'Audhumla représente la Voie Lactée, premièrement car des mythes liés au lait sont répandus dans les mythologies anciennes, dont celui d'Héraclès buvant le sein d'Héra, et deuxièmement car il est question de 4 rivières et que la Voie Lactée est comparée à un affluent dans les autres mythes, mais surtout que ceci coïncide avec les quatre bras spiraux qui la forment. La fonction nourricière de la vache ou du lait peut être comparée à la fonction de ces bras qui contiennent une onde dense servant à la formation des étoiles.[réf. nécessaire]

Liens avec d'autres mythologies[modifier | modifier le code]

Des philologues[Qui ?] rapprochent ce mythe de celui du barattage de la mer de lait de la mythologie hindoue.

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Une compagnie de lait suédoise s'appelle Audumbla

Information Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Boyer 1997.

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Régis Boyer, Héros et Dieux du Nord : Guide iconographique, Flammarion, coll. « Tout l’Art », , 192 p. (ISBN 2-08-012274-6), « Audumla », p. 22.