Port de Monaco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Carte interactive du port de Monaco
Vue de Monaco depuis la Turbie (France) avec le port Hercule à gauche et le port de Fontvieille à droite de part et d'autre du Rocher.

Le port de Monaco se compose de trois ports, l'un naturel, le port Hercule, ayant fait l'objet d'une extension (achevée en 2008) par une digue flottante en béton, les deux autres artificiels, le port de Fontvieille, construit en même temps que l'extension du quartier de Fontvieille sur la mer, et le port de Cala del Forte situé à Vintimille en Italie et mis en service le 21 octobre 2020[1]. Une navette maritime futuriste permet, depuis mai 2021, de rejoindre le nouveau port à Vintimille depuis Monaco (14 km) en 12mn[2].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

La gestion des ports de Monaco a été confiée à une société d’exploitation privée « Ports de Monaco » à compter du . Le prix des places est d'ailleurs très en dessous des ports voisins, les Monégasques ont en sus une réduction de 75 % sur le prix de base, d'où un délai d'attente d'environ 2 ans pour obtenir une place. Le prix de la place a augmenté en flèche : plus de 50 % en un an.

Cette redevance est attribuée d’après une grille de remises agréées par le gouvernement princier.

Les actionnaires des « ports de Monaco » sont à 99 % le gouvernement Princier, le 1 % restant revenant à la société gestionnaire « Ports de Monaco ».

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le troisième port de Monaco ouvert en Italie », sur www.monaco.tribune.com,
  2. « La navette Monaco-Vintimille arrive (très) bientôt en Principauté », sur www.lobservateurdemonaco.com,