Monster Hunter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour le premier jeu de la série, voir Monster Hunter (jeu vidéo).
Monster Hunter

Développeur Capcom
Éditeur Capcom
Genre Jeu vidéo de rôle
Lancement 2004 : Monster Hunter

Plates-formes

Monster Hunter (モンスターハンター, Monsutā Hantā?) est une série de jeux vidéo développée et éditée par Capcom. La série commence avec le jeu Monster Hunter sur PlayStation 2 où, comme le titre de la série le suggère, le joueur incarne un chasseur, dans un environnement fantasy, qui complète des quêtes ayant pour but, principalement, de chasser ou capturer des monstres et aussi de collecter des minéraux, poissons, petits monstres. La série s'est prolongée sur PlayStation Portable, Wii, Xbox 360, PlayStation 3, Nintendo 3DS, Wii U, PlayStation 4, Nintendo Switch, Xbox One et a même connu une adaptation pour PC dans un jeu en ligne massivement multijoueur (pour tous les opus sortis à quelques exceptions près).

Système du jeu[modifier | modifier le code]

Généralités[modifier | modifier le code]

Le concept de la série repose sur un principe de hack & slash assez traditionnel, axé sur la coopération entre joueurs humains, via internet et aussi via le mode local (aux alentours 0-5 mètres).

Il reprend les bases de Phantasy Star Online et l'adapte à un univers fantasy où les objectifs des joueurs se basent essentiellement sur la confrontation de monstres en tout genre. Sur PlayStation Portable, si le gameplay et le contenu sont identiques, les possibilités sont différentes : les joueurs ne peuvent pas jouer en ligne et l'intérêt du jeu se base sur du multijoueur traditionnel en local où chaque participant doit disposer de sa console et son jeu.

Le chasseur peut acquérir des composants sur les monstres chassés qui serviront à créer ou améliorer ses armes et à créer de nouvelles armures et armes. Selon l'opus, les types d'armes disponibles et leur gameplay varient, les opus plus récents présentant plus de possibilités que les anciens.

Ces classes sont au nombre de 18 en comptant tous les opus (Épée & Bouclier, Doubles Lames, Grande Épée, Lancecanon (ou Lanceflingue), Lance, Morpho-hache, Fusarbalète lourd, Fusarbalète mixte, Fusarbalète léger, Cor/Corne de chasse, Arc, Épée Longue (ou Katana), Marteaux, Tonfas, Volto-hache, Insectoglaive, Magnet-Spikes et le Miaroudeur) et sont parfois ponctués de styles de chasse, selon les épisodes.

Le joueur incarne un humain à qui la Guilde des chasseurs (organisation principale dans l'univers de la franchise, étudiant les monstres, leurs populations et leurs déplacements) a assigné un rôle de protecteur dans un village se trouvant sous la menace d'un monstre avec quelques variantes en fonction des opus. Il va ainsi se voir proposer un certain nombre de quêtes avec plusieurs niveaux de difficultés, ainsi qu'un palier défini (le plus souvent, bas, haut et G, ce dernier étant aussi appelé Rang Maître). Durant ces quêtes, accompagner souvent de sous-quêtes secondaires et facultatives, le chasseur affrontera différentes créatures, utilisant les matériaux qu'il aura pu collecter en réussissant la quête pour améliorer son équipement (armes et armures) et ainsi en affronter de plus puissantes. Les quêtes, tout opus compris, devant être réalisées obligatoirement avant la fin d'un timing de 50 minutes. Dans certains cas, le joueur a aussi la possibilité de faire des chasses en dehors des quêtes.

  1. les quêtes de cueillette où le joueur devra partir dans différentes zones pour recueillir certains composants dans la nature (tels que des champignons, des minerais, etc.), le joueur doit rapporter les objets à un point de stockage, en veillant à stocker les ressources facultatives avant celles demandées, avant de valider la quête;
  2. les quêtes de chasse où le joueur devra aller chasser un ou plusieurs monstres dans une zone donnée, soit les quêtes principales. La façon de procédé pour réaliser ces quêtes est facile, il suffit juste de faire des dégâts au monstre continuellement, en utilisant des pièges pour l'immobiliser, en effectuant des combos avec les armes (dans les jeu plus récents, il est même possible de monter sur le dos ou sur des partie du corps précis du monstre pour lui faire de petit dégâts pour l'affaiblir puis le faire tomber ou alors le fatiguer durant quelques seconde (la technique et le procédé varie selon l'opus), jusqu’à le tuer tout en esquivant ses attaques (lorsque le monstres boite, c'est signe qu'il est près de la mort). Cependant, certaines quête demanderont seulement de repousser un monstre, c'est-à-dire lui faire des dégâts jusqu'à se qu'il prenne la fuite, voir pour certaines de choisir entre le repousser ou le tuer.
  3. et enfin, les quêtes de capture où le joueur devra, à l'instar des quêtes de chasse, traquer un monstre et l'affaiblir pour ensuite le prendre au piège et l'endormir, à l'aide de tranquillisants (ou bombes tranquillisantes) prévus à cet effet. Le procédé est le même, la différence étant qu'il faut garder le monstre vivant à la fin. Dans certaines quêtes de chasses normales, il est possible de choisir entre capturer ou tuer un monstre.

Les jeux de la licence Monster Hunter comprennent de nombreuses quêtes réparties en général dans deux grandes classes :

  • Les « quêtes du village » qui sont les quêtes données par le/la chef du village ou les villageois (ou même la déléguée de la guilde comme c'est le cas dans l'opus Wii) réparties dans 6 classes généralement (à savoir, les quêtes 1*, les quêtes 2* (**), les quêtes 3* (***), les quêtes 4* (****), les quêtes 5* (*****) et enfin les quêtes dites « urgentes », qui apparaissent aux derniers moments) et avec une moyenne de 10 quêtes par classes (certaines classes ont moins de 10 quêtes tandis que d'autres en ont bien plus) ;
  • Les « quêtes de la guilde » qui sont des quêtes bien plus nombreuses et qui se jouent en multijoueur en général (elles sont faisables en solo mais perdent beaucoup de leur intérêt), c'est-à-dire soit en multijoueur local pour les opus PSP, soit en ligne pour les opus Wii, PS2 et Nintendo 3DS. Ces quêtes permettent d'améliorer son « rang » (ou « HR ») et ainsi d'accéder à d'autres quêtes et débloquer d'autres monstres à chasser. On voit ainsi certains opus avoir des « HR » disponibles jusqu'au rang 100 (« HR+100 ») ou plus.

Ces systèmes font des opus Monster Hunter des jeux ayant un très fort potentiel au niveau de la durée de vie. En effet, de par l'existence des trois paliers de niveaux (bas, haut et G), chacun proposant des quêtes elles-mêmes de différents niveaux, il est possible d'affronter les mêmes monstres à un niveau bien plus difficile, et ainsi d'obtenir des meilleurs composants, permettant ainsi de prolonger encore davantage la durée de vie.

Monstres[modifier | modifier le code]

Éléments phares de la série Monster Hunter, les monstres sont de formes, de taille et de couleurs variées. Ceux-ci se divisent en 2 grandes catégories : les monstres de petite taille ou petits monstres (les herbivores ou des monstres que l'on voit dans beaucoup d'endroits) et les monstres de grandes tailles ou grands monstres (qu'il faut généralement chasser). Ils sont également classés selon des sous-catégories, qui rassemblent les monstres selon leurs caractéristiques (Wyvernes Brutales, Wyvernes Volantes, Léviathans...). Le bestiaire du jeu est essentiellement basé et inspiré sur des créatures préhistoriques, mythologiques, fantastiques, chimériques, de n'importe quel origine, mais encore basé simplement sur certains animaux réels. Beaucoup de monstres sont propres a un seul opus de la franchise.

Ces listes ci-dessous énumère les quelques catégories de monstre selon les critères de taille et de titre, celles des différentes classes étant plus bas.

Les quelque monstres de petites tailles que l'on peut trouver parmi les épisodes de la saga Monster Hunter sont :

  • Velociprey
  • Giaprey
  • Ioprey
  • Genprey
  • Jaggi
  • Wroggi
  • Baggi
  • Felyne
  • Melynx
  • Kelbi
  • Erupe
  • Ludroth
  • Bullfango
  • Gargwa
  • Altaroth
  • Giggi
  • Delex
  • Jaggia
  • Rhenoplos
  • Bnahabra
  • Vespoid
  • Hornetaur
  • Anteka
  • Popo
  • Mosswine
  • Remobra
  • Ceanataur
  • Hermitaur
  • Conga
  • Blango
  • Cephalos
  • Grand Foudrinsecte
  • Aptonoth
  • Epioth
  • Burukku
  • Uroktor
  • Poissons
  • Apceros
  • Slagoth
  • Konchu
  • Zamite
  • Maccao
  • Moofah
  • Larinoth
  • Kestodon
  • Gastodon
  • Mernos
  • Noios
  • Raphinos
  • Barnos
  • Gajau
  • Jagras
  • Shamos
  • Girros
  • Egyurasu
  • Pokara
  • Uruki
  • Kusubami

Les monstres de grandes tailles sont les principaux adversaires des chasseurs. Disposant de capacités variées et habitant différents habitats, ils sont les plus nombreux. Ils sont capables d'entrer dans un état de rage (de la fumé sortant de leurs narines) où leur puissance est décuplée, mais cela a comme contrecoup de provoquer également chez eux des périodes de fatigue où ils sont plus vulnérables (de la salive coule de leur gueule, ils frappent moins forts et sont généralement plus lents). De par leur diversité, le niveau de dangerosité entre les espèces peut être très différent. A seulement de très rares exceptions, leur particularités physiques (corne, excroissances...) sont cassables (ou coupables s'il est question de la queue), ce qui peut fait tourner le combat à l'avantage du chasseur si le monstre ne peut plus utiliser une capacité à cause de ça. On trouve parmi eux :

  • Velocidrome
  • Grand Jaggi
  • Grand Baggi
  • Qurupeco
  • Ludroth Royal
  • Barroth
  • Gobul
  • Rathian
  • Rathalos
  • Diablos
  • Monoblos
  • Gigginox
  • Barioth
  • Brachydios
  • Uragaan
  • Lagiacrus
  • Arzuros
  • Volvidon
  • Agnaktor
  • Deviljho
  • Roi Shakalaka
  • Reine Vespoid
  • Giadrome
  • Gendrome
  • Iodrome
  • Yian Kut-Ku
  • Yian Garuga
  • Gypceros
  • Khezu
  • Tigrex
  • Nargacuga
  • Akantor
  • Ukanlos
  • Lavasioth
  • Cephadrome
  • Plesioth
  • Shen Gaoren
  • Ceanataur Shogun
  • Rajang
  • Espinas
  • Berukyurosu
  • Pariapuria
  • Kamu et Nono orugaron
  • Dyuragaua
  • Doragyurosu
  • Gurenzeburu
  • Lagombi
  • Grand Wroggi
  • Nibelsnarf
  • Duramboros
  • Basarios
  • Gravios
  • Blangonga
  • Congalala
  • Akura Vashimu
  • Kecha-Wacha
  • Gogomoa
  • Abiorugu
  • Taikun Zamuza
  • Kuarusepusu
  • Odibatorasu
  • Gore Magala
  • Nerscylla
  • Tetsucabra
  • Zinogre
  • Najarala
  • Zamtrios
  • Reine Seltas
  • Hypnocatrice
  • Seregios
  • Glavenus
  • Malfestio
  • Mizutsune
  • Astalos
  • Gammoth
  • Grand Maccao
  • Ahtal-Ka (Atoraru Ka)
  • Grand Jagras
  • Grand Girros
  • Dodogama
  • Kulu Ya-Ku
  • Tzitzi Ya-Ku
  • Pukei Pukei
  • Jyuratodus
  • Tobi Kadachi
  • Odogaron
  • Anjanath
  • Paolumu
  • Radobaan
  • Legiana
  • Varusaburosu
  • Gureadomosu
  • Gasurabazura
  • Diorekkusu
  • Poborubarumu
  • Forokururu
  • Toridcless
  • Hyujikiki
  • Anorupatisu
  • Pokaradon
  • Duremudira
  • Mi Ru
  • Lolo et Ray Gougarf
  • Aruganosu
  • Goruganosu
  • Farunokku
  • Zerureusu
  • Caeserber
  • Baelidae
  • Chramine
  • Estrellian
  • Slicemargl
  • Lightenna

Certains des grands monstres sont des créatures appelées Dragons Anciens, de puissantes créatures, souvent faisant office de vrai boss de demi ou fin de jeu, voir fin de jeu multijoueur ou à battre en Quête Urgente pour passer aux quêtes de niveau supérieur. Y sont parfois classés des monstres qui ne rentrent dans aucune autre catégorie, mais ils ont comme point commun d'être rares et très puissants. Contrairement aux autres grands monstres, ces Dragons Anciens sont « inépuisables ». En effet, ils n'ont aucune phase de fatigue bien qu'ils puissent tout de même entrer en état de rage (qui se traduit généralement pour les autres grands monstres par de la fumée sortant de leur nez, un état dans lequel leur vitesse et leur force sont généralement accrues. On ne peut pas les capturer ; que ce soit avec des pièges à choc, pièges à fosse ou avec des tranquillisants.). Il y a deux catégories, les « Véritables-Dragons », qui possèdent quatre pattes et deux ailes (sauf le Lao-Shan Lung) et les « Faux-Dragons », qui ne sont pas de vrais dragons et qui ont obtenu ce titre par leur puissance démesurée. Voici la liste des Dragons Anciens que l'on peut trouver dans tous les jeux Monster Hunter à ce jour :

  • Lao-Shan Lung
  • Kirin
  • Yama Tsukami
  • Fatalis
  • Teostra
  • Lunastra
  • Kushala Daora
  • Chameleos
  • Rukodiora
  • Ceadeus
  • Jhen Mohran
  • Alatreon
  • Amatsumagatsuchi (Amatsu)
  • Dire Miralis
  • Lao-Shan Lung Cendré
  • Myo Galuna
  • Shantien
  • Dah'ren Mohran
  • Shagaru Magala
  • Dalamadur
  • Gogmazios
  • Nakarkos
  • Valphalk
  • Zorah Magdaros
  • Nergigante
  • Vaal Hazak
  • Xeno'jiiva
  • Garuba Daora
  • Teo Tesukatora
  • Guanzorumu
  • Disufiroa
  • Harudomerugu
  • Yama Kurai
  • Inagami
  • Merphistophelin
  • Tartaronis
  • Raviente
  • Velkhana

Il existe aussi des sous-espèces (ou Subspecies) : Elles appartiennent à la même catégorie et ont une apparence quasiment identique à celle de l'espèce classique, à la différence que leurs caractéristiques (attributs, puissance, défense...) et bien souvent leur couleur est différente (ex : les attaques du Ludroth Royal, dont la crinière est jaune, sont d'attribut eau tandis que le Ludroth Royal, dont la crinière est violette, sont d'attribut poison)

Voici des sous-espèces que l'on peut voir dans l'un des épisodes de la saga Monster Hunter :

  • Ludroth Royal pourpre
  • Barroth de jade
  • Qurupeco vermillon
  • Tigrex Bersek
  • Nargacuga vert
  • Nargacuga sélénite
  • Barioth des sables
  • Yian Kut-Ku bleu
  • Fatalis pourpre
  • Fatalis blanc
  • Gypceros améthyste
  • Plesioth émeraude
  • Khezu grenat
  • Monoblos ivoire
  • Diablos noire
  • Gravios onyx
  • Rathian sakura
  • Rathian d'or
  • Rathalos azur
  • Rathalos d'argent
  • Lao Shan Lung cendré
  • Blangonga cuivré
  • Congalala émeraude
  • Ceanataur Shogun terre
  • Hermitaur Daimyo Prune
  • Gigginox foudroyant
  • Uragaan d'acier
  • Hypnocatrice argentée
  • Espinas orange
  • Espinas perle
  • Raviente violent
  • Raviente berserk
  • Lagiacrus ivoire
  • Lagiacrus abyssal
  • Duramboros rouille
  • Ceadeus Barbedor
  • Jhen Mohran Sacré
  • Zinogre stygien
  • Tigrex magma
  • Basarios rubis
  • Kirin Oroshi
  • Dalamadur Shah
  • Zamtrios tigré
  • Seltas du désert
  • Reine Seltas du désert
  • Kecha-Wacha cendré
  • Nerscylla spectral
  • Najarala marin
  • Tetsucabra violent
  • Caeserber jaune
  • Chramine glacé
  • Baelidae terrifiant
  • Estrellian du destin

Ils existe la catégorie des « Variants », divisé en deux groupes, les « exotiques », qui sont des individus très âges ayant évolués et qui sont plus expérimentés, et les "Zénith", qui sont des individus ayant acquis de naissances des changements physionomiques propres a eux et leur donnant un avantage supplémentaire, ces derniers sont uniquement présent dans Monster Hunter Frontier Z (voir juste en dessous). Les monstres « Variants » se trouvant dans Monster Hunter Generations et dans Monster Hunter Double Cross (XX) :

  • Le Tetsucabra Brise-Roc
  • Le Nargacuga Vent-Acier
  • L'Uragaan Roi-Crystal
  • Le Zinogre Feu-Du-Ciel
  • Le Glavenus Lame-Chaos
  • Le Lagombi Maître-Neige
  • La Rathian Reine-Poison
  • Le Rathalos Roi-Enfer
  • Le Tigrex Griffe-Sombre
  • L'Arzuros Crane-Ardent
  • L'Hermitaur Poing-Fer
  • Le Yian Garuga Œil-mort
  • Le Malfestio Lune-Noire
  • Le Gammoth Givre-Ancien
  • Le Mizutsune Perce-Âme
  • L'Astalos Prince-Orage
  • Ceanataur Brise-Os
  • Diablos Bain-de-Sang

Dans Monster Hunter Frontier Z et plus récemment Monster Hunter Hunter Frontier Z Z (Mise à jour), voici l'autre classe de "sous-espèce" que nous pouvons constater ; les Monstres Zenith; des versions plus argentées et violentes que leurs congénères. Les voici tous :

  • Akura Vashimu Zenith
  • Anorupatisu Zenith
  • Blangonga Zenith
  • Espinas Zenith
  • Giaorugu Zenith
  • Hermitaur Daimyo Zenith
  • Hypnocatrice Zenith
  • Hyujikiki Zenith
  • Inagami Zenith
  • Khezu Zenith
  • Midogaron Zenith
  • Plesioth Zenith
  • Rathalos Zenith
  • Rukodiora Zenith
  • Tigrex Zenith

Il est a noté qu'il existe d'autre classes, comme celles des Espèces Originelles, qui ressemblent aux ancêtres des espèces classiques, des Espèces Rares, qui sont des espèces à part entière, cousines des espèces classiques, moins fréquentes que ces dernières et plus rares que les sous-espèces (les deux types étant souvent confondus), des Espèces Solitaires, également des espèces à part entière dont les individus vivent seuls, et les Variantes, qui sont des individus des espèces classiques et non des sous-espèces ni des espèces rares, dans laquelle la catégorie des monstres Exotique et Zénith s’emboîtent officiellement. Chaque monstres de la franchise possèdent des formes Hard-Cores ou aussi appelé version G, qui sont des formes plus forte et dures à combattre, qui s’emboîtent aussi dans les variantes dans la mesure où ces formes sont différentes de celles de bases.


Globalement, il y a en tout 18 catégories principales de créatures, 12 en réalité, car les 6 autres forment une famille appelée "Wyvernes", les Wyvernes sont parmi les monstres les plus présent dans la saga. Ainsi, il y a :

  • Les Herbivores : Regroupe toutes les créatures passives du jeu, quel soit reptilienne ou mammifère, qui sont les proies des monstres plus grands.
  • Les Lyniens : Une race de créatures autochtones intelligentes, vivant avec les humains et qui sont de bons compagons, en deux peuples, le race Félines et la race Humanoïde.
  • Les poissons : Regroupe tous les poissons, qui sont des créature marines passives et proies des monstres marins.
  • Les Neoptérons : Les monstres de cette catégorie sont des insectes, plus ou moins dangereux, qui possèdent des carapaces dures et voyageant en essaims.
  • Les Carapacéons : Les monstres de cette catégorie sont des crustacés, qui possèdent aussi des carapaces dures.
  • Les Temnocérans : Les monstres de cette catégorie sont des arachnides, qui peuvent tisser des toiles.
  • Les Amphibiens : Les monstres de cette catégorie sont des amphibiens, possédant des pattes arrières puissantes servant à les propulser.
  • Les Léviathans : Les monstres de cette catégories sont des créatures marines qui sont les prédateurs dominants de leur environnement, qui sont cependant tout aussi à l'aise sur terre que dans l'eau.
  • Les Pélagus (ou Bêtes à crocs) : Les monstres de cette catégorie sont tous des mammifères, avec une variété de familles comme les canidés ou les primates, ce sont des monstres très agiles et vifs.
  • Les Wyvernes Volantes : Les monstres de cette catégorie sont des reptiles volants, d'apparence draconitique pour certains, très à l'aise dans l'art du vol et des attaques aériennes. Ils possèdent tous deux pattes et deux ailes, sauf certains qui en sont dépourvus mais dont les ancêtres en étaient théoriquement pourvus.
  • Les Wyvernes Rapaces : Les monstres de cette catégorie sont des reptiles aux allures de droméosauridae et d'autres possédant des ailes mais de plus petites tailles que les Wyvernes Volantes. Les premiers vivent en groupe sous l'autorité d'un dominant tandis que les seconds vivent en solitaire.
  • Les Wyvernes de terre (ou Wyverne Brute) : Les monstres de cette catégorie sont des reptiles exclusivement terrestres et sans aile, bipèdes avec des avant-bras atrophiés, dangereux et puissants.
  • Les Wyvernes à crocs : Les monstres de cette catégorie sont des reptiles, divisés en deux groupes. Le premier rassemble des créature aux allures de loup et possédant de la fourrure et le seconds ressemblent à des lézards. Ils ne doivent pas être confondus avec les Pelagus.
  • Les Wyvernes Aquatiques : Les monstres de cette catégorie sont des reptiles aux allures de poissons, adaptés à la vie sous l'eau et dont les ailes se sont reconverties en nageoires.
  • Les Wyvernes Serpents : Les monstres de cette catégorie sont des reptiles ressemblant à des serpent, possédant de longs corps enroulés et des langues fourchues.
  • Les Inclassables : Cette catégorie regroupe les monstres non-classés jusqu’à aujourd'hui, et dont on ignore tout.
  • Les Dragons Anciens : Cette catégorie regroupe tous les monstres les plus puissants et grands à ce jour, on ignore beaucoup de choses sur eux mais ils sont extrêmement dangereux. Il y a deux catégories, les "Véritables-Dragons", qui possèdent quatre pattes et deux ailes (sauf le Lao-Shan Lung) et les "Faux-Dragons", qui ne sont pas de vrais dragons et qui ont obtenu ce titre par leur puissance démesurée.
  • Les ??? (ou Inconnu) : Cette catégorie regroupe des monstres dont on ignore tout, l'unique différence entre cette catégorie et celle des Monstres non classés est que la première a été officiellement reconnue dans la saga comme une catégorie à part entière, alors que la seconde regroupe les monstres qui n'ont été mis dans une catégorie jusqu’à maintenant.

Monde[modifier | modifier le code]

Le monde de Monster Hunter se compose d'un vaste environnement, se déroulant jusqu'à maintenant sur un seul et unique grand continent et quelques îles le touchant presque (comme celle du village Moga dans le troisième opus), et sur une grande île lointaine au large, au-delà de l'horizon, nommée le Nouveau Monde (le continent prenant le nom d'Ancien Monde) et ayant une île voisine nommé le Givre Éternel (les deux derniers lieux depuis Monster Hunter World et son extension Iceborne, si le Givre éternel est présenté comme une carte du Nouveau Monde, il doit être regardé comme une île à part entière). Tout ces lieux, se composent de biomes et de régions variés allant du désert, chaud et brûlant, aux montagnes de glaces, enneigées et glaciales, avec des paysages magnifiques remplies de ressources diverses, mais en permanences dangereux, hostiles et mortels, certains lieux étant vraiment très reculé et peu fréquentés, comme les ruines de la Civilisation Antique, ou d'autre lieux autrefois habité mais abandonnés il y a longtemps. C'est dans cette nature qu'évoluent les monstres et où les chasseurs mènes leur chasses. Les humains et leurs compagnons, eux, vivent un peu partout, dans des villes et villages ou encore de grande bases, parfois reliés à la mer, et reliés entre elles par des routes coupant sur le territoires des monstres, construits de façon très complexes et ordonnés, sûres et sécurisés, de même que leur alentours, fessant d'eux les territoires des humains, dans lesquels les monstres, même volants ou marins, ne s'y aventure ou approche pas. Ces endroits habitables sont perpétuellement en activité, les humains vaguant à leur différentes occupations et métiers, les chasseurs habitants ces lieux dans des habitations sous leur propriété. Il y a des forces, où les chasseurs viennent créer ou améliorer leur armes et équipement avec leur matériaux qu'ils ont récupérer, les accueils avec les Guides, où les chasseurs réclament leur quêtes, les cantines où les chasseurs viennent manger récupérer des forces, ou encore les lieux de détente où le chasseur peut se reposer et faire toutes sortes d’activités, ces endroits sont aussi appelés Hubs. Il existe aussi les lieux appelées Arènes, dans lequel les monstres sont volontairement capturés et placés dedans pour des combats se rapprochant de ceux des gladiateurs.

Ainsi, voici les différents lieux et environnement présent dans les jeux, tout opus confondus, dans chaque opus, les régions sont assez éloignées les unes des autres, à part celles du cinquième opus, car elles sont toutes sur une seule et même île, tandis que le lieux du Givre Éternel est l’île toutes entières.

  • Les villes et villages :

- Sur le continent : village Kokoto, village Jumbo, village Pokke, village Yukumo, village Milard, village Moga, village Val Habar, village Harth, village Cathar, village Sables Cheeko, village Bherna, village volant Aérobaldo, Village de la Place Mezerporta, village Millard, , ville de Minegarde, ville de Dundorma, ville de Loc Lac, ville du Port Tanzia;

- Sur le Nouveau Monde : ville d'Astera;

- Sur le Givre Éternel : camp de Seliana;

  • Collines et prairie : Forêt et Collines (maintenant Collines verdoyantes), Champ de Fleurs;
  • Jungles et forêts tropicales :

- Sur le continent : Vieille Jungle, Jungle, Grande Forêt, Forêt inondée, Frontière jurassique, Île Tropicale, Cascades luxuriantes, sommet de la Grande Forêt, Forêt de l'Ermite;

- Sur le Nouveau Monde : Forêt Ancienne;

  • Déserts, canyons et Steppes :

- Sur le continent : Vieux Désert, Désert, Plaines de sable, Grand Désert, Dunes, Steppe Ancestrale, Canyon, Désert Blanc, Plateaux sablonneux, Désert Lunaire;

- Sur le Nouveau Monde : Désert des Termites;

  • Volcans :

- Sur le continent : Vieux Volcan, Terrain de Bataille, Volcan (2ème Génération), Volcan (3ème Génération), Terre sacrée, Canyon de Lave, Vallon Volcanique, Île d'Ingle, Cratère Volcanique;

- Sur le Nouveau Monde : Terre des Anciens, Croisée des destins, Grand ravin, Rivière éternelle;

  • Montagnes, plateau et zones polaires :

- Sur le continent : Montagne Enneigée (maintenant Crête arctique), Pics Enneigés, Toundra, Zone Polaire, Montagne Sacrée, Vallon Immergé, Mont Céleste, Sommets Aiguisés, Sanctuaire, Zone Polaire, Région Montagneuse, Montagne Enneigée d'Yilufa, Crête Enneigée;

- Sur le Nouveau Monde : Plateau de Corail;

- Sur le Givre Éternel : le Givre Éternel lui-même;

  • Forêts tempérés : Pics Brumeux, Forêt Primitive, Bois éternel, Ruines montagneuses (aussi Cime oublié), Forêt de Bambou, Bois Venteux,Tombeau Ancestral, Sombre Forêt Cachée;
  • Marécages : Vieux Marais, Marais, Marais de Kumbel;
  • Iles, plages et mers : Île Déserte, Ruine sous-marine, Mer Impure, Mer de Glace, Grand Océan, Mer Polaire, île Isolée;
  • Régions entièrement souterraines et ossuaires:

- Sur le continent : Cimetière des wyvernes, Profondeur de l'Île Isolée, Lac d'Esther;

- Sur le Nouveau Monde : Val Putride, Caverne d'Eldorado;

  • Tours et Ruines : Forteresse, Ville, Tour 1, Tour 2, Tour 3, Château Schrade, Bastion perdu, Sommet Tour, Corridor Céleste, Ancienne forteresse, Tanière, Avant-Poste, Mirador Céleste;
  • Arènes : Arène des douves, Arène Terrestre, Arène Aquatique, Petite Arène, Arène, Arène (MH4), Arène (MHO), Arène (MHW), Colisé (ou Arène 3D), Arène de Compétition;

Liste des jeux[modifier | modifier le code]

Notes : Les opus principaux sont nommés "Génération" (Monster Hunter, Monster Hunter 2, Monster Hunter Tri, Monster Hunter 4 et Monster Hunter World), les opus nommés "Ultimate" sont des versions améliorées des modèles de bases.

Série principale[modifier | modifier le code]

PlayStation 2

Dates de sortie

JAP
AMDN
EUR

Note
  • Ce jeu est le premier de la série.

PlayStation 2
Wii

Dates de sortie

JAP (PlayStation 2)
JAP (Wii)

Notes
au Japon Monster Hunter Portable

PlayStation Portable

Dates de sortie

JAP
EUR
AMDN

Note

PlayStation 2

Date de sortie

JAP

Notes Ce jeu initie la deuxième génération et n'est sorti qu'au Japon.
au Japon Monster Hunter Portable 2nd

PlayStation Portable

Dates de sortie

JAP
AMDN
EUR
AUST

Note
  • Ce jeu est une adaptation de Monster Hunter 2, C'est aussi la suite de Monster Hunter Freedom (Monster Hunter Portable, au Japon).
au Japon Monster Hunter Portable 2nd G

PlayStation Portable

Dates de sortie

JAP
AMDN
EUR

Note
  • Ce jeu est une nouvelle édition du jeu Monster Hunter Freedom 2 proposant de nouvelles armes et armures ainsi que des nouveaux monstres. Les graphismes ont été revus. Il est aussi le dernier chapitre de la deuxième génération et la version Ultimate de Monster Hunter Freedom 2 (Monster Hunter Portable 2d G, au Japon).

Wii

Dates de sortie

JAP
AMDN
EUR

Note
  • Ce jeu était initialement prévu pour PlayStation 3 mais, étant donné le coût élevé du développement, le projet a été repensé pour une sortie sur Wii[1]. Il y eut une version démo dans un packaging promotionnel pour Monster Hunter G, qui comprenait aussi une manette classique pour Wii aux couleurs de l'univers de Monster Hunter.

PlayStation Portable

Dates de sortie

JPN

Note
  • Des différences notables, par rapport à Monster Hunter Freedom, sont annoncées, comme un nouveau village se nommant Yukumo, de nouveaux monstres, de nouveaux composants, de nouveaux terrains, Des armures et des armes exclusives ainsi que le choix de prendre 2 felynes lors des quêtes solo. En multijoueur, 2 chasseurs maxi pourront prendre une de leurs felynes. Des armures et des armes seront disponibles pour les felynes. Il y aura des sources d'eau chaudes au lieu de restaurant felynes[2] (au Japon uniquement).

Nintendo 3DS, Wii U

Date de sortie

JPN (Nintendo 3DS) - (Wii U)
AN
EUR

Notes
  • Les deux versions peuvent communiquer en multijoueur.
  • La version 3DS possède la fonction StreetPass.
  • Une démo du jeu est disponible sur les eShop des deux consoles.
  • Seule la version Wii U est compatible en ligne.
  • Au Japon, le jeu se nomme Monster Hunter 3G sur 3DS et Monster Hunter 3G HD Edition sur Wii U.

Nintendo 3DS

Date de sortie

JPN

Notes

Nintendo 3DS

Date de sortie

JPN
AN
EUR

Notes

Nintendo 3DS

Date de sortie

JPN
AN
EUR

Notes
  • Annoncé le 31 mai 2015 dans l'émission Nintendo Direct.
  • Nommé Monster Hunter X (prononcé "cross") au Japon.

Nintendo 3DS, Nintendo Switch

Date de sortie

JPN sur Nintendo 3DS
JPN sur Nintendo

EUR 28 Août 2018[3] sur Nintendo Switch

Notes
  • Nommé Monster Hunter XX (prononcé "double-cross") au Japon.
  • Changement de nom pour la sortie en Europe (Même jeu) Monster Hunter Génération Ultimate.

PlayStation 4, Xbox One, Microsoft Windows

Date de sortie

INT sur PlayStation 4 et Xbox One[4]
INT 9 août 2018 sur Microsoft Windows

Notes
  • Présenté à l'E3 2017 lors de la conférence PlayStation, le jeu est une exclusivité PS4 au Japon, tandis qu'il sera tout support en Occident.
  • Monster Hunter World est le jeu le plus rapidement vendu de l'histoire de Capcom avec 6 millions de copies distribuées en deux semaines[5].

Séries dérivées[modifier | modifier le code]

Microsoft Windows, Xbox 360

Date de sortie

JPN

Notes :
  • Il est également sorti sur Xbox 360 en 2010. Ce jeu est en MMORPG à abonnement payant. Apparition de monstres exclusifs au jeu ainsi qu'armures, armes, etc.

PlayStation Portable

Date de sortie

JPN

Notes :
  • Sorti uniquement au Japon.

PlayStation Portable

Date de sortie

JPN

Notes :
  • Il s'agit d'une extension du jeu Monster Hunter Diary: Poka Poka Airu Village.

iOS

Date de sortie

JPN
AN
EUR

Notes :
  • Premier jeu de la série sur iOS.

PC

Date de sortie

CN

Notes :
  • Free-to-Play développé par Tencent, avec le support officiel Capcom. Le titre n'est disponible qu'en Chine, bien qu'une installation soit possible en dehors de celle-ci. Le jeu utilise le CryEngine 3. Aucune sortie japonaise, européenne ou américaine n'a été annoncée.

PC, Xbox 360, PlayStation 3, Wii U

Date de sortie

JPN

Nintendo 3DS

Date de sortie

JPN

Notes :
  • Il s'agit d'une nouvelle version de Monster Hunter Diary: Poka Poka Airu Village.

iOS, Android

Date de sortie

JPN

Nintendo 3DS, Android

Date de sortie

JPN
AN
EUR

PC, Wii U, PlayStation 4, PlayStation 3, PlayStation Vita, Xbox 360

Date de sortie

JPN

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

Un manga de type shōnen créé par Hiro Mashima, nommé Monster Hunter Orage, est librement inspiré de la série de jeux vidéo. Le héros, Shiki, part à la recherche de Miogaruna, un monstre légendaire dont son maître, mort, était à la recherche. Une série de quatre tomes, publiée en version française par Pika Édition[6]. Un second shōnen manga nommé Monster Hunter Flash est écrit par Shin Yamamoto et Keiichi Hikami et publié en version française par Kazé[7]. Il existe également un jeu de cartes à collectionner appelé Monster Hunter Hunting Card.

Pour Monster Hunter Portable 3rd, le jeu s'est associé à de nombreuses marques comme des boissons fraîches, des T-Shirt de la marque Uni Qlo, une autre proposant aussi des sacoches pour la PSP aux couleurs du jeu ainsi qu'une émission de télévision, un dessin animé, une source d'eau chaude, un restaurant, un studio Universal au Japon, deux parcs d'attractions et des jeux vidéo comme Metal Gear Solid proposant des armures de Snake ou The Boss. X Radar Portable 2 propose de changer l'interface du radar pour les mettre aux couleurs de Monster Hunter.

En outre, depuis 2015, la société Kawada propose au Japon une collection de set nanoblock (mini Légo) des principaux monstres de la série.

Accueil[modifier | modifier le code]

Le premier Monster Hunter a remporté un succès important pour un jeu original au Japon. Les ventes totales du titre ont approché les 300 000 exemplaires ce qui a conduit Capcom à sortir une extension, Monster Hunter G, qui s'est un peu moins bien vendue et qui n'est pas sortie en Europe . Néanmoins, le véritable succès est arrivé sur la PlayStation Portable avec le portage du premier épisode. Celui-ci a également réalisé un bon démarrage de plus de 100 000 exemplaires ce qui en faisait à l'époque le meilleur démarrage de la console[8]. Le jeu est resté longtemps classé dans les meilleures ventes et a finalement dépassé le million d'exemplaires après sa baisse de prix, devenant la meilleure vente de la console au Japon.

Le deuxième épisode sorti sur PlayStation 2 rencontre alors un plus grand succès que le premier opus et parvient à approcher les 700 000 exemplaires vendus[9]. Néanmoins, quelques mois plus tard, Capcom décide également de sortir une adaptation sur PlayStation Portable. Celle-ci devient le meilleur démarrage sur cette console au Japon avec plus de 700 000 exemplaires vendus[10] en 4 jours, soit déjà plus que le total des ventes de la version originale sortie sur PlayStation 2. Ce qui en fait également le meilleur démarrage de l'histoire de la société Capcom depuis Resident Evil 3 sorti en 1999.

Mais c'est un an plus tard que le phénomène explose vraiment avec la sortie du premier épisode inédit sur PlayStation Portable, Monster Hunter Freedom Unite, la 2d édition de Monster Hunter Freedom 2. Le jeu démarre à plus de 800 000 exemplaires[11], provoquant ainsi de nouveaux records, propulsant les ventes de la PlayStation Portable et se maintenant tout au long de l'année dans les meilleures ventes. Il devient alors l'un des plus gros phénomène de l'histoire du jeu vidéo au Japon. Les métros se retrouvent bondés de personnes qui jouent à leur PSP, et un grand nombre de produits dérivés apparaissent. Le titre constitue ainsi la meilleure vente de l'année 2008 au Japon[12], une performance qui était monopolisée par Nintendo depuis 3 ans. Grâce à la version The Best, réédition du jeu à petit prix, le titre de Capcom va continuer à se vendre tout au long de l'année 2009 et reste ainsi la meilleure vente de la console durant cette année. Le jeu accumule à ce jour un total de plus de 3,5 millions d'exemplaires en cumulant le jeu avec sa réédition à bas prix, ce qui en plus d'en faire la meilleure vente de la PSP, en fait la 19e meilleure vente de l'histoire du pays[13], soit également la meilleure vente de l'histoire de Capcom, mais aussi la meilleure vente de l'histoire, hors jeux Nintendo et Dragon Quest, il surpasse ainsi tous les épisodes de Final Fantasy.

En août 2009 (au Japon), le troisième opus sort en exclusivité sur Wii, avec un mode online. Il s'écoule à plus de 500 000 exemplaires en 4 jours[14], et dépasse finalement le million d'exemplaires vendus, ce qui en fait la meilleure vente d'un éditeur tiers sur la Wii au Japon. Le succès reste bien en dessous de Monster Hunter Freedom Unite, ce qui prouve que le succès de la série provient essentiellement du multijoueur en local, alors qu'il s'agissait à l'origine d'un concept pensé pour le online. Néanmoins, ce qui pousse Capcom à continuer de proposer les nouveaux épisodes d'abord sur console de salon.

Le succès de la série a encouragé l'arrivée de nombreux jeux qui se sont inspirés du concept au Japon. Proposer un mode multijoueur en local dans les jeux d'aventure ou jeux de rôle est ainsi vite devenu incontournable, notamment dans des jeux comme Dragon Quest IX, même s'il n'est pas possible de prouver que l'apport du mode multijoueur a été causé par le succès des Monster Hunter. On peut également citer la série des Phantasy Star qui a certainement été la première source d'inspiration des Monster Hunter : après le succès de la série de Capcom, Sega décide de sortir Phantasy Star Portable sur PlayStation Portable, jeu qui devient rapidement la meilleure vente de l'histoire de cette série[15].

En Occident, la série n'a jamais réussi à rencontrer un succès similaire à celui de son pays d'origine.[réf. nécessaire]

La série tente également de se développer sur d'autres marchés, comme le montre Monster Hunter Online, sorti sur PC exclusivement en Chine. Il s'agit d'un MMORPG développé par Tencent Games et tournant sur CryEngine3.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Japan's Nintendo wins exclusive deal for Capcom's Monster Hunter 3 », sur Forbes.com, (consulté le 5 septembre 2009)
  2. « Annonce Monster Hunter 3 Portable », sur www.pockett.net, (consulté le 19 mars 2010)
  3. « Monster Hunter Generations Ultimate : l'épisode Switch Monster Hunter XX annoncé et daté en Europe », GAMERGEN.COM,‎ (lire en ligne, consulté le 19 juin 2018)
  4. « TGS 2017 : Monster Hunter World - Une date de sortie et une collector », sur www.jeuxvideo.com,
  5. « Monster Hunter World rentre dans l'histoire de Capcom », sur gamekult.com, (consulté le 12 février 2018).
  6. « Monster Hunter Orage », sur Manga-news.com (consulté le 19 septembre 2014)
  7. « Les chasseurs de monstres arrivent chez Kazé », sur Manga-news.com (consulté le 19 septembre 2014)
  8. « Top des ventes au Japon du 28 novembre au 4 décembre », sur Nintendojofr.com, (consulté le 12 décembre 2009)
  9. « Rétrospective Charts : Monster Hunter », sur Nintendojofr.com, (consulté le 12 décembre 2009)
  10. « Top Media Create Japon du 19 au 25 février (soft) », sur Nintendojofr.com, (consulté le 12 décembre 2009)
  11. « Top Media Create Japon du 24 au 30 mars », sur Nintendojofr.com, (consulté le 12 décembre 2009)
  12. « Compte-rendu 2008 Japon : Ventes de jeux », sur Nintendojofr.com, (consulté le 12 décembre 2009)
  13. « http://www.nintendojofr.com/redaction/editoriaux/?id=aVzg », sur Nintendojofr.com, (consulté le 12 décembre 2009)
  14. « Le démarrage de Monster Hunter 3 au Japon », sur Nintendojofr.com, (consulté le 12 décembre 2009)
  15. « Top Media Create Japon du 28 juillet au 3 août », sur Nintendojofr.com, (consulté le 12 décembre 2009)

Liens externes[modifier | modifier le code]