Garuda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Garuda (homonymie).
Garuda, monture (vahana) du Dieu Vishnou ; musée national de New Delhi.

Garuda (du sanskrit गरुड / garuḍa, signifiant « aigle ») est un homme-oiseau fabuleux de la mythologie hindouiste puis bouddhiste, fils de Kashyapa et de Vinatâ et frère d'Aruna, le conducteur du char du dieu Sûrya. C'est le vâhana, ou monture, du dieu Vishnu[1]. Il est aussi considéré comme le roi des oiseaux.

Description[modifier | modifier le code]

Garuda peut aussi être vu comme un aigle géant mythique, ennemi aérien naturel des nâgas, serpents des eaux et de la terre[2]. Mais Nâga et Garuda ne sont en fait que deux incarnations de Vishnu, les deux aspects de la substance divine, en qui ils se réconcilient.

Dans le bouddhisme, les garudas étaient vus comme des animaux maléfiques; cependant après l'arrivée du Bouddha, celui-ci les a convertis; et ils ont ensuite protégé ses enseignements[3].

Il est présent sur les temples bouddhistes du Cambodge. Lors de la colonisation depuis l'Empire français de l'Indochine, la France à édité, un timbre postal illustrant Garuda pour le Royaume du Cambodge en 1957[4]

Garuda est l'emblème de l'Indonésie. Le personnage, comme bien d'autres références culturelles indiennes est toujours vivant dans la culture traditionnelle à Java, l'île la plus peuplée d'Indonésie. Les cours royales et princières de Java, après que les souverains se furent convertis à l'islam, ont préservé une culture imprégnée d'éléments et de modèles indiens. La compagnie aérienne nationale est Garuda Indonesia.

C'est aussi l'emblème de la monarchie en Thaïlande ; un drapeau jaune frappé d'un Garuda rouge (appelé en thaï : ครุฑ, Khrouth) flotte sur le palais quand le roi est présent. Il est aussi considéré comme un emblème national, puisqu'il orne les bâtiments officiels, le passeport et les billets de banque (voir Baht). En reconnaissance des services rendus à la nation, le roi accorde à quelques grandes sociétés commerciales le droit de l'utiliser pour décorer leur façade et leurs documents officiels.

Le Garuda, appelé en mongol Khangarid (mongol : ᠬᠠᠨᠭᠠᠷᠤᠳᠢ, cyrillique : хангарьд ; littéralement, khan Garuda), est le symbole de la capitale de la Mongolie, Oulan-Bator[5], que l'on retrouve sur le blason et le drapeau de la ville. Selon la croyance mongole populaire, Khangarid est l'esprit de la montagne du Bogd Khan Uul qui est devenu partisan du bouddhisme. Aujourd'hui il est considéré comme le gardien de cette montagne et un symbole de courage et d'honnêteté. L'oiseau donne aussi son nom à Hangard aviation et Khangarid est une équipe participant au Championnat de Mongolie de football.

Au Tibet, Khyung est le nom tibétain du Garuda[6].

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) C.A. Jones et J.D. Ryan, Encyclopedia of Hinduism, Checkmark Books (ISBN 0816073368), p. 164
  2. (en) B.M. Sullivan, The A to Z of Hinduism, Vision Books (ISBN 8170945216), p. 81
  3. (en) Robart E. Buswell Jr et Donald S; Lopez Jr, The Princeton dictionary of buddhism, Princeton University Press (ISBN 0691157863), p. 314-315
  4. (en) « Stamp catalog : Stamp › Garuda », sur Colnect.com
  5. (en) Michael Kohn, Mongolia, Lonely Planet, , p. 52
  6. The Mother Essence Lineage, by Ngakpa Chogyam Rinpoche

Voir également[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]