Masaaki Mochizuki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Masaaki Mochizuki
Masaaki Mochizuki 2012.jpg
Données générales
Nationalité
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (49 ans)
KōtōVoir et modifier les données sur Wikidata
Taille
5 9 (1,75 m)[1]
Poids
187 lb (85 kg)[1]
Catcheur en activité
Fédération
Entraîneur
Carrière pro.
- aujourd'hui

Masaaki Mochizuki (望月 成晃, Mochizuki Masaaki?) est un catcheur japonais, de la Dragon Gate, où il est le leader de the Junction Three. Connu pour être le FIP World Champion.

Carrière[modifier | modifier le code]

New Japan Pro Wrestling (1999-2012)[modifier | modifier le code]

Il retourne à la fédération lors de Yuji Nagata 20th Anniversary Show ~ Blue Justice IV où lui, Yūji Nagata et Jun Akiyama battent CHAOS (Kazuchika Okada, Shinsuke Nakamura et Yujiro Takahashi)[2].

Le 2 décembre, lui, Bushi, Ryusuke Taguchi et Yūji Nagata perdent contre Suzuki-gun (Kengo Mashimo, Minoru Suzuki, Taichi et Taka Michinoku)[3].

Dragon Gate (2004-...)[modifier | modifier le code]

Lors de Dead Or Alive 2011, il conserve son titre contre Yamato[4].

Lors de Final Gate 2014, lui, Big R Shimizu et Dragon Kid battent Jimmyz (Genki Horiguchi H.A.Gee.Mee!!, Jimmy Susumu, et Ryo "Jimmy" Saito) et remportent les Open the Triangle Gate Championship[5]. Le 18 janvier, ils conservent leur titres contre Monster Express (Akira Tozawa, Shingo Takagi et Syachihoko BOY)[6]. Le 28 février, ils conservent leur titres contre Mad Blankey (CIMA, Cyber Kong et Naruki Doi)[7].

Lors de Dangerous Gate 2017, il bat Yamato et remporte le Open the Dream Gate Championship pour la troisième fois[8]. Lors de The Gate Of Destiny 2017, il conserve son titre contre Jimmy Susumu[9]. Lors de Final Gate 2017, il conserve son titre contre Ryo Saito[10].

Le 4 mars, il conserve son titre contre Ben-K après que l'arbitre ait été contraint d'arrêter le match[11]. Le 10 juin, il perd le titre contre Masato Yoshino[12].

Ring Of Honor (2007)[modifier | modifier le code]

Lors de ROH Live In Osaka, lui et No Remorse Corps (Davey Richards et Rocky Romero) perdent contre Bryan Danielson, CIMA et Naomichi Marufuji[13].

Dragon Gate USA (2010-2013)[modifier | modifier le code]

Lors de Fearless 2011, il bat Sami Callihan[14].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Prises de finition
    • Reverse Twister
    • Saikyou High Kick
    • Sankakugeri to the Face
    • Shin Saikyou High Kick
    • Twister (Twisting brainbuster)
    • Twister II (Twisting falcon arrow)
  • Prises favorites
    • Axe kick
    • Back heel kick
    • Bridging dragon suplex
    • Corner big boot
    • Ikkakugeri
    • Illusion
    • Running single leg dropkick
    • Sankakugeri
    • Topé Masaaki
    • Twisting Ikkakugeri
    • Wagamamana Hizakozou
  • Theme music
    • "Kizudarake no Eikou" de Masaaki Mochizuki (sur l'album OPEN THE MUSIC GATE)
    • "Idrake no Eikou" par Takeshi Obou
    • "FINAL STAGE" de Dragon Gate productions
    • "The Worst One" de Dragon Gate

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Osaka Pro Wrestling
    • Osaka Pro Wrestling Tag Team Championship (1 fois) – avec Don Fujii
    • Osaka Tag Festival (2010) – avec Don Fujii
  • Wrestle Association "R"
    • WAR International Junior Heavyweight Championship (3 fois)
    • WAR International Junior Heavyweight Tag Team Championship (2 fois) – avec Battle Ranger (1) et Don Fujii (1)
    • WAR World Six-Man Tag Team Championship (1 fois) – avec Nobukazu Hirai et Mitsuharu Kitao

Récompenses des magazines[modifier | modifier le code]

Classement PWI 500 de Masaaki Mochizuki[15]
Année 2002 2003 2004 à 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
Rang 231 en diminution290 Non classé 260 Non classé 255 en diminution282 en augmentation234 Non classé 123
Année 2013 2014 2015 2016 2017 2018
Rang Non classé 254 en diminution334 en diminution292 en diminution311 en augmentation110

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) « Masaaki Mochizuki », sur Cagematch (consulté le 11 octobre 2017)
  2. (en-US) « NJPW, NOAH [Jr Tag Day 2], AJP, DDT & K-DOJO results for September 9, 2012 », puroresuspirit.wordpress.com, (consulté le 25 novembre 2018)
  3. (ja) « NJPW 40th anniversary Tour World Tag League 2012 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 2 décembre 2012)
  4. (en) « Dragon Gate Dead or Alive Results », puroresuspirit.net, (consulté le 7 juillet 2018)
  5. (en) « Japan: Dragon Gate "The Final Gate 2014" Results vom 28.12.2014 », moonsault.de, (consulté le 29 octobre 2018)
  6. (en) « Dragon Gate "Open the New Year Gate" on 1/18/15 », puroresucentral.com, (consulté le 25 novembre 2018)
  7. (ja) « Champion Gate 2015 in Osaka », Dragon Gate, Gaora (consulté le 1er mars 2015)
  8. (en-US) « DRAGON GATE DANGEROUS GATE 2017 (SEPTEMBER 18) REVIEW », voicesofwrestling.com, (consulté le 3 octobre 2018)
  9. (en) « 11/03 The Gate of Destiny 2017 », iheartdg.com, (consulté le 7 juillet 2018)
  10. (en) « 12/23 The Final Gate 2017 », iHeartDG, (consulté le 24 décembre 2017)
  11. (en-US) « Dragon Gate ‘Champion Gate In Osaka’ Results and Review », thechairshot.com, (consulté le 30 octobre 2018)
  12. (en) « DRAGON GATE KING OF GATE (JUNE 10) RESULTS & REVIEW », voicesofwrestling.com, (consulté le 25 novembre 2018)
  13. (en-US) « ROH – Live in Osaka DVD Review », 411mania.com, (consulté le 3 octobre 2018)
  14. (en) Stuart Carapola, « DGUSA Fearless 2011 DVD review: Pac & Yoshino defend the DGUSA tag title against Yamato and Tozawa, Johnny Gargano faces another big challenge in Austin Aries, Pinkie tries to make a case to join the DUFs, and more », PWInsider (consulté le 28 juillet 2012)
  15. (en) « PWI Ratings for Masaaki Mochizuki », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le 11 octobre 2017)