Mitsuharu Misawa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mitsuharu Misawa
Un catcheur brun torse nu avec un pantalon vert.

Mitsuharu Misawa en 2007.

Données générales
Nom complet Mitsuharu Misawa
Nom de ring Tiger Mask II
Kamikaze Misawa
Nationalité japonaise
Date de naissance ,
Yūbari, Préfecture de Hokkaidō
Date de décès (à 46 ans),
Hiroshima, Préfecture de Hiroshima
Taille 6 1 (1,85 m)[1]
Poids 242 lb (110 kg)[1]
Catcheur (ou catcheuse) décédé
Fédérations All Japan Pro Wrestling
Pro Wrestling NOAH
Entraîneur Giant Baba
The Destroyer
Dory Funk Jr.
Carrière pro. 1981

Mitsuharu Misawa (三沢光晴, Misawa Mitsuharu?) (né le à Yūbari Préfecture de Hokkaidō et mort le à Hiroshima, Préfecture de Hiroshima) est un catcheur (lutteur professionnel), promoteur et entraîneur de catch japonais. Il s'est fait connaître pour son travail à l'All Japan Pro Wrestling. Il débute sous son véritable nom en 1981 avant de lutter sous le nom de Tiger Mask de 1984 à 1990.

Il devient champion international des poids-lourds junior de la National Wrestling Alliance, le championnat du monde par équipe Pacific Wrestling Federation (PWF) avec Jumbo Tsuruta et le championnat par équipe All Asia avec Kenta Kobashi. Il abandonne ce gimmick en 1990 et devient quintuple champion poids-lourds Triple Crown, sextuple champion du monde par équipe AJPW avec Toshiaki Kawada à deux reprises tout comme avec Kenta Kobashi ainsi qu'une fois avec Jun Akiyama et Yoshinari Ogawa avec qui il devient une deuxième fois champion par équipe All Asia. En plus de ces championnats, il remporte les tournois Real World Tag League 1992 avec Toshiaki Kawada et les éditions 1993, 1994 et 1995 avec Kenta Kobashi ainsi que le Champion Carnival en 1995 et 1998.

Il devient président de l'AJPW après la mort de Giant Baba avant de quitter la fédération en 2000 après de multiples disputes avec Motoko Baba (la veuve de Giant Baba). Il fonde la Pro Wrestling NOAH et est entraîneur du dojo de la NOAH. Il y devient triple champion poids-lourds Global Honor Crown (GHC) et double champion par équipe GHC avec Yoshinari Ogawa ainsi que le tournoi Global Tag League en 2009 avec Gō Shiozaki. Il meurt le d'un traumatisme de la moelle épinière après un combat.


Jeunesse[modifier | modifier le code]

La famille de Misawa déménage à Koshiyaga dans la Préfecture de Saitama, il devient fan de catch et a comme idole Jumbo Tsuruta[2],[3]. Il étudie au Ashikaga-kodai High School à Ashikaga où il fait de la lutte[2]. Il se distingue dans ce sport en participant aux championnat du monde de lutte en 1980 où il finit à la 5e place dans la catégorie des moins de 85 kg[2].

All Japan Pro Wrestling (1981-2000)[modifier | modifier le code]

Débuts sous son propre nom et tournée au Mexique (1981-1984)[modifier | modifier le code]

Misawa rejoint le dojo de l'All Japan Pro Wrestling (AJPW) où Giant Baba, The Destroyer et Dory Funk Jr. l'entraînent[2]. Il perd son premier combat le 21 août 1981 sur le parking du champ de course d'Urawa-ku face à Shiro Koshinaka[2]. En 1982, le magazine Tokyo Sports le désigne Rookie de l'année[4]. À la fin du mois de mars 1983, l'AJPW organise la Lou Thesz Cup où Misawa atteint la fianle en finissant second de la phase de groupe avec cinq victoire, un égalité à la limite de temps et un défaite[5]. Il s'incline en finale le 22 avril face à Shiro Koshinaka dans un match arbitré par Lou Thesz[5]. Un an plus tard, il part en tournée au Mexique où il lutte sous le nom de Kamikaze Misawa puis à son retour il revêt le masque de Tiger Mask[2].

Tiger Mask (1984-1990)[modifier | modifier le code]

C'est sous le nom de Tiger Mask qu'il commence à être populaire en remportant le championnat international des poids-lourds junior de la National Wrestling Alliance (NWA)[6] le 31 août 1985 face à Kuniaki Kobayashi[7]. Il affronte ensuite Dynamite Kid et Chavo Guerrero, Sr., deux lutteurs étrangers aguerris pour légitimer son statut de champion[2]. En fin d'année, le Wrestling Observer Newsletter lui décerne plusieurs récompenses : meilleur voltigeur, match de l'année face à Kuniaki Kobayashi le 12 juin et meilleure prise pour le Tope Con Giro[8],[9],[10].

En 1986, il rend sa ceinture de champion international des poids-lourds junior de la NWA et passe dans la catégorie des poids-loiurds[11],[2]. Le 19 avril, il accompagne Giant Baba pour participer à la Jim Crockett Sr. Memorial Cup organisé par la Mid-Atlantic Championship Wrestling (en) où il passe le second tour[Note 1] en se défaisant de Black Bart et Jimmy Garvin avant d'être éliminé par Magnum T.A. (en) et Ron Garvin[12]. Le lendemain, il est à l'American Wrestling Association et bat Buck Zumhofe[13]. Il fait une nouvelle fois équipe avec Baba en fin d'année au cours de la Real World Tag League où ils terminent 5e ex-æquo de la phase de groupe avec Rick Martel et Tom Zenk[14]. Pour la deuxième année consécutive, le Wrestling Observer Newsletter le désigne meilleur voltigeur de l'année[8].

Le 3 juillet 1987, il fait équipe avec Jumbo Tsuruta et ils deviennent champion du monde par équipe Pacific Wrestling Federation (PWF) après leur victoire sur Stan Hansen et Ted DiBiase ; ces derniers récupèrent ce titre huit jours plus tard[15],[16].

Le 2 janvier 1988, il bat Curt Hennig par décompte à l'extérieur dans un match pour le championnat du monde poids-lourds de l'American Wrestling Association[17],[18].

Il a ensuite deux défaites notables les 8 et 9 mars 1989, d'abord face à Ricky Steamboat dans un match pour le championnat du monde poids-lourds de la NWA puis face à Jumbo Tsuruta dans un match sans enjeu[18]. Il se blesse au genou et remonte sur le ring qu'au début de l'année 1990[19],[20].

Le 9 avril 1990, il fait équipe avec Kenta Kobashi avec qui il devient champion par équipe All Asia après leur victoire sur Dan Kroffat et Doug Furnas[21]. Quatre jours plus tard, il affronte Bret Hart et cet affrontement se conclue par une égalité après 20 minutes[22]. Le 14 mai, il demande à Toshiaki Kawada avec qui il fait équipe de le démasquer au cours d'un combat[23].

Retour sous son véritable nom (1990-2000)[modifier | modifier le code]

La départ de Genichiro Tenryu, qui devient l'ambassadeur de la marque de lunettes de soleil Megane Super avant de reprendre sa carrière de catcheur et de créer la Super World of Sports, ainsi que le déclin physique de Giant Baba contraint Baba de mettre en avant Misawa[24]. Il devient le rival de Jumbo Tsuruta et se font face dans plusieurs matchs par équipe[25]. Le premier point d'orgue de cette rivalité a lieu le 8 juin 1990 où Misawa bat son idole dans un combat qui le fait passer du statut de mid-carder à vedette japonaise de l'AJPW[26],[25]. Ce match reçoit la note de cinq étoiles dans le Wrestling Observer Newsletter et Dave Meltzer présent ce soir là déclare : « Je ne peux pas décrire à quel point ce fut génial à la fois comme un match et comme spectacle [...] Quoi qu'il en soit, je dirais que cela est une meilleure que les Flair-Steamboat de Chicago ou Nashville. »[25]. Cette victoire fait de lui le challenger pour le championnat poids-lourds Triple Crown AJPW face à Stan Hansen où Misawa ne réussit pas à battre son adversaire mais il apparaît capable de le vaincre[27]. Ils s'affrontent à nouveau le 1er septembre où Tsuruta prend sa revanche et devient challenger pour le champion poids-lourds Triple Crown[25]. Leur rivalité continue avec de multiples matchs par équipe dont le point d'orgue de cette série de combat est la victoire de Misawa et Toshiaki Kawada sur Jumbo Tsuruta et Akira Taue[25].

La rivalité avec Tsuruta continue en 1991 avec de multiples matchs par équipe[25]. Le 1er juin, il obtient une victoire de prestige face à l'ancien champion poids-lourds Triple Crown Terry Gordy[27]. Avec Toshiaki Kawada il remporte le championnat du monde par équipe de l'AJPW le 24 juillet après leur victoire face à Terry Gordy et Steve Williams[28]. Ils rendent leur titre en fin d'année car traditionnellement l'AJPW le remet aux vainqueurs du tournoi Real World Tag League[29]. Misawa et Kawada sont second de ce tournoi mais échouent à récupérer les ceintures le 6 décembre face à Gordy et Williams qui remportent le tournoi[30].

Entre mars et avril 1992, Misawa participe au tournoi Champion Carnival où il termine premier du groupe A mais échoue en finale le 17 avril face à Stan Hansen[31].

Pro Wrestling NOAH (2000-2009)[modifier | modifier le code]

Après la mort du booker de la AJPW, Giant Baba, Misawa ne s'entendait pas bien avec la veuve de ce dernier, Motoko Baba. Il quitta finalement la All Japan au milieu de l’année 2000. Il se regroupe avec d'autres catcheurs légendaires (Toshiaki Kawada et Masanobu Fuchi) pour fonder la Pro Wrestling NOAH.

Misawa (à gauche) et Go Shiozaki en 2009.

En 2005, Misawa fut longtemps le coéquipier de Yoshinari Ogawa. Ils remportent tous les deux le GHC Tag Team Championship de la NOAH. Au Nippon Budokan, le , Misawa battu Naomichi Marufuji pour remporter son 3e GHC Heavyweight Championship. Misawa défendit son GHC World Heavyweight Championship contre le ROH World Heavyweight Champion Takeshi Morishima, Takuma Sano et Bison Smith. Il conserva de nouveau son titre le 15 juillet contre l’ancien Triple Crown et GHC World Heavyweight champion, Akira Taue. Il fut finalement battu par Takeshi Morishima le . Misawa conserva son 3e titre pendant 16 mois.

Mort[modifier | modifier le code]

Le 13 juin 2009, Misawa meurt sur le ring de sa propre fédération, lors d'un match par équipe face à Bison Smith et Akitoshi Saito. Après 15 minutes de combat, Saito porte un Belly to back suplex, Misawa retombe durement sur la tête. Il est ensuite transporté d'urgence à l'hôpital mais meurt pendant le trajet, à 22 h 10. La cause officielle du décès est un traumatisme de la moelle épinière.

Style de catch[modifier | modifier le code]

De par son passé de lutteur, Misawa est un catcheur technique[2]. Son passage au Mexique au début des années 1980 lui permet d'apprendre certaines techniques aériennes de catch basiques[2]. Au cours de sa carrière, il invente deux prises : le Tiger Driver 91 qui est une variante de piledriver où l'attaquant saisit les deux bras de son adversaire au niveau du coude de le soulever et de le faire tomber au sol sur la nuque[32]. La seconde prise est l'Emerald Flowsion, une variante de powerslam où son ennemi tombe sur le cou et les épaules[33]. Dans les années 2000, sa condition physique commence à se détériorer mais il garde le même style assez brutal et au cours de ses combats il continue d'encaisser les bumps jusqu'à celui qui lui est fatal le 13 juin 2009[3].

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

  • Prises de finition
Musiques d'entrée de Mitsuharu Misawa[20]
Chanson Compositeur Période Fédération
The Strength of the Righteous Ennio Morricone  ?  ?
Spartan X Keith Morrison  ? AJPW / NOAH
Spartan X (slow version)  ?
Jeux vidéos où on peut incarner Mitsuharu Misawa[36]
Titre Développeur Date de sortie Consoles
Virtual Pro Wrestling 64 AKI Corporation, Asmik Ace Entertainment Nintendo 64
Giant Gram: All Japan Pro Wrestling 2 Sega Dreamcast
Virtual Pro Wrestling 2: Odo Keisho AKI Corporation, Asmik Ace Entertainment Nintendo 64
Giant Gram 2000: All Japan Pro Wrestling 3 Sega Dreamcast
Fire Pro Wrestling Spike Game Boy, Game Boy Advance
All Star Pro-Wrestling II Squaresoft PlayStation 2
Fire Pro Wrestling 2 Spike Game Boy Advance
King of Colosseum Green PlayStation 2
All Star Pro-Wrestling III Squaresoft
King of Colosseum II Spike
Fire Pro Wrestling Returns
Wrestle Kingdom Yuke's Xbox 360, PlayStation 2

Palmarès[modifier | modifier le code]

Récompenses des magazines[modifier | modifier le code]

Classement PWI 500 de Mitsuharu Misawa[37]
Année 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008
Rang
187 en diminution 205 en augmentation 92 en augmentation 29 en augmentation 10 en diminution 28 en augmentation 2 en diminution 3 en stagnation 3 en diminution 14 en augmentation 8 en diminution 18 en diminution 82 en diminution 143 en augmentation 42 en diminution 88 en augmentation 16 en diminution 87
Liste des matchs notés 5 étoiles par le Wrestling Observer Newsletter[41].
# Résultat Adversaire(s) Évènement Date Durée Lieu Notes
14 Défaite Kenta Kobashi NOAH Navigate for Evolution 2003 - Day 9 33:28 Budokan Hall, Tokyo, Japon Il perd le championnat poids-lourds Global Honored Crowned.
13 Victoire Kenta Kobashi AJPW Super Power Series 1999 - Day 14 43:40 Budokan Hall, Tokyo, Japon Il défend avec succès le championnat poids-lourds Triple Crow AJPW
12 Victoire Kenta Kobashi AJPW 26th Anniversary Show 43:22 Budokan Hall, Tokyo, Japon Misawa devient champion poids-lourds Triple Crow AJPW pour la 4e fois.
11 Défaite Akira Taue et Toshiaki Kawada AJPW Real World Tag League 1997 - Day 15 30:52 Budokan Hall, Tokyo, Japon Il fait équipe avec Jun Akiyama. Ce match est la finale du tournoi Real World Tag League 1997.
10 Victoire Toshiaki Kawada AJPW Super Power Series 1997 - Day 16 31:22 Budokan Hall, Tokyo, Japon Il défend avec succès le championnat poids-lourds Triple Crow AJPW.
9 Défaite Akira Taue et Toshiaki Kawada AJPW Real World Tag League 1996 - Day 16 31:37 Budokan Hall, Tokyo, Japon Il fait équipe avec Jun Akiyama en finale du tournoi Real World Tag League 1996.
8 Victoire Johnny Ace et Steve Williams AJPW Super Power Series 1996 - Day 15 30:09 Budokan Hall, Tokyo, Japon Il fait équipe avec Jun Akiyama et défendent avec succès le championnat du monde par équipe AJPW.
7 Défaite Akira Taue et Toshiaki Kawada AJPW Super Power Series 1995 - Day 15 42:37 Budokan Hall, Tokyo, Japon Il fait équipe avec Kenta Kobashi avec qui il perd le titre de champion du monde par équipe AJPW.
6 Victoire Akira Taue AJPW Champion Carnival 1995 - Day 19 27:03 Budokan Hall, Tokyo, Japon En finale du tournoi Champion Carnival 1995
5 Victoire Johnny Ace et Steve Williams AJPW Excite Series 1995 - Day 12 36:07 Budokan Hall, Tokyo, Japon Il fait équipe avec Kenta Kobashi et ils conservent leur titre de champion du monde par équipe AJPW.
4 Victoire Toshiaki Kawada AJPW Super Power Series 1994 - Day 16 35:30 Budokan Hall, Tokyo, Japon Il défend avec succès le championnat poids-lourds Triple Crow AJPW.
3 Victoire Akira Taue et Toshiaki Kawada AJPW Real World Tag League 1993 - Day 18 23:24 Budokan Hall, Tokyo, Japon Il fait équipe avec Kenta Kobashi avec qui il remporte le tournoi Real World Tag League 1993 et le championnat du monde par équipe AJPW qui est alors vacant.
2 Victoire Jumbo Tsuruta AJPW Summer Action Series II 1990 - Day 12 24:06 Budokan Hall, Tokyo, Japon Grâce à cette victoire il devient challenger pour le championnat poids-lourds Triple Crow AJPW.
1 Double décompte à l'extérieur Kuniaki Kobayashi AJPW 85 Gekitoh! Exciting Wars - Day 14 11:22 Ryōgoku Kokugikan, Tokyo, Japon Dans un match sans enjeu.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La Mid-Atlantic Championship Wrestling qui organise ce spectacle les dispensent du premier tour.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Profil de Mitsuharu Misawa », sur Online World of Wrestling (consulté le 22 juillet 2016)
  2. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j (en) James Triggs, « Mitsuharu Misawa: A Retrospective Tribute », sur Bleacher Report,‎ (consulté le 20 septembre 2014).
  3. a et b (en) J.K. McMillen, « Shifting The Spotlight: Mitsuharu Misawa », sur Cageside Seats,‎ (consulté le 26 juillet 2016).
  4. (en) « Lauréats du titre de Rookie de l'année du magazine Tokyo Sports », sur Cagematch (consulté le 22 juillet 2016).
  5. a et b (en) « Lou Thesz Cup », sur Cagematch (consulté le 22 juillet 2016).
  6. L'All Japan Pro Wrestling est alors membre de la National Wrestling Alliance.
  7. (es) Guillermo Ramírez, « El legado de Mitsuharu Misawa – Movimientos de lucha devastadores: Tiger Suplex ’85 y Tiger Driver ’91 », sur Superluchas,‎ (consulté le 22 juillet 2016).
  8. a, b et c (en) « Liste des lauréats du prix du voltigeur de l'année », sur Cagematch (consulté le 23 juillet 2016).
  9. a et b (en) « Lauréats du prix du match de l'année du Wrestling Observer Newsletter », sur Cagematch (consulté le 23 juillet 2016).
  10. a et b (en) « Lauréats du prix de prise de catch de l'année du Wrestling Observer Newsletter », sur Cagematch (consulté le 23 juillet 2016).
  11. a et b (en) « Historique du championnat international des poids-lourds junior de la National Wrestling Alliance », sur Wrestling-Titles (consulté le 23 juillet 2016).
  12. (en) Arnold Furious, « The Furious Flashbacks – NWA Crockett Cup ’86 », sur 411mania,‎ (consulté le 23 juillet 2016).
  13. (en) « AWA WrestleRock 1986: With Rock, Rap AND Country », sur kbwrestlingreviews (consulté le 23 juillet 2016).
  14. (en) « Real World Tag League 1986 », sur Cagematch (consulté le 25 juillet 2016).
  15. (en) « AJPW Summer Action Series 1987 - Tag 1 », sur Cagematch (consulté le 26 juillet 2016).
  16. (en) « AJPW Summer Action Series 1987 - Tag 7 », sur Cagematch (consulté le 26 juillet 2016).
  17. (en) « AJPW », sur Cagematch (consulté le 30 juillet 2016).
  18. a et b (en) J.D. Dunn, « Dark Pegasus Video Review: Path to Becoming 5 Crown King (Part One): The Legendary Tiger », sur 411mania,‎ (consulté le 30 juillet 2016).
  19. (en) « AJPW Excite Series 1989 - Tag 11 », sur Cagematch (consulté le 4 août 2016).
  20. a et b (de) « Profil de Mitsuharu Misawa », sur Genickbruch (consulté le 24 juillet 2016).
  21. (en) « AJPW Champion Carnival 1990 - Tag 13 », sur Cagematch (consulté le 4 août 2016).
  22. (en) J.D. Dunn, « Dark Pegasus Video Review: The WWF, All Japan, New Japan Wrestling Summit », sur 411mania,‎ (consulté le 4 août 2016).
  23. (en) Chris Schramm, « Japanese legend Mitsuharu Misawa dies in the ring », sur Slam! Wrestling,‎ (consulté le 4 août 2016).
  24. (en) J.K. McMillen, « The Rise And Fall Of All Japan Pro Wrestling », sur Cageside Seats,‎ (consulté le 4 août 2016).
  25. a, b, c, d, e et f (en) Ryan Clingman, « Misawa vs. Tsuruta: 25 years ago, the bout that created and defined an era of pro wrestling », sur Figure Four / Wrestling Observer Newsletter,‎ (consulté le 7 août 2016).
  26. (en) Tim Livingston, « EL DANDY~! Comp #1-The Greatness Of Jumbo Tsuruta », sur 411mania,‎ (consulté le 7 août 2016)
  27. a et b (en) Jesse Collings, « The 50 Greatest Wrestlers Of The Last 50 Years: Who Is #7? », sur Wrestling Inc.,‎ (consulté le 6 novembre 2016).
  28. (en) « AJPW Summer Action Series 1991 - Tag 15 », sur Cagematch (consulté le 7 novembre 2016).
  29. a et b (en) « Historique du championnat du monde par équipe de l'All Japan Pro Wrestling », sur Wrestling-Titles (consulté le 7 novembre 2016).
  30. (en) « Real World Tag League 1991 », sur Cagematch (consulté le 7 novembre 2016).
  31. (en) « Champion Carnival 1992 », sur Cagematch (consulté le 8 novembre 2016).
  32. (en) Guillermo E. Ramírez, « El legado de Mitsuharu Misawa – Movimientos de lucha devastadores: Tiger Suplex ’85 y Tiger Driver ’91 », sur Superluchas,‎ (consulté le 4 novembre 2016).
  33. (en) Guillermo E. Ramírez, « El legado de Mitsuharu Misawa – Movimientos de lucha devastadores: Emerald Frosion », sur Superluchas,‎ (consulté le 4 novembre 2016).
  34. a, b, c, d, e et f (en) « Profil de Mitsuharu Misazwa », sur Wrestlingdata (consulté le 24 juillet 2016).
  35. a, b, c, d et e (en) « Catcheurs entraînés par Mitsuharu Misawa », sur Cagematch (consulté le 24 juillet 2016).
  36. (en) « Liste de jeux vidéo où on peut incarner Mitsuharu MisawaMitsuharu Misawa », sur Cagematch (consulté le 12 novembre 2016).
  37. (en) « Classement PWI500 de Mitsuharu Misawa », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le 22 juillet 2016).
  38. a et b (ja) « 東京スポーツ プロレス大賞:選考経過(1980~1989) », sur Tokyo Sports (consulté le 7 novembre 2016).
  39. a et b (ja) « 東京スポーツ プロレス大賞:選考経過(1990~1999) », sur Tokyo Sports (consulté le 7 novembre 2016).
  40. (ja) « 東京スポーツ プロレス大賞:選考経過(2000~2009) », sur Tokyo Sports (consulté le 7 novembre 2016).
  41. (en) « Facts and Stats for Mitsuharu Misawa », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le 6 août 2016).