Shingo Takagi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Shingo Takagi
ShingoTakagi.JPG
Données générales
Nom de naissance
Shingo Takagi
Nationalité
Naissance
Taille
5 10 (1,78 m)[1]
Poids
209 lb (95 kg)[1]
Catcheur en activité
Fédération
Entraîneur
CIMA
Animal Hamaguchi
Carrière pro.
2004 - aujourd'hui
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Takagi (homonymie).

Shingo Takagi (鷹木信悟, Takagi Shingo?) (né le à Yamanashi) est un catcheur (lutteur professionnel) japonais. Il travaille actuellement à la New Japan Pro Wrestling où il fait partie du clan Los Ingobernables de Japon.

Carrière[modifier | modifier le code]

Dragon Gate (2004-2018)[modifier | modifier le code]

Takagi est le premier élève du dojo de la Dragon Gate apte à monter sur un ring[2].

Le 15 janvier 2008, lui et BxB Hulk battent Muscle Outlawz (Masato Yoshino et Naruki Doi) et remportent les GHC Junior Heavyweight Tag Team Championship de la Pro Wrestling Noah[3]. Le 20 mars, ils perdent les titres contre Taiji Ishimori et KENTA[4].

Le 15 février 2009, lui, Dragon Kid et Taku Iwasa battent Zetsurins (Don Fujii, Magnitude Kishiwada et Masaaki Mochizuki) et remportent les Open the Triangle Gate Championship[5].

Le 8 Mars, il remporte son premier tournoi de lutte en Allemagne en battant successivement Absolute Andy, Tyler Black, Zack Sabre, Jr. et Drake Younger pour remporter le 16 Carat Gold Tournament (2009) de la Westside Xtreme Wrestling[6]. Lors de The Gate Of Anniversary, lui, Dragon Kid et Taku Iwasa conservent leur titres contre WORLD-1 (BxB Hulk, Naoki Tanizaki et PAC) et Real Hazard (Kenichiro Arai, Yamato et Yasushi Kanda)[7]. Le 15 avril, ils perdent les titres contre Warriors-5 (Cima, Gamma et Kagetora)[8].

Lors de Compilation Gate 2010, lui et Cyber Kong battent Osaka06 (CIMA et Gamma) et remportent les Open the Twin Gate Championship[9].

Lors de Final Gate 2011, lui et Yamato perdent contre Blood Warriors (Akira Tozawa et BxB Hulk) et ne remportent pas les Open the Twin Gate Championship[10]. Le 5 juin 2012, ils battent Keisuke Ishii et Kenny Omega[11].

Le 5 mai 2013, ils battent Mad Blankey (BxB Hulk et Uhaa Nation) et remportent les Open the Twin Gate Championship pour la troisième fois[12]. Le 15 juin, ils perdent les titres contre Mad Blankey (Akira Tozawa et BxB Hulk), quand Yamato se retourne contre lui et rejoint Mad Blankey[13]. Le 21 Juillet, il bat CIMA et remporte l'Open the Dream Gate Championship pour la deuxième fois[14]. Le 1er août, -akatsuki- a été forcé de se dissoudre, après avoir perdu contre Mad Blankey dans un Five-On-Four Tag Team Match[15]. Le 23 août, il perd l'Open the Dream Gate Championship contre Yamato[16]. Afin de continuer sa bataille avec Mad Blankey, il forme un nouveau groupe nommé Monster Express avec Akira Tozawa, Masato Yoshino, Ricochet, Shachihoko Boy et Uhaa Nation[17],[18]. Le 22 décembre, lui et Akira Tozawa battent Mad Blankey (Yamato et Naruki Doi) et remportent les Open the Twin Gate Championship[19]. Le 5 janvier 2014, il effectue sa première apparition à la All Japan Pro Wrestling dans un Special Six Man Tag Match où lui et Burning (Jun Akiyama et Yoshinobu Kanemaru) battent Xceed (Atsushi Aoki, Gō Shiozaki et Kento Miyahara)[20]. Le 20 juillet, lui et Akira Tozawa perdent leur titres contre Millennials (Eita et T-Hawk)[21].

Le 3 janvier 2015, il retourne à la AJPW et fait équipe avec Zeus pour battre Evolution (Hikaru Sato et Suwama)[22]. Le 10 mai, lui, Akira Tozawa et BxB Hulk battent Jimmyz (Jimmy Susumu et Ryo "Jimmy" Saito) et Satoshi Kojima[23]. Le 16 août, il bat Masato Yoshino et remporte l'Open the Dream Gate Championship pour la troisième fois[24]. Peu de temps après, il est exclu de Monster Express après s’être retourné contre ses partenaires Masato Yoshino et Shachihoko BOY[25]. Il forme un nouveau groupe heel avec les membres restants de Mad Blankey, devenant ainsi le co-leader du groupe aux côtés de Naruki Doi. Le 23 septembre, le nouveau groupe a été nommé VerserK[26]. Le 14 février, il perd son titre contre Jimmy Susumu. Le 6 mars, il bat Jimmy Susumu et remporte l'Open the Dream Gate Championship pour la quatrième fois. Le 9 décembre, il effectue une apparition à la Wrestle-1 dans un Special Six Man Tag Match où lui, Keiji Mutō et Kai battent Manabu Soya, Yuji Hino et Kazma Sakamoto[27]. Lors de Final Gate 2016, lui et T-Hawk perdent contre Over Generation (CIMA et Dragon Kid) et ne remportent pas les Open the Twin Gate Championship[28]. Le 3 avril, lui, Cyber Kong et T-Hawk battent Jimmyz (Jimmy Susumu, Ryo "Jimmy" Saito et Jimmy Kanda) et remportent les Open the Triangle Gate Championship[29].

Le 1er juillet, lui, Takashi Yoshida et El Lindaman battent MaxiMuM (Ben-K, Big R Shimizu et Naruki Doi) et remportent les Open the Triangle Gate Championship[30]. Lors de Gate Of Destiny 2017, ils perdent les titres contre Tribe Vanguard (Yamato, BxB Hulk et Kzy) dans un Three Way Elimination Tag Team Match qui comprenaient également MaxiMuM (Masato Yoshino, Naruki Doi et Kotoka)[31].

Lors de Final Gate 2017, lui et Takashi Yoshida battent MaxiMuM (Ben-K et Big R Shimizu)[32],[33]. Le 13 janvier 2018, lui et les autres membres de VerserK renomme le groupe qui s'appellera dorénavant ANTIAS[34]. Le 11 février, lui, Cyber Kong et Yasushi Kanda perdent contre MaxiMuM (Jason Lee, Masato Yoshino et Naruki Doi) et ne remportent pas les Open the Triangle Gate Championship[35]. Le 6 mars, il bat Ryo Saito et remporte le Open The Owarai Gate Championship[36]. Pendant ce temps, il y avait des tensions entre lui, Yasushi Kanda et El Lindaman, avec Takagi, coûtant accidentellement à Kanda son Open The Brave Gate Championship à deux reprises et Kanda se moquant de Takagi pour être le Open The Owarai Gate Champion, Lindaman a ensuite commencé à agir en tant que facteur de paix, mais Kanda et Takagi ont commencé à le blâmer pour leurs défaites, ce qui a conduit les trois hommes à se blâmer l'un l'autre avec Takagi participant au même moment au Champion Carnival 2018 de la AJPW ou malgré une victoire sur le AJPW Triple Crown Heavyweight Champion Kento Miyahara, il finit le tournoi avec un score de quatre victoires et trois défaites[37]. Les Tensions s'apaisent le 6 mai lors de Dead or Alive 2018, après que lui, Kanda, et Lindaman se soient évadés du Seven-Way Steel Cage Match, avec Takagi prenant la direction d'ANTIAS après que Lindaman ne l'a pas aidé à s'échapper de la cage et que Eita et T-Hawk est perdu les Open the Twin Gate Championship plus tôt dans la soirée[38]. Le Open The Owarai Gate Championship est également rendu vacant du fait de la stipulation du match, si Takagi s'échappait de la cage le Championnat serait rendu vacant[39].

Le 22 juillet, il perd contre Masato Yoshino et ne remporte pas le Open the Dream Gate Championship[40],[41]. Le 6 septembre, il est annoncé que Takagi deviendra un lutteur indépendant le 7 octobre[42]. Il a également annoncé qu'il resterait membre d'ANTIAS jusqu'au 24 septembre et qu'il travaillerait sans être membre d’un clan pour le reste de son contrat[43]. Le 24 septembre, ANTIAS est renommé R.E.D et Takagi a annoncé qu'il ne ferait pas partie du groupe, effectuant un Face Turn[44]. Plus tard dans la soirée, il perd contre Kai[45]. Le 2 octobre, lui et BxB Hulk perdent contre R.E.D (Eita et PAC)[46]. Le 7 octobre, il perd son dernier match à la fédération contre BxB Hulk[47].

Ring Of Honor (2005-2008)[modifier | modifier le code]

Lors de ROH International Challenge, lui et CIMA perdent contre Christopher Daniels et Matt Sydal et ne remportent pas les ROH World Tag Team Championship[48].

Le 3 mars 2007, lui et Naruki Doi battent The Briscoe Brothers (Jay Briscoe et Mark Briscoe) et remportent les ROH World Tag Team Championship[49]. Le lendemain, ils conservent leur titres contre No Remorse Corps (Davey Richards et Roderick Strong)[50]. Lors de ROH Good Times, Great Memories, il perd contre Takeshi Morishima et ne remporte pas le ROH World Championship[51]. Lors de ROH Live In Osaka, lui et Susumu Yokosuka perdent contre The Briscoe Brothers et ne remportent pas les ROH World Tag Team Championship[52].

Lors de ROH Dragon Gate Challenge II, lui et BxB Hulk battent The Age of the Fall (Jimmy Jacobs et Tyler Black)[53].

Pro Wrestling Guerilla (2006-2009, 2018)[modifier | modifier le code]

Lors de PWG 70 / 30, il perd contre Davey Richards[54]. Lors de PWG Guerre Sans Frontières, il bat El Generico[55].

Le 25 juin 2018, il est annoncé en tant que 24éme participant du Battle of Los Angeles 2018 qui marquera également son retour à la fédération après 9 ans d'absence. Le 14 septembre, lui et Ilja Dragunov perdent contre Ringkampf (Timothy Thatcher et WALTER)[56]. Lors du premier tour du Battle of Los Angeles 2018, il bat Ilja Dragunov[57]. Lors du second tour, il bat Robbie Eagles[58]. Lors des demi-finales, il bat le PWG World Champion WALTER[59]. Lors de la finale, il perd contre Jeff Cobb dans un Three Way Elimination match qui comprenaient également Bandido et ne remporte donc pas le tournoi[60].

Dragon Gate USA (2009-2013)[modifier | modifier le code]

Lors de Mercury Rising 2010, il bat Genki Horiguchi et forme le groupe Kamikaze USA avec Jon Moxley et Yamato[61].

Lors de Return of the Dragon, il perd contre Bryan Danielson[62]. Lors de Open The Ultimate Gate 2013, il perd contre Johnny Gargano et ne remporte pas le Open the Freedom Gate Championship[63].

New Japan Pro Wrestling (2018-...)[modifier | modifier le code]

Lors de King of Pro-Wrestling 2018, il fait ses débuts à la New Japan Pro Wrestling en étant révélé comme le sixième membre des Los Ingobernables de Japon et pour son premier match, lui, Tetsuya Naitō, Sanada et Bushi battent Chaos (Kazuchika Okada, Toru Yano, Sho et Yoh)[64],[65].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Prises de finition
  • Original Falconry (Wrist–clutch Olympic slam)
  • Last Falconry (Wrist–clutch fisherman driver)
  • Made in Japan (Pumphandle half nelson driver)
  • Blood Fall (Backbreaker rack dropped into a sitout facebuster)
  • Gallon Throw (Snap reverse powerbomb)
  • MANRIKI
  • Pumping Bomber
  • YO Throw
  • Rear naked choke
  • Lariat
  • Snap suplex
  • DDT
  • German suplex
  • Tornado DDT
  • Flipping senton
  • Sambo suplex
  • Thèmes d'entrée
    • "Legend Falconry" par Hiroaki Sano[67]
    • Wolfish Soldier (avec VerserK)

Palmarès[modifier | modifier le code]

Comme catcheur[modifier | modifier le code]

Comme pratiquant d'arts martiaux mixtes[modifier | modifier le code]

Tableau récapitulatif
2 combats 0 victoires 1 défaites
Par KO 0 0
Par soumission 0 0
Sur décision 0 1
Égalités 1
Résultat Record Adversaire Méthode Événement Date Round Temps Lieu Notes
Résultats en arts martiaux mixtes de Shingo Takagi[69]
Défaite 0-1-1 Drapeau du Japon Takekazu Haraguchi Décision unanime UBJ - Sakura Fighting Festival 3 3:00 Sakura
Égalité 0-0-1 Drapeau du Japon Akio Itami Égalité UBJ - Sunrise 4 3 3:00 Hitachi

Récompenses des magazines[modifier | modifier le code]

Classement PWI 500 de Shingo Takagi[70]
Année 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
Rang 283 en augmentation146 Non classé 86 en diminution122 en diminution136 en diminution195 en diminution255 en augmentation43 en diminution126

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Profil de Shingo Takagi », sur Cagematch (consulté le 21 novembre 2015).
  2. (en) « Profil de Shingo Takagi », sur Online World of Wrestling (consulté le 21 novembre 2015).
  3. (de) « Dragon Gate Pro-Wrestling - "PRIMAL GATE 2008" », PuroLove.com (consulté le 5 mars 2017)
  4. (en-US) « Global Honored Crown Junior Heavyweight Tag Team Title », Wrestling Titles (consulté le 16 février 2008)
  5. (en) « 22nd Champions – Shingo Takagi & Taku Iwasa & Dragon Kid », iheartdg.com, (consulté le 18 juillet 2018)
  6. (en) « wXw 16 Carat Gold : Rétrospective des vainqueurs de 2006 à 2014 », voxcatch.fr, (consulté le 10 mars 2017)
  7. (en) « Dragon Gate The Gate Of Anniversary », cagematch.net, (consulté le 4 octobre 2018)
  8. (en) « Dragon Gate The Gate Of Passion 2009 - Tag 4 », cagematch.net, (consulté le 4 octobre 2018)
  9. (en) « Dragon Gate: „Compilation Gate 2010“ Ergebnisse vom 22.03.2010 », wrestling-infos.de, (consulté le 4 octobre 2018)
  10. (en) « 411’s Dragon Gate’s Final Gate 2011 Review », 411mania.com, (consulté le 7 octobre 2018)
  11. (en) « DDT/DRAGON GATE “DDG COMES BACK” Results », dramaticddt.wordpress.com, (consulté le 17 octobre 2018)
  12. (ja) « Dead or Alive 2013 », Dragon Gate, (consulté le 6 mai 2013)
  13. (en) « 6/15 Champion Gate in Hakata - 15 Jun 2013 », iHeartDG, (consulté le 16 juin 2013)
  14. (ja) « ドラゴンゲートKobe プロレスフェスティバル 2013 », Dragon Gate (consulté le 22 juillet 2013)
  15. (ja) « 新時代の扉が開いたドラゲーで、暁を解散に追い込んだMBが戸澤を追放!鷹木のDG初防衛戦の相手がYamatoに決定! », Battle News,‎ (consulté le 1er août 2013)
  16. (ja) « The Gate of Generation », Dragon Gate (consulté le 24 août 2013)
  17. (ja) « 意地を見せた斎了を下したYamatoに、土井から裏切られた吉野が挑戦表明!ジミーズを下したミレニアルズはベテラン軍を指名! », Battle News,‎ (consulté le 13 septembre 2013)
  18. (ja) « ja:吉野、鷹木、戸澤らの新ユニット本格始動 トライアングルゲート戦はMBに苦杯 », Sports Navi, Yahoo!,‎ (consulté le 7 octobre 2013)
  19. (ja) « The Final Gate 2013 », Dragon Gate, Gaora (consulté le 22 décembre 2013)
  20. (en) « AJPW results for January 5, 2014 », keepingthespiritalive.tumblr.com, (consulté le 5 mars 2017)
  21. (ja) « ja:T―HawkとEitaがツイン王座奪取 », Tokyo Sports,‎ (consulté le 21 juillet 2014)
  22. (ja) « 全日本1.2後楽園大会 秋山&大森vs.KENSO&長井の世界タッグ戦、新春バトルロイヤル », sur Battle News,‎ (consulté le 16 février 2015).
  23. (en) « Dragon Gate King Of Gate 2015 - Tag 3 », cagematch.net, (consulté le 2 octobre 2018)
  24. (ja) « 鷹木がドリーム王座奪取 独裁政権樹立へ », Tokyo Sports,‎ (consulté le 17 août 2015)
  25. (en) « 08/23 Gate of Generation », iHeartDG, (consulté le 23 août 2015)
  26. (en) « 09/23 Summer Adventure Tag League », iHeartDG, (consulté le 24 septembre 2015)
  27. (ja) « 「Wrestle-1 Tour 2016 Shining Winter」 », Wrestle-1,‎ (consulté le 9 décembre 2016)
  28. (en) « 12/25 The Final Gate 2016 », iheartdg.com, (consulté le 25 décembre 2016)
  29. (en-US) « 03/04 Champion Gate in Osaka », iHeartDG, (consulté le 4 mars 2017)
  30. (en-US) « 07/01 Rainbow Gate 2017 », iHeartDG, (consulté le 24 décembre 2017)
  31. (en) « DRAGON GATE GATE OF DESTINY 2017 (NOVEMBER 3) REVIEW », voicesofwrestling.com, (consulté le 9 mai 2018)
  32. (en) « 12/23 The Final Gate 2017 », iHeartDG, (consulté le 24 décembre 2017)
  33. (en) « DRAGON GATE FINAL GATE 2017 (DECEMBER 23) RESULTS & REVIEW », voicesofwrestling.com, (consulté le 5 juillet 2018)
  34. (en-US) « ANTIAS », puroresusystem.wikia.com, (consulté le 7 mai 2018)
  35. (en-US) « Dragon Gate Results for February 11 & 12, 2018 », puroresuspirit.net, (consulté le 5 juillet 2018)
  36. (en-US) « 03/06/2018 Kotoka Road to Final », iheartdg.com, (consulté le 5 juillet 2018)
  37. (en) « AJPW: “Champion Carnival 2018” Inicia la batalla », superluchas.com, (consulté le 20 avril 2018)
  38. (en) « Dragon Gate Dead Or Alive 2018 Review », aminoapps.com, (consulté le 4 octobre 2018)
  39. (en) « DRAGON GATE DEAD OR ALIVE 2018 (MAY 6) REVIEW », voicesofwrestling.com, (consulté le 4 octobre 2018)
  40. (en-US) « DRAGON GATE KOBE WORLD PRO WRESTLING FESTIVAL (JULY 22) RESULTS & REVIEW », voicesofwrestling.com, (consulté le 3 octobre 2018)
  41. (en-US) « RESULTS: DRAGON GATE ‘KOBE PRO WRESTLING FESTIVAL’ 22/07/2018 », theindycorner.com, (consulté le 3 octobre 2018)
  42. (en) « GOING HIS OWN WAY: SHINGO TAKAGI LEAVES DRAGON GATE », voicesofwrestling.com, (consulté le 6 octobre 2018)
  43. (en) « 鷹木信悟選手がフリー転向へ », spora.jp,‎ (consulté le 6 octobre 2018)
  44. (en-US) « September 24, 2018 – Dangerous Gate 2018 », iheartdg.com, (consulté le 2 octobre 2018)
  45. (en-US) « DRAGON GATE DANGEROUS GATE 2018 (SEPTEMBER 24) RESULTS & REVIEW », voicesofwrestling.com, (consulté le 2 octobre 2018)
  46. (en) « October 2, 2018 – The Gate of Victory 2018 », iheartdg.com, (consulté le 2 octobre 2018)
  47. (en) « October 7, 2018 – The Gate of Victory 2018 », iheartdg.com, (consulté le 8 octobre 2018)
  48. (en-US) « ROH – International Challenge DVD Review », 411mania.com, (consulté le 7 octobre 2018)
  49. (en) « Ring of Honor – Fifth Year Festival: Liverpool » (consulté le 8 novembre 2007)
  50. (en) « ROH – Fifth Year Festival: Finale DVD Review », 411mania.com, (consulté le 8 avril 2017)
  51. (en) « ROH – Good Times Great Memories DVD Review », 411mania.com, (consulté le 5 mars 2017)
  52. (en-US) « ROH – Live in Osaka DVD Review », 411mania.com, (consulté le 3 octobre 2018)
  53. (en) « Dark Pegasus Video Review: Ring of Honor — Dragon Gate Challenge II », 411mania.com, (consulté le 24 décembre 2017)
  54. (en-US) « PWG: 70/30 Review », pwtdvdreviews.blogspot.com, (consulté le 3 octobre 2018)
  55. (en-US) « Break It Down: PWG Guerre Sans Frontieres », 411mania.com, (consulté le 3 octobre 2018)
  56. (en-US) « PWG Battle Of Los Angeles 2018 Night One Results (9/14/18): Brody King Vs. PCO, Joey Janela Vs. David Starr, More », fightful.com, (consulté le 2 octobre 2018)
  57. Philip Kreikenbohm, « PWG Battle Of Los Angeles 2018 - Tag 2 « Events Database « CAGEMATCH - The Internet Wrestling Database », sur www.cagematch.net (consulté le 22 septembre 2018)
  58. (en-US) « PWG Battle of Los Angeles n3 – 16 September 2018 – Results », socaluncensored.com, (consulté le 3 octobre 2018)
  59. (en-US) « PWG BOLA NIGHT THREE RESULTS: TOURNAMENT WINNER CROWNED », socaluncensored.com, (consulté le 3 octobre 2018)
  60. (en-US) « PWG Battle Of Los Angeles Results (Night Three): Who Is This Year's BOLA Winner? », wrestlinginc.com, (consulté le 3 octobre 2018)
  61. (en) Sean Radican, « Radican's 5/14 DGUSA Mercury Rising PPV report - Dragon Gate Six Man Tag, Kendrick & London vs. Jacobs & Evans », Pro Wrestling Torch (consulté le 8 juillet 2012)
  62. (en) Adam Martin, « 7/24 Dragon Gate USA PPV taping in Philadelphia », WrestleView, (consulté le 11 septembre 2010)
  63. (en-US) Sean Radican, « Radican's DGUSA "Open the Ultimate Gate 2013" iPPV blog 4/6 - Gargano-Shingo, Fox & Cima vs. Young Bucks », Pro Wrestling Torch, (consulté le 6 avril 2013)
  64. (en) « Shingo Takagi is the newest member of Los Ingobernables de Japon! », cagesideseats.com, (consulté le 8 octobre 2018)
  65. (en) « And The 6th Member of Los Ingobernables de Japon Is… », lastwordonprowrestling.com, (consulté le 8 octobre 2018)
  66. a b c d e f g et h (en) « Purolove profile », Purolove (consulté le 30 décembre 2011)
  67. (en-US) « Shingo Takagi entrance themes », Cagematch
  68. (en) « Dragon Gate Results for January 18th, 2017 », puroresuspirit.net, (consulté le 18 janvier 2017)
  69. (en) Shingo Takagi sur Sherdog
  70. (en) « PWI Ratings for Kota Ibushi », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le 4 octobre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]