Shingo Takagi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le catch
Cet article est une ébauche concernant le catch.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Shingo Takagi
Description de l'image ShingoTakagi.JPG.
Données générales
Nom complet Shingo Takagi
Nationalité Drapeau du Japon Japon
Date de naissance (33 ans),
Yamanashi
Taille 5 10 (1,78 m)[1]
Poids 209 lb (95 kg)[1]
Catcheur (ou catcheuse) en activité
Fédérations Dragon Gate
Ring of Honor
Entraîneur CIMA
Animal Hamaguchi
Carrière pro. 2004aujourd'hui

Shingo Takagi (鷹木信悟?) est un catcheur japonais né le à Yamanashi.

Carrière[modifier | modifier le code]

Dragon Gate (2004-...)[modifier | modifier le code]

Takagi est le premier élève du dojo de la Dragon Gate apte à monter sur un ring[2].

Le 22 Décembre, lui et Akira Tozawa battent Mad Blankey (Yamato et Naruki Doi) et remportent les Open The Twin Gate Championship[3]. Le 20 juillet 2014, ils perdent les titres contre Millennials (Eita et T-Hawk)[4].

Le 16 Août, 2015, il bat Masato Yoshino et remporte l'Open The Dream Gate Championship pour la troisième fois[5]. Peu de temps après, il est exclu de Monster Express après s’être retourné contre ses partenaires Masato Yoshino et Shachihoko BOY[6]. Il forme un nouveau groupe Hell avec les membres restants de Mad Blankey, devenant ainsi le co-leader du groupe aux côtés de Naruki Doi. Le 23 Septembre, 2015, le nouveau groupe a été nommé VerserK[7]. Le 14 Février, il perd son titre contre Jimmy Susumu. Le 6 mars, il bat Jimmy Susumu et remporte l'Open The Dream Gate Championship pour la quatrième fois.

Dragon Gate USA[modifier | modifier le code]

Ring Of Honor[modifier | modifier le code]

Le 3 Mars 2007, lui et Naruki Doi battent The Briscoe Brothers (Jay Briscoe et Mark Briscoe) et remportent les ROH World Tag Team Championship[8].

Prises[modifier | modifier le code]

  • Original Falconry (Wrist–clutch Olympic slam)
  • Last Falconry (Wrist–clutch fisherman driver)
  • Made in Japan (Pumphandle half nelson driver)
  • Blood Fall (Backbreaker rack dropped into a sitout facebuster)
  • Gallon Throw (Snap reverse powerbomb)
  • MANRIKI
  • Pumping Bomber
  • YO Throw
  • Rear naked choke
  • Lariat
  • Snap suplex
  • DDT
  • German suplex
  • Tornado DDT
  • Flipping senton
  • Sambo suplex

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Wrestling Observer Newsletter awards
    • Rookie of the Year (2005)

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Profil de Shingo Takagi », sur Cagematch (consulté le 21 novembre 2015).
  2. (en) « Profil de Shingo Takagi », sur Online World of Wrestling (consulté le 21 novembre 2015).
  3. (ja) « The Final Gate 2013 », Dragon Gate, Gaora (consulté le 22 décembre 2013)
  4. (ja) http://www.tokyo-sports.co.jp/prores/mens_prores/292262/ modèle {{Lien web}} : paramètre « titre » manquant, Tokyo Sports,‎ (consulté le 21 juillet 2014)
  5. (ja) « 鷹木がドリーム王座奪取 独裁政権樹立へ », Tokyo Sports,‎ (consulté le 17 août 2015)
  6. (en) « 08/23 Gate of Generation », iHeartDG,‎ (consulté le 23 août 2015)
  7. (en) « 09/23 Summer Adventure Tag League », iHeartDG,‎ (consulté le 24 septembre 2015)
  8. (en) « Ring of Honor – Fifth Year Festival: Liverpool » (consulté le 8 novembre 2007)

Liens externes[modifier | modifier le code]