Rami Sebei

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rami Sebei
Description de cette image, également commentée ci-après

Sami Zayn en 2013

Données générales
Nom complet Rami Sebei
Nom de ring El Generico
Rami Sebei
Sammy Sane
Sami Zayn
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Né(e) le (30 ans),
Hill Valley, Québec, Drapeau du Canada Canada
Taille 1,8 m (5 11)[1]
Poids 81 kg (178 lb)[1]
Catcheur (ou catcheuse) en activité
Fédération(s) World Wrestling Entertainment
Pro Wrestling Guerrilla
Ring of Honor
Dragon Gate
Entraîné(e) par Patty The Kid
Carrière pro. 2002aujourd'hui

Rami Sebei (né le à Hill Valley, Québec, Canada) est un catcheur canadien d'origine syrienne[2]. Il travaille actuellement à la World Wrestling Entertainment sous le nom de Sami Zayn[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Pro Wrestling Guerrilla (2004-2011)[modifier | modifier le code]

Rami Sebei fait ses débuts au Canada, à l’International Wrestling Syndicate (IWS) sous le nom de ring d'El Generico, en 2004. Il y remporte le championnat du monde poids-lourds de cette fédération en battant Pierre Carl Ouellet le 15 juin 2004 avant de le perdre le soir même face à Kevin Steen[3].

En 2004, il fait ses débuts aux États-Unis, à la Pro Wrestling Guerrilla (PWG), une fédération californienne. Il y fait ses débuts le 13 novembre en battant Kevin Steen[4].

Le 12 mars 2005, il participe à un Four Way Dance l'opposant à Kevin Steen, A.J. Styles et Christopher Daniels pour désigner le challenger pour le championnat du monde de la PWG remporté par Steen[5]. Il participe cependant à un match pour ce titre le 1er avril où Super Dragon conserve sa ceinture face à El Generico et Steen[6]. Il commence à faire équipe avec Human Tornado avec qui il devient challenger pour le titre de champion par équipe de la PWG le 10 juillet[7]. Ils remportent ce titre le 6 août face à Chris Bosch et Scott Lost[8]. Ils défendent leur titre avec succès le 19 août face à Frankie Kazarian et Petey Williams puis le 1er octobre Super Dragon et Davey Richards mettent fin à ce règne[9],[10].

Il fait ensuite équipe avec Quicksilver et tentent à deux reprises de remporter le titre par équipe détenu par Davey Richards et Super Dragon le 7 janvier puis le 18 février 2006 au cours de la tournée en Allemagne[11],[12].

Ring Of Honor (2005-2012)[modifier | modifier le code]

Generico en 2008
Generico et Kevin Steen durant leur rivalité de deux ans à la Ring of Honor

El Generico fait ses débuts à la Ring of Honor en 2005, dans un Four Corner Survival match à Do Or Die IV[13].

Lors du show ROH du 1er novembre 2010, il perd avec Colt Cabana contre Kevin Steen et Steve Corino[14]. Lors de Survival of the Fittest, il perd contre Kenny King[15]. Lors du show du 13 novembre, il perd avec Colt Cabana contre the All Night Express[16]. Lors de Final Battle, il bat Kevin Steen[17]. Lors du 9th Anniversary Show, il bat Michael Elgin[18]. Lors de Manhatten Mayhem IV, il bat TJ Perkinsn[19]. Lors de Revolution USA, il perd contre Roderick Strong dans un No Disqualification Match. Lors de Supercard of Honor IV, il bat Chris Hero. Lors de Best in the World 2011, il bat Christopher Daniels et remporte de ROH World TV Championship[20]. Lors de American Wolves vs House of Truth, lui et Colt Cabana perdent contre Werstling's Greatest Tag Team et ne remportent pas le ROH World Tag Team Championship. Lors de In Charlotte, il bat Roderick Strong dans un Steel Cage Match et conserve son titre. Lors de TV Tapings, il perd contre Jay Lethal et perd son titre. Lors de Death before Dishonor, il affronte Jimmy Jacobs dans un match qui se finit en No Contest. Lors du TV Tapings du 5 novembre, il affronte Jay Lethal dans un match qui se finit en No Contest et ne remporte donc pas ROH TV Championship[21]. Lors de Survival of the Fittest, il affronte Steve Corino das un match qui se finit en No Contest. Lors de Glory by Honor, il perd contre Davey Richards et ne remporte pas le ROH World Championship. Lors de Final Battle, il perd contre Jay Lethal dans un match qui comprenait aussi Mike Bennett et ne remporte pas le ROH World Television Championship. Lors de Unity, B.J. Whitmer et lui battent Jimmy Jacobs et Kevin Steen dans un No Disqualification Match. Lors de Final Battle (2012), il perd contre Kevin Steen dans un Ladder War Match et ne remporte pas le ROH Championship[22].

Circuit indépendant (2011-2013)[modifier | modifier le code]

Le 30 juillet 2011, lors de Chikarasaurus Rex: King of Sequel - Night 1, lui, Scott Parker et Shane Matthews battent Icarus, Chuck Taylor et Johnny Gargano dans un Trios Action Match[23]. Le lendemain à Chikarasaurus Rex: King of Sequel - Night 2, lui Scott Parker et Shane Matthews perdent contre UltraMantis Black, Hallowicked et Frightmare[24]. Le 12 novembre 2011, lors de Cibernetico: The Animated Series, il bat Ophidian[25]. Lors de Hot Off The Griddle 2012, il perd contre Sara Del Rey[26].

Lors de Evolve 11, il perd contre Low Ki. Lors de Evolve 12, il perd contre Ricochet. Lors de Evolve 13 : Gargano vs Fox, il bat Sami Callihan. Lors de Evolve 14, il bat Samuray Del Sol. Lors de Evolve 15, il perd contre Samuray Del Sol[27]. Lors de Fans Appeciation Weekend Nuit 1, il bat Tommy End et conserve son WXW Unified World Wrestling Championship. Lors du Fans Appreciation Weekend Night 2 2013, il perd contre Axel Tischer dans un match qui comprenait aussi Bad Bones et Karsten Beck et perd son titre.

World Wrestling Entertainment (2013-…)[modifier | modifier le code]

Le 9 janvier 2013, il signe un contrat avec la WWE. Il abandonne son masque et son gimmick de El Generico pour catcher sous le nom de Sami Zayn dans le territoire de développement de la WWE : la NXT[28].

NXT Wrestling (2013-…)[modifier | modifier le code]

Il fait ses débuts à la NXT le 7 mars aux coté de Kassius Ohno lors d'un match par équipe contre The Wyatt Family qu'ils perdent ainsi que le match revanche, un six men tag-team match où Ohno et Zayn était épaulé par Leo Kruger. Zayn et Ohno perdent un troisième match face à la Wyatt Family le 19 juin 2013 avant de se séparer[29].

Le 10 juillet, il perd contre Leo Kruger. Lors de NXT du 17 juillet, il perd contre Leo Kruger dans un Triple Threat Match qui comprenait également Antonio Cesaro et il ne devient pas le challenger au NXT Championship. Lors de NXT du 31 juillet, il perd avec Bo Dallas contre Antonio Cesaro et Leo Kruger. Lors du SummerSlam Axxess, il perd contre Bo Dallas est ne remporte pas le NXT Championship[30]. Lors de NXT du 9 septembre, il perd contre Jack Swagger. Lors du NXT du 20 novembre il défait Leo Kruger dans un Beat The Clock Challenge Match en 4 minutes 45 secondes et devient aspirant au championnat de la NXT. Lors du NXT du 18 décembre, il gagne avec Tyson Kidd contre Leo Kruger et Antonio Cesaro. Lors du NXT du 25 décembre, il bat Leo Kruger.

Lors du NXT Takeover : Evolution en 2015, il remporte le NXT Championship face à Adrian Neville dans un match ou il mettait sa carrière en jeu. Après le combat, son ancien partenaire dans les fédérations indépendantes Kevin Owens, qui faisait ses grands débuts à la NXT, l'attaque violemment lors de sa célébration[31].

Lors de NXT Takeover: Rival, Sami Zayn perd son titre contre Kevin Owens. L'arbitre a décidé de stopper le match car Zayn ne pouvait plus combattre[32].

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

El Generico exécutant le Olé Kick sur Rob Vegas
  • Prises de finition
    • Tornado DDT
    • Brainbusta (brainbuster, la tête de l'adversaire arrive sur le sommet du poteau)
    • Spike brainbuster
    • The Koji Clutch
  • Surnoms
    • The Generic Luchador
    • Pride Of Tijuana
  • Musiques d'entrées
Musiques d'entrées Compositeurs Périodes Fédération(s)
Olé The Bouncing Souls 2005-2012 ROH
3 Minute Record The Berettas 2013 NXT
Lower The Boom Fifth Floor Music 2013-2014 NXT
World's Apart CFO$ 2014-... NXT

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Association de Lutte Féminine
    • Sherri Memorial Cup Tournament (2007) avec LuFisto
  • Britannia Wrestling Promotions
    • 1 fois PWI:BWP World Catchweight Champion
  • Chikara
    • Rey de Voladores (2011)
  • Dramatic Dream Team
    • 1 fois KO-D Openweight Champion
    • Best Foreigner Award (2012)
  • Elite Wrestling Revolution
    • Elite 8 Tournament (2004)
  • GBG Wrestling
    • 1 fois GBG Heavyweight Champion
  • International Wrestling Syndicate
    • 2 fois IWS Heavyweight Champion
    • 1 fois IWS Tag Team Championship avec Twiggy
  • North Shore Pro Wrestling
    • 1 fois NSPW Champion
  • Pro Wrestling Guerrilla
    • 2 fois PWG World Champion
    • 4 fois PWG World Tag Team Champion avec Human Tornado (1), Quicksilver (1) et Kevin Steen (2)
    • Battle of Los Angeles (2011)
    • Dynamite Duumvirate Tag Team Title Tournament (2010) avec Paul London
  • Pro Wrestling Prestige
    • 1 fois PWP Heavyweight Champion
  • Puerto Rico Wrestling Association
    • 1 fois PRWA Caribbean Champion
  • STHLM Wrestling
    • 1 fois STHLM Wrestling Champion
  • Union Pro
    • 1 fois DDT Extreme Division Champion
  • Westside Xtreme Wrestling
    • 1 fois WXW Unified World Wrestling Champion
    • 16 Carat Gold Tournament (2012)

Récompenses de magazines[modifier | modifier le code]

PWI 500, classement des cinq cents meilleurs catcheurs de l'année

Année 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014
Rang 294 en augmentation 244 en augmentation 143 en diminution 163 en augmentation 118 en augmentation 46 en diminution 83 en augmentation 68 en augmentation 44
Référence [33] [34] [35] [36] [37] [38] [39] [40] [41]
  • Pro Wrestling Insider
    • Classé 82 de 500 (PWI 500 2012)

Jeux vidéos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « Profil de Rami Sebei », sur onlineworldofwrestling.com (consulté le 9 décembre 2013)
  2. http://caq.fr/actualite/2014/04/20/sami-zayn-impressionne-lors-tournee-en-arabie-saoudite/
  3. (en) aucun, « IWS RESULTS », sur obsessedwithwrestling.com,‎ 2007 (consulté le 23 juin 2015)
  4. (en) Brad Garoon, « BG Says: PWG Free Admission (Just Kidding) », sur 411mania,‎ (consulté le 20 avril 2014)
  5. (en) Brad Garoon, « BG Says: PWG Ernest P. Worrell Memorial », sur 411mania,‎ (consulté le 9 avril 2015).
  6. (en) Brad Garoon, « BG Says: PWG All Star Weekend, Night 1 », sur 411mania,‎ (consulté le 9 avril 2015).
  7. (en) Brad Garoon, « BG Says: 2nd Annual PWG Bicentennial Birthday Extravaganza, Night 2 », sur 411mania,‎ (consulté le 10 avril 2015).
  8. (en) Chris Vetter, « Tape Review: PWG, "Zombies Shouldn't Run," Aug. 6, 2005, with Styles vs. Steen, Daniels vs. Hero », sur Pro Wrestling Torch,‎ (consulté le 10 avril 2015).
  9. (en) Brad Garoon, « BG Says: PWG Smells like Steen Spirit », sur 411mania,‎ (consulté le 10 avril 2015).
  10. (en) Brad Garoon, « BG Says: PWG After School Special », sur 411mania,‎ (consulté le 10 avril 2015).
  11. (en) Brad Garoon, « BG Says: PWG Cruisin’ for a Bruisin’ », sur 411mania,‎ (consulté le 6 mai 2015).
  12. (en) Brad Garoon, « BG Says: PWG European Vacation – Germany », sur 411mania,‎ (consulté le 6 mai 2015)
  13. (en) ROH, « ROH », sur rohwrestling.com,‎ 2010 (consulté le 23 juin 2015)
  14. (en) ROH, « ROH », sur rohwrestling.com,‎ 2010 (consulté le 23 juin 2015)
  15. (en) Chad Webb, « ROH Survival of the Fittest 2010 Results », sur http://411mania.com/,‎ (consulté le 23 juin 2015)
  16. (en) aucun, « Ring of Honor – 2010 », sur onlineworldofwrestling.com,‎ 2010 (consulté le 23 juin 2015)
  17. (en) Jack St-Pierre, « Zen Arcade Reviews: ROH Final Battle 2010 », sur http://411mania.com/,‎ (consulté le 23 juin 2015)
  18. (en) Scott Slimmer, « 411’s Instant Access 02.26.11: ROH 9th Anniversary Show », sur http://411mania.com/,‎ 2011 (consulté le 23 juin 2015)
  19. (en) ROH, « ROH », sur http://rohworld.com/,‎ 2011 (consulté le 23 juin 2015)
  20. (en) Empire of Ownage 411, « 411’s RoH Best in the World 2011 Report 06.26.11 », sur http://411mania.com/,‎ (consulté le 23 juin 2015)
  21. (en) Steven Coney, « *Spoilers* ROH TV Taping Results : Louisville (11/5/11) », sur http://rohworld.com/,‎ (consulté le 23 juin 2015)
  22. (en) Jack St-Pierre, « ROH Final Battle 2012: Doomsday », sur http://411mania.com/,‎ (consulté le 23 juin 2015)
  23. (en) Chikara, « Chikarasaurus Rex, King of Sequel: Night I », sur chikaraspecial.wordpress.com,‎ (consulté le 23 juin 2015)
  24. (en) Chikara, « Chikarasaurus Rex, King of Sequel: Night II », sur chikaraspecial.wordpress.com,‎ (consulté le 23 juin 2015)
  25. (en) Chikara, « Cibernetico: The Animated Series », sur chikaraspecial.wordpress.com,‎ (consulté le 23 juin 2015)
  26. (en) OncleSam64, « [Résultats] CHIKARA/ROH "Hot Off the Griddle" du 28/04/2012 », sur chikaraspecial.wordpress.com,‎ (consulté le 23 juin 2015)
  27. (en) http://dgusa.tv/, « Evolve results », sur http://dgusa.tv/,‎ 2015 (consulté le 23 juin 2015)
  28. (en) « WWE Officially Signs Independent Masked Star El Generico », sur Bleacher Report (consulté le 8 janvier 2014)
  29. (en) Zack Zimmermann, « Zim's WWE NXT Review: The Wyatt Family vs. Kassius Ohno, Adrian Neville, and Corey Graves in a six-man, Sami Zayn in action, the re-debut of Xavier Woods, and an NXT Women’s Championship Tournament match », sur prowrestling.net,‎ (consulté le 23 juin 2015)
  30. (en) Bill Pritchard, « SUMMERSLAM AXXESS », sur wrestlezone.com,‎ (consulté le 23 juin 2015)
  31. Brousti, « NXT TakeOver REvolution : Sami Zayn au milieu des étoiles », sur voxcatch.fr,‎ (consulté le 23 juin 2015)
  32. (en) Mike Killam, « THE REVIEW: WWE NXT Takeover: Rival – The Divas Steal a Fantastic Show & Owens Kills Zayn; Is This Farewell for Adrian Neville? », sur wrestlezone.com,‎ (consulté le 23 juin 2015)
  33. (en)« Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 for 2006 », sur profightdb.com (consulté le 4 février 2015)
  34. (en)« Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 for 2007 », sur profightdb.com (consulté le 4 février 2015)
  35. (en)« Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 for 2008 », sur profightdb.com (consulté le 4 février 2015)
  36. (en)« Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 for 2009 », sur profightdb.com (consulté le 4 février 2015)
  37. (en)« Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 for 2010 », sur profightdb.com (consulté le 4 février 2015)
  38. (en)« Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 for 2011 », sur profightdb.com (consulté le 4 février 2015)
  39. (en)« Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 for 2012 », sur profightdb.com (consulté le 4 février 2015)
  40. (en)« Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 for 2013 », sur profightdb.com (consulté le 4 février 2015)
  41. (en)« Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 for 2014 », sur profightdb.com (consulté le 4 février 2015)
  42. (en) 2k, « WWE 2K15 ROSTER », sur 2k.com,‎ (consulté le 16 août 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]