Grève étudiante pour le climat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Grève scolaire pour le climat
Description de cette image, également commentée ci-après
Nombre maximal de participants:
  •      100-1000
  •      1000-10.000
  •      10.000-100.000
  •      100.000+
  • Informations
    Date Depuis août 2018
    Caractéristiques
    Organisateurs Inspirés par Greta Thunberg
    Participants Écoliers et étudiants
    Revendications Sortir des énergies fossiles, cesser les émissions de gaz à effet de serre, proclamer un état d’urgence climatique et changer le système[1]
    Nombre de participants 1 500 000~2 000 000 (le 15 mars 2019)
    Types de manifestations Grève de l'école et manifestation

    La grève scolaire pour le climat ou grève de la jeunesse pour le climat est un mouvement international d’élèves quittant leur école le vendredi ou le jeudi pour participer à des manifestations en faveur de l’action climatique.

    La première grève étudiante pour le climat a été lancée par Greta Thunberg en août 2018.

    La mobilisation prend une très grosse ampleur en Belgique, réunissant des dizaines de milliers de manifestants chaque jeudi depuis janvier 2019 dans les rues de Bruxelles et des autres villes du pays. À tel point que les absences des élèves et étudiants sont tolérées dans plusieurs écoles et universités du pays[réf. nécessaire].

    Ces grèves sont organisées entre autres par différents mouvements tels que Youth for Climate, Student for Climate...

    Historique[modifier | modifier le code]

    Greta Thunberg, initiatrice des grèves scolaires pour le climat (en août 2018).

    Après les vagues de chaleur et les feux de forêt qui ont sévi en Suède durant l'été 2018, Greta Thunberg, alors en neuvième année, décide dès le 20 août 2018 de ne pas aller à l'école jusqu'aux élections législatives suédoises du 9 septembre 2018. Elle demandait que le gouvernement suédois réduise les émissions de carbone conformément à l'accord de Paris. Tous les jours, l'adolescente protestait en s'asseyant devant le Riksdag pendant les heures de classe avec le panneau Skolstrejk för klimatet (grève étudiante pour le climat)[2].

    Après les élections générales, Greta Thunberg a continué à faire grève chaque vendredi, attirant ainsi l'attention du monde entier. Elle a inspiré des élèves du monde entier qui ont à leur tour participé à des grèves d’étudiants[3]. En décembre 2018, plus de 20 000 étudiants ont participé à des grèves dans au moins 270 villes[3] dans les pays dont l'Australie, l'Autriche[4], la Belgique, le Canada[5], les Pays-Bas, l'Allemagne, la Finlande, le Danemark, le Japon, la Suisse[6],[7], le Royaume-Uni et les États-Unis[3],[8]. En Australie, des milliers d’élèves ont été incités par Thunberg à faire la grève les vendredis, ignorant les propos du Premier ministre Scott Morrison sur « plus d’apprentissage dans les écoles et moins de militantisme »[9].

    En février 2019, aux Pays-Bas ainsi qu'au Royaume-Uni, des centaines de scientifiques publient des lettres ouvertes pour confirmer l'urgence d'agir et pour soutenir publiquement les grèves scolaires pour le climat. Le 20 février, plus de 260 chercheurs suisses, français et belges publient à leur tour une lettre ouverte[10]. Ils appellent à « encourager cette mobilisation de la jeunesse » et annoncent qu'ils « feront [eux] aussi la grève scolaire pour le climat le 15 mars »[10],[11],[12].

    En France, les enseignants créent un site enseignantspourlaplanete.com de soutien aux grèves étudiantes et d'action enseignante, afin de sortir du cadre convenu par les programmes sur le développement durable[13].

    Mobilisation internationale du 15 mars 2019[modifier | modifier le code]

    Des grèves scolaires pour le climat ont lieu dans de nombreux pays le vendredi 15 mars 2019 : le site internet Fridaysforfuture.org recense 2052 événements dans 123 pays, sur tous les continents, y compris l'Antarctique (état le 15 mars 2019)[14],[15].

    Le groupe international de coordination du mouvement des grèves des jeunes pour le climat a publié une lettre ouverte appelant à manifester le 15 mars 2019[16],[17]. Traduite en 19 langues et publiées dans des journaux tels que The Guardian (Royaume-Uni) et Le Temps (Suisse), elle déclare[16],[17] :

    Grève scolaire le 15 mars à San Francisco
    Grève scolaire pour le climat à Wellington, le 15 mars
    Grève des lycéens contre le dérèglement climatique, discours de fin de manifestation dans le Jardin Darcy à Dijon (France)

    « Nous, la jeunesse, sommes profondément préoccupés par notre avenir. [...] Nous sommes l’avenir sans voix de l’humanité. Nous n’accepterons plus cette injustice. [...] Nous devons enfin traiter la crise climatique comme une crise. C’est la plus grande menace de l’histoire de l’humanité et nous n’accepterons pas votre inaction qui menace toute notre civilisation. [...] Le changement climatique est déjà une réalité. Des gens sont morts, meurent et mourront à cause de cela, mais nous pouvons arrêter cette folie et nous le ferons. [...] Unis, nous nous lèverons le 15 mars et bien d’autres fois après, jusqu’à ce que la justice climatique soit rendue. Nous demandons aux dirigeants du monde entier qu’ils assument leurs responsabilités et résolvent cette crise, ou qu’ils se retirent. Vous avez échoué dans le passé. Si vous continuez à nous décevoir à l’avenir, nous, les jeunes, ferons changer les choses par nous-mêmes. La jeunesse de ce monde s’est mise en mouvement et elle ne s’arrêtera plus. »

    Le 12 mars 2019, 12 000 scientifiques d'Allemagne, d'Autriche et de Suisse (1 700) publient une déclaration pour soutenir le mouvement des grèves scolaires pour le climat[18] :

    « [...] Ce n'est qu'en agissant rapidement et de manière cohérente que nous pourrons limiter le réchauffement climatique, mettre un terme à l'extinction massive des espèces animales et végétales, préserver les bases naturelles de la vie et créer un avenir digne d'être vécu pour les générations présentes et futures. C'est exactement ce que les jeunes des grèves du climat (« Fridays for Future ») veulent réaliser. Ils méritent notre respect et notre plein appui.[19] »

    Par pays[modifier | modifier le code]

    Liste de grèves scolaires pour le climat (non exhaustive)
    Pays Villes Date Participants Commentaires
    Suède Stockholm Inconnu[20] Tous les jours jusqu'au 9 septembre 2018, puis tous les vendredis, initié par Greta Thunberg[20]
    Pays-Bas La Haye Inconnu[21] Tous les jours jusqu'au 21 septembre 2018, devant la Chambre des représentants[21]
    Australie Canberra Centaines[22],[23] Le Sénat australien a approuvé une motion pour soutenir l'action des étudiants[22]
    Australie 30 villes 15 000[9],[23] Nommée Strike for Climate Action[24]
    Angleterre (Royaume-Uni) Londres Inconnu[25]
    Canada Vancouver 50[5]
    Allemagne 5 villes Inconnu[26] Berlin, Cologne, Göttingen, Hambourg et Kiel. Nommée Fridays for Future: Klimastreik
    Suisse Zurich 500[1]
    Angleterre (Royaume-Uni) Corsham 4[27]
    Suisse 4 villes 4 000[1],[6] Bâle, Berne, Saint-Gall et Zurich. Nommée Klimastreik en allemand et Grève du climat en français[7]
    Belgique Bruxelles 3 000[28],[29] Nommée Youth for Climate suite à l'initiative des étudiants Anuna De Wever et Kyra Gantois qui mobilisent les étudiants néerlandophones du pays[29],[30]
    Canada Waterloo 30[31]
    Écosse (Royaume-Uni) Fort William 1[32]
    Finlande Helsinki Centaines[33] Nommée Ilmastolakko / Klimatstrejk
    Belgique 2 villes 13 000[34],[35] Anvers et Bruxelles. Youth for Climate, lancé par Anuna De Wever, est rejoint par Adelaïde Charlier pour la mobilisation et coordination du côté francophone[30]
    Suisse 15 villes 22 000[36],[37] Le prix Nobel Jacques Dubochet s'est joint à la manifestation à Lausanne[37],[38] et le Grand Conseil vaudois a apporté « son plein soutien » au mouvement[39],[40]
    Allemagne 50 villes 25 000[41]
    Belgique Bruxelles 35 000[42],[43],[44] Youth for Climate : Les jeunes se sont rassemblés autour du Parlement européen[44]
    Suisse Davos 50[45],[46],[47] Avec Greta Thunberg, invitée au Forum économique mondial[45],[46],[47]
    Allemagne Berlin 5 000[48],[49]
    Belgique 6 villes 33 000[50] Youth for Climate : 15 000 étudiants à Liège[51],[52], 12 500 à Bruxelles[51], 3 500 à Louvain[53], 1 000 à Charleroi[54], 600 à Chimay[55] et 350 à Tournai[56]
    Allemagne 25 villes 12 000[57]
    Suisse 13 villes 40 000[58],[59] Manifestation organisée le samedi par le mouvement « Grève du climat » ; diverses personnalités ont manifesté, notamment Ruth Dreifuss, Daniel Brélaz, Henri Dès et Jacques Dubochet[58]
    Pays-Bas La Haye 10 000[60]
    Belgique 9 villes 20 000[61] Louvain, Bruxelles, Arlon, Anvers, Courtrai, Hasselt, Herve, Mons et Liège
    Allemagne 50 villes 20 000[62]
    France Nantes 150[63],[64] Première grève scolaire pour le climat en France
    Autriche Salzbourg 100[65]
    Irlande Dublin Centaines[66]
    Belgique Bruxelles 11 000[67]
    Pays-Bas 2 villes Centaines Des centaines à Amsterdam[68] et une centaine à Nimègue[69]
    Allemagne 35 villes 26 000[70]
    Royaume-Uni 60 villes[71] 15 000[71] Coordonné par Youth Strike 4 Climate[72]
    Italie Bolzano 3 000 1 300 selon la police, entre 3 et 4 000 selon le Conseil des étudiants[73]
    France Paris Centaines[74],[75],[76]
    Canada Montréal 800[77]
    Belgique 6 villes 15 000[78] Coordonnées par Youth for Climate, les marches se sont déroulées à Bruxelles (7 500 personnes, dont Greta Thunberg[79]), Genk (4 100 personnes), Gand (3 000 personnes), Turnhout (800 personnes), Nivelles et Arlon[78],[80]
    France Paris Milliers[81] Entre 5000 et 8000 selon Greta Thunberg[82], plusieurs milliers selon un tweet[83] d'Audrey Garric avant qu'elle n'écrive un millier dans Le Monde
    Belgique Gand 600[84]
    Belgique 9 villes 12 000[85] 5000 à Huy, 3000 à Anvers, 1500 à Bruxelles, un millier à Malines, Liège et Dinant, une centaine à Louvain et Nivelles et une trentaine à Hasselt
    Allemagne 230 villes 300 000 25 000 à Berlin, 10 000 à Cologne, 8000 à Munich, 7000 à Hambourg et Düsseldorf, 6000 à Francfort, 5000 à Brême, 5000 à Dresde, 4500 à Freiburg, 2500 à Bonn et encore des centaines dans d’autres villes[86],[87]
    Antarctique Base antarctique Neumayer 5 Membres de l'Institut Alfred Wegener pour la recherche polaire et marine[88]
    Argentine Buenos Aires Centaines [89]
    Australie 60 villes 150 000 20 000 à Sydney[90]
    Autriche 4 villes 30 000 10 500 à Vienne, 4000 à Innsbruck, 3000 à Linz et 1500 à Bregenz[91]
    Belgique 33 villes 50 000 35 000 à Bruxelles, 3 300 à Gand, 3 300 à Louvain-la-Neuve, 2 800 à Anvers, des milliers à Mons, 2500 à Liège, 600 à Namur et encore quelques centaines dans d'autres villes[92]
    Chypre Nicosie Centaines
    États-Unis Nombreuses villes Milliers
    Finlande Helsinki 3000 [93]
    France 221 villes 195 000 29 000 à Paris, 12 000 à Lyon, 10 500 à Nantes, 6200 à Lille, 5700 à Rennes, 5500 à Montpellier, 5000 à Strasbourg, 3000 à Angers, 2500 à Bordeaux, 1300 à Marseille et des centaines dans d’autres villes[94],[95]
    Grèce 2 villes Centaines Des Centaines en Athènes et Thessalonique
    Inde Hyderabad Plus de 300 Au Parc national Kasu Brahmananda Reddy[96]
    Irlande 37 villes 16 000 11 000 à Dublin et 5000 à Cork
    Italie 235 villes 200 000 100 000 à Milan, 25 000 à Rome, 15 000 à Padoue, 10 000 à Florence, Turin et Brescia, 5000 à Venise, 3000 à Bologne et Palerme, 2000 à Cagliari et des centaines dans d’autres villes[97]
    Luxembourg Luxembourg-Ville De 7500 à 15 000 7500 selon la police, 15 000 selon les médias et organisateurs[98]
    Macédoine du Nord Skopje 30 à 40
    Nouvelle-Zélande Auckland, Wellington, Christchurch et d'autres villes Milliers dont 2000 devant le Parlement de Nouvelle-Zélande[99] Grève de Christchurch marquée par les attentats de Christchurch[100]
    Québec 10 villes 150 000 [101]
    République tchèque Prague, Brno, Liberec Milliers Première Grève scolaire pour le climat en République Tchèque
    Royaume-Uni 100 villes 50 000 10 000 à Londres et des milliers dans d'autres villes[102]
    Suède Stockholm 7000 [103]
    Suisse 25 villes 66 000 15 000 à Genève, 15 000 à Lausanne, 13 000 à Zurich, 8000 à Berne, 4000 à Bellinzone, 2000 à Bâle, 2000 à Fribourg, 2000 à Neuchâtel, 1500 à Lucerne, 800 à Thoune, 600 à Baden, 500 à Bienne, 500 à Aarau, 400 à Delémont, 300 à Frauenfeld, 250 à Zoug, 200 à Olten, 150 à Soleure, 100 à Glaris, 100 à Rapperswil, 50 à Brigue, selon les organisateurs.
    Tunisie Tunis Centaines Manifestations au seins des lycées et sur l'avenue Habib Bourguiba.[104] De nombreuses actions de nettoyage de la villes ont été entreprises par des étudiants.
    Uruguay Montevideo Centaines Devant le Palais législatif de l'Uruguay[105]

    Le Lycée Louis-Massignon (Maroc) soutient cette grève via le groupe des éco-ambassadeurs.

    Notes et références[modifier | modifier le code]

    1. a b et c Céline Zünd, « En Suisse, les étudiants appellent à une grève pour le climat », Le Temps,‎ (lire en ligne, consulté le 14 janvier 2019)
    2. « The Fifteen-Year-Old Climate Activist Who Is Demanding a New Kind of Politics », The New Yorker,
    3. a b et c (en) « 'Our leaders are like children,' school strike founder tells climate summit », The Guardian,‎ (lire en ligne)
    4. "Fridays for Future Vienna", Flickr.
    5. a et b (en) « Metro Vancouver students cut class to demand action on climate change », CBC,‎ (lire en ligne)
    6. a et b « More than 1,000 Swiss pupils strike over climate », Swissinfo,‎ (lire en ligne)
    7. a et b « La « grève du climat » rassemble des centaines d'étudiants alémaniques », RTS Info,‎ (lire en ligne)
    8. « Klimatmanifestation över hela landet: "Ödesfråga" », Expressen,‎ (lire en ligne)
    9. a et b (en) « Australian school children defy prime minister with climate strike », CNN,‎ (lire en ligne)
    10. a et b Plus de 260 chercheurs suisses, français et belges, « Appel de chercheurs à la grève climatique mondiale du 15 mars », Le temps,‎ (lire en ligne, consulté le 20 février 2019).
    11. 276 chercheurs suisses, français et belges, « Des chercheurs appellent à la grève climatique mondiale : « Nos vérités sont difficiles à entendre » », Le Soir,‎ (lire en ligne, consulté le 20 février 2019).
    12. Collectif, « « Nous, scientifiques, ferons aussi la grève scolaire du 15 mars » », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 20 février 2019).
    13. Céline Mouzon, « Agir La jeunesse pour le climat », Alternatives_économiques,‎ (lire en ligne)
    14. (en-GB) Damian Carrington Environment editor, « Youth climate strikers: 'We are going to change the fate of humanity' », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 3 mars 2019)
    15. (en) « List », sur FridaysForFuture, (consulté le 14 mars 2019).
    16. a et b (en-GB) Letters, « Climate crisis and a betrayed generation », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 3 mars 2019)
    17. a et b Mouvement des grèves du climat, « Maintenant ou jamais, sauvons la planète ! », Le Temps,‎ (lire en ligne, consulté le 3 mars 2019).
    18. Céline Zünd, « « Écoutez les jeunes, car ils construisent l’avenir » », Le temps,‎ (lire en ligne, consulté le 13 mars 2019).
    19. (en) Statement of scientists and scholars concerning the protests for more climate protection, « Déclaration de scientifiques et d'universitaires concernant les manifestations en faveur d'une meilleure protection du climat », 12 mars 2019 (page consultée le 13 mars 2019).
    20. a et b David Crouch, « The Swedish 15-year-old who's cutting class to fight the climate crisis », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 1er septembre 2018)
    21. a et b (nl) Maja Landeweer, « Scholieren spijbelen voor het klimaat: 'Boeit onze toekomst je iets?' », Algemeen Dagblad,‎ (lire en ligne, consulté le 26 janvier 2019)
    22. a et b (en) Naaman Zhou, « Hundreds of students striking over climate change descend on parliament », The Guardian,‎ (lire en ligne, consulté le 14 janvier 2019)
    23. a et b (en) Livia Albeck-Ripka, « Climate change protest draws thousands of Australian students », The New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le 15 janvier 2019)
    24. (en) Naaman Zhou, « Climate change strike: thousands of school students protest across Australia », The Guardian,‎ (lire en ligne, consulté le 14 janvier 2019)
    25. (en) « London school strike for climate action », Real Media,‎
    26. (de) « Schüler in Hamburg «streiken» für bessere Klimapolitik », Die Welt,‎ (lire en ligne, consulté le 15 janvier 2019)
    27. (en) Sarah Singleton, « School pupils on strike to press for action on climate change », The Wiltshire Gazette and Herald,‎ (lire en ligne, consulté le 21 janvier 2019)
    28. « Les élèves en «grève scolaire» autorisés à marcher une nouvelle fois pour le climat », Le Soir,‎ (lire en ligne, consulté le 14 janvier 2019)
    29. a et b « 3000 étudiants sèchent les cours pour le climat », sur RTBF Info, (consulté le 31 janvier 2019)
    30. a et b W. Fayoumi, « Anuna De Wever et Adélaïde Charlier: deux jeunes à la tête du combat pour le climat », sur RTBF Info, (consulté le 31 janvier 2019)
    31. (en) Aastha Shetty, « Children and youth strike against climate change in Waterloo Region », Kitchener Today,‎ (lire en ligne, consulté le 21 janvier 2019)
    32. (en) Michelle Henderson, « Fort William student goes on strike for action against climate change », Press and Journal,‎ (lire en ligne, consulté le 21 janvier 2019)
    33. (fi) Anna Takala, « Aikuisten saamattomuuteen tuskastuneet nuoret lakkoilivat ilmaston puolesta, Eduskuntatalolla parveili satoja nuoria – ”Tässä on meidän tulevaisuudesta kyse” », Helsingin Sanomat,‎ (lire en ligne, consulté le 15 janvier 2019)
    34. (nl) Wim Schepens, « 12.500 klimaatspijbelaars betogen voor de tweede keer voor een bindend klimaatplan », De Redactie,‎ (lire en ligne, consulté le 17 janvier 2019)
    35. « Les élèves de "Youth For Climate" n'entendent pas s'arrêter en si bon chemin », sur RTBF Info, (consulté le 31 janvier 2019)
    36. Julia Rippstein, « En Suisse, l’heure de l’urgence climatique a sonné », Le Temps,‎ (lire en ligne)
    37. a et b « Les jeunes se sont mobilisés pour le climat un peu partout en Suisse », RTS Info,‎ (lire en ligne)
    38. Céline Zünd, « Jacques Dubochet : « Nous vivons un moment historique » », Le Temps,‎ (lire en ligne, consulté le 18 janvier 2019)
    39. Agence télégraphique suisse, « Les députés vaudois soutiennent les revendications des jeunes sur le climat », Le Temps,‎ (lire en ligne, consulté le 27 janvier 2019)
    40. Céline Zünd, « Les étudiants écrivent le prochain chapitre de la grève pour le climat », Le Temps,‎ (lire en ligne, consulté le 27 janvier 2019)
    41. (de) Maria Hendrischke, « Schüler streiken für Klimaschutz: "It's our fucking future" », Mitteldeutscher Rundfunk,‎ (lire en ligne)
    42. (nl) « Ongeziene opkomst: 35.000 spijbelende jongeren trekken door Brussel voor derde klimaatbetoging », sur HLN, (consulté le 24 janvier 2019)
    43. (en) Mauro Anastasio, « ‘We are the generation that has to deal with this damage’ – 32,000 join Belgian school strike », sur META, (consulté le 24 janvier 2019)
    44. a et b (en) Roth Clare and Farah Salhi, Reuters, « Belgian students skip school for mass anti-pollution protest », reuters.com,‎ (lire en ligne, consulté le 24 janvier 2019)
    45. a et b (en) « 'Our house is on fire': Greta Thunberg, 16, urges leaders to act on climate », The Guardian,‎ (lire en ligne, consulté le 25 janvier 2019)
    46. a et b (de) « Gekommen fürs Klima – und für Greta », SRF info,‎ (lire en ligne, consulté le 25 janvier 2019)
    47. a et b « Greta Thunberg a fait sa grève hebdomadaire à Davos », Le Matin,‎ (lire en ligne, consulté le 27 janvier 2019)
    48. (de) « Schüler-Demo „Fridays for Future“ „Wir sind richtig viele, es geht richtig los“ », Berliner Zeitung,‎ (lire en ligne, consulté le 25 janvier 2019)
    49. (de) « Mehrere tausend Schüler streiken in Berlin für den Klimaschutz », Der Tagesspiegel,‎ (lire en ligne, consulté le 25 janvier 2019)
    50. « Près de 33.000 jeunes marchent pour le climat en Belgique », sur Le Vif/L'Express, (consulté le 31 janvier 2019)
    51. a et b « Marche pour le climat à Liège: près de 15.000 étudiants défilent dans les rues », sur RTBF Info, (consulté le 31 janvier 2019)
    52. « Marche des jeunes pour le climat: 15.000 personnes à Liège, 12.500 à Bruxelles », sur Le Soir (consulté le 31 janvier 2019)
    53. (nl) VRT NWS, « 12.500 jongeren op klimaatmars in Brussel, bijna 15.000 in Luik: "Als we nu stoppen, hebben we niets bereikt" », sur vrtnws.be, (consulté le 31 janvier 2019)
    54. « Première manif des jeunes pour le climat ce jeudi à Charleroi », sur RTBF Info, (consulté le 31 janvier 2019)
    55. Be.M, « 600 jeunes marchent pour le climat à Chimay », sur Communes, régions, Belgique, monde, sports – Toute l'actu 24h/24 sur Lavenir.net (consulté le 31 janvier 2019)
    56. « Climat : des étudiants réveillent Marie-Christine Marghem à Tournai », sur RTBF Info, (consulté le 31 janvier 2019)
    57. (de) Agence France-Presse, « Erneut tausende Jugendliche bei bundesweiten Schulstreiks für mehr Klimaschutz », Yahoo! News,‎ (lire en ligne, consulté le 7 février 2019)
    58. a et b Agence télégraphique suisse, « En Suisse, toutes les générations défilent pour le climat », Le Temps,‎ (lire en ligne, consulté le 2 février 2019)
    59. (de) « Zehntausende gehen für Klimaschutz auf die Strasse », Schweizer Radio und Fernsehen,‎ (lire en ligne, consulté le 2 février 2019)
    60. (nl) « Klimaatspijbelaars: 'Volgende week willen we jullie weer zien' », Nederlandse Omroep Stichting,‎ (lire en ligne, consulté le 7 février 2019)
    61. « D’Arlon à Anvers, en passant par Louvain, 20.000 jeunes ont marché pour le climat (photos et vidéos) », Le Soir,‎ (lire en ligne, consulté le 7 février 2019)
    62. (de) Fridays For Future Germany, « Deutschlandweit waren wir heute gemeinsam 20.000 Streikende in über 50 Städten. Wir setzen ein Zeichen für ein sofortiges Handeln gegen die #Klimakrise. Auch nächste Woche ist wieder #FridaysForFuturepic.twitter.com/UNxiywtUHc », sur @FridayForFuture, 2019t09:03 (consulté le 22 février 2019)
    63. « Lycéens et étudiants français rejoignent la grève pour le climat », sur leparisien.fr, (consulté le 16 février 2019)
    64. « Nantes : plusieurs dizaines de jeunes rassemblés pour le climat », sur francebleu.fr, (consulté le 16 février 2019)
    65. (de) 11 44 Uhr et 08 Februar 2019, « Salzburg: Schüler demonstrieren für das Klima », sur www.kleinezeitung.at, (consulté le 22 février 2019)
    66. « School children protest outside Dail over climate change », sur www.msn.com (consulté le 22 février 2019)
    67. « 11.000 jeunes marchent pour le climat à Bruxelles », 7 sur 7,‎ (lire en ligne, consulté le 16 février 2019)
    68. (nl) Ewout Lowie et VICE Redactie, « We vroegen klimaatdemonstranten in Amsterdam wat hun bord betekent », sur Vice, (consulté le 22 février 2019)
    69. SAM, « “Geen Nijmegen aan zee” », sur sambyhan, (consulté le 22 février 2019)
    70. (de) Fridays For Future Germany, « Diese Woche haben wir wieder zum #FridaysForFuture gestreikt. Heute waren wir deutschlandweit mehr als 26.000 junge Menschen in über 35 Städten. Auch in Großbritannien wurde gestreikt, dort waren heute zum ersten Streik bei @Strike4Youth über 15.000 Menschen gekommen.pic.twitter.com/LHoBSQIbr6 », sur @FridayForFuture, 2019t11:47 (consulté le 22 février 2019)
    71. a et b (en) « Schoolchildren go on strike over climate change », BBC News,‎ (lire en ligne, consulté le 15 février 2019)
    72. (en) Sandra Laville, Poppy Noor and Amy Walker, « 'It is our future': children call time on climate inaction in UK », The Guardian,‎ (lire en ligne, consulté le 15 février 2019)
    73. « ... weil ihr uns die Zukunft klaut - TGR Tagesschau », sur TGR (consulté le 22 février 2019)
    74. Nelly Didelot, « Grève scolaire pour le climat : « En 2050, vous serez morts, pas nous ! » », Libération,‎ (lire en ligne, consulté le 15 février 2019)
    75. « Grève pour le climat: lycéens et étudiants jugent l’écologie délaissée », sur Le Figaro étudiant (consulté le 15 février 2019)
    76. « Climat : des centaines d’étudiants demandent des comptes au gouvernement », sur Le Monde.fr, Le Monde, (ISSN 1950-6244, consulté le 15 mars 2019)
    77. Jean-Thomas Léveillé, « Première grève scolaire pour le climat à Montréal », La presse,‎ (lire en ligne, consulté le 22 février 2019)
    78. a et b « Près de 15.000 jeunes se sont mobilisés pour le climat ce jeudi dans toute la Belgique (photos) », sur Le Soir (consulté le 21 février 2019)
    79. La Libre.be, « Greta Thunberg est à Bruxelles: "Si vous pensez que nous devrions être dans les classes, faites grève, vous!" », sur www.lalibre.be (consulté le 21 février 2019)
    80. (nl) VRT NWS, « Turnhoutse klimaatmars lokt 800 betogers », sur vrtnws.be, (consulté le 21 février 2019)
    81. « Greta Thunberg et les jeunes marchent pour le climat à Paris : « Quand je serai grand, je voudrais être vivant » », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 22 février 2019)
    82. « Greta Thunberg », sur www.facebook.com (consulté le 22 février 2019)
    83. Audrey Garric, « Sur les pancartes : « There is no Planet B », « Moins de riches, plus de ruches », « Quand je serai grand, je voudrais être vivant », « Papa, maman, si la planète sèche, alors moi aussi »pic.twitter.com/DSPmXMgGcZ », sur @audreygarric, 2019t04:16 (consulté le 22 février 2019)
    84. « Quelque 600 étudiants prennent part à une marche pour le climat à Gand », 7 sur 7,‎ (lire en ligne)
    85. « Marche pour le climat: près de 12.000 jeunes ont manifesté en Belgique pour la huitième journée de mobilisation », sur Le Soir (consulté le 28 février 2019)
    86. (de) « 300 000 bei Fridays for Future in Deutschland », sur klimareporter, (consulté le 15 mars 2019)
    87. (de) « Schueler streiken weltweit für Klimaschutz », sur n-tv NACHRICHTEN, (consulté le 15 mars 2019)
    88. « «L’eau va monter jusqu’ici»: des scientifiques mobilisés en Antarctique pour la grève du climat », sur Le Soir Plus (consulté le 17 mars 2019)
    89. (es) « La juventud argentina le exige al Gobierno que enfrente el cambio climático », sur www.efe.com (consulté le 17 mars 2019)
    90. (en) Pallavi Singhal, « 'Don't want the earth to get hurt': 150,000 students strike », sur The Sydney Morning Herald, (consulté le 17 mars 2019)
    91. (de) « Klima: 30.000 Schüler bei Mega-Demo », sur oe24.at, (consulté le 15 mars 2019)
    92. « Grève mondiale pour le climat, plus de 123 pays mobilisés suite à l'appel de Greta Thunberg. », sur www.lesoir.be, (consulté le 15 mars 2019)
    93. (en) « Finland’s climate strike kids: "We’re ruining this planet" », sur Yle Uutiset (consulté le 17 mars 2019)
    94. « Grève pour le climat : des dizaines de milliers de jeunes ont défilé partout en France », sur bfmtv.com, (consulté le 15 mars 2019)
    95. « Marche pour le climat en direct : de Paris à Lyon, des dizaines de milliers d’étudiants et lycéens dans les rues », sur Le Monde.fr, Le Monde, (ISSN 1950-6244, consulté le 15 mars 2019).
    96. (en) « Over 300 students skip school to join #ClimateStrike agitation - Times of India », sur The Times of India (consulté le 17 mars 2019)
    97. (it) « Sciopero globale per il clima, in Italia un milione di studenti in piazza », sur Quotidiano, (consulté le 15 mars 2019)
    98. (lb) « 7.500 Schüler fir d'Police, bis zu 15.000 fir d'Organisateuren », sur RTL, (consulté le 15 mars 2019).
    99. (en) « Thousands of students protest against climate change », sur Radio New Zealand, (consulté le 17 mars 2019)
    100. « Attentat de Christchurch : «Ce n’est pas la Nouvelle-Zélande» », sur leparisien.fr, 2019-03-16cet20:31:33+01:00 (consulté le 17 mars 2019)
    101. « Plusieurs milliers de jeunes de Québec marchent pour le climat », sur ici.radio-canada.ca, (consulté le 15 mars 2019)
    102. (en-GB) Sandra Laville, Matthew Taylor et Daniel Hurst, « 'It's our time to rise up': youth climate strikes held in 100 countries », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 17 mars 2019)
    103. (sv) « Tusentals skolstrejkade för klimatet i Sverige », sur DN.SE, (consulté le 17 mars 2019)
    104. hafaiedh_fares, « Climat : Aujourd'hui,manifestation mondiale de la jeunesse pour sauver la planète ,le mouvement a pris une ampleur mondiale ,et bien sur, ce petit pays sa jeunesse est toujours présente. #Youth4Climate #Tunisie #Tunisia #YouthforClimate #greveduclimat @Greenpeacepic.twitter.com/jwlngrNHzi », sur @HafaiedhF, (consulté le 17 mars 2019)
    105. (es) ElPais, « En Uruguay también se manifestaron contra el cambio climático », sur Diario EL PAIS Uruguay (consulté le 17 mars 2019)

    Voir aussi[modifier | modifier le code]

    Articles connexes[modifier | modifier le code]

    Liens externes[modifier | modifier le code]