Val-David

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Val-David (homonymie) et David.
Val-David
Vue depuis le mont Condor
Vue depuis le mont Condor
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Laurentides
Subdivision régionale Les Laurentides
Statut municipal Municipalité de village
Maire
Mandat
Nicole Davidson
2013-2017
Constitution
Démographie
Gentilé Val-Davidois, oise
Population 4 917 hab. (2016)
Densité 112 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 02′ 00″ nord, 74° 13′ 00″ ouest
Superficie 4 387 ha = 43,87 km2
Divers
Code géographique 78010
Localisation
Localisation de Val-David dans Les Laurentides.
Localisation de Val-David dans Les Laurentides.

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Val-David

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Val-David

Val-David est une municipalité de village située dans la région administrative des Laurentides, au Québec[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Val-David est située à environ 80 kilomètres au nord de Montréal. Son territoire boisé est recouvert de plusieurs collines (monts Condor, McMaster et King, etc) et de quelques petits lacs. La rivière du Nord traverse la municipalité. Elle est desservie par l'autoroute 15 et la route 117.

Histoire[modifier | modifier le code]

Colonisation[modifier | modifier le code]

La gare de Belisle's Mill, vers 1910.

Avant la colonisation, les lieux sont fréquentés par les Mohawks. Les premiers colons arrivent à pied à Val-David au printemps 1849. Olivier Ménard et les frères Narcisse et Jean-Baptiste Ménard, tous originaires du Grand Brulé, obtiennent un billet de location pour des lots près du lac Paquin[2]. Ils sont rapidement suivis par d'autres. Ce territoire non-organisé est annexé à la municipalité de Sainte-Adèle de 1855 à 1862, puis à celle de Sainte-Agathe-des-Monts de 1862 à 1921. Durant ces premières décennies, la population augmente dans les septième et le huitième rangs, puis vers le lac à la Truite et en direction de Sainte-Agathe-des-Monts.

En 1873, un bureau de poste désigné Mont-Morin est ouvert. Dans les années 1890, le noyau villageois se déplace vers l'est avec la construction du chemin de fer du Nord. C'est autour de la gare locale, Bélisle's Mill Station, que se construit ce qui constitue aujourd'hui le coeur de Val-David. L'augmentation de la population permet la création de la paroisse indépendante de Saint-Jean-Baptiste-de-Bélisle, en 1917[3]. Une église est construite en 1920.

Saint-Jean-Baptiste-de-Bélisle[modifier | modifier le code]

Village du Père Noël, en 2011.

Le , la municipalité de Saint-Jean-Baptiste-de-Bélisle est créée par détachement de Sainte-Agathe-des-Monts. La Congrégation des Sœurs de Sainte-Anne s'y installe en 1922. Une école, l'Académie du Sacré-Cœur, est construite à proximité de son couvent.

Le tourisme existe à partir des années 1920, avec la construction de chalets pour vacanciers près du lac Doré. Différentes maisons de pension et auberges ouvrent leurs portes dans les décennies suivantes. La pratique de l'alpinisme se développe sur les parois rocheuses des monts Condor, Césaire et King. Des pistes de ski alpin et de ski de fond ouvrent dans les années 1940[4].

Val-David[modifier | modifier le code]

Le , Saint-Jean-Baptiste-de-Bélisle est renommé Val-David en l'honneur de l'homme politique Athanase David[5]. Le tourisme en provenance de Montréal s'intensifie progressivement. Reliée par la route 11, la municipalité devient encore plus accessible en 1974 avec l'ouverture de l'autoroute des Laurentides. La boîte à chansons La Butte à Mathieu, de 1959 à 1976, attire d'importants noms de la chanson québécoise et française.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
 ? 2003 Laurent Lachaine    
2003 2005 Dominic Asselin    
2005 2009 Pierre Lapointe    
2009 en cours Nicole Davidson    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1991 1996 2001 2006 2011 2016
2 976 3 473 3 819 4 216 4 450 4 917

Attraits[modifier | modifier le code]

  • Atelier Bernard Chaudron/Les étains Chaudron, boutique d'étain fait sur place et de produits métier d'art [1]
  • Centre de ski Vallée Bleue
  • Centre de ski Belle Neige
  • Restaurant Au Petit Poucet
  • Village du Père Noël, parc d'attractions pour la famille
  • Le Parc linéaire le P'tit Train du Nord, le plus long parc linéaire au Canada
  • Escalade de rocher (Voie et Bloc)
  • Les Jardins du précambrien/Fondation Derouin, Symposium International d'art nature multidiciplinaire
  • Exposition 1001 Pots, la plus grande exposition de céramique en Amérique du Nord
  • Festival des Contes Maltés, un événement culturel rassemblant conteurs, conteuses et microbrasseries des Laurentides
  • Songes d'été, un événement culturel d'arts visuels, de sculpture, musique et danse
  • 1001 Visages, un événement de caricaturistes et de dessinateurs d'humour 
  • Marché de Val-David, marché fermier de plus de 60 étals. Très apprécié des bobos locaux.
  • La Clef des Champs, jardins de plantes médicinales en terrasses à flanc de montagne
  • Parc régional de Val-David-Val-Morin, destination 4 saisons pour les amateurs de plein air
  • Ferme Duquette, randonnées en traîneau
  • @Microbrasserie Festive & Gourmande Le Baril Roulant . Une microbrasserie, un pub et une auberge

Parc régional de Val-David-Val-Morin[modifier | modifier le code]

La municipalité de Val-David, en partenariat avec la municipalité de Val-Morin, a depuis plus de 20 ans réfléchi à la protection de son patrimoine naturel en voulant ériger un parc de plein air d'une superficie de près de 500 hectares. C'est aujourd'hui chose faite: le Parc régional de Val-David-Val-Morin compte sur son territoire tout ce qu'il faut pour plaire aux amateurs de plein air. On y reconnaît surtout l'importance de l'escalade.

Éducation[modifier | modifier le code]

L'école anglophone Académie Sainte-Agathe (en) à Sainte-Agathe-des-Monts, géré par la Commission scolaire Sir Wilfrid Laurier, servi a la ville (primaire et secondaire)[6]

Jumelage[modifier | modifier le code]

  • Val-David est jumelé avec la commune de Ceyreste en France (13).

Références[modifier | modifier le code]

  1. Gouvernement du Québec, « Val-David », Répertoire des municipalités, sur Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire
  2. Historique du village de Val-David
  3. Mémoire du Québec - Val-David
  4. Historique - Municipalité de Val-David
  5. Toponymie : Val-David
  6. "About Us." Commission scolaire Sir-Wilfrid-Laurier. Consulté le 17 séptémbre 2017. - Voir les zones scolaires: la zone primaire Elementary zone map et la zone secondaire: SAINTE AGATHE HIGH SCOOL ZONE" [sic] - Toutes les parties dans la zone scolaire du primaire sont situés dans la zone secondaire.

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Sainte-Agathe-des-Monts Sainte-Lucie-des-Laurentides Rose des vents
N Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson
O    Val-David    E
S
Saint-Adolphe-d'Howard Val-Morin

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]