Nimègue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nimègue
Héraldique
Héraldique
Drapeau
Drapeau
Vue du centre-ville de Nimègue.
Vue du centre-ville de Nimègue.
Noms
Nom néerlandais Nijmegen
Administration
Pays Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Province Gueldre
Maire Hubert Bruls
Code postal 6500-6546, 6663, 6679, 6683
Indicatif téléphonique international +(31)
Démographie
Gentilé Nimégois
Population 170 943 hab.
Densité 2 962 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 50′ 00″ Nord 5° 52′ 00″ Est / 51.833333, 5.866667
Superficie 5 772 ha = 57,72 km2
Localisation
Image illustrative de l'article Nimègue

Géolocalisation sur la carte : Gueldre

Voir sur la carte administrative de la zone Gueldre
City locator 14.svg
Nimègue

Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas

Voir la carte administrative des Pays-Bas
City locator 14.svg
Nimègue

Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas

Voir la carte topographique des Pays-Bas
City locator 14.svg
Nimègue
Liens
Site web www.vvvnijmegen.nl

Nimègue (en néerlandais Nijmegen, en allemand Nimwegen, en espagnol Nimega) est une ville de 171 000 habitants, située dans l'est des Pays-Bas, près de la frontière allemande. Nimègue se situe au sud-est de la province de Gueldre, dont elle fait partie, et est proche de la frontière avec les provinces de Brabant-du-Nord et Limbourg. C'est la plus ancienne ville des Pays-Bas, ancien camp romain. Nimègue fait partie de l'eurorégion Rhein-Waal créée en 1973, et à cheval sur l'Allemagne et les Pays-Bas.

Culture et éducation[modifier | modifier le code]

La ville est fameuse pour la plus grande manifestation mondiale de marche, la Marche de Quatre Jours de Nimègue, qui a lieu chaque année en juillet.

Nimègue est le siège de l'université Radboud.

Histoire et étymologie[modifier | modifier le code]

Article connexe : Ulpia Noviomagus Batavorum.

C'est la plus ancienne ville des Pays-Bas. Nimègue tient son nom du gaulois Noviomagus qui signifie « nouveau marché ». De 71 à 103 la ville fut la garnison de la légion X Gemina. La ville était importante au IVe siècle. Elle fut agrandie et embellie par Charlemagne, mais ravagée par les Vikings en 881.

Elle devint au XIe siècle ville libre d'Empire, et fut admise dans la Hanse. Elle entra dans l'Union d'Utrecht en 1579, et fut prise par les Français en 1672 et 1794.

Plusieurs traités y furent signés qui mirent fin à la guerre de Hollande :

Durant la Seconde Guerre mondiale, Nimègue est l'une des premières villes néerlandaises à tomber en 1940. Le , elle est bombardée par des avions américains, causant d'importants dégâts au centre-ville. Les pilotes américains pensaient bombarder la ville allemande de Clèves. Environ 750 personnes ont été tuées lors de ce bombardement. En septembre 1944, la prise de contrôle du pont de Nimègue était l'un des objectifs de l'opération Market Garden.

Géographie et développement[modifier | modifier le code]

La place centrale de Nimègue, la place du marché.
De Waal.

Nimègue se trouve à l'origine sur la rive gauche du Waal et depuis le creusement du canal de la Meuse au Waal en 1927 à l'est de ce canal.

Dukenburg-Lindenholt[modifier | modifier le code]

Le développement indispensable de Nimègue, ville universitaire en croissance, a poussé la commune à créer dans les années 1965-1985 a l'ouest du canal de la Meuse au Waal des quartiers nouveaux, Dukenburg, hébergeant environ 23 000 habitants, et Lindenholt, hébergeant environ 20 000 habitants.

Pendant la construction de Dukenburg, le petit pont du village de Hatert, datant de 1927, a été remplacé par un nouveau pont et une route d'accès de 4 voies. Deux bars et l'église du village de Hatert ont disparu, entraînant avec eux le cœur du village, aujourd'hui quartier de Nimègue avec environ 10 000 habitants.

L'ancien village de Neerbosch a été coupé en deux par le canal. La partie est de Neerbosch s'est développée dès 1950 pour devenir un quartier de Nimègue et la partie ouest a été intégrée après 1980 dans le nouveau quartier Lindenholt.

Waalsprong[modifier | modifier le code]

La dernière expansion de la ville est le projet Waalsprong (Saut du Waal), projet d'un nouveau quartier Nimègue-Nord qui contiendra 11000 habitations au nord de la rivière Waal. Pour cela le village de Lent et une partie du village d'Oosterhout, jusqu'en 1998 appartenant à la commune d'Overbetuwe, sont annexés. En même temps, des travaux de sécurisation contre les crues du Waal sont entrepris. Le troisième pont sur le Waal, De Oversteek (La Traversée) est inauguré le 24 novembre 2013 et, doublant la rivière Waal, un nouveau bras de sécurité Spiegelwaal (Waal-Miroir) est creusé,qui est mis en fonction le 28 mars 2016.

Liste des districts et quartiers de Nimègue[modifier | modifier le code]

  • Nijmegen-Centrum
    • Benedenstad
    • Stadscentrum
  • Nijmegen-Oost
    • Bottendaal
    • Galgenveld
    • Altrade
    • Hunnerberg
    • Hengstdal
    • Kwakkenberg
    • Groenewoud
    • Ooyse Schependom
  • Nijmegen-Oud-West
    • Biezen et Waterkwartier
    • Wolfskuil
  • Nijmegen-Nieuw-West
    • Heseveld
    • Hees
    • Neerbosch-Oost
    • Haven- en industrieterrein
  • Nijmegen-Midden
    • Nije Veld et Willemskwartier
    • Hazenkamp
    • Goffert
    • St. Anna
    • Heijendaal
  • Nijmegen-Zuid
    • Hatertse Hei
    • Grootstal
    • Hatert
    • Brakkenstein
  • Dukenburg
    • Tolhuis
    • Zwanenveld
    • Meijhorst
    • Lankforst
    • Aldenhof
    • Malvert
    • Weezenhof
    • Vogelzang
    • Staddijk
  • Lindenholt
    • 't Acker
    • De Kamp
    • 't Broek
    • Kerkenbos
    • Westkanaaldijk
    • Bijsterhuizen
    • Neerbosch-West
  • Nijmegen-Noord (Waalsprong)
    • Oosterhout
    • Ressen
    • Lent

Galerie[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Jumelage[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :