Herve

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec Hervé.
Herve
L'hôtel de ville (construit en 1929)
L'hôtel de ville (construit en 1929)
Blason de Herve
Héraldique
Drapeau de Herve
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Liège Province de Liège
Arrondissement Verviers
Bourgmestre Pierre-Yves Jeholet (Herve Demain)
Majorité Herve Demain
Sièges

HDM


cdH


PS


Ecolo
Section Code postal
Herve
Battice
Bolland
Chaineux
Charneux
Grand-Rechain
Julémont
Xhendelesse
4650
4651
4653
4650
4654
4650
4650
4652
Code INS 63035
Zone téléphonique 087
Démographie
Gentilé Hervien (ne)
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
17 213 ()
48,49 %
51,51 %
303 hab./km2
Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
– 65 ans et +
()
22,36 %
63,16 %
14,49 %
Étrangers 4,57 % ()
Taux de chômage 10,78 % (octobre 2013)
Revenu annuel moyen 13 374 €/hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 50° 38′ nord, 5° 47′ est
Superficie
– Surface agricole
– Bois
– Terrains bâtis
– Divers
56,84 km2 (2005)
78,23 %
1,13 %
18,62 %
2,01 %
Localisation
Situation de la commune dans l’arrondissement de Verviers et la province de Liège
Situation de la commune dans l’arrondissement de Verviers et la province de Liège

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Herve

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Herve
Liens
Site officiel www.herve.be

Herve (en wallon Heve ou Héf) est une ville francophone de Belgique située en Région wallonne dans la province de Liège, à 8 km à vol d'oiseau de Verviers et à 17 km de Liège. Herve est réputée pour son fromage.

Le blason de la ville.

Démographie[modifier | modifier le code]

Elle compte au 1er mars 2017, 17 684 habitants, 8 622 hommes et 9 062 femmes[1], pour une superficie de 56,84 km², soit une densité de 311,12 habitants au km².

Le graphique suivant reprend sa population résidente au 1er janvier de chaque année[2]


Les chiffres des années 1846, 1900 et 1947 tiennent compte des chiffres des anciennes communes fusionnées.

Géographie[modifier | modifier le code]

Située dans la région géographique de l'Entre-Vesdre-et-Meuse, l'altitude de la ville varie entre 205 m (la vallée du Bolland, le village de Bolland) et 335 m sur les hauteurs de Battice. C'est la capitale de la région bocagère typique du Pays de Herve. La ville est réputée pour son commerce du fromage de Herve, AOP depuis 1996 - déjà AOC en 1936 - et sa cavalcade le lundi de Pâques.

La ville jouit d'un climat plus frais que le reste de la Belgique. Elle fait partie intégrante de la Haute Belgique (Altitude supérieure à 200 m). Les hivers peuvent être bien rigoureux (température pouvant descendre par nuits claires sous la barre des −18 °C dans les vallées) et les étés caniculaires peuvent faire monter la température (jusqu'à 35 °C).

Le paysage est vallonné sur le territoire de la commune, les principales surfaces agricoles sont destinées à l'élevage de vache laitière (pour la réalisation du fameux fromage de Herve). Les prairies plantées de vergers et bordées de haies y sont très présentes.

La commune de Herve est composée de 8 anciennes communes : Battice, Bolland, Chaineux, Charneux, Grand-Rechain, Herve, Julémont et Xhendelesse, de quelques villages : Bruyères, José et Manaihant et de nombreux hameaux : Biomont, Bouxhmont, Champiomont, Elvaux, Fastré, Faweux, Gurné, Hacboister, Hautregard, Hauzeur, Holliguette, Houlteau, Hubertfays, Lescours, Noblehaye, Outre-Cour, Renouprez, Sauvenière, Stockis, Wadeleux, Warrimont, Waucomont et Xhéneumont.


Communes limitrophes de Herve
Dalhem Aubel
Blegny, Soumagne Herve Thimister-Clermont
Olne Pepinster Dison, Verviers

Histoire[modifier | modifier le code]

Carte du duché de Limbourg

Le nom de Herve viendrait de Arvia signifiant cours d'eau, en référence à un ruisseau dont il ne reste qu'un petit filet, le Hack (Hac). (in pagus hÿrwia, 1005)([3]).

Le Ban de Herve, appelé aussi Quartier wallon fit longtemps partie du duché de Limbourg, propriété, avec le comté de Dalhem, du duché de Brabant et appelé Pays d'Outremeuse.

38 civils sont passés par les armes et 300 maisons détruites par (sans doute) les 39e et 165e RI de l'armée impériale allemande le 8 août 1914, lors des atrocités allemandes commises au début de l'invasion.[réf. nécessaire]

Le Fort de Battice est l’un des quatre forts construits dans les années 30 et plus précisément de 1934 à 1937. En mai 1940, le fort soutint un siège de 12 jours sous le feu de l’artillerie lourde et de l’aviation allemandes. Une seule bombe lancée par un stuka, par un malheureux ricochet, pénétra dans un bloc de combat en tuant 28 de ses occupants. On peut encore voir, dans le petit musée qui y est installé, l’ampleur des dégâts. [4]

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Borne de l'ancien puits d'exploitation Charles à proximité des terrains du T.C. Herve

L'église Saint Jean-Baptiste, classée depuis le 15 mars 1934, a été construite au XVIIe siècle. La tour, d'une hauteur de 49 mètres, date du XIIIe siècle. La clocher a la particularité d'être tors. Son clocher est devenu tors au fil du temps par simple accident, la torsion s'étant effectuée dans le sens des vents dominants.[réf. nécessaire]

Le cimetière, qui se trouvait à l'origine à côté de l'église, a été déplacé place Albert en 1855 et ensuite vers la route de Soumagne en 1928.[réf. nécessaire]

Les Six Fontaines, en wallon Lu Six Batches, est une construction composée de six bacs de pierre recevant l'eau d'une source[5]. Élément important du patrimoine local, le site est régulièrement l'objet de diverses dégradations[6]. Il a fait l’objet d’une profonde rénovation en 2012. Les façades ont été sablées et un treillis interdisant l’accès sur le dessus a été placé.[réf. nécessaire]

Lieu d'exploitation des anciens charbonnages de Herve-Wergifosse (Charbonnage des Halles à José-Battice et Charbonnage des Xhawirs) et de La Minerie, les environs de la ville accueillent toujours diverses pierres témoignant des emplacements des anciens puits.

Folklore[modifier | modifier le code]

La Cavalcade a lieu toutes les années, le lundi de Pâques depuis les années 1880. Au début, il s'agissait d'une parade de chevaux, d'où le nom de "Cavalcade".

C'est devenu un grand cortège composés d'harmonies, de chars et de groupes folkloriques qui déambule dans les rues de Herve durant l'après-midi du lundi de Pâques. Mais ces dernières années, la plupart des attelages furent remplacés par les tracteurs. En 2006, Herve-Attractions décide de réaliser une véritable prouesse : faire revenir les chevaux à la Cavalcade. Le pari est réussi : près de 30 attelages ont remplacé tous les tracteurs[7].

Article détaillé : Cavalcade de Herve.

La Procession del Cinquême se déroule le lundi de Pentecôte.

Traditionnellement, le 6 novembre de chaque année, la foire Saint-Léonard, patron des mineurs, prend ses quartiers dans le centre de Herve. Un ensemble multicolore d'échoppes où se débitent toutes sortes de douceurs: caramels, sucres d'orge, jus de réglisse, fruits… seront de la partie.

Des camelots et des «charlatans» offrant leurs marchandises, des marchands d'ustensiles agricoles et des chanteurs complètent ce tableau. Les rues de Herve sont inondées car il s'agit bien du rendez-vous de toute la population avant les tristes jours d'hiver.

Les origines de cette foire remontent certainement à l'organisation de la foire franche de Herve. Un événement qui existait déjà à la fin du XIVe siècle. Cette foire jouissait de certains privilèges  : dès le 3 novembre et pendant 7 jours consécutifs, les marchands et les bourgeois vendeurs et acheteurs, bénéficiaient d'une certaine immunité et d'une plus grande liberté car nul ne pouvait être arrêté ni poursuivi durant ce délai même pour les délits antérieurs à la foire ! La foire Franche était principalement un grand marché à bestiaux.[réf. nécessaire]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Fromages[modifier | modifier le code]

Le fromage de Herve au bouquet si caractéristique est produit à Herve en laiterie ainsi que dans les fermes des alentours (Herve fermier). Il peut être doux ou piquant. Le remoudou est une variété de ce fromage.

D'autres fromages sont produits à Herve comme le Boû d'Fagne, le Trou d'Sottai ou encore le Bouquet des Moines.

Jumelages[modifier | modifier le code]

C'est le 4 juin 1960 que se scelle officiellement le jumelage entre Battice et Forges-les-Eaux, avec l'accueil par le bourgmestre Georges Gramme du maire de cette cité française, M. Métadier, accompagné d'une centaine de Forgions.

Politique[modifier | modifier le code]

Conseil communal (depuis 2013)
Bourgmestre Pierre-Yves Jeholet (HDM)
Échevins Marianne Dalem (HDM)
Marc Drouguet (HDM)
Gianni Fabris (HDM)
Philippe Dumoulin (HDM)
Jean-Marc Monseur (HDM)
Eric Jérome (CPAS) (HDM)
Majorité HDM (MR)
Le conseil HDM (MR): 15 sièges - 52,39 %
cdH: 7 sièges - 25,31 %
PS: 2 sièges - 11,45 %
Ecolo: 1 siège - 8,11 %

[8]

Célébrités[modifier | modifier le code]

  • Georges Gramme (Battice 1926 - Beersheba en Israël 1985) - Résistant en tant qu’agent de renseignement sous l’occupation de la Belgique par les Allemands - En 1977, au lendemain de l’entrée en vigueur de la législation relative aux fusions des communes (Loi Michel), il a été nommé bourgmestre (PSC, aujourd'hui cdH) de la nouvelle entité de Herve - (1971-1985) Sénateur - (1979-1980) Ministre de l’Intérieur et des Réformes institutionnelles.
  • André Piters dit Popeye Piters - Footballeur né à Herve (1931-2014).
  • Martin Charlier (Verviers 1977) - Humoriste.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.ibz.rrn.fgov.be/fileadmin/user_upload/fr/pop/statistiques/stat-1-1_f.pdf
  2. 3_Population_de_droit_au_1_janvier,_par_commune,_par_sexe_2011_2014_G_tcm326-194205 sur le site du Service Public Fédéral Intérieur
  3. Charte de Henri II du Saint-Empire, citée dans Jean-Jacques Bolly, Charles Christians, Bruno Dumont, Étienne Hélin, Paul Joiris, René Leboutte et Jean et Madeleine Moutschen-Dahmen, Visages d'Olne : Son village, ses hameaux, Olne, Édition de la Commune d'Olne, , 288 p., D/2006/11.092/1
  4. « Fort de Battice | Pays de Herve », sur www.paysdeherve.be (consulté le 16 avril 2017)
  5. « Six Fontaines à Herve », sur Maison du Tourisme du pays de Herve (consulté le 28 août 2012)
  6. Y. Fettweis, « Les Six Fontaines de Herve ne sont pas un séchoir à linge ! », sur LaMeuse.be, (consulté le 28 août 2012)
  7. « Herve Cavalcade », sur www.cavalcadeherve.be (consulté le 17 janvier 2013)
  8. « Conseil Communal », sur http://www.herve.be/fr (consulté le 28 janvier 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]