Seinäjoki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Seinäjoki
Blason de Seinäjoki
Héraldique
Seinäjoki
Administration
Pays Drapeau de la Finlande Finlande
Région Ostrobotnie du Sud
Maire Jorma Rasinmäki
Langue(s) parlée(s) unilingue finnois
Démographie
Population 63 913 hab.[1] (30.6.2020)
Densité 44 hab./km2
Géographie
Coordonnées 62° 47′ nord, 22° 50′ est
Altitude Min. 70 m
Max. 150 m
Superficie 146 923 ha = 1 469,23 km2 [2]
· dont terre 1 431,64 km2 (97,44 %)
· dont eau 37,59 km2 (2,56 %)
Rang superficie (69e / 336)
Rang population (17e / 336)
Histoire
Province historique Ostrobotnie
Province Finlande occidentale
Fondation 1868
Droits de Cité depuis 1960
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Finlande
Voir sur la carte administrative de Finlande
City locator 14.svg
Seinäjoki
Géolocalisation sur la carte : Finlande
Voir sur la carte topographique de Finlande
City locator 14.svg
Seinäjoki
Liens
Site web http://www.seinajoki.fi
Carte interactive de Seinäjoki

Seinäjoki, ville de l'ouest de la Finlande, est la capitale de la région d'Ostrobotnie du Sud. C'est la 6e ville de la province de Finlande occidentale. Elle est bordée par la rivière Seinäjoki, la rivière du mur. Située en bordure est des grandes plaines d'Ostrobotnie, elle a connu un développement récent en tant que centre administratif.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est coupée en deux parties. En effet, La ville de Seinäjoki a absorbé Peräseinäjoki en 2005. L'ancienne commune agricole correspond à la partie sud de l'actuelle ville de Seinäjoki. La commune est située dans la vallée peu marquée de la Seinäjoki, qui coule vers le nord jusqu'à la Kyrönjoki. Elle est bordée par les municipalités d'Ilmajoki et Jalasjärvi à l'ouest, et Alavus à l'est, Virrat et Kihniö au sud (dans le Pirkanmaa).

La commune s'est étendue en 2009 en fusionnant avec les communes de Nurmo et Ylistaro.

Administration[modifier | modifier le code]

Découpage administratif[modifier | modifier le code]

Subdivisions administratives de Seinäjoki
Quartier District
52. Hyllykallio 13. Hyllykallio
24. Uppa 5. Kantakaupunki
13. Alakylä 4. Läntinen
29. Kasperi 6. Kasperi
33. Pajuluoma 7. Östermyra
35. Kärki 7. Östermyra
22. Pohja 5. Kantakaupunki
26. Kivistö läntinen 5. Kantakaupunki
1. Ylistaron kirkonkylä 1. Ylistaro
14. Jouppi 4. Läntinen
17. Huhtala 4. Läntinen
53. Kertunlaakso 13. Hyllykallio
54. Tanelinranta 13. Hyllykallio
41. Peräseinäjoen kirkonkylä 9. Peräseinäjoki
19. Keskusta 5. Kantakaupunki
47. Nurmon kirkonkylä 11. Nurmo
34. Soukkajoki 7. Östermyra
28. Kivistö itäinen 6. Kasperi
21. Marttila 5. Kantakaupunki
32. Simuna 7. Östermyra
16. Kultavuori 4. Läntinen
31. Törnävä 7. Östermyra
12. Niemistönmaa 3. Lakeus
27. Hallila 5. Kantakaupunki
48. Teppo 11. Nurmo
50. Huumo 12. Ruuhikoski
30. Hallilanvuori 6. Kasperi
15. Jouppila 4. Läntinen
7. Kylänpää 2. Kylänpää
10. Halkosaari 3. Lakeus
46. Nurmonjokilaakso 11. Nurmo
25. Puukapernaumi 5. Kantakaupunki
49. Koliini 11. Nurmo
40. Viitala 8. Keskiseinäjoki
2. Ylistaron asemanseutu 1. Ylistaro
3. Alapää 1. Ylistaro
9. Kitinoja 3. Lakeus
44. Kihniä 10. Kihniä
42. Haapaluoma 9. Peräseinäjoki
58. Koura 14. Kuoras
51. Veneskoski 12. Ruuhikoski
57. Viitalankylä 14. Kuoras
4. Kainasto 1. Ylistaro
43. Luomankylä 9. Peräseinäjoki
8. Hanhikoski 2. Kylänpää
38. Honkakylä 8. Keskiseinäjoki
59. Ylijoki 14. Kuoras
6. Untamala 2. Kylänpää
39. Riskunmäki 8. Keskiseinäjoki
11. Kiikku 3. Lakeus
36. Ämmälänkylä 8. Keskiseinäjoki
37. Lehtimäenkylä 8. Keskiseinäjoki
45. Siltala-Juupakylä 10. Kihniä
18. Pruukinranta 4. Läntinen
23. Rengastie 5. Kantakaupunki
56. Kapernaumi 13. Hyllykallio
5. Teräsmäki 1. Ylistaro
20. Itikka 5. Kantakaupunki
55. Roves 13. Hyllykallio

Conseil municipal[modifier | modifier le code]

Les sièges du conseil municipal sont répartis comme suit[3]:

Année Kok Kesk SDP KD PS Vas Vihr Autres Total
1992 13 10 13 3 - 1 1 2 43
1996 15 13 12 2 - 1 - - 43
2000 18 14 14 3 - 1 1 - 51
2004 15 19 13 2 - 1 1 - 51
2008 17 17 10 2 2 1 1 1a 51
2012 16 18 8 2 5 1 1 - 51
2017 15 19 8 2 3 1 3 - 51
a sans étiquette

Architecture[modifier | modifier le code]

La ville est connue pour son architecture moderne. Le centre-ville a été construit entre 1957 et 1968 par Alvar Aalto, natif de la municipalité voisine de Kuortane. Ce centre Aalto (Aaltokeskus) se compose de 6 bâtiments publics, le dernier (le théâtre) ayant été rajouté en 1987, après la mort d'Aalto, suivant les plans de l'architecte[4]. La construction la plus célèbre est sans aucun doute l'église de la Croix des plaines, dont le clocher domine la plaine du haut de ses 65 mètres.

Les plus importants bâtiments conçus par Alvar Aalto sont[5]:

Ouvrage Construction Réf.
Le Centre Aalto 1960-1987 [6]
Bâtiments de la garde civile 1924-1925 [7]
Église de la Croix des plaines 1957-1960 [8]
Bibliothèque municipale 1964-1965 [9]
Mairie 1961-1962 [10]
Immeuble de bureaux de l'état 1966-1968 [11]
Théâtre municipal 1986-1987 [12]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Éducation[modifier | modifier le code]

L'Université des Sciences appliquées de Seinäjoki est très réputée pour son ouverture internationale.

Transports[modifier | modifier le code]

Aérien[modifier | modifier le code]

Le petit aéroport de Seinäjoki-Ilmajoki dessert la ville. 5 vols par jour depuis Helsinki, opérés par Finncomm Airlines.

Ferroviaire[modifier | modifier le code]

Seinäjoki se situe sur la voie ferrée Tampere-Oulu. La Gare ferroviaire de Seinäjoki est un nœud ferroviaire, connectant cette ligne principale à 3 lignes secondaires (la plus importante dessert Vaasa en 1 heure). VR-Yhtymä Oy relie Seinäjoki à Helsinki en environ 3 heures, et autant pour Oulu.

Routier[modifier | modifier le code]

Routes et villages de Seinäjoki

La ville se situe à la jonction entre la nationale 18 (Jyväskylä-Vaasa) et la nationale 19 (Jalasjärvi-Jakobstad).

La nationale 16 traverse aussi Seinäjoki.

Distances par rapport aux villes principales :

Économie[modifier | modifier le code]

Principaux employeurs[modifier | modifier le code]

En 2019, les principaux employeurs sont[14]:

Société Employés
Etelä-Pohjanmaan Osuuskauppa 1153
Käyttöauto Seinäjoki 576
Finn-Power Oy 400
Hyvinvointipalvelut Arjessa Oy 394
Université des Sciences appliquées de Seinäjoki 370
Atria 307
A-Pekoni Nurmo Oy 296
J. Rinta-Jouppi Oy 210
Kaukomaalaus Oy 205

Démographie[modifier | modifier le code]

La croissance de la population de Seinäjoki correspondant au périmètre de 2013 est la suivante[15],[16] :

Année 1810 1815 1820 1825 1830 1835 1840 1845 1850 1860 1865
population 575 672 802 931 1 043 1 033 1 149 1 413 1 772 2 141 1 861
Année 1870 1875 1880 1890 1900 1910 1920 1930 1940 1950 1960
population 1 732 2 004 2 321 2 954 3 328 4 191 4 939 7 233 8 661 11 668 15 605
Année 1970 1980 1990 2000 2005 2010 2015 2020
population 20 275 24 644 27 765 30 290 35 918 57 811 61 014 63 913

Jumelages[modifier | modifier le code]

La ville de Seinäjoki est jumelée ou en coopération avec les villes suivantes[17]:

Jumelages et partenariats de Seinäjoki.Voir et modifier les données sur Wikidata
Jumelages et partenariats de Seinäjoki.Voir et modifier les données sur Wikidata
VillePaysPériode
Changsha[18]Flag of the People's Republic of China.svgChinedepuis
district de Jiangjin[18]Flag of the People's Republic of China.svgChinedepuis
Jianyang[18]Flag of the People's Republic of China.svgChinedepuis
POL Koszalin flag.svgKoszalin[19]Flag of Poland.svgPolognedepuis
Flag of Veliky Novgorod.svgNovgorod[18]Flag of Russia.svgRussiedepuis
Emblem of Qingdao City.svgQingdao[18]Flag of the People's Republic of China.svgChine
Flagge Schweinfurt.svgSchweinfurt[18]Flag of Germany.svgAllemagnedepuis
HUN Sopron Flag.svgSopron[18]Flag of Hungary.svgHongrie
Flag of Thunder Bay.svgThunder Bay[18]Flag of Canada (Pantone).svgCanadadepuis
Xian de Rudong[18]Flag of the People's Republic of China.svgChinedepuis

Paysage urbain[modifier | modifier le code]

Panorama de Seinäjoki, vue de la tour de l'église de la Croix des plaines.


Évènements[modifier | modifier le code]

L'astéroïde (1521) Seinäjoki, découvert par l'astronome finlandais Yrjö Väisälä le , porte le nom de la ville.

La ville abrite 2 évènements majeurs de l'été finlandais :

Seinäjoki est la ville natale des Dudesons. Le club de Volley-ball est le Nurmon Jymy. Au début du printemps se déroule sur l'hippodrome de Seinäjoki une importante course de trot : le Prix Étain Royal.


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fi) « Ennakkoväkiluku sukupuolen mukaan alueittain », Tilastokeskus, (consulté le )
  2. (fi) « Superficie par municipalité au 1er janvier 2011 », Maanmittauslaitos (consulté le )
  3. http://www.seinajoki.fi/seinajoenkaupunki/paatoksenteko.html
  4. (fi) « Seinäjoen Aalto-keskus », Museovirasto (consulté le )
  5. (en) « Alvar Aalto in Seinäjoki », Ville de Seinäjoki (consulté le )
  6. (en) « The Aalto Centre - The Pride of Seinäjoki », Ville de Seinäjoki (consulté le )
  7. (fi) « Staff Building of the Civil Guard (1924-1925) », Ville de Seinäjoki (consulté le )
  8. (en) « Lakeuden Risti church, Cross of the Plain (1957-1960) and Parish Centre (1965-1966) », Ville de Seinäjoki (consulté le )
  9. (en) « City Library - Regional Library (1964-1965) », Ville de Seinäjoki (consulté le )
  10. (en) « City Hall (1961-1962) », Ville de Seinäjoki (consulté le )
  11. (en) « State Office Building (1966-1968) », Ville de Seinäjoki (consulté le )
  12. (en) « City Theatre (1986-1987) », Ville de Seinäjoki (consulté le )
  13. (fi)« Musée de la Pharmacie de Seinäjoki », www.seinajoki.fi/museoapteekki, (consulté le 1 mai 2017)
  14. (fi) « Suurimmat Työnantajat », sur finder.fi (consulté le )
  15. (fi) « Väestö kielen mukaan sekä ulkomaan kansalaisten määrä ja maa-pinta-ala alueittain 1980 - 2012 », Tilastokeskus, (consulté le )
  16. (fi) « Suomen asukasluvut kuukausittain – Kunnittain aakkosjärjestyksessä » [archive du ], Väestörekisterikeskus, (consulté le )
  17. (fi) « Ystävyyskaupungit », Ville de Seinäjoki (consulté le )
  18. a b c d e f g h et i « Ystävyys- ja yhteistyökaupungit », Seinäjoki (consulté le )
  19. « https://www.koszalin.pl/pl/page/miasta-partnerskie »