Cork

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cork (homonymie).

Cork
Corcaigh
________
Statio Bene Fida Carinis
Un port sûr pour les navires
Blason de Cork
Héraldique
Drapeau de Cork
Drapeau
Cork
Administration
Pays Drapeau de l'Irlande Irlande
Province Munster
Comté Comté de Cork
Maire (Mayor) Mick Finn (sans étiquette)
Immatriculation C
Démographie
Gentilé corcagien
Population 125 622 hab. (2016)
Densité 3 368 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 53′ 49″ nord, 8° 28′ 41″ ouest
Superficie 3 730 ha = 37,3 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Irlande

Voir la carte administrative d'Irlande
City locator 14.svg
Cork

Géolocalisation sur la carte : Irlande

Voir la carte topographique d'Irlande
City locator 14.svg
Cork
Liens
Site web http://www.cork.ie

Cork (en irlandais : Corcaigh) est la deuxième plus grande ville d'Irlande et la troisième ville la plus peuplée de l’île d'Irlande après Dublin et Belfast. C'est la principale ville et la capitale administrative et économique du Comté de Cork.

La ville a une population de 125 622 habitants. Le comté de Cork compte quant à lui 416 574 habitants et la Province 1 280 394[1].

Le nom de la ville vient du mot irlandais corcach qui signifie emplacement marécageux et qui fait référence à la localisation de la ville le long du fleuve Lee. Cork a une réputation de ville rebelle depuis que ses citoyens ont pris le parti de Perkin Warbeck en 1491 après la guerre des Deux-Roses. De même le Comté de Cork a comme surnom le Comté rebelle. Cette représentation que les habitants de la ville ont de leur communauté leur fait souvent dire qu’ils habitent la « véritable capitale de l'Irlande ».

La Lee traverse la ville. Une île au milieu de la rivière forme la principale partie du centre ville de Cork. Elle est située juste avant que la Lee se déverse dans le Lough Mahon puis dans Cork Harbour le second plus grand port maritime naturel au monde après la baie de Sydney. La ville de Cork est un des principaux ports d’Irlande ; ses quais et ses docks sont situés le long de la Lee.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom de la ville provient d’un mot irlandais signifiant « un endroit marécageux » en référence à son emplacement initial sur la rivière Lee. C'est là que saint Finbarr fonda un monastère au VIe siècle. Une agglomération de laïcs se constitua plus tard aux portes du monastère.

Il a été proposé que, à l'instar de Dublin, Cork soit un centre commercial important du réseau commercial scandinave mondial. Le règlement ecclésiastique se poursuivit parallèlement au long procès de Viking, les deux pays développant un type de relation symbiotique; les Scandinaves ont fourni des biens d’échange autrement impossibles à obtenir pour le monastère, et peut-être aussi une aide militaire. Pendant la majeure partie du Moyen Âge, la ville de Cork était un avant-poste de la culture ancienne anglaise au milieu d'une campagne gaélique à majorité hostile et coupée du gouvernement anglais à Pale autour de Dublin. Les seigneurs gaéliques et hiberno-normands voisins extorquèrent le "loyer noir" des citoyens pour les empêcher d'attaquer la ville. L'étendue actuelle de la ville a dépassé les limites médiévales de la baronnie de la ville de Cork; il occupe maintenant une grande partie de la baronnie voisine de Cork. Ensemble, ces baronnies sont situées entre la baronnie de Barrymore à l'est, de Muskerry à l'ouest et de Kerrycurrihy au sud.

Le gouvernement municipal de la ville était dominé par environ 12 à 15 familles de marchands, qui tiraient leur richesse du commerce d'outre-mer avec l'Europe continentale - en particulier l'exportation de laine et de peaux et l'importation de sel, de fer et de vin. La population médiévale de Cork était d'environ 2 100 personnes. En 1349, près de la moitié des habitants de la ville moururent de peste lorsque la peste noire entra dans la ville. En 1491, Cork joua un rôle dans les guerres anglaises des roses quand Perkin Warbeck, prétendant au trône anglais, débarqua dans la ville et tenta de mobiliser un soutien pour un complot visant à renverser Henri VII d'Angleterre. Le maire de Cork de l'époque et plusieurs citoyens importants se sont rendus avec Warbeck en Angleterre, mais ils se sont tous fait capturer et exécuter lorsque la rébellion s'est effondrée. Le titre de maire de Cork a été établi par une charte royale en 1318 et a été changé en lord maire en 1900 à la suite de la chevalerie du maire sortant par la reine Victoria lors de sa visite royale dans la ville.

Depuis le XIXe siècle, Cork était une ville fortement nationaliste irlandaise, bénéficiant d'un large soutien pour le régime intérieur irlandais et le parti parlementaire irlandais, mais à partir de 1910, elle soutenait fermement le parti dissident de William O'Brien, le parti tout-irlandais. O'Brien a publié un troisième journal local, le Cork Free Press.

Pendant la guerre d'indépendance, le centre de Cork fut incendié par les Britanniques Black and Tans [18], lors d'un événement connu sous le nom de "Burning of Cork". [18] et assisté à de violents combats entre la guérilla irlandaise et les forces britanniques. Pendant la guerre civile irlandaise, Cork fut pendant un certain temps sous le contrôle des forces opposées au traité, jusqu'à ce qu'il soit repris par l'armée nationale favorable au traité dans le cadre d'une attaque maritime

Gouvernement local et politique[modifier | modifier le code]

Avec une population de 125 657 habitants, Cork est la deuxième ville la plus peuplée de l’État et le seizième district le plus peuplé du gouvernement local. Conformément à la loi de 2001 sur les administrations locales, le conseil municipal de la ville de Cork est une entité de gouvernement local de niveau 1 dotée du même statut juridique que le conseil de comté.

Alors que les pouvoirs locaux irlandais disposent de pouvoirs limités par rapport à d’autres pays, le conseil est responsable de la planification, des routes, de l’assainissement, des bibliothèques, de l’éclairage des rues, des parcs et de nombreuses autres fonctions importantes. Le conseil municipal de Cork compte 31 membres élus représentant six régions électorales. Les membres sont affiliés aux partis politiques suivants: Fine Gael (5 membres), Fianna Fáil (10 membres), Sinn Féin (8 membres), Alliance anti-austérité (3 membres), Parti des travailleurs (1 membre), Indépendants ( 4 membres). [62] Certains conseillers sont cooptés pour représenter la ville auprès de l'autorité régionale du sud-ouest. Un nouveau seigneur maire de Cork est choisi lors d'un vote des membres élus du conseil sous un système de système D'Hondt. À compter de juin 2017, le titulaire est Tony Fitzgerald de Fianna Fáil.

Éducation[modifier | modifier le code]

Cork est un centre éducatif important en Irlande. La ville compte plus de 35 000 étudiants de troisième cycle, ce qui signifie que la ville a un ratio d’étudiants dans la population supérieur à la moyenne nationale. Plus de 10% de la population de la région métropolitaine sont des étudiants de l’University College Cork (UCC) et de l’Institut de technologie de Cork (CIT), dont près de 3 000 étudiants internationaux originaires de plus de 100 pays différents.

UCC est une université constituante de l'Université nationale d'Irlande et propose des cours en arts, commerce, ingénierie, droit, médecine et sciences. L'université a été nommée "Université irlandaise de l'année" à quatre reprises depuis 2003, la dernière en date de 2016. L’Institut de Technologie de Cork (CIT) a été nommé "Institut de technologie de l'année" en Irlande en 2007, 2010 et 2016 et propose des cours de troisième niveau en informatique et informatique, en commerce, en sciences humaines et en génie (mécanique, électronique, électrique et chimique).

Le Collège maritime national d’Irlande est également situé à Cork et est le seul établissement d’Irlande dans lequel les études nautiques et l’ingénierie marine peuvent être entreprises. CIT incorpore également l’École de musique de Cork et le Collège d'art et de design de Crawford en tant qu'écoles constitutives. Le collège de commerce de Cork est le plus grand Collège d'enseignement supérieur en Irlande. Autres institutions de troisième niveau comprennent le College Griffith, un etablissement privé. Les instituts de recherche liés aux collèges de troisième niveau de la ville soutiennent la capacité de recherche et d’innovation de la ville et de la région. Les exemples incluent l’Institut national Tyndall (recherche sur le matériel informatique), l’IMERC (Énergie marine), l’Institut de recherche sur l’environnement, NIMBUS (systèmes embarqués en réseau); et CREATE (ingénierie thérapeutique avancée). UCC et CIT ont également des centres d’incubation de start-up. Dans UCC, le centre d’innovation pour entreprises diplômées IGNITE vise à promouvoir et à soutenir l’esprit d’entreprise. Dans CIT, le Rubicon Center est un centre d’innovation qui regroupe 57 entreprises en démarrage basées sur la connaissance.

Climat[modifier | modifier le code]

Relevé météorologique de l'aéroport de Cork
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc.
Température minimale moyenne (°C) 2,6 2,5 3,1 4,2 6,5 9,2 11,1 10,9 9,4 7,5 4,5 3,7
Température maximale moyenne (°C) 7,6 7,5 9,3 11,3 13,8 16,6 18,5 18,2 16 13,1 9,9 8,5
Précipitations (mm) 138,3 115,6 98,7 67,7 83,4 68,8 66,4 88,7 96,4 125,4 111,1 133,8
Source : 1962-1991
Diagramme climatique
JFMAMJJASOND
 
 
 
7,6
2,6
138,3
 
 
 
7,5
2,5
115,6
 
 
 
9,3
3,1
98,7
 
 
 
11,3
4,2
67,7
 
 
 
13,8
6,5
83,4
 
 
 
16,6
9,2
68,8
 
 
 
18,5
11,1
66,4
 
 
 
18,2
10,9
88,7
 
 
 
16
9,4
96,4
 
 
 
13,1
7,5
125,4
 
 
 
9,9
4,5
111,1
 
 
 
8,5
3,7
133,8
Moyennes : • Temp. maxi et mini °C • Précipitation mm

Le climat de Cork, comme celui du reste de l’Irlande, est un climat océanique, humide et variable, avec des pluies abondantes. Met Éireann a placé une station météorologique à l’aéroport de Cork à quelques kilomètres du centre-ville. La station se situe à 151 mètres d’altitude soit bien plus haut que la ville elle-même, ce qui fait que les températures varient souvent de quelques degrés. Les températures en dessous de °C et au-delà de 30 °C sont extrêmement rares. Les précipitations annuelles s’élèvent à 1 194,4 mm.

Cork est généralement une ville de brouillard, avec une moyenne de 100 jours de brouillard par an, généralement le matin et pendant les périodes de hautes pressions atmosphériques en hiver. À côté de cela, Cork est aussi une des villes irlandaises les plus ensoleillées avec 3,8 heures de soleil en moyenne par jour et seulement 69 jours par an où le soleil ne se montre pas, essentiellement en hiver.

Il existe également des stations météorologiques synoptiques plus petites à UCC et à Clover Hill. En raison de sa position le long de la côte ouest, la ville de Cork est sujette à des inondations occasionnelles. L'aéroport enregistre en moyenne 7 jours de grêle et 11 jours de neige ou de neige fondue par an; bien qu’il enregistre seulement la neige couchée pendant 2 jours de l’année. La faible altitude de la ville et les influences modératrices du port font que la neige couchée est très rarement présente dans la ville même. Il y a en moyenne 204 jours de pluie par an (plus de 0,2 millimètre de pluie), dont 73 jours de "fortes pluies" (plus de 5 millimètres). Cork est également une ville généralement brumeuse, avec une moyenne de 97 jours de brouillard par an, principalement le matin et l’hiver.

Lieux d’intérêt[modifier | modifier le code]

Cork possède une architecture notable avec des construction originaires pour les plus vielles du Moyen-Age mais l’architecture de Cork traverse les époques jusqu’au monde contemporain. Le seul vestige notable du Moyen-Age est l’Abbaye Rouge (Red Abbey). La ville possède deux cathédral: Sainte-Marie (St. Mary’s) et Saint Fin Barre. La première est souvent nommé «Cathédral du Nord» et elle est la cathédral catholique de la ville depuis sa construction en 1808. Elle possède elle également une tour qui permet de la distinguer et qui a été ajouté dans les années 1860. La seconde est la cathédral des Anglicans, c’est-à-dire de l’Église d’Irlande. Elle est souvent considéré comme la plus célèbre des deux cathédrales. Elle est construite sur les fondations d’une cathédral plus ancienne. Sa construction a commencé en 1862 et s’est terminé en 1879 sous la direction de l’architecte William Burges. La rue commerciale principale est la rue Saint Patrick (St. Patrick’s Street). C’est une rue piétonne qui a été rénové dans le milieu des années 2000 et elle est connu pour l’architecture de ses bâtiments. Au bout de la partie au nord de la rue, on y trouve la statue marquante de Father Mathew. La raison de sa forme arrondi est qu’à l’origine, on y trouvait un canal de la rivière Lee qui été construit sur des arches. La Poste principale est repérable avec sa façade en briques vert claire et se trouve dans la Rue Oliver Plunkett (Oliver Plunkett Street) sur le site du Théâtre Royal qui a été construit en 1760 avant d’être détruit dans un incendie en 1840. Le propriétaire du cirque anglais Pablo Fanque a reconstruit un amphithéâtre à cet endroit en 1850 qui a été, en partie, transformé en théâtre et ensuite ebn l’actuelle Poste en 1877. La Grande Parade (Grande Parade) est une avenue possédant la caractéristique d’être bordée par de nombreux arbres et de possédant des logements, des bureaux, des commerces mais aussi des institutions financières. L’ancien centre financier est le South Mall où se situe plusieurs banques et dont l’intérieur provient du XIXème siècle.

Un grand nombre de bâtiments de la ville sont de style Georgienne bien que l’on y trouve des exemples d’endroits davantage modernes tels que la tour du Country Hall qui a été la plus haute tour d’Irlande jusqu’à ce que Le Elysian, autre bâtiment de la ville de Cork la dépasse. En dehors du Country Hall, il y a une sculpture de deux hommes appelée par les habitans le «Cha and Miah». De l’autre côté de la rivière, on y trouve le plus long bâtiment irlandais, construit pendant l’époque Victorienne: Il s’agit de l’hôpital psychiatrique qui a été partiellement rénové par William Atkins et converti en un complexe résidentielle qui se nomme Atkins Hall.

La construction la plus connu de la ville est la Tour de l’Église de Shandon qui domine la partie nord de la ville. Elle est considérée par une grande majorité comme le symbole de la ville. Les faces nord et est de la tour sont en grès rouge alors que les faces ouest et sud de la tour sont une pierre blanche de la région. Parmi les sites les plus connus, on y trouve également une girouette en forme de saumon. Un autre site du Shandon est l'hospice de Skiddy (Skiddy's Almshouse) qui a été construit au XVIIIème siècle pour fournir un toit aux gens les plus pauvres de la ville.

L'hôtel de ville de Cork est une autre construction en brique vert clair connu. Elle a remplacé la précédente qui a été détruite par le Black and Tans pendant la guerre d'indépendance, et plus précisément pendant l'incendie de Cork. Sa construction a été financé par le gouvernement britannique dans les années 1930 et ce financement a été considéré comme un geste de réconcilation.

D'autres lieux importants de la ville sont le Fort Elisabeth, l'Opéra de Cork, la Christ Church (église) sur South Main Street et l'Eglise dominicane St Mary sur Popes Quay.Il y a aussi d'autres attractions touristiques populaires tels que l'université de Cork où l'on peut voir le fleuve Lee, la prison pour femme à Sunday's Well qui est dorénavant un centre patrimonial et le Marché Anglais (English Market). Ce marché couvert trouve ses origines en 1610 et le bâtiment actuel date de 1786.

Les parcs et les infrastructures comme le Parc de Fitzgerald à l'ouest de la ville qui comprends le Musée Public de Cork, le lac dédié à la pêche à la ligne couramment appelé The Lough, le Park Bishop Lucey qui est localisé au centre et qui possède une portion d'une vieux mur de la ville et le le Marina.

Jusqu'en avril 2009, il y avait aussi deux grandes brasseries dans Cork. Le Beamish and Crawford sur South Main Street qui a fermé en avril 2009 et qui a transféré ses productions à la brasserie de Murphy dans Lady's Well. Cette brasserie produit aussi des bières Heineken pour le marché irlandais. Il y a aussi la Franciscan Brewery Well qui a commencé en tant que brasserie indépendante en 1998 mais qui a été aquéit par Coors.

Culture[modifier | modifier le code]

L'École de musique de Cork  et le Collège d'art et de design de Crawford forment un flux de sang neuf, tout ce qu'il y a de théâtrales actives à plusieurs cours de l'University College Cork (UCC). Parmi les points saillants, citons: la Corcadorca Theatre Company, dont Cillian Murphy était membre de la troupe  avant la célébrité à Hollywood; l'Institut de chorégraphie et de danse, ressource nationale de danse contemporaine, le Triskel Arts Centre, qui comprend le cinéma indépendant Triskel Christchurch; le stade de danse Firkin Crane (capacité environ 240); la CADA (Académie d'art dramatique de Cork) et la Graffiti Theatre Company, ainsi que les festivals Cork Jazz Festival, Cork Film Festival et Live at the Marquee. Le théâtre Everyman Palace et le théâtre Granary accueillent des pièces dramatiques tout au long de l'année.

Cork abrite le Quatuor RTÉ Vanbrugh et de nombreux artistes, dont John Spillane, The Frank and Walters, Les Sultans de Ping, Simple Kid, Microdisney, Fred, Mick Flannery et Rory Gallagher. Le chanteur Cathal Coughlan et Sean O'Hagan de The High Llamas sont également originaires de Cork. Les chanteuses d'opéra Cara O'Sullivan, Mary Hegarty, Brendan Collins et Sam McElroy sont également nées à Cork. D'une capacité de 50 à 1 000 personnes, les principaux lieux de musique de la ville sont l'Opéra de Cork (capacité d'environ 1 000 personnes), The Everyman, Triskel Christchurch, les Roundy, les Savoy et Coughlan's.

Galerie d’Art de Crawford[modifier | modifier le code]

La communauté littéraire de la ville est centrée sur le centre de littérature de Munster et le centre d'art Triskel. [30] Les rédacteurs Frank O'Connor et Seán Ó Faoláin sont originaires de Cork. Les auteurs contemporains incluent Thomas McCarthy, Gerry Murphy et le romancier et poète William Wall.

Aliments[modifier | modifier le code]

Le marché anglais[modifier | modifier le code]

La ville a beaucoup de traditions locales dans la nourriture, y compris les crubeens, les tripes et les drisheen. Le marché anglais vend des aliments produits localement, notamment du poisson frais, de la viande, des fruits et légumes, des œufs, du fromage artisanal et du pain. Lors de certaines fêtes de la ville, des stands de nourriture sont parfois installés dans les rues de la ville, telles que la rue St. Patrick ou la grande parade

Accent[modifier | modifier le code]

L’accent Cork, qui fait partie du dialecte sud-ouest d’Hiberno-anglais, présente diverses caractéristiques qui le distinguent des autres accents irlandais. Les tonalités et les intonations montent et descendent souvent, le ton général ayant tendance à être plus aigu que les autres accents irlandais. L'anglais parlé à Cork comprend un certain nombre de mots dialectaux propres à la ville et à ses environs. À l'instar du hiberno-anglais standard, certains de ces mots proviennent de la langue irlandaise, mais d'autres d'une langue autre que celle que les habitants de Cork rencontrent chez eux et à l'étranger. L'accent de Cork affiche différents degrés de photographie, généralement en fonction de la classe sociale du locuteur.

Médias[modifier | modifier le code]

Diffusion[modifier | modifier le code]

Les stations de radio FM de la ville comprennent RTÉ Radio 1, RTÉ 2fm, RTÉ lyric fm, RTÉ Raidió na Gaeltachta, Today FM, 4fm, Newstalk et la station religieuse Spirit Radio. Il existe également des stations locales telles que 96FM de Cork, Red FM de Cork, C103, CUH 102.0FM, UCC 98.3FM (anciennement Cork Campus Radio 97.4fm) [36] et la station de radio chrétienne Life 93.1FM. [37] Cork a également une station communautaire temporaire autorisée dans la ville, 'Cork FM Community Radio', diffusée sur 100,5FM, qui est actuellement diffusée uniquement les samedis et les dimanches. Cork a également abrité des stations de radio pirates, y compris la radio de la côte sud et l’ERI dans les années 1980. Aujourd'hui, il reste quelques petites stations de pirates. Un certain nombre de stations de radio de comtés voisins peuvent être entendues dans certaines parties de la ville de Cork, y compris Radio Kerry à 97.0 et WLR FM à 95.1. RTÉ Cork possède des studios de télévision et de radio, ainsi que des installations de production situées dans la rue Father Matthew, dans le centre-ville.

Presse[modifier | modifier le code]

Cork abrite l'un des principaux journaux nationaux irlandais, l'Irish Examiner (anciennement le Cork Examiner). Il imprime également l’Echo du soir, qui est lié depuis des décennies aux Echo Boys, enfants pauvres et souvent sans abri qui ont vendu le journal. Aujourd'hui, les cris des vendeurs qui vendent l'Echo peuvent encore être entendus dans diverses parties du centre-ville. L'un des plus grands journaux gratuits de la ville est le Cork Independent. [38] L'Université de la ville publie UCC Express [39] et le magazine Motley

Sport[modifier | modifier le code]

Le rugby, le football gaélique, le hurling et les associations footballistiques sont des passes-temps populaires au près des habitants de Cork.

Jeux Gaéliques[modifier | modifier le code]

Le hurling et le football sont les sports les plus populaires de la ville. Le hurling a une forte identité à Cork et plus généralement, dans le compté. Le football gaélique est aussi populaires et Cork a gagné 7 titres au Championnat de Football Gaélique Irlandais. Cork est le seul compté qui a gagné les 2 au moins 7 fois et le seul qui a gagné deux fois au cours de XXIème siècle. Il y a beaucoup d'Associations Athlétiques Gaéliques à Cork comme Blackrock National Hurling Club, St. Fibarr's, Glen Rovers, Na Piarsaigh, Nemo Rangers et Douglas GAA. Les lieux principaux pour le public sont Pairc Ui Chaoimh et le Pairc Ui Rinn. Camogie (hurling pour femmes) et le football gaélique féminin voient leur popularité en hausse.

Les associations footballistiques[modifier | modifier le code]

Le Cork City F. C est l'équipe de football la plus grande et la plus connu de la ville et qui a gagné trois titres de la League d'Irlande, quatre titres de la FAI Cup et un tire au All Ireland Setanta Spirts Cup. Ils jouent à leur sport dans la partie sud de la ville appelée Turners Cross. Plusieurs clubs, aujourd'hui disparus, ont joués à la League d'Irlande avant 1984. Au total, les équipes de la ville ont gagné la league 12 fois. Des amateurs et des clubs scolaires ont aussi joués au sein de l'association sportif, tout comme dans la league du football à 5.

Rugby[modifier | modifier le code]

Le club de rugby a différents niveaux de joueurs allant de l'école à un niveau professionnel. Il y a deux clubs de premières divisions à Cork. Le Cork Constitution (Cinq fois champio,s de All Ireland League) joue à Ballintempleet Dolphin R.F.C/ joue à Musgrave Park. D'autres clubs de rugby notables au sein de Cork sont Jighfield, Sunday's Well et UCC. Au niveau scolaire, Christian Brothers College et Presentation Brothers College sont deux des meilleurs clubs de rugby scolaire du pays. Le Munster Rugby joue la moitié de ses matchs à domicile au Pro14 à Musgrave Park à Ballyphelane. Par le passé, Heineken Cup a aussi joué à Musgrave Park mais à cause de ses problèmes de capticité, ils jouent dorénavant à Thomond Park à Limerick. En mai 2006 et une nouvelle fois en mai 2008, Munster est devenu le champion de la Heineken Cup avec un grand nombre de joueurs l'ont acclamé à Cork et dans le compté. L'équipe de la League de Rugby de Cork, le Cork Bulls s'est formé en 2010 et joue à Muster Conference de la League Irish Elite.

Sports Nautiques[modifier | modifier le code]

Il y a une grande variété de sports nautiques à Cork comme l'aviron ou la voile. Il y a cinq club de voile sur le fleuve Lee qui sont Shandon BC, UCC RC, Pres RC, Lee RC et Cork BC. Naomhóga Chorcai est un club d'aviron. Le «Ocean to City» est une course qui est annualisé depuis 2005 et qui attire des équipes et des bateau de différents club. Cette course fait 24 kilomètres de Crosshaven au centre-ville de Cork. Le centre d'aviron national a été déplacé à Inniscara en 2007 à approximativement 12 kilomètres du centre-ville. L'héritage lié à ka voile existe toujours grâce aux clubs de voile. Le Club de Yacht Royal de Cork situé à Crosshaven (en-dehors de la ville) est le plus vieux club de yacht du monde et Cork Week est un évenement notable de voile.

Cricket[modifier | modifier le code]

Le club de cricket le plus important de Cork est le Cork County Cricket Club qui a été créé en 1874. Bien qu'il soit situé à l'intérieur de la juridiction de Munster, le club joue dans la League Leinster Senior. Le club joue à Mardyke, un ground qui a accueillit tros matchs de premières classes en 1947, en 1961 et en 1973. Trois clubs ont permis à l'Irland de jouer en Ecosse. L'Académie de Cricket de Cork gére ceux qui,, dans Cork, veulent introduire le sport dans les écoles de la ville ou du compté. L'autre principal club de cricket de Cork, Harlequins Cricket Club joue près de l'aéroport de Cork. La partie représentant la province, le Munster Reds, joue ses matchs à domicile à Twenty20 Inter-provincial Trophy à Mardyke Cricket Ground.

Autres sports[modifier | modifier le code]

Il y a des clubs de sports de la ville de Cork actifs au niveau national dans le basket (Neptune et UCC Demons) et dans le football américain (Cork Admirals). Il y a aussi des clubs de golf, de ptch and putt, de hockey, de tennis et d'athlétisme sur Cork. La ville a aussi vu la création du road bowling qui est joué dans les parties nord et sud de l'agglomération. Il y a aussi des clubs de boxe et d'arts martiaux (tels que le Brazilian Jiu-jitsu, le karate, le muay thai et le taekwondo) à Cork. Cork racing est tant à lui, une équipe de sports automobile basé à Cork qui participe au Irish Formula Ford Championship depuis 2005. Cork accueille aussi l'une des plus célèbres équipes de football australien d'Irlande, les Leeside Lions qui ont plusieurs fois gagné la league d'Irlande de football australien.

Economie[modifier | modifier le code]

Commerce[modifier | modifier le code]

Le commerce à Cork comprends un mélange de centre commerciaux moderne et des magasins locaux possédé par des familles de la ville. Les centres commerciaux peuvent se trouver dans différentes parties de la banlieu de Cork comme Blackpool, Ballincollig, Douglas, Ballyvolane, Wilton et au Centre Commercial Mahon point. D'autres zones sont dédiés au shopping dans le centre ville. On peut citer le Cornmarket Centre sur Cornmarket Street, le Merchant's Quay Shopping Centre sur Merchant's Quay où dr trouve Debenhams, Dunnes Stores et Marks & Spencer et une rue marchande appelée Opera Lane. Sur le site de l'ancien Capitol Cineprex, un mix entre développement de commerces et de bureau sur 5 600m² a été approuvé. Les traveaux ont commencé en 2016 et le centre a ouvert en juin 2017. La rue commerçante principale de Cork est St. Patrick's Street et c'est la rue la plus chère du pays au mètre carré après Grafton Street à Dublin. Cette rue a été impacté par la crise économie de 2008 par la croissace économique a augmenté depuis avec les plans d'expension annoncés de Penneys, redessinant certaines façades de la rue et l'ouverture de nouvelles boutiques comme Superdry en 2015. D'autres zones commerçante du centre ville existent tels que Oliver Plunkett St. Et Grand Parade. Cork est la ville-mère de nombreuses entreprises comme Dunnes Stores et l'ancien Roches Stores.

Industrie[modifier | modifier le code]

La ville de Cork est le centre industriel de sa province. Plusieurs entreprises pharmaceutiques font des opérations significatif dans cette région comme Pfizer Inc., Johnson & Johnson et l'entreprise suisse Novartis. Le viagra est le produit que l'on peut très certainement qualifié comme étant le plus connu de l'industrie pharmaceutique de Cork. Cork est également la ville qui abrite le siège social d'Apple Inc. Qui embauche plus de 3000 employés dans la fabrication, les ressources humaines et le service client. Logitechand EMC Corporation est aussi un employeur important dans le secteur de l'informatique de cette aire géographique. Trois hôpitaux font aussi parti des 10 premiers employeurs de la ville. La ville est aussi le siège de la brasserie Heineken qui brasse la Murphy's Irish Stout et à proximité, on y trouve la brasserie Beamish and Crawford (racheté par Jeineken en 2008) qui sont présents à Cork depuis plusieurs générations. Cork est également la ville où est produit 45% des bonbons Tic Tac par Ferrero vendus dans le monde. Pendant plusieurs années, Cork a été la ville où Ford Motor Company a fabriqué des voitures avant que l'usine ferme en 1984. Le grand-père d'Henry Ford était originaire de l'ouest de Cork qui a été l'une des raisons principales pour la créations d'aides à l'industrie à Cork. La technologie a depuis remplacé l'ancien monde industriel des années 1970 et 1980 avec des gens qui pour un grand nombre travaillent dorénavant dans les entreprises en ligne de la ville comme Amazon.com, leader du e-commerce qui a ses bureaux au Parc des Affaires de l'Aéroport de Cork. Le port de Cork a l’avantage d’être profond afin de pouvoir permettre aux grands bateaux d’entrer et donc d’apporter de la marchandise et de faciliter l’importation et l’exportation de produits. L’aéroport de Cork permet aussi de faciliter l’accès des irlandais à l’Europe Continentale et la Gare de Cork Kent au centre-ville fournit le nécessaire pour les échanges sur le territoire national.

Emplois[modifier | modifier le code]

En 2011, les plus importants employeurs de la ville de Cork (c’est-à-dire les employeurs qui ont plus de 1000 employés) sont l’hôpital de Cork (Cork University Hospital), Apple Inc., l’Université de Cork (University College Cork), Boston Scientific, le Conseil Municipal de Cork (Cork City Council), Institut de Technologie de Cork (Corl Institute of Technology), L’Hôpital Bon Secours (Bon Secours Hospital), la ville de Cork, les deux revendeurs: Supervalu et Centra, les Forces de Défense Irlandaises (Irish Defence Forces) à Collins Barracks et l’Hôpital Mercy (Mercy University Hospital).

Transport[modifier | modifier le code]

Aérien[modifier | modifier le code]

L’aéroport de Cork est l’un des principaux aéroports du pays. Il est situé dans la partie sud de la ville de Cork appelée Ballygarvan. Il propose plus de 15 lignes aériennes vers plus de 38 destinations EN Europe et en Amérique du Nord. Les compagnies aériennes présentes à Cork sont Aer Lingus, Aer Lingus régional dirigé par Stobart Air ; Flybe, Iberia Express, Ryanair et Norwegian Air International.

Bus[modifier | modifier le code]

Les services de bus publics municipaux sont gérés par la compagnie de bus nationale Bus Eireann. Les routes sont numérotées de 201 à 226 et connecte le centre-ville aux agglomérations principales, aux universités, aux centre commerciaux et aux divers lieux d’intérêt. Deux de ces lignes de bus fournissent des services orbitaux respectivement dans les quartiers nord et sud de la ville. Des bus venant des autres agglomérations tels que Ballingcollig, Glanmire, Midleton et Carrigaline partent de la Gare Routière de Cork à Parnell Palace au Centre-Ville. Des réseaux de bus permettent aussi d’accéder à l’Aéroport de Cork et au parc relais de l’agglomération sud uniquement.

Les départs des bus à longue distance se font à la Gare Routière à Parnell Place et ils permettent de se rendre à de nombreuses destinations dans toute l’Irlande. On peut aussi y trouver, toutes les une heure, des bus vers Killarney/Tralee, Waterford, Anthlone et Shannon Airport/Limerick/Galway et il y en a 6 fois par jours vers Dublin. Il y a aussi une une ligne quotidienne d’Eurolines qui connecte Cork à la gare routière de Victoria Coach à Londres via le sud du pays de Galles et Bristol.

Il existe d’autres compagnies privées comme Irish Citylink, Aircoach et Dublin Coach. Irish Citylink dessert Limerick et Galway. Aircoach a mis en place un service en continu qui dessert le centre-ville de Dublin et l’Aéroport de Dublin au rythme de 18 fois par jour dans chaque direction. Dublin Coach dessert Dublin via Fermoy, Mitchelstown, Cashel et Cahir.

Routes Maritimes[modifier | modifier le code]

Article connexe : port de Cork.

Il existe des ferries permettant de relier Rushbrooke à Passage West grâce aux lignes R624 à R610. Ce service est utilisé afin d’éviter la très forte circulation dans le "tunnel Jack Lynch" et dans le quartier de Dunkettle. Le port de Cork se trouve à Ringaskiddy à 16 kilomètres au sud-est en passant par la route N28. Brittany Ferries propose des ferries depuis Cork vers Roscoff en France et Santander en Espagne.

Réseau Routier[modifier | modifier le code]

La fin du Xxème siècle et le début du XXIème siècle ont été une période où le réseau routier s’est amélioré dans la région de Cork avec au début des années 1980, la construction de la voie rapide de Cork Sud (Cork South Link) qui relie la Route Kinsale (Kinsale Road) au Centre-Ville. Peu de temps après, les premières sections de la voie rapide ont été ouvertes. Les traveaux continuent dans les années 1990 avec l’agrandissement de la N25 (route du périphérique sud) et l’ouverture du Tunnel Jack Lynch (Jack Lynch Tunnel) sous le fleuve Lee. Le pont routier de la Route Kinsale (Kinsale Road) a ouvert en aout 2006 pour fluidifier la circulation depuis l’aéroport de Cork ou Killarney. D’autres projets ont eu lieu à cette période comme la rocade de la N20 et le projet de relier la N20 de Cork à la Route Mallow (Mallow Road). On peut aussi noter les améliorations concernant les routes du centre-ville avec le Projet de la Rue Patrck (Patrick Street Project) qui a réaménagé la rue avec une partie pietonne.

Le Conseil Municipale de Cork (Cork City Council) soutient le co-voiturage via Mendes GoCar, partenaire de Cambio Mobility Services. Cork est équipé de plusieurs lieux pour le co-voiturage. Depuis 2012, des pistes cyclables et des endroits pour garer son vélo ont été mis en place dans un certain nombre d’endroit de la ville afin de rendre la ville plus agréable pour les cyclistes. En 2014, un plan d’accès à des vélos libre-service a été lancé. Ce plan est géré par An Rothar Nua financé par l'Autorité Nationale des Transports et à l'aide de fonds supplémentaires obtenus par un sponsor publicitaire. Le plan fournit 330 vélos avec 31 parcs à vélos situé dans la ville. Leur usage est payant.

Réseau ferrovière[modifier | modifier le code]

L'héritage ferrovière[modifier | modifier le code]

Cork a été l'une des villes irlandaises avec l'équipement ferrovière, avec 8 gares selon les différentes époques. La principale voie est encore aujourd'hui, celle qui vient de Dublin Heuston. A l'origine, le réseau ferrovière s'arrêtait à Blackpool dans la banlieu de Cork mais dorénavant, la voie arrive jusqu'au terminus de la Gare Kent au centre-ville de Cork via le Glanmire Tunnel et le Kilnap Viaduct. Ceci permet à ce qu'aujourd'hui, les villes de Cobh et Midleton, à l'est de Cork, soient reliées à la Gare Kent. Cette voie été même connecté à la ville côtière de Youghal jusqu'aux années 1980. Les autres routes ferrovières traversant ou se terminant à Cork été Cork, Blackrock and Passage Railway qui allait à Macroom, la Cork and Muskerry Light Railway qui allait à Blarney, Coachford et Donoughmore, tout comme la Cork, Bandon and South Coast Railway connectant Bantry, Skibbereen, Clonakilty et d'autres villes de l'ouest de Cork. Les trains de l'ouest de Cork allaient jusqu'à Albert Quay qui se trouve après le fleuve depuis la Gare Kent. Au sein de la ville, il y a eu deux réseau de tram en marche. Une proposition pour le développement d'une ligne de tram tiré par un cheval (reliant le terminus du réseau ferrovière de la ville) a été fait par l'américain George Francis Train dans les années 1860 et il a été mis en place en 1872 par la companie des lignes de tramway de Cork (Cork Tramway Company). Néanmoins, cette dernière a fermé en 1875 après que Cork Corporation ait refusé la demande d'autorisation d'extension de la ligne. En décembre 1898, La Companie éclairage public et des tramways de Cork (Cork Electric Tramways and Lighting Company) a commencé à gérer trois voies: Blackpool-Douglas, Summerhill-Sundeay's Well et Tivoly-Blackrock. L'augmentaion de l'utilisation des cars et bus dans les années 1920 a conduit à une dictiminution de l'usage des trams qui ont définitivement été arrêtés le 30 septembre 1931. Les plans pour la construction un système de tramway similaires au Luas à Dublin ont été mis de côté à cause de la crise économique irlandaise de 2008 et les fonds n'auraient pas été viables jusqu'à au moins 2017. La ville de Cork avec son agglomération est desservi par trois gares. Il y a Cork Kent, Little Island et Glounthaune.

Les routes actuelles[modifier | modifier le code]

La gare Kent de Cork est la principale gare de la ville. C'est depuis cette dernière que la ville des relié au reste de l'Irlande. La ligne principale est celle partant de Cork pour aller à Dublin avec des départs toutes les demi-heures depuis Cork. Les services InterCity sont aussi disponibles pour alller à Killarney et Tralee, tout comme, pour aller à Limerick, Ennis, Athenry et Galway (via la jonction de Limerick et la ligne de train Limerick-Galway). Cork est aussi relié via la jonction de Limerick à Clonmel et Waterford. Le système de TER de Cork (Cork Suburban Rail) est aussi au départ de la Gare Kent et permet de la connecter à certaines partie de la Métropôle de Cork. En juillet 2009, la ligne Glounthaune-Midleton a été réouverte avec de nouvelles gares à Carrigtwohill et Midleton (et quelques autres gares pour Blarney et d'autres lieux). La gare de Little Island dessert aussi l'est de l'agglomération de Cork.

Monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la ville[modifier | modifier le code]

  • Mary Aikenhead (1787-1858), religieuse catholique.
  • Roy Keane, footballeur international irlandais reconverti entraîneur. Il est né à Cork le .
  • Rory Gallagher, guitariste et chanteur irlandais de blues rock. Il y gagne un concours de jeunes talents et y passe une partie de sa vie. La bibliothèque de Cork et une rue portent son nom.
  • Jack Gleeson, acteur irlandais, connu pour son interprétation de Joffrey Baratheon dans la série à succès Game of Thrones.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]