Camille Étienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Camille Étienne, née en 1998 à Peisey-Nancroix (Savoie), est une militante écologiste française. Elle est porte-parole du mouvement de vidéastes On est prêt et membre du duo Pensée sauvage[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Origines et formation[modifier | modifier le code]

Camille Étienne est originaire de Peisey-Nancroix[2], en Savoie. Son père est guide de montagne. Sa mère a fait partie de l’équipe de France de snowboard et d’escalade, avant qu'un accident mette fin à sa carrière[3]. Ses grands-parents étaient agriculteurs[4].

Camille Étienne obtient un bac ES avec option montagne et suit des études à l'Institut d'études politiques de Paris (« Sciences Po Paris »)[5], avant de faire une année de césure pour se consacrer pleinement à son engagement militant[6]. Elle étudie une année à la faculté d’agriculture et d’agroforesterie de Finlande[7].

Engagement militant[modifier | modifier le code]

Camille Étienne s'engage très jeune dans un certain nombre de combats. Alors adolescente, elle s’intéresse à la délinquance des jeunes, avant de se tourner vers la crise des migrants. Alors au lycée, Camille Étienne crée dans son village l’antenne régionale pour la jeunesse d’Amnesty International et se rend aussi avec le Secours catholique à Calais[8].

C'est à Sciences Po Paris que Camille Étienne porte son attention sur la crise écologique. Dans une interview dans le magazine Elle, elle se confie sur les racines de son engagement : « J’ai beaucoup d’humilité face à la nature. […] Pour moi il était inenvisageable que nous puissions menacer l’environnement. Mais en arrivant à Sciences Po Paris j’ai réalisé que mes notions, qui me semblaient basiques comme savoir faire pousser une carotte, ne l’étaient pas pour mes camarades, plus ‘citadins’. Je trouvais alarmant que des personnes capables de parler de géopolitique pendant des heures et qui exerceront plus tard des postes de dirigeants n’aient aucune connaissance de la terre. »[9]. À Sciences Po, elle devient présidente d'Amnesty International Sciences Po puis vice-présidente de l’organisation étudiante transpartisane et écologiste NOVA[10]. Elle est élue sous cette étiquette au conseil de la vie étudiante et de la formation (CVEF) de Sciences Po en 2018 et y siège jusqu’en 2020.

Elle devient par la suite porte-parole du collectif de vidéastes militants On est prêt[9].

Son activisme s'exprime aussi par des interventions au parlement européen, où elle se rend régulièrement, notamment en compagnie de la suédoise Greta Thunberg[11], des belges Adelaïde Charlier et Anuna De Wever ou de l’allemande Luisa Neubauer[8].

Le , la chaîne YouTube du duo Pensée sauvage, dont Camille Étienne est membre avec Solal Moisan, sort une vidéo intitulée « Réveillons-nous ». La vidéo paraît après la fin du premier confinement de 2020 en France ayant eu lieu dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19. Le contenu produit par le duo est un clip vidéo, réalisé dans les montagnes, mettant en scène la militante avec une danseuse, Léa Durand. L'activiste y rappelle l'urgence climatique, et interpelle les spectateurs, notamment ceux de la génération Y, sur la nécessité d'agir : « Nous sommes la première génération à vivre les conséquences du réchauffement climatique et la dernière à pouvoir y faire quelque chose. Je suis désolée. Drôle de destin que celui de cette génération Y, drôle de sentiment que de se battre pour une guerre qu'on n'a pas nous-même déclarée, c'est vrai. ». La prise de parole de la militante est illustrée par les mouvements exécutés par la danseuse. La vidéo est un succès, et atteint les 15 millions de vues, toutes plateformes confondues[12]. Elle fait le tour du monde, et est traduite en espagnol, anglais, allemand, et portugais[13].

Le , alors qu'elle est invitée dans le cadre des universités d'été du Medef, Camille Étienne suggère de « travailler moins, mais peut-être avec plus de sens » afin de « réinventer » le monde de l'entreprise. Elle remet aussi en cause le modèle fondé sur la croissance, qui, selon elle, pousse à « trop produire », « dépasser les limites planétaires », et ainsi « mettre directement en danger nos vies ». Ces positions valent à la militante de nombreuses interruptions, notamment de la présentatrice[14].

Le , Camille Étienne participe à une manifestation à proximité de l'Élysée, notamment aux côtés de Matthieu Orphelin, Cécile Duflot, Marie Toussaint ou encore Cyril Dion. Elle y dénonce un « manque de courage » du président de la République Emmanuel Macron, qui selon elle, a « détricoté » les propositions de la Convention citoyenne pour le climat lors de leur retranscription dans la loi Climat[15],[16],[17].

Elle se dit prête à débattre avec tous, comme elle l'a fait avec Nicolas Dupont-Aignan, candidat déclaré à l'élection présidentielle 2022. Ainsi elle trouve que la table ronde qu'elle a faite avec des géants de l'énergie fossile était « particulièrement intéressante »[12].

Distinction[modifier | modifier le code]

Pour Vanity Fair, elle est une des 50 françaises qui ont marqué l'année 2020, aux côtés de Adèle Haenel, ou encore Virginie Despentes[18].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Camille Etienne, 22 ans, porte-voix « hypersensible et hyperactive » de la « génération climat » », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 29 janvier 2021)
  2. « Savoie. Camille Etienne : « Les politiques ne sont pas à la hauteur des enjeux écologiques » », sur www.ledauphine.com (consulté le 2 décembre 2020)
  3. « Camille Étienne, la militante écolo de 22 ans qui a secoué le Medef | Welcome to the Jungle », sur www.welcometothejungle.com (consulté le 28 novembre 2020)
  4. Tribune de Camille Étienne : « Repenser l’agriculture à l’intérieur de ses limites - Camille Etienne » [vidéo], sur youtube.com, chaine TEDx Talks, (consulté le 9 décembre 2020)
  5. « Les Pépites Vertes #2 | "Oser se poser la question vertigineuse du sens" Camille Etienne, 22 ans », sur youtube.com
  6. « Climat : "On est dans la décennie où on peut, ou pas, faire basculer les choses", clame Camille Étienne », sur LCI (consulté le 15 février 2021)
  7. « Repenser l’agriculture à l’intérieur de ses limites - Camille Etienne | Camille Etienne | TEDxPULV », sur youtube.com
  8. a et b Juliette Breton, « Portrait de Camille Etienne, étudiante, militante écologiste et rêveuse réaliste », sur Daily Geek Show, (consulté le 28 novembre 2020)
  9. a et b « Elles s'engagent : Camille Etienne, 21 ans, militante pour le climat - Elle Active », sur elle.fr, (consulté le 28 novembre 2020)
  10. « L’engagement politique des jeunes à Sciences Po », sur La Péniche (consulté le 2 décembre 2020)
  11. « Camille Etienne : « Notre génération traverse une crise existentielle démentielle » », sur L'Obs (consulté le 1er décembre 2020)
  12. a et b Adèle Bossard, « #GénérationDemain : Camille Étienne, 22 ans et militante écologiste à temps plein », sur www.franceinter.fr, (consulté le 2 décembre 2020)
  13. « Camille et Solal réveillent les consciences écologiques: «On y est pour rien, et pourtant nous devenons complices» », sur Communes, régions, Belgique, monde, sports – Toute l'actu 24h/24 sur Lavenir.net (consulté le 2 décembre 2020)
  14. « Au Medef, cette jeune militante écolo imperturbable face aux ricanements », sur huffingtonpost.fr
  15. Par Émilie Torgemen Le 10 février 2021 à 20h04, « Loi Climat : une manifestation devant l’Elysée contre un texte «pas à la hauteur des enjeux» », sur leparisien.fr, (consulté le 15 février 2021)
  16. « Qui est Camille Étienne, la Greta Thunberg française ? - Quotidien avec Yann Barthès | TMC », sur MYTF1 (consulté le 15 février 2021)
  17. « Loi climat: un projet jugé trop timide par les écologistes », sur LEFIGARO (consulté le 15 février 2021)
  18. La Rédaction de Vanity Fair et Condé Nast Digital France, « Les 50 Françaises les plus influentes en 2020 », sur Vanity Fair, (consulté le 2 décembre 2020)