Magog

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Magog (homonymie).
Magog
Église Saint-Patrice vue depuis le quai Mac Pherson
Église Saint-Patrice vue depuis le quai Mac Pherson
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Estrie
Subdivision régionale Memphrémagog (Chef-lieu)
Statut municipal Ville
Maire
Mandat
Vicki May Hamm
2013-2017
Constitution
Démographie
Gentilé Magogois, oise
Population 26 669 hab. (2016)
Densité 185 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 15′ 54″ nord, 72° 08′ 48″ ouest
Superficie 14 443 ha = 144,43 km2
Divers
Indicatif +1 819
Code géographique 24 45072
Localisation
Localisation de Magog dans Memphrémagog
Localisation de Magog dans Memphrémagog

Géolocalisation sur la carte : Estrie

Voir sur la carte administrative d'Estrie
City locator 14.svg
Magog

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Magog

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Magog

Magog (localement : [ˈmeɪɡɔːɡ]; [maˈɡɔɡ]) est une ville du Québec située dans la MRC de Memphrémagog dans la région administrative de l'Estrie[1]. Au niveau du tourisme, elle fait partie de la région touristique des Cantons-de-l'Est.

Description[modifier | modifier le code]

Magog est située au nord-est du lac Memphrémagog, à la confluence du lac et de la rivière Magog, dans laquelle les eaux du lac se déversent.

Avec les nouvelles fusions municipales décidées par le gouvernement du Québec, Omerville a été fusionnée à la municipalité. Le canton de Magog, du côté est et ouest du lac, a aussi été fusionné[2]. Depuis ces fusions, la population de la ville a atteint, en 2006, 23 800 citoyens[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Abénakis furent les premiers habitants de la région de Magog qui en 1690 dénommèrent les rivières et les lacs des futurs Cantons de l’Est. Le nom Memphrémagog signifie en langue abénaquise : grande étendue d’eau[4],[5]. Monsieur Ralph Merry, connu comme étant le fondateur de Magog, émigra au Bas-Canada en 1798 et se fixa sur le lot no.6 du XVIIe rang de Bolton. Il acheta tous les lots voisins et devint propriétaire de tout le terrain du village de Magog. Il joua un rôle de premier plan dans le développement de Magog comme maire, juge de paix, cultivateur et industriel. En 1821, il construisit une maison qui existe encore aujourd’hui. Ladite maison est située au coin des rues Merry et Principale ouest, près du centre-ville[6].

À la fin du XIXe siècle et au cours du XXe siècle, l'industrie textile domine l'économie de Magog, notamment avec l'usine de textile de Magog qui engage plus de personnes que la population totale de la ville. Ce n'est qu'aux environs de 1960-1970 que l'économie se diversifie avec une augmentation du tourisme, des services et grâce à la diversification du parc industriel[7].

Administration[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1991 1996 2001 2006 2011 2016
14 034 14 050 14 283 23 880 25 358 26 669

Éducation[modifier | modifier le code]

Primaire

  • École privée Montessori
  • École Brassard-Saint-Patrice
  • École des Deux-Soleils
  • École Saint-Jean-Bosco
  • École Saint-Pie-X
  • École Sainte-Marguerite

Secondaire

  • Polyvalente de la Ruche couvre la région de la MRC de Memphrémagog

Lieux d'intérêt[modifier | modifier le code]

On compte parmi les lieux d'intérêts la salle de spectacle Le vieux clocher de Magog et le parc national du Mont-Orford.

En bordure du lac[modifier | modifier le code]

La baie de Magog est l'endroit où la rivière Magog prend sa source pour ensuite traverser le cœur de la ville. On y trouve des commerces, restaurants et services nautiques.

La pointe Merry ainsi que la plage Merry sont des installations municipales sur la rive, un grand espace vert où, été comme hiver, des activités culturelles, sportives et de toutes sortes sont organisées par les différents partenaires de la ville de Magog. On y retrouve une plage publique, un parc, deux stationnements, une piste cyclable, une voie piétonne, une patinoire en hiver, une allée glacée, ainsi qu'une dizaine d'autres installations en bordure du lac.

À l'extrémité ouest de la promenade sur le lac, on retrouve, près du skatepark et de la station d'information touristique, la rue Cabana. La rue Cabana se trouve sur une pointe de terre qui délimite la sortie du marais et la fin de la baie de Magog. Au bout de la pointe, on retrouve l'imposant club nautique.

Plus à l'ouest encore, on retrouve le Memphré-Club, un domaine de condominiums bâti sur le marais dans les années 1990. Le domaine possède une très belle plage sur le bord du lac. Juste à côté, on retrouve le terrain de la ville nommé la Plage des Cantons, anciennement la plage municipale du Canton de Magog, elle est aujourd'hui un centre sportif. Elle y accueille l'équipe de Triathlon de la ville, ainsi que le Yacht Club, qui lui héberge l'équipe de voile Memphrémagog. On y offre aussi des cours et des tours guidé du marais, ainsi que des locations d'embarcations à voile ou de kayak et canots. Tout près, on retrouve le centre sportif Azur, on peut y pratiquer le tennis, la natation ou l'escalade avec des professionnels. En bordure du marais de la Rivière aux Cerises sur le chemin Roy, on retrouve depuis 2011 le Centre d'interprétation du Marais. Le bâtiment est une construction écologique et on y offre des cours, des ateliers, des activités éducatives et des expositions temporaires.

La municipalité offre depuis janvier 2012 un tout nouveau centre sportif régional situé dans l'école secondaire de la Ruche. Celle-ci inclut une salle de musculation, une palestre, quatre gymnase, un nouveau terrain de football en gazon synthétique, des vestiaires pour hommes et femmes très spacieux ainsi qu'une piscine municipale intérieure qui sera prête à l'été 2012.

Au milieu juin (13-14-15-16 juin en 2012) a lieu Le Cirque des Étoiles, un cirque qui offre du comique et des acrobaties par des jeunes des écoles primaires et de l'école secondaire de la ville. cet évènement a lieu au centre-ville, dans le Parc des Braves.

Le lac Memphrémagog (et ses alentours) offre plusieurs activités dont la baignade, la marche, le vélo et la promenade en bateau. Le quai Mac Pherson à l'extrémité nord du Parc de la Pointe Merry, est le point de départ de croisières.

Selon le folklore local, une créature légendaire nommée « Le Monstre du Memphré » vivrait dans les eaux du lac[8].

Climat[modifier | modifier le code]

Relevé météorologique de Magog
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc.
Température minimale moyenne (°C) −14,9 −13,5 −7,3 −0,1 6,4 11,7 14,3 13,2 8,6 2,9 −2,9 −10,7
Température moyenne (°C) −10,4 −8,8 −2,8 4,6 12 16,9 19,4 18,2 13,3 7,1 0,5 −6,7
Température maximale moyenne (°C) −5,9 −4 1,7 9,3 17,5 22,1 24,5 22,3 18 11,4 3,9 −2,7
Source : Environnement Canada[9]


Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Orford Sherbrooke Rose des vents
Austin N Sainte-Catherine-de-Hatley
O    Magog    E
S
Saint-Benoît-du-Lac Stanstead

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Répertoire des municipalités : Magog
  2. Toponymie : Omerville
  3. Recensement 2006 : Magog
  4. Toponymie : Magog
  5. Toponymie : Memphrémagog
  6. « La Maison Merry de Magog », sur La Société d'histoire de Magog (consulté le 13 juillet 2014)
  7. « L'industrie textile : un fil conducteur de l'histoire magogoise », sur La Société d'histoire de Magog (consulté le 15 octobre 2012)
  8. Farfan, Matthew, Cybermagazine Patrimoine des Cantons, Memphré, monstre du lac Memphrémagog
  9. « Magog », Environnement Canada, 1971-2000 (consulté le 13 février 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :