Charlottesville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Charlottesville
Image illustrative de l'article Charlottesville
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau de la Virginie Virginie
Type de localité city
Démographie
Population 43 475 hab. (2010)
Densité 1 634 hab./km2
Géographie
Coordonnées 38° 01′ 48″ nord, 78° 28′ 44″ ouest
Superficie 2 660 ha = 26,6 km2
· dont terre 26,6 km2 (100 %)
· dont eau 0 km2 (0 %)
Fuseau horaire EST (UTC-5)
Localisation
Carte du comté de .
Carte du comté de .

Géolocalisation sur la carte : Virginie

Voir sur la carte administrative de Virginie
City locator 14.svg
Charlottesville

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Charlottesville

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Charlottesville
Liens
Site web charlottesville.org

Charlottesville est une ville indépendante de l'État de Virginie aux États-Unis, située dans le comté d'Albemarle, dont elle est le siège. Selon le recensement de 2010, elle compte 43 475 habitants. Elle est le siège de la prestigieuse Université de Virginie. Thomas Jefferson y vécut jusqu'à sa mort dans sa demeure dénommée Monticello.

Géographie[modifier | modifier le code]

Charlottesville se situe au centre du Commonwealth de Virginie, sur les rives de la Rivanna, un affluent de la James River.

Histoire[modifier | modifier le code]

Charlottesville fut fondée en 1762, le long d'une route de commerce appelée "Three Notched Road" (aujourd'hui l'U.S. Route 250) menant de Richmond à la Grande Vallée Appalachienne. Son nom est un hommage à Charlotte de Mecklembourg-Strelitz, épouse du roi George III du Royaume-Uni.

Durant la guerre d'indépendance américaine, l'armée de la Convention (britanniques) y fut basée de 1779 à 1781. Le 4 juin 1781, Jack Jouett, héros de la Révolution américaine, prévint les représentants de la Virginie, réunis à Monticello, de l'arrivée imminente de Banastre Tarleton, leur permettant ainsi d'y échapper de peu.

Contrairement à la plupart des communes de Virginie, Charlottesville fut épargnée par la Guerre de Sécession. La seule bataille à s'y dérouler fut l'escarmouche de Rio Hill, durant laquelle George Armstrong Custer fut repoussé par la milice locale confédérée. La ville fit plus tard sa reddition pour éviter d'être brulée.

La première église noire de Charlottesville fut fondée en 1864. Auparavant, il était interdit aux Noirs d'avoir leurs propres lieux de culte, même s'ils pouvaient fréquenter les églises blanches.

Le 12 août 2017, la manifestation Unite the Right de 2017 organisée par plusieurs groupes d'extrême-droite pour protester contre la décision de la municipalité d'enlever la statue du général sudiste Robert Lee dégénère lorsque le militant d'extrême-droite James Alex Fields[1] fonce au volant de sa voiture dans un groupe de contre-manifestants, faisant un mort et de nombreux blessés[2].

Charlottesville abrite les bureaux du National Radio Astronomy Observatory, l'observatoire McCormick ainsi que le CFA Institute. Elle possède également deux hôpitaux, le « Martha Jefferson Hospital » et le « University of Virginia Health System Hospital ».

Le "National Ground Intelligence Center" (NGIC), un centre de renseignements scientifiques et techniques sur les forces au sol étrangères, est au nord de la ville.

Selon le Bureau du recensement des États-Unis, la surface totale est de 26,7 km2. Charlottesville se situe à 185 kilomètres de Washington, D.C. et à 113 de Richmond.

Démographie[modifier | modifier le code]

Historique des recensements
Ann. Pop.  %±
1870 2 838
1880 2 676 -5,7 %
1890 5 591 108,9 %
1900 6 449 15,3 %
1910 6 765 4,9 %
1920 10 688 58,0 %
1930 15 245 42,6 %
1940 19 400 27,3 %
1950 25 969 33,9 %
1960 29 427 13,3 %
1970 38 880 32,1 %
1980 39 916 2,7 %
1990 40 341 1,1 %
2000 40 099 -0,6 %
2010 43 475 8,4 %
Composition de la population en % (2010)[3],[4]
Groupe Charlottesville Drapeau de la Virginie Virginie Drapeau des États-Unis États-Unis
Blancs 69,1 68,6 72,4
Afro-Américains 19,4 19,4 12,6
Asiatiques 6,4 5,5 4,8
Métis 3,0 2,9 2,9
Autres 1,9 3,3 6,4
Amérindiens 0,3 0,4 0,9
Total 100 100 100
Hispaniques et Latino-Américains 5,1 7,9 16,7

Selon l'American Community Survey, pour la période 2011-2015, 85,70 % de la population âgée de plus de 5 ans déclare parler l'anglais à la maison, 4,27 % déclare parler l'espagnol, 2,72 % une langue chinoise, 1,21 % l'arabe, 0,64 % le français, 0,55 % le coréen et 4,27 % une autre langue[5].

Culture[modifier | modifier le code]

Pour une ville de taille relativement modeste, Charlottesville possède de nombreux attraits. Les touristes viennent y faire de la montgolfière ou de la randonnée, à côté de divertissements culturels de niveau national : la ville fut en outre la rampe de lancement du Dave Matthews Band.

Trois présidents américains (Thomas Jefferson, James Madison et James Monroe) sont originaires de la région de Charlottesville. D'ailleurs, Monticello, le manoir de Jefferson, est situé à environ 10 kilomètres du centre-ville, en surplomb de la Ash Lawn-Highland, la demeure de Monroe (qui abrite tous les étés un festival d'opéra).

La proximité du Parc national de Shenandoah offre activités de loisirs et paysages époustouflants aux détours des chemins de randonnée. La route pittoresque du Skyline Drive traverse le parc dans sa longueur, alternant lacets dans les forêts épaisses et vues panoramiques sur les hauteurs.

Le centre-ville de Charlottesville sert de centre des affaires au comté d'Albemarle. Il abrite le Downtown Mall, une des zones piétonnes les plus étendues des États-Unis, et ses magasins et restaurants. Le théâtre Paramount, rénové, y propose divers événements, dont des spectacles de Broadway et des concerts. On trouve aussi le Virginia Discovery Museum et un amphithéâtre en extérieur de 3 500 places, le Charlottesville Pavilion. À quelques pâtés de là, Court Square, le centre originel de Charlottesville, où plusieurs bâtiments historiques remontent à la fondation de la ville en 1762.

Charlottesville abrite aussi des statues en bronze, classées au registre national des lieux historiques, des deux plus célèbres généraux sudistes : la statue équestre de Robert Edward Lee et la statue équestre de Stonewall Jackson.

Économie[modifier | modifier le code]

Downtown Mall

Charlottesville est desservie par l'aéroport Charlottesville-Albemarle Airport (code AITA : CHO).

Université[modifier | modifier le code]

Charlottesville abrite l'université de Virginie. Chaque année, plus de 20 000 étudiants y affluent. Elle est principalement basée dans la partie ouest de la ville, avec le village académique de Thomas Jefferson comme centre névralgique. Cette partie de l'université est connue sous le nom du Lawn (la pelouse), une longue esplanade herbeuse couronnée par deux bâtiments célèbres : la Rotonde (conçue par Jefferson lui-même) et le Old Cabell Hall (conçu par Stanford White). Le long du Lawn se trouvent les chambres réservées aux élèves les plus remarquables. Non loin de la Rotonde, le musée d'art de l'université de Virginie expose une partie des 10 000 objets de sa collection.

Parmi ses anciens étudiants, se trouvent William Faulkner, Gertrude Stein, Truman Capote et Gore Vidal, et Julien Green.

Personnalités liées à la ville[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Claudia Koerner, « Here's What We Know About The Man Accused Of Killing A Woman At A White Supremacist Rally », Buzzfeed,‎ (lire en ligne).
  2. « Violences lors d'un rassemblement d'extrême droite aux Etats-Unis : Trump critiqué pour son refus de prendre position », La Libre Belgique,‎ (lire en ligne).
  3. (en) « Charlottesville, VA Population - Census 2010 and 2000 », sur censusviewer.com.
  4. (en) « Population of Virginia- Census 2010 and 2000 », sur censusviewer.com.
  5. (en) « American FactFinder - Results ».