Phonogram

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Phonogram
Description de l'image Phonogram records logo small.jpg.
Filiale À partir de 1972, filiale de PolyGram
Fondation 1953
Disparition 1999
Fondateur Philips Phonografische Industrie N.V. (PPI), filiale du groupe Philips
Genre Genres variés
Pays d'origine Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Siège Baarn

Phonogram International B.V., communément appelée Phonogram, est une société multinationale de production et de distribution musicale, basée aux Pays-Bas et filiale de la major du disque PolyGram[1]. Aujourd'hui disparue, Phonogram a géré à travers le monde les labels discographiques Philips, Fontana, Mercury et Vertigo.

Historique[modifier | modifier le code]

Phonogram International B.V. a été fondée en 1953 sous le nom de Phonogram N.V. par la maison de disques néerlandaise Philips Phonografische Industrie N.V. (PPI), une filiale du groupe Philips. Phonogram N.V. a pour rôle d'assurer la promotion et la distribution des disques publiés par PPI, tout d'abord aux Pays-Bas puis dans les autres pays où PPI est présente[2].

À la suite de la création en 1972 de PolyGram, résultat de la fusion entre PPI et la maison de disques allemande Deutsche Grammophon, Phonogram N.V. devient une division de la nouvelle entité sous le nom de Phonogram International B.V. et reprend toutes les activités de PPI[1]. Au sein de PolyGram, Phonogram International B.V. a la responsabilité des labels Philips, Fontana, Mercury, Pergola[3] et Vertigo. Elle s'occupe également de la distribution de plusieurs labels indépendants dont Charisma Records et Island Records. Toutes les filiales de PPI à travers le monde sont rebaptisées Phonogram.

En 1995, le Bureau Benelux des Marques (BBM) ayant rejeté la demande soumise par PolyGram d'enregistrer la raison sociale Phonogram comme marque de commerce[4], PolyGram décide d'abandonner l'utilisation du nom Phonogram et de le remplacer par la marque Mercury, qui est détenue par la major du disque[2]. Les filiales de Phonogram International B.V. sont renommées Mercury au niveau mondial[2].

En 1999, à la suite de la fusion entre PolyGram et Universal Music Group, consécutive au rachat de PolyGram par le groupe canadien Seagram, la division Phonogram International B.V. disparait.

Principaux artistes[modifier | modifier le code]

Parmi les artistes qui ont été publiés par Phonogram, on peut mentionner :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Phonogram International B.V. », sur Discogs.com (consulté le )
  2. a b et c (en) « Phonogram », sur Discogs.com (consulté le )
  3. (en) « Pergola », sur Discogs.com (consulté le )
  4. (en) Rik Riezebos, Brand Management: A Theoritical and Practical Approach, Pearson Education, (ISBN 978-0-273-65505-3, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles Connexes[modifier | modifier le code]