Jean-Noël Dupré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean-Noël Dupré
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 61 ans)
Nationalité
Activités

Jean-Noël Dupré, né le et mort le , est un chanteur et auteur-compositeur français[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Noël Dupré, auteur de chansons, élève du Petit Conservatoire de Mireille, s'était fait connaître au cours des années 1970 avec des œuvres telles que After Shave, Ça me rappelle les vacances et une reprise très personnelle de Y'a d'la joie de Charles Trenet.

Discographie[modifier | modifier le code]

On doit notamment à Jean-Noël Dupré, vers 1975, une version parodique de la chanson Y'a d'la joie de Charle Trenet qu'il interprète sur un ton morne et décalé.

45 tours[modifier | modifier le code]

  • 1971 : L'homme du musée de l'homme / Découplons-nous
  • 1971 : Sous la douche /
  • 1972 : After Shave
  • 1975 : Y'a d'la joie
  • 1975 : Ça me rappelle les vacances
  • 1976 : Demain tu te maries (arrête, arrête, ne me touche pas) / Je rame
  • 1977 : On est beau, on est jeune, on est fou et on s'aime!
  • 1977 : La vie passionnée d'un chanteur de bal
  • 1978 : À tous ceux qui croient
  • 1978 : La bêtise c'est comme un rhume
  • 1978 : Donnez-moi une équipe de football à aimer
  • 1978 : J'ai perdu l'équilibre en me penchant vers vous
  • 1979 : On est tous pareils
  • 1979 : Si tou mé trompé zé té tou
  • 1981 : Chaud, chaud, c'est chaud
  • 1982 : Le cha-cha des thons
  • 1984 : Si tu ne m'aimais pas
  • 1987 : Histoire de boîtes
  • 2005 : C'est chouette une chouette
  • 2005 : Une vie rock and roll
  • 2006 : Faut les sortir les filles
  • 2007 : C'est un peu tard

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Encyclopédisque - Discographie : Jean-Noël DUPRÉ », sur www.encyclopedisque.fr (consulté le 7 janvier 2016)
  2. « Jean-noël Dupré C’est peut-être ça la vie ! » [PDF], sur editions-harmattan.fr