Metro Exodus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Metro Exodus
Metro Exodus Logo.png

Développeur
Éditeur
Directeur
Andriy Prokhorov (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Scénariste

Début du projet
Date de sortie
INT : 15 février 2019
Franchise
Metro
Genre
Mode de jeu
Plate-forme
Ordinateur(s) :
Console(s) :

Langue
Moteur
4A Engine[1]

Site web

Metro Exodus est un jeu vidéo de tir à la première personne post-apocalyptique développé par le studio ukrainien 4A Games et édité par Deep Silver. Il fut premièrement annoncé sur PC, PlayStation 4 et Xbox One pour l'automne 2018[2], puis il a été repoussé au premier trimestre 2019[3]. La date de sortie du jeu a ensuite été annoncée pour le avant d'être finalement fixée au [4].

Metro Exodus est le troisième jeu de la série Metro dont l'histoire fait suite au roman de Dmitri Gloukhovski, Métro 2035. Il gagne le prix du meilleur jeu étranger lors de la cérémonie des Pégases le .

Trame[modifier | modifier le code]

Univers[modifier | modifier le code]

Comme dans les autres jeux de la série, l'univers se passe dans un monde ravagé par une guerre nucléaire ayant eu lieu vingt-trois années auparavant et où les seuls survivants connus se sont réfugiés dans le métro moscovite. Les radiations sont toujours mortelles à certains endroits et des créatures mutantes hostiles sont présentes dû à ces radiations. En plus de l'hostilité de ces dernières, les habitants du métro mènent une guerre de ressource ou idéologique. Cependant, dans cet opus, le héros accompagné de compagnons quittera le métro pour se rendre à l’extérieur. Il rencontrera alors différents types d'endroits telle que des lieux enneigés, un désert aride et une forêt où la nature a repris ses droits.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'action se déroule en 2035, peu après les événements de Métro 2034, Artyom et d'autres membres de l'Ordre quittent les tunnels de Moscou pour la Russie post-apocalyptique en quête d'une nouvelle vie à l’extérieur tandis que des milliers de personnes continuent de survivre dans les souterrains de la capitale russe. D'après la carte qu'on peut apercevoir dans l'extrait de jeu, l'action devrait se dérouler, plus tard, près de la Volga à l'ouest de l'Oural. Le voyage se fera à bord de l'Aurora, une locomotive où réside le groupe de Rangers appartenant à l'Ordre de Sparte[5],[6].

Personnages[modifier | modifier le code]

Le joueur incarne Artyom (protagoniste principal de Metro 2033 et Metro: Last Light). Ce dernier est accompagné par un groupe de Rangers de l'Ordre de Sparte. Il est également accompagné tout au long de son périple par sa femme, Anna.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Metro Exodus garde le même système de jeu que Metro 2033 et Metro: Last Light, c'est-à-dire que le jeu mêle le tir à la première personne au survival-horror et la gestion de l'équipement (munitions, masque à gaz, etc.). Les développeurs ont voulu ajouter un côté non linéaire au jeu, désormais dans certains niveaux, le joueur sera libre d'explorer et d'interagir avec les éléments. Il y a également la présence d'un cycle jour-nuit, d'un système météorologique dynamique et de saisons selon l'avancement de l'histoire. De plus, un système d'amélioration de l'équipement est aussi disponible. Les choix altèrent l'expérience du joueur notamment sur ses compagnons de routes, il peut également voir ces derniers changer au fil du temps ainsi qu'interagir et voir l'état du groupe[5],[7].

Les développeurs ont voulu mélanger le système de la série Metro et celui de STALKER: Shadow of Chernobyl, beaucoup de ces développeurs ayant anciennement travaillé sur ces jeux.

Développement[modifier | modifier le code]

Le développement de Metro Exodus commence en 2014, dans les studios de 4A Games à Malte et à Kiev[8]. L'auteur des romans de la série Metro, Dimitri Gloukhovski, a par ailleurs activement collaboré avec l'équipe de développement 4A Games.

Le jeu tourne grâce au moteur 4A Engine, conçu par le studio[1]. Depuis la création de ce moteur, celui-ci a depuis reçu de multiples modifications par le studio permettant d'améliorer le rendu visuel des différents jeux au cours de leur développement.

Le jeu a été annoncé lors de la conférence de Microsoft pendant le salon de jeux vidéos de l'E3 2017 à travers un extrait du jeu[9].

En janvier 2019, la plateforme de téléchargement Epic Games Store annonce que le jeu sera disponible en exclusivité sur ce support, préféré par l'éditeur Deep Silver à la plateforme concurrente Steam[10].

Le , Deep Silver annonce que le jeu sera exclusif à la Boutique Epic Games[11],[12],[13] pendant 1 an sur PC, retirant ainsi la possibilité de pré-commander le jeu sur la plateforme Steam. Cependant, Deep Silver a déclaré que toutes les pré-commandes ayant été passées depuis la plateforme Steam seront bel et bien honorées pour les joueurs PC. Initialement, les pré-commandes avaient été ouvertes depuis .

Finalement, en , le jeu est annoncé sur le Xbox Game Pass pour Xbox One et PC, rendant le jeu téléchargeable sur une autre plateforme que la Boutique Epic Games, mettant fin à l'exclusivité temporaire.

Accueil[modifier | modifier le code]

En 2020, il remporte le Pégase du Meilleur jeu vidéo étranger[14].

Aperçu des notes reçues
Presse numérique
Média Note
Gameblog (FR) 9/10[15]
GamesRadar+ (US) 4,5/5[16]
IGN (US) 8,5/10[17]
Jeuxvideo.com (FR) 16/20 (PC)[18]
15/20 (PS4, XBO)[19]
Agrégateurs de notes
Média Note
Metacritic 84/100 (PC)[20]
79/100 (PS4)[21]
82/100 (XBO)[22]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Metro: Exodus Developer Interview », YouTube gameslice, 11 juin 2017.
  2. « Metro Exodus : un nouveau trailer qui affole le compteur Geiger », IGN France,‎ (lire en ligne, consulté le 8 décembre 2017).
  3. « [Màj] Metro Exodus : la sortie repoussée au début 2019 », sur Jeuxvidéo.com, (consulté le 17 mai 2018).
  4. « Metro Exodus avance sa date de sortie sur PC, PS4 et Xbox One ! », sur playerone.tv, (consulté le 13 décembre 2018)
  5. a et b « Metro Exodus sur Steam », sur store.steampowered.com (consulté le 12 juin 2017).
  6. Julia Alexander, « Metro Exodus developer calls sandbox survival game ‘most ambitious project yet’ », sur Polygon, (consulté le 15 juin 2017)
  7. « E3 2017 - Metro Exodus : Un mélange entre Metro et Stalker », sur http://www.jeuxvideo.com, (consulté le 19 juin 2017)
  8. (en) « Metro Exodus takes the series open world », sur http://www.mcvuk.com, (consulté le 17 juin 2017).
  9. « Metro Exodus annoncé durant la conférence Xbox », sur jeuxvideo.com, (consulté le 11 juin 2017)
  10. « Geeks and Com' »
  11. « Epic Games Store Announcement », sur MetroTheGame.com (consulté le 28 janvier 2019)
  12. « Metro Exodus sera une exclusivité Epic Game Store », sur JeuxVideo.com (consulté le 28 janvier 2019)
  13. « Metro Exodus Epic Store Announcement », sur SteamCommunity.com (consulté le 28 janvier 2019)
  14. « Voici le Palmarès de la Cérémonie des Pégases du Jeu Vidéo »,
  15. « TEST. Metro Exodus (PS4, PC, Xbox One) », sur Gameblog (consulté le 2 octobre 2020).
  16. https://www.gamesradar.com/metro-exodus-review
  17. « Test Metro Exodus », sur IGN France, (consulté le 30 juillet 2020).
  18. http://www.jeuxvideo.com/test/1000488/metro-exodus-une-conclusion-immersive-et-reussie-a-la-saga-sur-pc.htmwww.jeuxvideo.com/test/1000488/metro-exodus-une-conclusion-immersive-et-reussie-a-la-saga-sur-pc.html
  19. [87], « Test Metro Exodus : Un opus réussi mais imparfait sur consoles », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 30 juillet 2020).
  20. « Metro Exodus », sur Metacritic (consulté le 30 juillet 2020).
  21. « Metro Exodus », sur Metacritic (consulté le 30 juillet 2020).
  22. « Metro Exodus », sur Metacritic (consulté le 30 juillet 2020).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]