Tom Clancy's Splinter Cell: Conviction

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tom Clancy's Splinter Cell
Conviction
Image illustrative de l'article Tom Clancy's Splinter Cell: Conviction

Éditeur Ubisoft
Développeur Ubisoft Montréal
Ubisoft Kiev (OS X)
Gameloft (Android, iOS)

Date de sortie Xbox 360

AN
EU
JP
Windows
EU [1]

Genre Infiltration
Mode de jeu Un joueur, Multijoueur
Plate-forme Mac OS X, Windows, Xbox 360
Android, iOS, Windows Phone
Média DVD
Langue Multilangue
Contrôle Manette, souris, clavier

Évaluation ESRB : M ?
PEGI : 18
Moteur LEAD (version améliorée de l'UnrealEngine 2.5)[2]

Tom Clancy's Splinter Cell: Conviction est un jeu vidéo d'infiltration développé par Ubisoft Montréal et édité par Ubisoft, sorti le 15 avril 2010 sur Xbox 360 et Windows.

Trame[modifier | modifier le code]

Résumé[modifier | modifier le code]

Sam Fisher est un ancien espion qui travaillait pour une entité secrète de la NSA : Échelon 3[3]. Après avoir perdu sa fille, Sam infiltra une organisation terroriste en tant qu'agent double. Cela se termina mal : malgré la dissolution de l'organisation et l'élimination du chef par Sam, ce dernier fut traqué par le gouvernement américain.

Depuis quelques années donc, Sam est un fugitif, travaillant seul pour retrouver l'assassin de sa fille. Cela le mène à la capitale du pays qui l'a abusé : Washington, D.C.. Son enquête personnelle lui fait découvrir un complot qui menace les États-Unis. Sam doit travailler avec d'anciens amis en qui il n'a plus confiance pour sauver ce pays qui l'a exploité et surtout, découvrir la vérité sur sa fille.

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

  • Sam Fisher (voix française : Daniel Beretta) : Ancien agent d'Échelon 3, la cellule secrète de la NSA. Malgré son âge qui atteint la cinquantaine, sa capacité physique reste extrêmement performante, le rendant un prédateur dangereux pour ses ennemis. Il est à la recherche de la vérité sur la mort de sa fille. Il s'agit du personnage joué durant le mode solo.
  • Victor Coste (voix française : Patrick Borg) : Frère d'arme de Sam, ils se sont tous deux rencontrés lorsqu'ils étaient dans les Navy SEAL. Durant la Guerre du Golfe, Victor a sauvé la vie de Sam qui a été capturé par les Irakiens. De ce fait, il est la seule personne en laquelle Sam peut vraiment compter. Coste est le narrateur de l'histoire. Il est joué seulement dans une mission du mode solo, qui est la même mission cité ci-dessus.
  • Sarah Fisher : Fille unique de Sam Fisher, ce dernier a appris sa mort par Lambert alors qu'elle aurait été renversée par un chauffard ivre.
  • Tom Reed (Voix française : Bernard Bollet) : Nouveau directeur d'Échelon 3, il remplace donc le colonel Irving Lambert à ce poste. En tant que nouveau responsable d'Échelon 3, Tom Reed a une idée très précise de ce que doit entreprendre l'agence pour protéger les États-Unis. Implacable, efficace et énergétique, Reed a donné un nouveau souffle à Échelon 3 et étendu son influence au-delà de ce que son prédécesseur avait imaginé - ou accepté de faire. C'est Irving Lambert qui a fait entrer Tom Reed chez Échelon 3, une décision aux très lourdes conséquences...
  • Anna Grímsdóttir (Voix française : Nathalie Homs) : Ancienne experte de la cellule, elle est devenue conseillère technique en chef. Lors des missions de Sam pour Échelon 3, elle l'assistait en lui fournissant informations, tuyaux et supports techniques.
  • Andriy Kobin (voix française : Emmanuel Karsen) : Dealer en tout genre, Andriy Kobin est le tueur présumé de Sarah. Il travaille secrètement avec Échelon 3 depuis un certain temps, même avant le départ de Lambert. Mais il n'a pas toujours été ce grand trafiquant international de marchandises illégales. Il a commencé petit à petit par de sombres trafics dans les docks de Baltimore. Aujourd'hui, son passé et ses relations mystérieuses avec Échelon 3 le rattrapent, Sam Fisher aussi.
  • La Présidente Patricia Caldwell : Première femme à être élue Président des États-Unis, Patricia Caldwell s'est fait rapidement des ennemies au sein du gouvernement pour ses idées sur l'arrêt de certains conflits, qu'elle juge ridicules. C'est quand l'USSS va trouver des informations plutôt étranges dans Échelon 3 que Patricia va s'intéresser sur l'affaire du complot.
  • Lucius Galliard (Voix française : Benoit Allemane) : Puissant homme d'affaires des États-Unis. Il porte plusieurs casquettes et a des relations très haut placées - des amis qui ont fait de lui le pivot d'une opération explosive menaçant les fondations de Washington. Lucius Galliard dirige l'industrie White Box et est responsable de la compagnie militaire privée Black Arrow. Tout ce qui l'intéresse c'est ses propres affaires. C'est quand il va rencontrer Tom Reed que son destin va changer.
  • Le Vice-Président Samson : Vice-Président des États-Unis, Samson fait partie des membres du gouvernement qui s'oppose à la Présidente Caldwell. Samson est prêt à tout pour se débarrasser de Caldwell, même à aider des conspirateurs.
  • Daniel Sloane Robert-Suarez alias « Archer » (voix française : Damien Boisseau) : Agent de terrain de la cellule. Il s'était tout d'abord lancé dans une carrière d'analyste à la FBI mais lassé de l'aspect bureaucratique de son travail et après 18 mois d'entraînement, il rejoint l'équipe d'Échelon 3. Il peut être incarné dans le mode Multijoueurs ainsi que le mode Opérations Spéciales.
  • Mikhail Andreyevitch Loskov alias « Kestrel » (Voix française : Boris Rehlinger) : Agent de terrain de l'homologue russe d'Échelon 3, Voron. Comme Archer, il peut être incarné dans le mode Multijoueurs ainsi que le mode Opérations Spéciales.

Les différentes organisations[modifier | modifier le code]

  • Échelon 3 : Departement secret de la NSA, dont le but est faire des opérations d'espionnage difficiles à travers la planète et le plus souvent en territoire ennemie. Créée et autrefois dirigée par Lambert, Échelon 3 a pris de l'ampleur depuis que Tom Reed est devenu le nouveau directeur. Par contre, de sombres opérations ont commencé à apparaître au sein d'Échelon 3 depuis que Reed est devenu directeur.
  • Black Arrow : Groupe de mercenaires privé des États-Unis sous la direction de Lucius Galliard. Même si ce groupe ne s'occupe pas d'affaires sur la sécurité civile, il semble avoir beaucoup de relations entre Black Arrow et Échelon3. Des relations assez sombres et meurtrières.
  • White Box : Industrie scientifique travaillant sur les engins IEM, cette organisation est racheté par Lucius Galliard, un riche homme d'affaires, ses hommes y perpétueront un massacre en abattant tous les chercheurs lors de la sixième mission qui porte le même nom, White Box.
  • Le crime organisé de Malte : Groupe criminel sous l'autorité de Kobin, ces gangsters ont toujours fait des affaires avec le trafic d'armes et de drogues. Mais, un jour, ce groupe sera chargé d'envoyer un gros colis aux États-Unis.
  • Les services secrets des États-Unis (USSS) : Sous l'autorité de la Présidente Caldwell, les services secrets enquêtent depuis quelque temps sur d'étranges activités d'Échelon3, sans avoir pu trouver quelque chose d'intéressant. Pour avoir plus d'informations, ils vont demander de l'aide à Anna Grímsdóttir. Ce sera toutefois avec Sam Fisher qu'ils vont pouvoir avoir de nouvelles informations.

L'équipement de Sam Fisher[modifier | modifier le code]

  • Grenades à fragmentation
  • Grenades flash
  • Grenades IEM
  • IEM portatifs
  • Caméra-Glu
  • Mines télécommandées
  • Armes primaires (pistolet(s))
  • Armes secondaires (fusils d'assauts, mitraillettes et fusil à pompe)
  • Lunettes sonar
  • Miroir (seulement dans le niveau du musée)
  • Fibroscope

Les différents niveaux[modifier | modifier le code]

Histoire en solo[modifier | modifier le code]

  1. Le marché : À Malte : Sam Fisher se fait attaquer par les hommes de Kobin.
  2. Le musée : Pour se venger de la mort de sa fille, Fisher se rend dans le musée, que Kobin a utilisé comme quartier général.
  3. Aérodrome de Price : Revenu aux États-Unis, Fisher est retenu prisonnier dans l'aérodrome de Price, une des bases de Black Arrow. Avec l'aide d'Anna Grímsdóttir, il parviendra à s'échapper, faisant tout exploser après son passage
  4. Autoroute de la mort, Irak : Dans ce niveau, nous contrôlons Victor Coste dans l'autoroute de la mort, vingt ans avant Conviction. Le but est d'aller libérer Sam Fisher, capturé par un groupe terroriste irakien local.
  5. Washington Monument : Coste et Fisher doivent se rencontrer au Washington Monument. Étant donné qu'il y a une fête foraine à côté du monument, cela avantage Sam pour rencontrer son ami. Or, il semble que des hommes de Black Arrow soient, eux aussi, dans la fête foraine.
  6. White Box : Avec les informations recueillies par Coste, Sam se rend à l'industrie White Box pour obtenir de nouveaux renseignements. Rapidement, Fisher sera en plein milieu d'un massacre.
  7. Lincoln Memorial : Après un discours bidon du Vice-Président Samson, Lucius Galliard et Tom Reed doivent se rencontrer au Lincoln Memorial. Avec l'aide de l'USSS Sam Fisher parvient à entrer au Memorial pour interroger Galliard. Malheureusement, cet interrogatoire se déroule très mal et finit par une poursuite à pied. Fisher poursuit celui qui a tué Galliard mais le tueur meurt peu après dans l'explosion de sa voiture.
  8. Quartier général d'Échelon3 : Grâce au services secrets Sam Fisher entre dans Échelon 3. Sa mission est de trouver de nouveaux renseignements et de trouver Tom Reed. Par chance, il semblerait que Fisher ait un allié dans l'agence. Par contre, ce ne sera pas Reed que Fisher trouvera mais va plutôt découvrir une vérité choc sur la participation de Lambert dans le complot contre sa fille Sarah.
  9. Le reservoir de Michigan Avenue : Fisher se rend au réservoir pour neutraliser un des trois engins IEM. La tâche ne sera pas facile, car il doit aussi sauver une scientifique de White Box des griffes de Black Arrow. Après avoir neutralisé l'engin IEM, Coste va secourir son meilleur ami. Ce sont de grandes retrouvailles qui seront la fin de ce niveau. Sam retrouve sa fille Sarah, que Victor est allé chercher dans l'appartement afin que l'explosion qu'il doit y avoir dans ce quartier ne la touche pas.
  10. Downtown District : Après que l'hélicoptère de Coste se soit écrasé à Washington, D.C., Sam Fisher doit se rendre à la Maison-Blanche à travers les rues dévastés par les IEM. La route ne sera pas facile, car les hommes de Black Arrow contrôlent les rues de la capitale et feront tout pour empêcher Sam Fisher de détruire leur plan.
  11. La Maison-Blanche : Fisher doit rejoindre Anna Grímsdóttir pour sauver la Présidente Caldwell. Pendant que les hommes d'Échelon3 éliminent tous les agents du United States Secret Service et les témoins, Sam lui doit neutraliser le Vice-Président Samson et rejoindre Anna Grímsdóttir. À la fin, Sam devra prendre une grande décision, qui sera déterminée par le joueur, à savoir de tuer ou d'épargner Tom Reed, le directeur d'échelon 3. Mais en réalité même si le joueur choisi d'épargner Tom Reed, Anna Grímsdóttir lui logera une balle entre les deux yeux.

Histoire en coopération[modifier | modifier le code]

10 jours avant le mode solo :

Echelon 3 a découvert qu'un malfrat russe avait réussi à se procurer quatre bombes IEM dernier cri, et qu'il s’apprête à les vendre sur le marché noir. Prêt à tout pour les récupérer, Echelon 3 et son homologue russe Voron travaillent main dans la main pour récupérer les précieuses ogives. Ils envoient les agents Archer et Kestrel enquêter en Russie afin de retrouver les ogives.

1. Banya de St-Pétersbourg: Archer et Kestrel doivent éliminer Valentin Lesovski et son associé, Boris Sychev, qui sont les intermédiaires de la vente des IEM volées. Ils devront également récupérer la liste de contact de Lesovski afin de déterminer qui est le leader de la cavale.

2.Ambassade de Russie: Les deux agents doivent infiltrer l'ambassade russe afin d'espionner puis d'interroger Bykhov, un colonel du GRU qui s’apprête à vendre un dispositif pour bombes guidées JDAM au gouvernement de l'Azerbaïdjan.

3.Complexe Yastreb: Archer et Kestrel se rendent à Moscou, dans le QG secret du général Kerzakov, afin de pirater leur centrale de données pour localiser les bombes IEM. Ils s'occuperont également des dispositifs de JDAM restants.

4.Centre de Mozdok: Aidés par Kobin, Archer et Kestrel doivent sécuriser un avion cargo Antonov servant à transporter les ogives IEM. Ils devront d'abord désactiver les communications avant d'embarquer avec la 4e ogive, qui était restée au labo de test. À la fin, les deux joueurs devront s'entretuer, Archer ayant reçu l'ordre d'éliminer Kestrel, et Kestrel qui, ayant lu l'ordre d'Archer sur sa montre-terminal, tentera de se défendre.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Splinter Cell: Conviction veut se détacher du gameplay très furtif des précédents épisodes pour quelque chose de plus dynamique, rapide et violent, correspondant au tempérament de Sam dans cet épisode :

Sam utilise le Krav-maga, une méthode de défense personnelle n'ayant pas vraiment de règles contrairement aux arts martiaux, ce qui convient parfaitement à l'état d'esprit de Sam. Il peut donc engager ses ennemis au combat rapproché de manière efficace, rapide et brutale.

Cette dernière façon de jouer récompense le joueur d'un "Marquer-Exécuter". Il consiste à marquer au préalable plusieurs cibles, en un maximum de 4 marquage (ennemis ou objets tels que des lampes, mines ou encore extincteur), puis les exécuter rapidement de façon spectaculaire. Cette fonctionnalité est cependant limitée par la distance et la quantité de cibles pouvant être marquées qui dépend de l'arme utilisée.

La « dernière position connue » est une autre fonctionnalité nouvelle du jeu qui permet de visualiser à quel endroit Sam a été vu par l'IA pour la dernière fois. Une silhouette de Sam s'affiche automatiquement lorsqu'il est hors de vue des ennemis (à ce propos, Sam peut toujours se cacher dans l'obscurité, mécanique récurrente des jeux Splinter Cell), indiquant la position vers laquelle ces derniers vont se concentrer.

Le jeu emprunte un système d'expérience propre aux derniers jeux Rainbow Six : la Persistent Elite Creation. Des défis, une fois accomplis récompensent le joueur de points qu'il pourra utiliser afin de débloquer des améliorations d'armes et de gadgets, des tenues et équipements pour le mode multijoueur.

Sam étant fugitif, il ne dispose pas de tous ses anciens équipements de pointe que le gouvernement américain lui procurait, du moins au début du jeu. Il utilise par exemple un fragment de rétroviseur en guise de câble optique pour regarder par-dessous les portes. Plus tard dans la progression de l'histoire, il disposera d'un équipement plus sophistiqué comme les grenades IEM qui peuvent désactiver temporairement les object électroniques ou encore les lunettes sonar (ressemblant beaucoup à ses anciennes lunettes de vision nocturne) qui permettent de voir à travers les murs.

Les objectifs s'intègrent dans le décor du jeu en s'affichant en temps réel sur les surfaces de l'environnement, comme s'ils étaient projetés.

Multijoueur[modifier | modifier le code]

Le mode multijoueur à 2 joueurs reprend le gameplay du solo et est souvent coopératif en se détachant là encore du mode versus traditionnel entre espions et mercenaires.

« Prologue »[modifier | modifier le code]

« Prologue » est le nom de la campagne en mode coopération en référence à sa disposition chronologique par rapport à l'histoire de Sam Fisher dans le jeu (solo).

Dans ce mode, l'un des deux joueurs joue Archer et l'autre, Kestrel. En effet, le scénario fait que leurs deux agences travaillent ensemble pour récupérer des ogives russes volées. En plus des éléments du gameplay en solo, il sera possible de marquer des ennemis et de les exécuter à deux ou de se partager les rôles. Aussi, si l'un des joueurs tombe, l'autre pourra le réanimer. Les joueurs risquent de se faire attraper par l'ennemi, pris en otage pour que l'autre le libère.

« Opérations Spéciales »[modifier | modifier le code]

«Opérations Spéciales» est un ensemble de 4 modes - et 1 mode qui se trouve sur UPlay - de jeu se déroulant sur les 4 niveaux du « Prologue » et 2 autres spécialement créés pour ces modes :

  • Chasseur est un mode où il faut tuer tous les ennemis dans une zone (équivalent de la « chasse aux terroristes » de Rainbow Six). Si les joueurs ne sont pas assez discrets, des renforts arrivent, rendant la tâche plus difficile.
  • Face Off est un mode compétitif où les deux joueurs s'affrontent parmi les IA ennemies.
  • Dernier Survivant est un mode où le ou les joueurs doivent défendre un certain objectif contre une vague d'ennemis.
  • Coopération est le mode principal de la coopération. 4 missions vous sont proposées. Jouez

ces missions avec un ami ou autre en ligne, ou tout simplement connectez une autre manette sur la même console permettant de jouer en écran-splitté - ce qui est rare de nos jours. On peut également acheter une extension contenant des maps supplémentaires, s'intitulant Opérations Confidentielles : Insurgency.

  • Infiltration est une variante furtive de « Chasseur » où les joueurs doivent éliminer tous les ennemis sans se faire repérer (le mode est réservé à certaines versions précommandées ou en téléchargement via le service UPlay)[4].

Réalisation[modifier | modifier le code]

Le moteur du jeu est la version 2.5 de l'Unreal Engine qui fut utilisée dans les deux derniers Splinter Cell, mais complètement remaniée et rebaptisée LEAD par les développeurs[2]. Les améliorations comprennent le HDR[Lequel ?], une gestion plus puissante de l'environnement (objets et personnages) et l'occlusion de l'ambiance sonore.

Sur Xbox 360, le jeu fonctionne à une résolution native de 1024x576 avec 2 anticrénelages par multisampling[5].

Développement[modifier | modifier le code]

Configuration minimum - PC
Système d’exploitation Windows XP 32 et 64 bits / Windows Vista 32 et 64 bits / Windows 7 32 et 64 bits
Processeur Athlon 64 X2 à 2,4 GHz ou Intel Core 2 Duo à 1,8 GHz
Mémoire vive 1,5 Go (XP) / 2 Go (Vista et 7)
Carte graphique GeForce 7800 ou Radeon X1800 256 Mo
Espace disque 10 Go
Réseau Connexion internet requise au lancement du jeu[6]

En mai 2007, les premières images sont parues. Elles montraient un Sam barbu et aux cheveux longs, en train de culbuter des tables et des chaises dans un restaurant pour se débarrasser de ses poursuivants, ou encore dans un parc essayant de se faufiler dans la foule pour échapper à ses ennemis (un gameplay qui n'est pas sans rappeler Assassin's Creed du même studio). La grande nouveauté annoncée de cet opus était alors la grande interactivité entre Sam et l'environnement extérieur. Tous les objets à portée du joueur seront utilisables afin de se débarrasser de ses poursuivants et il sera même possible de barricader une porte. Même si Sam ne possède pas son équipement habituel, il lui sera possible de voler les armes des policiers à terre ou d'aller en acheter au marché noir.

Tout ceci a bien changé. En effet, le jeu présenté aux UbiDays de 2007 avait été très décrié par les fans, c'est pour cela que le développement a été repris à zéro. C'est lors de l'E3 de juin 2009 qu'une nouvelle vidéo a été dévoilée. Celle-ci montrait une direction artistique bien changée, comme l'avait dit Chris Easton, directeur de la communauté Ubisoft, en septembre 2008[7]. On se retrouve ainsi avec le gameplay actuel, et un Sam qui a l'air plus dynamique.

Splinter Cell: Conviction est l'un des trois premiers jeux à bénéficier du service UPlay avec Assassin's Creed II et RUSE.

Une démo jouable est sortie sur le Xbox Live le 18 mars 2010.

Splinter Cell: Conviction sur PC aura, comme Assassin's Creed II et Silent Hunter 5 avant lui sur la même plate-forme, un système de service (et de sécurité) en ligne déjà très controversé (pour sa nécessité d'une connexion à internet permanente, même pour le mode solo)[8].

Cette protection fut assouplie le 04 janvier 2011 par Ubisoft, la connexion internet étant uniquement requise au lancement du jeu et plus durant l'intégralité de la partie[6].

La bande annonce de lancement a pour musique de fond God's Gonna Cut You Down de Johnny Cash[9].

Ubisoft a fait appel à Thierry Cimkauskas, expert international en Krav Maga pour réaliser les techniques de combat du jeu.

Jeu sur mobile[modifier | modifier le code]

Des jeux sur mobile, qui reprennent la trame de l'opus, ont été distribués sur iOS, Android, Bada et Windows Phone 7

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]