Lapitch, le petit cordonnier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Lapitch, le petit cordonnier
Titre original Čudnovate zgode i nezgode šegrta Hlapića
Réalisation Milan Blažeković
Scénario Pajo Kanižaj
Musique Duško Mandić
Srebrna Krila
Vladimir Kočiš
Acteurs principaux

Ivan Gudeljević
Maja Rožman
Tarik Filipović

Sociétés de production Croatia Film
Pays d’origine Drapeau de la Croatie Croatie
Genre Aventure pour la jeunesse
Durée 83 minutes
Sortie 1997


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Lapitch, le petit cordonnier (Čudnovate zgode šegrta Hlapića, littéralement : Les étranges aventures de Hlapić l'apprenti), est un film d'animation croate du studio Croatia Film, réalisé par Milan Blažeković, sorti en 1997 en Croatie. Il est adapté du roman d'Ivana Brlić-Mažuranić.

En France, il est distribué en vidéocassette par TF1 Vidéo depuis le et s'est vendu à plus de 300 000 exemplaires.

Le succès international que remporte le film conduit le studio Croatia Film à réaliser en 2002 une série animée pour la télévision : Lapitch, le petit cordonnier.

L'histoire relate les aventures de Lapitch, une souris orpheline, apprenti cordonnier, qui s'enfuit avec son chien pour prouver à son maître qu'il peut rendre le monde meilleur. Au cours de son périple, il rencontre Lisa, une jeune souris orpheline, qui travaille dans un cirque et s'oppose aux sinistres plans du vil Rat Garou.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Lapitch, une petite souris orpheline, travaille dans une petite ville en tant qu'apprenti du grand cordonnier Mr Ronchon et de sa bienveillante épouse. Son chien, Boundash, lui tient compagnie quand il est seul. Un jour, Mr Ronchon reçoit une visite du maire et de son fils ; Lapitch doit s'assurer que les bottes du porcelet sont à la bonne taille. Quand l'intéressé essaye de les enfiler, les choses ne se passent pas de la meilleure des manières, et le maire et son fils partent pour de bon. Lapitch essaye de faire comprendre à son maître que ce n'était pas sa faute, mais Mr Ronchon, furieux, blâme comme toujours son petit apprenti de son erreur. Après que Lapitch s'est fait sermonné, Mme Ronchon arrive et présente ses excuses pour le mauvais comportement de son mari. Tandis qu'il range, elle dit à la jeune souris qu'il fut un temps où elle et son mari étaient heureux. Lapitch veut savoir pourquoi, mais la maîtresse se voue à lui dire seulement quand il sera plus âgé.

La nuit, Lapitch écrit une lettre aux Ronchon, et quitte la maison avec à ses pieds les chaussures du fils du maire. Bien que Lapitch ait dit au revoir à Boundash, le chien le rejoint le lendemain. Par la suite, les deux compères rencontrent un jeune écureuil appelé Marco qui vit dans une maison avec une étoile bleue sur les murs, et l'aident à rattraper ses oies qui se sont égarées. Le soir venu, la mère de Marco les remercie en servant un dîner succulent. Un raton laveur maladroit, Grégory, écoute clandestinement la conversation du groupe. Entendant parler d'un trésor stocké à l'intérieur de leur maison, il court pour en informer son patron, Rat Garou.

Le matin, Lapitch et Boundash font leurs adieux aux écureuils. La route ne se fait toutefois pas sans heurt : un orage s'abat sur eux, et ils doivent trouver un abri. Ils arrivent sous un vieux pont et y rencontrent Rat Garou en personne, qui accepte de les accueillir sous son pont. À cause de Rat Garou, connu comme le « roi des enfers », Lapitch se réveille et voit que ses bottes ont disparu.

Bientôt, il rencontre Lisa, une autre souris orpheline, et son perroquet Papagalo. Tous les deux sont venus d'un cirque dont le chef de piste les a maltraités et les a laissées derrière lui. Pendant leur voyage, les deux souris et leurs animaux de compagnie rencontrent la mère assidue de Grégory et ils aident celle-ci à couper son bois. S'inquiétant des mauvais contrats de son fils, la mère de Grégory donne à Lapitch une pièce en argent pour leur porter chance avant de repartir. La souris la donne plus tard au raton laveur. Le groupe s'associe à quelques villageois pour éteindre un feu, mais les villageois font de Grégory un suspect d'un récent vol. En outre, le groupe rencontre une femme pauvre appelée Yana, dont les puissances magiques donnent à Lapitch le courage de faire face à Rat Garou.

Après quoi la troupe arrive à un cirque. Lisa amuse les patrons d'un manège sous-employé. La nuit tombée, elle retrouve son cheval, Blanca, après avoir entendu son hennissement. Mais une mauvaise surprise attend nos amis : Rat Garou conclut une affaire avec le directeur du cirque de Lisa, avec lequel il compte rejoindre la maison de Marco avec un cheval rapide, et voler le coffre de famille. Lapitch et ses amis prévoient alors de l'arrêter pour de bon.

Plus tard, ils rencontrent Mr Ronchon, que Grégory vient juste de le sauver. Mr Ronchon leur indique qu'il venait de se faire voler et s'était retrouvé attaché en haut d’un arbre pendant deux jours. Ils sont tous déterminés à mettre un terme aux agissements de Rat Garou. Grégory leur vient en aide, mais son patron l'attache et le met à l'écart. C'est un Lapitch déterminé, guidé par Yana et ses sages conseils, qui vient finalement à mettre un terme aux agissements du bandit. Exaspéré, Rat Garou charge la petite souris pour la piétiner. Au dernier moment, un coup de foudre frappe le harnais : le rat et son chariot tombent dans le vide de la falaise. Le ciel se dégage sur nos amis victorieux. Puis, Lisa apprivoise le cheval noir de Rat Garou, et le donne à Grégory, qui promet d'agir honnêtement désormais.

Le jour suivant, Lapitch, Lisa et les autres arrivent à la maison de Marco, où sa mère leur montre le trésor de la famille ; elle reçoit également la pièce de monnaie de Grégory. Quand ils partent, ils rencontrent le père de Marco, parti depuis longtemps au travail dans une terre lointaine.

De retour à la maison, Mme Ronchon est enchantée de voir à nouveau tout le monde : Boundash, Mr Ronchon, Lapitch et Lisa. Puis elle et son mari identifient finalement Lisa, la souris orpheline de cirque, comme étant leur unique enfant. Les Ronchon ont ainsi le moment le plus heureux toujours dû à ceci ; après, Mr Ronchon joue du violon, et tout le monde danse pour lui. Par la suite, les Ronchon rallument leur amitié, et les habitants de la ville célèbrent avec eux. Maintenant, Lapitch est devenu le cordonnier le plus respecté qu'ils aient jamais connu.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Lapitch : la souris, heros de ce dessin animé. Il est apprenti cordonnier.
  • Mr Ronchon : une souris moustachue. Il est le maître de Lapitch.
  • Rat Garou : le rat, méchant du film. Il est le chef d'une bande de voleurs très cruels.
  • Lisa : la souris, l'amie de Lapitch. Elle travaille dans un cirque. Lapitch et elle sont orphelins.
  • Boundash : le chien de Lapitch.
  • Papagalo : le perroquet de Lisa.
  • Marco : un écureuil. C'est le premier personnage que Lapitch et Boundash le rencontreront.
  • Grégory : le raton laveur. Il avait aidé Rat Garou, toutefois, il devient gentil vers le milieu du film.
  • Yana : une vieille dame dont on ne sait pas le type d'animal qu'elle est. Elle est importante car celle-ci possède des pouvoirs magiques qui permet à Lapitch de défier Rat Garou.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Voix originales[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Laptich, le petit cordonnier est réalisé au studio Croatia Film entre 1991 et 1997 avec le soutien du Ministère de la culture. Le film a été réalisé au moment où l'industrie de l'animation croate fait face à la crise au moment de la Guerre d'indépendance croate. Pendant la production du film, l'équipe a utilisé un banc-titre remontant à 1938.

Les personnages du livre d'Ivana Brlić-Mažuranić sont passés des humains à celui des animaux anthropomorphes. Ainsi, Laptich et Lisa deviennent des souris dans le film.

Le réalisateur Milan Blažeković avait auparavant travaillé sur plusieurs courts métrages d'animation et sur les épisodes du Professeur Balthazar pour Zagreb Film, avant de réalisé Peter et la Forêt magique en 1986 et sa suite Čarobnjakov šešir en 1990 pour le studio Croatia Film. Pour Lapitch, il a également été scénariste et créateur graphique des personnages.

Musique[modifier | modifier le code]

La musique de la version originale a été composée par Duško Mandić, avec des chansons écrites par Pajo Kanižaj.

Pour la version internationale du film, l'Allemand Hermann Weindorf a travaillé sur la nouvelle musique et les nouvelles chansons, remplaçant le travail de Mandić.

Distribution à l'étranger[modifier | modifier le code]

Au début des années 1990, la Croatie vend le film à un distributeur allemand qui gomme le côté exotique de l’œuvre originale et l'adapte à son goût. Sur la vidéocassette que commercialise l'Allemagne, aucune mention n'est faite de l’œuvre d'origine, pas même le nom du réalisateur Milan Blažeković ni celui d'Ivana Brlić-Mažuranić, l’auteur du roman dont est tiré le film[1].

En 1997, le studio Croatia Film s'associe au studio allemand HaffaDiebold, filiale de Constantin Medien, et à la chaîne de télévision ProSieben afin de réaliser un nouveau montage du film à destination du marché international[2],[3]. Plusieurs scènes sont modifiées et la fin est réécrite : cette nouvelle version a d'abord été synchronisée pour la zone germanophone, avant d'être vendue dans 70 territoires à travers le monde. La télévision suédoise TV1000 a été parmi les premières chaînes à diffuser la version de Haffa Diebold à la télévision, sous le titre Lapitch den lilla skomakaren. Pour la région anglophone, les voix ont été doublées au Canada à Vancouver, chez Coco Productions et Airwaves Sound Design ; Rainmaker Digital Pictures s'est occupé de la post-production. Dans cette version, l'actrice canadienne Cathy Weseluck prête sa voix à Lapitch[4].

Sortie et accueil[modifier | modifier le code]

Lapitch, le petit cordonnier sort le 23 juin 1997 en Croatie et devient le film croate le plus rentable avec plus de 355 000 entrées.

Il fut à ce jour le plus grand succès public du cinéma croate.

Titre et doublage à l'étranger[modifier | modifier le code]

Pays anglophones[modifier | modifier le code]

Le film a été commercialisé sous le titre Lapitch the Little Shoemaker, avec une nouvelle musique et chansons par Hermann Weindorf.

Voix anglaises

Pays germanophones[modifier | modifier le code]

Distinction[modifier | modifier le code]

Le film a été nommé aux Oscars en 1997 dans la catégorie du Oscar du meilleur film d'animation étranger[5].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (hr) Joško Marušić, Alkemija animacije : Hlapićeve nove zgode. Zar smo doista prvog Oscara za animirani film izvan Amerike dobili uzalud, Vijenac, Matica hrvatska, (lire en ligne).
  2. (sv) Švedska TV1000 bila je među prvim postajama koja je emitirala HaffaDieboldovu verziju na televiziji pod naslovom Lapitch den lilla skomakaren.
  3. (sv) « TV : [Stockholm, TV1000, 1997-12-30--1997-12-31] », SLBA katalog, Swedish National Archive of Recorded Sound and Moving Images/Statens ljud- och bildarkiv (SLBA), .
  4. (en) « Guest page for Cathy Weseluck », Anime North, .
  5. (en) « 44 Countries Hoping for Oscar Nominations » [archive], sur oscars.org, Academy of Motion Picture Arts and Sciences, (consulté le ).