Ghost in the Shell: Stand Alone Complex

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ghost in the Shell (homonymie).
Ghost in the Shell: Stand Alone Complex
Image illustrative de l'article Ghost in the Shell: Stand Alone Complex
攻殻機動隊 STAND ALONE COMPLEX
(Kōkaku Kidōtai: Stand Alone Complex)
Genre drame, aventure, science fiction, cyberpunk, postcyberpunk, action, policier, film noir
Anime japonais
Réalisateur
Studio d’animation Production I.G
Licence (fr) Beez
Chaîne Drapeau du Japon Animax
1re diffusion
Épisodes 26
Anime japonais : Ghost in the Shell: SAC 2nd GIG
Réalisateur
Studio d’animation Production I.G
Licence (fr) Beez
Chaîne Drapeau du Japon Animax, Nippon TV
1re diffusion
Épisodes 26
OAV japonais : The Laughing Man
Réalisateur
Studio d’animation Production I.G
Compositeur
Durée 160 min.
OAV japonais : Individual Eleven
Réalisateur
Studio d’animation Production I.G
Compositeur
Durée 160 min.
Manga
Auteur Yu Kinutani
Éditeur (ja) Kōdansha
(fr) Glénat
Prépublication Drapeau du Japon Monthly Young Magazine
Sortie initiale en cours
Volumes 5
Manga : Tachikomatic Days
Auteur Yoshiki Sakurai
Mayasuki Yamamoto
Éditeur (ja) Kōdansha
Prépublication Drapeau du Japon Monthly Young Magazine
Sortie initiale en cours
Volumes 5

Autre

Ghost in the Shell: Stand Alone Complex (攻殻機動隊 Stand Alone Complex, Kōkaku Kidōtai : Stand Alone Complex?) au Japon, est une série d'animation japonaise en deux saisons de 26 épisodes chacune plus une OVA (Ghost in the Shell: SAC Solid State Society), basée sur le manga Ghost in the Shell créé par Masamune Shirow.

La première saison est ensuite adaptée en OVA sous le titre The Laughing Man (2005) et la seconde sous le titre Individual Eleven (2006). Une adaptation en manga est publiée depuis 2009 dans le magazine Monthly Young Magazine de l'éditeur Kōdansha, et éditée en France par Glénat depuis 2013.

Présentation[modifier | modifier le code]

La production de cette série télévisée a été confiée au studio Production I.G et a été réalisée par Kenji Kamiyama. Masamune Shirow, créateur originel de l'univers de Ghost in the Shell, a fourni l'idée originale de la série ce qui donne une cohérence d'autant plus forte entre cette série, les manga et les longs métrages cinéma.

Les épisodes qualifiés de Stand Alone peuvent être visualisés de façon indépendante. Les épisodes qualifiés de Complex correspondent à l'intrigue du Rieur et se suivent. Le type de chaque épisode est indiqué par une estampille apparaissant en même temps que le titre de l'épisode : A Stand alone episode ou bien Complex.

Une série de courts anime a également été réalisée en parallèle de la série, Ghost in the Shell: Tachikoma Days, mettant en scène les Tachikoma (タチコマ?), évolution moderne des Fuchikoma (フチコマ?) du manga originel. Ces animes sont associés à chacun des épisodes de la série. Ils développent quelques points du scénario des épisodes qu'ils accompagnent sous forme humoristique.

Alors que la première saison diffusée en 2003 fut coécrite par de nombreux scénaristes sous la direction de Mamoru Oshii et en coopération avec Masamune Shirow, la seconde saison intitulée Ghost in the Shell : SAC 2nd GIG, diffusée initialement au Japon dès janvier 2004, est supervisée par Kenji Kamiyama.

La trame plus violente de cette seconde saison est explicitée par le réalisateur qui exprime l'idée que le monde a changé avec les attentats du 11 septembre 2001. Ses réflexions sur l'état du monde, discutées avec Mamoru Oshii, l'ont amené à une vision plus sombre de la série et du XXIe siècle[1].

Kenji Kamiyama est également à l'origine du terme Stand Alone Complex au cœur de la série[2].

Le 1er septembre 2006, une OAV faisant office de troisième partie a été diffusée au Japon : Ghost in the Shell: SAC Solid State Society. L'action se déroule 2 ans après la fin de la précédente saison et voit la Section 9 aux prises avec un puissant hacker.

En France la série est distribuée par Beez Entertainment. La première saison a été diffusée pour la première fois sur MCM en janvier 2005, et la deuxième saison sur Europe 2 TV en octobre 2006.

Histoire[modifier | modifier le code]

Saison 1[modifier | modifier le code]

« C'est une époque où toutes les consciences ont été converties en photons et électrons dans un unique complexe. Seuls les individus indépendants du système n'ont pas été convertis. »

La série se déroule en 2030 dans une ville de Niihama-shi (新浜市?, , ville du nouveau port), nouvelle capitale du Japon dans un monde qui a connu une Troisième Guerre mondiale nucléaire et une quatrième conventionnelle. Elle raconte l'histoire d'une brigade d'intervention spéciale appelée Section 9 de la Sécurité Publique (公安九課?), ou plus simplement la "Section 9" (九課?). GitS : SAC met en scène les exploits des agents de la Section 9, qui sont issus de l'armée (Batô) ou de la police (Togusa), et la façon dont les événements les affectent alors qu'ils tentent de résoudre chaque cas, ce qui finira par les conduire au personnage mystérieux appelé The Laughing Man (Le Rieur) par les médias.

La section 9 de la sécurité publique est une unité d'élite de sécurité intérieure chargée de prévenir les actes criminels et terroristes liés à la technologie. Ses principales missions sont les enquêtes sur les cyber-crimes importants (infiltration, prise de contrôle de cyber-cerveaux ; cyber-terrorisme), sur les scandales qui touchent des membres du gouvernement et aussi sur des cas de meurtres commis par des personnalités. De temps à autre, la Section 9 assure également la protection de dignitaires nationaux et étrangers.

Les personnages de la série sont les mêmes que ceux du manga, cependant l'histoire en est différente (si l'on se réfère à la scène finale de la deuxième saison qui ressemble fortement à la scène d'ouverture du manga, on peut en déduire que l'histoire de la série animée se déroule avant le manga). Dans la série, le major Motoko Kusanagi (草薙素子, Kusanagi Motoko?), n'a pas encore rencontré la forme de vie intelligente née du réseau appelée Marionnettiste (人形使い?, , Puppet Master), ou Projet 2501. Cette rencontre est décrite dans le premier film Ghost in the Shell réalisé par Mamoru Oshii.

La série est émaillée de nombreuses références littéraires depuis Des fleurs pour Algernon dont un des épisodes s'inspire directement, en passant par Infinite Jest de David Foster Wallace, L'Attrape-cœurs de J. D. Salinger qui est cité de manière récurrente et plus généralement l'univers du Neuromancien de William Gibson à l'origine du concept de cyberespace.

L'épisode 3 "SA: Androïde, mon amour" possède une intrigue s'articulant autour du film "A bout de souffle" de Jean-Luc Godard. Outre le fait que le robot Jerry possède la même coupe que Patricia, elle et MacLachlan échangeront plusieurs réplique issue du film. L'œuvre sera d'ailleurs visionné par Togusa à la fin de l'épisode[3]. On peut aussi apercevoir le nom du film sur une galette de cinéma ainsi que celui d'un autre film de Godard, Alphaville, lors de la perquisition chez MacLachlan[4].

L'affaire du Rieur est inspiré de l'Affaire Glico-Morinaga et des scandales financiers des années 1980 au Japon[5].

L'intrigue est articulée sur le concept du double et l'existence de nombreux imitateurs en référence à la théorie mémétique (un des épisodes de la saison 1 s'intitule d'ailleurs en anglais mème) et aux Copycats.

Saison 2 : 2nd GIG[modifier | modifier le code]

Alors que dans la première saison l'intrigue principale tourne autour du Rieur, la seconde traite d'un univers policé plus sombre et du problème d'intégration des réfugiés installés à Dejima et dans quatre autres quartiers au Japon, confrontés aux autochtones qui ne veulent plus que leur gouvernement leur fournisse d'aide financière et à l'utilisation de ce conflit à des fins politiques.

Technologie[modifier | modifier le code]

Stand Alone Complex anticipe un futur crédible par la projection de tendances actuelles.

De toutes les technologies futuristes de la série, le cyber-cerveau ou les technologies d'amélioration neurologique par ordinateur sont les plus présentes et convaincantes. Il s'agit essentiellement de l'implantation d'ordinateurs puissants directement dans le cerveau, permettant ainsi d'augmenter fortement certaines capacités mentales comme la mémoire. Couplée à un accès instantané au réseau d'informations, cette technologie est décrite comme fondamentale et totalement intégrée dans la future société japonaise. Les communications sans fil déclenchées simplement par la pensée, les capacités d'indexation mémorielles gigantesques ainsi que la digitalisation et chiffrement des médias écrits sur un simple coup d'œil sont quelques-unes des applications dérivées de cette technologie. Le studio a accordé une attention particulière à la création d'interfaces homme-machine crédibles et compréhensibles pour mettre en scène de telles technologies. Les dangers et défauts de ces technologies sont également décrits au travers du syndrome de coquille fermée (une forme d'autisme des cyber-cerveaux) ou de la sclérose des cyber-cerveaux.

Les microsystèmes électromécaniques et leur applications médicales et moins bénignes apparaissent aussi fortement dans le futur décrit dans la série. Dans le fictif futur de 2030, cette technologie et ses applications sont toujours considérées comme étant expérimentales, seulement atteignant les premiers stages d'usage pratique.

Une importante avancée technologique dans la série est le camouflage thermo-optique. Les membres de la section 9 ainsi que leurs Tachikomas ont la capacité d'activer une technologie de camouflage spéciale leur permettant de se fondre avec leur environnement, les rendant presque invisible à l'œil humain. C'est un système furtif actif qui projette les conditions du côté opposé, rendant ainsi l'objet masqué transparent par transmission. Le système est montré comme étant imparfait, puisqu'il semble incapable de compenser des changements soudains ainsi que des impacts physiques, et qu'il reste visible quand vu à proximité. Une légère distorsion translucide marque les limitations de cette technologie. Dans le registre légal de la série, utiliser cette technologie sans un mandat est fortement prohibé. L'utilisation de cette technologie par la Section 9 est une exception, non une norme - Soulignant de plus leur extraordinaire statut légal. Actuellement, le camouflage optique est déjà en recherche par l'université de Tokyo[1].

Ghost in the Shell et Salinger[modifier | modifier le code]

Le logo du « rieur »

Ghost in the Shell : Stand Alone Complex comporte de nombreuses références à l'univers de J. D. Salinger, notamment à son roman L'Attrape-cœurs qui devient le livre de chevet d'un des enquêteurs, le Rieur, dont le nom original The Laughing Man est lui-même le titre d'une nouvelle de Salinger inspirée de L'Homme qui rit[6]).

Dans l'épisode 11, dont l'environnement général et certains personnages sont calqués sur Vol au-dessus d'un nid de coucou, plusieurs allusions au livre sont présentes, taggées sur un gant de baseball ou une porte. Le logo employé par le rieur[7] est lui-même dérivé d'une phrase du roman (I thought what I'd do was, I'd pretend I was one of those deaf-mutes). L'intrigue "Complex" de Ghost in the Shell mentionne par la suite plusieurs fois le roman de Salinger ou l'auteur lui-même.

Dans l'épisode 12 : Les fugueurs l'histoire que raconte Miki à Tachikoma concernant la petite fille et son poisson rouge est une référence directe à Salinger. En effet, D.B le frère d'Holden Caufield, principal protagoniste de L'Attrape-cœurs, est censé avoir écrit une nouvelle similaire dont Holden nous parle au tout début du roman. Enfin, toujours dans le même épisode, dans le cinéma les affiches portent le nom de Go see Bananafish. Or ce titre est un renvoi direct à la nouvelle Un Jour rêvé pour le poisson-banane (titre original : A perfect Day for Bananafish) , première nouvelle du recueil des Nouvelles de Salinger.

Salinger est également mentionné lors de la confrontation finale dans la bibliothèque dont le dialogue est truffé d'une série de citations littéraires.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

Saison 1[modifier | modifier le code]

On différencie les épisodes Stand Alone (SA) et Complex (C).

No  Titre français Titre japonais Date de 1re diffusion
Kanji Rōmaji
1 SA: Section 9 公安9課 SECTION-9 Kōan Kyūka SECTION-9
(Sûreté Publique, Section 9)
La section 9 est appelée pour intervenir sur une prise d'otages dans une maison de Geishas. Plusieurs hommes politiques font partie des personnes retenues. Le chef Aramaki est informé que le Ministre des Affaires Etrangères était surveillé par l'armée.
2 SA: Révolte de l'au-delà 暴走の証明 TESTATION Bōsō no Shōmei TESTATION
(La preuve en fuite)
Un tank qui semble être sous le contrôle d'un hacker s'échappe de sa base, après avoir détruit deux autres véhicules. Il se dirige vers la ville. La Section 9 tente de l'arrêter avant qu'il ne cause d'autres dégâts.
3 SA: Androïde, mon amour ささやかな反乱 ANDROID AND I Sasayaka na Hanran ANDROID AND I
(Une modeste rébellion)
Plusieurs robots d'ancienne génération, du modèle JERRY se suicident. La Section 9 découvre qu'ils ont été infectés par un virus. Ils remontent la piste du virus jusqu'au fils d'un diplomate étranger.
4 C: Le rire des intercepteurs 視覚素子は笑う INTERCEPTER Shikaku Soshi wa Warau INTERCEPTER
(L'appareil visuel rira)
Togusa, membre de la Section 9, reçoit un appel d'un vieil ami policier travaillant sur l'affaire du Rieur. Il est tué sur la route peu après l'appel téléphonique. Obtenant des photos de la veuve aux obsèques, Togusa poursuit son investigation. On lui révèle que les photos ont bien été prises par un programme intercepteur, qui ne nécessite aucune caméra et permet de voir ce que voit la personne visée. L'équipe travaillant sur l'affaire du Rieur avait pour projet d'utiliser l'intercepteur sur leur principal suspect.
5 C: Le chant du rossignol mécanique マネキドリは謡う DECOY Manekidori wa Utau DECOY
Le chef Aramaki ordonne aux membres de la Section 9 de surveiller le principal suspect dans l'affaire du Rieur, nommé Ei Nanao. Ils espèrent l'attraper en flagrant délit. Lorsque Batou et Togusa reçoivent l'ordre d'arrêter leur suspect, ils ne trouvent dans l'appartement qu'un mannequin inanimé.
6 C: La sarabande des imitateurs 模倣者は踊る MEME Mohōsha wa Odoru MEME
(L'imitateur danse)
Le suspect Nanao est assassiné. De nombreuses personnes présentes au rassemblement tentent à tour de rôle d'assassiner le général. Toutes ces personnes ne semblent avoir aucun lien entre elles. La Section 9 soupçonnait le virus de Nanao de les avoir infectées, mais une investigation plus poussée n'en montre aucune preuve.
7 SA: Les héros ne meurent jamais 偶像崇拝 IDOLATER Gūzō Sūhai IDOLATER
(L'idolâterie)
Le leader révolutionnaire Sud-Américain Marcelo Jarti fait de nombreux voyages au Japon. Traffiquant de drogues international, plusieurs pays ont tenté en vain de l'assassiner. La Section 9 est chargée de vérifier l'identité de Jarti, soupçonnant que des doubles aient été pris pour cible auparavant.
8 SA: Cœurs à prendre 恵まれし者たち MISSING HEARTS Megumareshi Monotachi MISSING HEARTS
(Ceux qui sont fortunés)
La Section 9 enquête sur des vols d'organes. Ils remontent la piste jusqu'à des étudiants en médecine.
9 C: Chat ! Chat ! Chat ! ネットの闇に棲む男 CHAT ! CHAT ! CHAT ! Net no Yami ni Sumu Otoko CHAT ! CHAT ! CHAT !
(L'homme qui réside dans l'obscurité du net)
Le Major Kusanagi va sur le net en utilisant un avatar. Elle rejoint un groupe qui discute des agissements du Rieur. Au bout d'un moment, le Major ainsi qu'un des participants à la conversation sont éjectés du chat. Elle aperçoit l'avatar du Rieur avant d'être déconnectée.
10 SA: Projet Sunset 密林航路にうってつけの日 JUNGLE CRUISE Mitsurin Kōro ni Uttetsuke no Hi JUNGLE CRUISE
Des meurtres commis par un tueur en série sont particulièrement sanglants. Les victimes sont des femmes, dont la peau a été écorchée comme pour former un t-shirt. La CIA soupçonne que le tueur est un ancien de la Navy, dont ils auraient perdu la trace. Batou semble connaître le suspect.
11 C: Grand frère 亜成虫の森で PORTRAITZ Aseichū no Mori de PORTRAITZ
(Dans la forêt des imagos)
Le Ministère de la santé ayant été piraté, Togusa envoyé dans un centre hospitalier qui s'occupe d'enfants atteints de problèmes au cybercerveau. C'est dans ce centre que la Section 9 a retracé l'origine de l'attaque.
12 SA: Les fugueurs タチコマの家出 映画監督の夢 ESCAPE FROM Tachikoma no Iede, Eiga Kantoku no Yume ESCAPE FROM
13 SA: La brigade du nouveau monde ≠テロリスト NOT EQUAL Unequal Terrorist NOT EQUAL
(Terroriste inégal)
Une jeune fille a reçu un cyber cerveau d'une nouvelle technologie. Elle est kidnappée. Cependant une caméra repère une fille qui lui ressemble des dizaines d'années plus tard. La Section 9 est chargée de la retrouvée, car l'ADN semble correspondre, même si son apparence n'a pas du tout changé malgré le temps passé.
14 SA: L'argent 全自動資本主義 ¥€$ Zenjidō Shihonshugi ¥€$
(Capitalisme automatisé)
Des informations provenant de la province du Henan affirment qu'un groupe de criminels s'apprêtent à braquer une institution financière. Il s'agit en fait d'une diversion, pour qu'un autre assassin puisse accomplir sa mission et tuer un mathématicien ayant fait fortune en bourse.
15 SA: Machines désirantes 機械たちの時間 MACHINES DESIRANTES Kikaitachi no Jikan MACHINES DESIRANTES
(Le temps des machines)
Le Major Kusanagi se rend compte que l'IA des Tachikoma a énormément progressé. Les machines commencent à se poser des questions existentielles. Le Major a des doutes quant à leur fiabilité sur le terrain. Elle informe Batou qu'elle n'utilisera plus les Tachikoma pour la Section 9.
16 SA: La faille du cœur 心の隙間 AG2O Kokoro no Sukima AG2O
Des données auraient été volées sur une base navale. Un ancien boxeur devenu instructeur est soupçonné d'espionnage. Batou est envoyé en infiltration pour vérifier l'implication du boxeur, ainsi que découvrir qui est le commanditaire direct.
17 SA: La part des anges 未完成ラブロマンスの真相 ANGEL'S SHARE Mikansei Love Romance no Shinsō ANGEL'S SHARE
(La vérité sur l'histoire d'amour incomplète)
Le Chef Aramaki est à Londres pour rendre visite à une amie. Il est accompagné du Major. Ils sont pris en otages par deux malfaiteurs qui tentent d'obtenir des données à partir d'une banque de vins. La police sur place a pour ordre d'éliminer toutes les cibles. La banque de vins serait liée à des affaires de nettoyage d'argent sale.
18 SA: L'héritage 暗殺の二重奏 LOST HERITAGE Ansatsu no Nijūsō LOST HERITAGE
(Assassinat en duo)
Une menace d'assassinat plane sur un diplomate chinois, en visite au Japon. Le suspect principal est le fils d'un ancien ami du chef Aramaki.
19 SA: Sous un filet de camouflage 偽装網に抱かれて CAPTIVATED Gisō Ami ni Dakarete CAPTIVATED
De nombreuses jeunes femmes ont été enlevées ces derniers jours. L'une d'elles est la fille d'un homme politique, qui a publiquement nié l'existence de telles abductions. A la tête de ces enlèvements, une ancienne espionne soviétique.
20 C: Le médicament dérobé 消された薬 RE-VIEW Kesareta Kusuri RE-VIEW
Togusa utilise le livre de J. D. Salinger, L'Attrape-cœurs pour former une théorie concernant le Rieur. Avec l'aval du Major, il suit la piste d'un vaccin qui traite la sclérose des cyber cerveaux. Il apprend que de nombreux hommes politiques, artistes et athlètes ont testé le traitement, alors que celui n'a pas été approuvé. Alors qu'il tient la preuve d'un complot du lobby des nanomachines, il se fait attaquer par un groupe d'intervention gouvernemental qui le blesse par balle.
21 C: Eraser 置き去りの軌跡 ERASER Okizari no Kiseki ERASER
(Les traces laissées)
A l'hôpital après sa blessure, Togusa est inconscient. La Section 9 plonge dans ses derniers souvenirs enregistrés pour connaître les événements précédant l'attaque. Ils remontent la piste de la fuite sur le vaccin. Il s'agit du Dr Imakurusu. La Section 9 tente de le récupérer avant que l'unité d'assaut n'arrive. Suivant une violente confrontation, le Major est blessée. Le Dr est également blessé par balle, tandis que Batou reçoit le dossier manquant par un homme qui serait le Rieur.
22 C: Scandale 疑獄 SCANDAL Gigoku SCANDAL
La Section 9 arrête le responsable de l'attaque meurtrière. Le Chef Aramaki est informé que son frère a été arrêté pour possession de drogues. Pendant ce temps, le Major Kusanagi change d'enveloppe corporelle car très endommagée.
23 C: Équinoxe 善悪の彼岸 EQUINOX Zenaku no Higan EQUINOX
(Au-delà du bien et du mal)
Le Rieur kidnappe à nouveau Serano, le PDG du groupe Serano, comme il l'avait fait il y a de ça 6 ans. Alors qu'ils reparlent des événements qui se sont passés la première fois, la Section 9 découvre que la médiatisation du Rieur a été créée de toute pièce afin de manipuler l'opinion et les marchés. À la fin de l'épisode, il est révélé que le Major s'est déguisée comme le Rieur afin de confirmer les liens entre Serano et le Secrétaire Général Yakushima.
24 C: Annihilation 孤城落日 ANNIHILATION Kojō Rakujitsu ANNIHILATION
Une vidéo révélée par la presse montre que la Section 9 est impliquée dans l'enlèvement de Serano. Le gouvernement décide donc de démanteler la Section 9 par la force, en utilisant une unité d'intervention spéciale, composée d'agents en armure cybernétique. Ils prennent d'assaut les bâtiments de la Section 9. Le chef Aramaki ordonne à ses hommes de survivre avant d'être arrêté, tout comme Togusa.
25 C: Barrage 硝煙弾雨 BARRAGE Shōen Dan'u BARRAGE
(Fumée de poudre et pluie de balles)
Alors que le Chef Aramaki tente de négocier la survie de ses hommes, les membres de son équipe sont capturés les uns après les autres. 3 des Tachikoma restants décident de se réunir et de sauver Batou, après avoir pris connaissance de l'attaque de la Section 9 aux infos. Le Major reçoit une balle de sniper alors qu'elle s'apprête à monter dans un avion.
26 C: Stand Alone Complex 公安9課,再び STAND ALONE COMPLEX Kōan Kyūka, Futatabi STAND ALONE COMPLEX
(Section 9, à nouveau)
Après plusieurs mois, Togusa est rappelé par Batou qui l'emmène aux nouveaux locaux de la Section 9. On lui révèle que tout s'est déroulé selon le plan du Chef Aramaki, et que le Major est toujours en vie. Elle rencontre le véritable Rieur. Aramaki lui propose un poste au sein de la Section 9, qu'il refuse. L'affaire du Rieur et de Yakushima est révélée. L'équipe d'Aramaki reprend le travail.

Saison 2 : 2nd GIG[modifier | modifier le code]

Les épisodes sont catalogués en trois types :

  • dividual : épisodes indépendants.
  • individual: épisodes liés à l'intrigue principale des onze individuels.
  • dual : épisodes sur le mystérieux Gōda.

La différence entre chaque type d'épisode est cependant moins marquée que lors de la première saison et les histoires s'entrecroisent régulièrement.

No  Titre français Titre japonais Date de 1re diffusion
Kanji Rōmaji
1 DI: Reembody 再起動 Saikidō REEMBODY
(Redémarrage)
Les membres de la section 9 doivent faire face à une prise d'otages dans l'ambassade chinoise. Ils doivent neutraliser les terroristes sans faire la moindre victime côté otage, condition à la réhabilitation de la section 9.
2 DI: Night cruise 飽食の僕 Hōshoku no Boku NIGHT CRUISE
Gino, ancien militaire, transporte des personnalités dans un hélicoptère. Il rêve de changer le monde en tuant les personnes qu'il croit compromises.
3 DI: Cash eye 土曜の夜と日曜の朝 Doyō no Yoru to Nichiyō no Asa CASH EYE
La section 9 simule une tentative de cambriolage pour s'infiltrer chez Mr Todokoro et récupérer des documents compromettants dans son coffre-fort.
4 DU: Natural enemy 天敵 Tenteki NATURAL ENEMY
Lors d'un exercice d'entraînement militaire, un pilote d'hélicoptère décède d'une crise cardiaque. Cependant, l'IA de soutien prend le contrôle de l'appareil et refuse d'obéir aux ordres de retour du commandement.
5 IN: Inductance 動機ある者たち Dōki aru Monotachi INDUCTANCE
Le premier ministre ayant reçu des menaces de mort, la section 9 se retrouve chargée de sa protection.
6 DI: Excavation 潜在熱源 Senzai Netsugen EXCAVATION
Le corps d'un individu ayant menacé le gouvernement est retrouvé détruit. Togusa est chargé de l'enquête qui va le conduire à Tokyo.
7 DU: Pu-239 狂想は亡国の調べ Kyōsō wa Bōkoku no Shirabe Pu-239
La section 9 est chargée de transporter du Plutonium à travers un centre de réfugiés. Gōda les accompagne.
8 DI: Fake food 素食の晩餐 Soshoku no Bansan FAKE FOOD
Pendant que Ishikawa enquête sur Gōda, le reste de l'équipe est sur la piste d'un suspect dans l'affaire des 11 individuels.
9 DU: Ambivalence 絶望という名の希望 Zetsubō toiu Na no Kibō AMBIVALENCE
Alors que des attentats-suicides se succèdent, le major infiltre un super ordinateur gouvernemental pour enquêter sur Gōda.
10 DI: Trial イカレルオトコ Ikareru Otoko TRIAL
En rentrant chez lui, Togusa tente de porter secours à une jeune femme en vain. Il parvient néanmoins à neutraliser le tireur ce qui va lui porter préjudice lors du procès immédiat.
11 IN: Affection 草迷宮 Kusa Meikyū affection
Lors de tests de recrutements pour la section 9, le major Kusanagi se retrouve dans un univers rempli des souvenirs de différentes personnes.
12 IN: Selecon 名も無き者へ Na mo Naki Mono e SELECON
Ishikawa et Borma fouillent la mémoire de Kawashima à la recherche de pistes sur les onze individuels alors que Kusanagi part à la poursuite de Kuze qui a tenté d'assassiner le premier ministre et qui vient d'être localisé.
13 DI: Make up Kao MAKE UP
Alors que la section 9 suit la piste d'un artisan du visage, quelqu'un se faisant passer pour Paz commet des meurtres.
14 DI: Poker face 左眼に気をつけろ Sagan ni Ki o Tsukero POKER FACE
Au cours d'une partie de poker, Saito raconte une histoire sur ce que serait son passé, bluff ou réalité ?
15 DI: Pat 機械たちの午後 Kikaitachi no Gogo PAT
Les tachikomas débattent sur l'affaire des onze individuels ainsi que sur leur "ghost".
16 IN: Another chance そこにいること Soko ni Iru Koto ANOTHER CHANCE
Le premier ministre a convoqué Aramaki au sujet de la menace d'une révolte des réfugiés à Dejima. À la section 9, Ishikawa revient d'un voyage en Corée et fait son rapport sur son enquête sur Kuze.
17 DI: Red data 修好母子 Shūkō Boshi RED DATA
Motoko Kusanagi se rend à Taïwan pour enquêter sur Hideo Kuze où elle rencontre un jeune réfugié ayant côtoyé Kuze. Elle va devoir le sortir d'affaire.
18 DI: Trans parent 天使の詩 Tenshi no Shi TRANS PARENT
Motoko et Batō tentent d'intercepter un terroriste international, poseur de bombe, à Berlin. Batō y rencontre une jeune infirme qui l'intrigue.
19 IN: Chain reaction 相対の連鎖 Sōtai no Rensa CHAIN REACTION
Alors que les réfugiés asiatiques de Dejima déclarent leur indépendance, la section 9 se rend sur l'île pour tenter de capturer Kuze qui devrait s'y trouver.
20 IN: Fabricate fog 北端の混迷 Hokutan no Konmei FABRICATE FOG
Kuze va acheter du Plutonium à un mafieux russe pour faire de Dejima une puissance nucléaire. La section 9 se rend sur l'île d'Etorofu où doit avoir lieu la transaction.
21 IN: Embarrassment 敗走 Haisō EMBARRASSMENT
Kuze a réussi à échapper à la section 9 et prend la direction de Dejima.
22 DU: Reversal process 無人街 Mujin Machi REVERSAL PROCESS
Une bombe nucléaire a été trouvée à Fukuoka, plus de 30 millions de personnes ont été évacuées depuis cinq jours pendant que des démineurs inspectent l'engin.
23 IN: Martial law 橋が落ちる日 Hashi ga Ochiru Hi MARTIAL LAW
La section 9 se dirige vers Spring 8 pour y amener le Plutonium. Pendant ce temps, la loi martiale est décrétée et l'armée se déploie autour de l'île de Dejima. Le major décide de changer de plan et d'amener une partie du Plutonium sur Dejima.
24 IN: Nuclear power 出島,空爆 Dejima, Kūbaku NUCLEAR POWER
Le premier ministre est démis de ses fonctions pour avoir fait appel à l'ONU. Kusanagi et le reste de la section 9 sont séparés à leur arrivée sur Dejima.
25 IN: This side of Justice 楽園の向こうへ Rakuen no Mukou e THIS SIDE OF JUSTICE
Les tachikomas ont repéré un sous-marin nucléaire de l'empire américain. Sur Dejima, Kusanagi part à la recherche de Kuze alors que le reste de l'équipe est poursuivi par un commando de la section 4.
26 IN: Endless∞GIG 憂国への帰還 Yūkoku e no Kikan ENDLESS∞GIG
Un missile nucléaire est lancé du sous-marin, les tachikomas vont essayer de l'arrêter. Kusanagi et Kuze se retrouvent coincés sous des décombres.

Notes[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
  • Épisode 2 : cet épisode est un hommage au film Taxi Driver.
  • Épisode 3 : cet épisode contient des références au manga Cat's Eye, lorsque Motoko se prend pour une voleuse sautant de toit en toit et laissant une carte de visite signée Cash eye prévenant de sa prochaine venue.
  • Épisode 4 : cet épisode contient une référence au film Matrix, lorsque Motoko agrippe le câble attaché à l'hélico et dérape sur le toit, jusqu'au rebord de celui-ci.
  • Épisode 11 : c'est le seul épisode dont le titre original (en anglais) est en minuscule, les autres étant en majuscule.
  • Épisode 14 : cet épisode contient des références au film Full Metal Jacket.
  • Épisode 18 : cet épisode est un hommage au film Les Ailes du désir.

Personnages[modifier | modifier le code]

Personnage Doublage (VO) Doublage (VF)
Major Motoko Kusanagi Atsuko Tanaka Hélène Bizot
Batou Akio Ōtsuka Daniel Beretta
Togusa Kōichi Yamadera Yann Pichon
Daisuke Aramaki Osamu Saka Frédéric Cerdal
Ishikawa Yutaka Nakano Mathieu Rivolier
Borma Tarô Yamaguchi Patrick Bethune
Tachikoma Sakiko Tamagawa Patricia Legrand
Saito Tōru Ōkawa Cyrille Monge
Paz Takashi Onozuka Emmanuel Gradi
Le rieur Kōichi Yamadera Bruno Magne

Notes[modifier | modifier le code]

  1. interview en anglais avec Kenji Kamiyama
  2. interview en anglais avec le scénariste Yoshiki Sakurai
  3. Exemple de réplique/dialogue similaire: Ghost in the Shell: SA Episode 3 "Androïde, mon amour" 16.30 Jerry: Crois-tu en l'existence de l'âme? McLachlan: Je crois en la gentillesse "A bout de Souffle" de Godard 58.41 Une journaliste: Monsieur Parvulesco, est-ce que vous croyez à l'existence de l'âme [...]? Parvulesco: Je crois en la gentillesse.
  4. Ghost in the Shell: SA Episode 3 "Androïde, mon amour" 12.36
  5. http://www.productionig.com/contents/works_sp/02_/s08_/index.html#b Interview du réalisateur qui mentionne ces affaires]
  6. (en) J. D. Salinger The Laughing Man, The New Yorker, 19 mars 1949, pages 27-32
  7. œuvre de Paul Nicholson, qui est cité littéralement dans l'épisode 9, pour Terratag.com

Liens externes[modifier | modifier le code]