Auteur-compositeur-interprète

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Un auteur-compositeur-interprète (au masculin) ou une auteure-compositrice-interprète, autrice-compositrice-interprète[a] (au féminin), en abrégé ACI[réf. nécessaire], est une personne qui écrit les paroles et compose la mélodie des chansons qu'elle interprète. La musique est généralement finalisée avec l'aide d'un arrangeur.

L'auteur-compositeur se réserve le droit d'améliorer la partition manuscrite qu'il a écrite, ce qui authentifie son style, sa carrure et son autonomie. Ce droit ne peut être détourné par d'autres musiciens, ce qui garantit son unicité[réf. nécessaire]. Il s'agit d'un droit d'auteur qui lui confère des droits moraux (inaliénables) et des droits patrimoniaux (courant en France 70 ans après la date de son décès et les années de guerre visées par la jurisprudence). L'œuvre est protégée si elle est originale, si elle reflète la personnalité, les goûts et la fantaisie de son auteur(e)[réf. nécessaire], et ce indépendamment de ses qualités artistiques ou esthétiques.

Évocations dans les arts[modifier | modifier le code]

Le chanteur français Jacques Higelin évoque les aléas de la composition et de l'écriture d'une chanson dans sa chanson La fuite dans les idées, parue dans son album Tombé du ciel en 1988.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Pour le féminin ;
    • Le Robert 2008 préférerait « autrice-compositrice-interprète », sur la base du latin « auctrix », et à l’instar de mots comme « actrice » et « cantatrice »,
    • l'Office québécois de la langue française (OQLF) donne « auteure-compositrice-interprète », « autrice-compositrice-interprète » ou « auteur-compositrice-interprète »[1]. D'après un recensement de presse effectué en 2013 par l'OQLF en Europe et au Québec, c'est la forme « auteure-compositrice-interprète » qui est de loin la plus répandue avec 98,9% des cas[2],
    • l'Académie française, dans son rapport de la féminisation des métiers de 2019, mentionne un usage d'« auteur-compositrice-interprète » et un autre, ancien, d'« autoresse-compositrice-interprète »[3].

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Auteur-compositeur-interprète.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :