Astrologue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un astrologue est une personne qui s'occupe d'astrologie.

Définition[modifier | modifier le code]

Diverses définition existent.

  • Selon le Larousse : Personne qui s'occupe d'astrologie.
  • Selon Le Petit Robert : Celui qui s'adonne à l'astrologie.
  • Selon d'autres sources[1] : Personne croyant dans l'influence des astres sur les destinées humaines. Devin, devineresse, augure, aruspice, mage, diseuse de bonne aventure, tireur d'horoscopes.
  • Selon le contexte social des XXe et XXIe siècles : personne qui étudie le rapport entre les astres et les particularités de l'être humain, tant sur le plan physique (astrologie médicale) sur le plan psychologique (thème natal) que sur le plan événementiel (astrologie prévisionnelle, astrologie mondiale).

Astrologues célèbres[2][modifier | modifier le code]

  • Claude Ptolémée (Claudius Ptolemaios, né à la fin du Ier siècle, décédé vers 168). Savant universel d'Alexandrie (astronome, géographe, chronologue, astrologue), auteur de l'ouvrage astronomique fondamental Almageste (ou Grande Syntaxe mathématique) et du Tetrabiblos en 4 volumes, devenu la bible de la nouvelle astrologie ; la collection d'aphorismes astrologiques Centiloquium lui est aussi attribuée, peut-être à tort. En astronomie, Ptolémée a surtout révélé la grande qualité des travaux d'Hipparque dont il s'est principalement inspiré.
  • Roger Bacon (1214 - vers 1292). Moine franciscain anglais, érudit universel, conseillé du roi Jacques 1er, philosophe naturaliste qui s'intéressa à l'astrologie en tant que « science naturelle ».
  • Thomas d'Aquin (saint, dit docteur Angelicus, vers 1225 - 1274). Théologien chrétien de premier plan et philosophe religieux ; son attitude vis-à-vis de l'astrologie ne fut pas aussi négative que celles des autres docteurs de l'Église du début du christianisme ; dans sa Somme théologique (1266-1273), il admet dans une certaine mesure les influences cosmiques sur l'homme.
  • Paracelse (Philippe-Théophraste, 1493-1541). Médecin illustre, philosophe, chimiste et alchimiste allemand renommé qui appliqua l'astrologie à la médecine. Il publia plusieurs ouvrages sur l'hermétisme, l'alchimie et l'astrologie.
  • Nostradamus (1503-1566). Médecin, écrivain et remarquable astrologue français, auteur (contesté) des célèbres prophéties en vers Centuries astrologiques — Vraies prophéties et vaticinations (1555) — l'un des plus mystérieux écrits de la littérature astrologique.
  • Tycho Brahe (1546-1601). Astronome et astrologue danois il fut le premier à tenir compte de la réfraction de la lumière et rédigea un catalogue de 777 étoiles. Mis en disgrâce auprès du roi Christian IV à cause de ses dettes permanentes, il trouva refuge en Bohème ou il devint le protégé du roi Rodolphe II. À partir de 1601 il travailla avec Képler sur le mouvement de la planète Mars.
  • Jean-Baptiste Morin de Villefranche (1583-1656). Né à Villefranche-en-Beaujolais, docteur en médecine, professeur de mathématiques au Collège de France, ami de Descartes et l'un des plus grands astrologues français. Il laissa un énorme ouvrage, chef-d’œuvre de 784 pages, Astrologia gallica en 26 volumes, qui fut publié à titre posthume. Il entra au service de Richelieu dont il prédit la date de la mort ainsi que celle du roi Louis XIII.
  • William Lilly (1602-1681). L'un des plus célèbres astrologues anglais, auteur de nombreux textes d'astrologie et de prédictions publiés ; il avait une vaste clientèle d'environ 1000 personnes par an.
  • Isaac Newton (1643-1727). Grand physicien et philosophe anglais, bien que plus connu, au niveau ésotérique, pour ses travaux alchimiques son grand œuvre restera pour le profane la loi de la gravité. Comme tout bon alchimiste, il a étudié l'astrologie pendant des années l'astrologie ce qui lui permit de rétorquer à Halley lors d'une discussion : "J'ai étudié le sujet, Monsieur Halley, vous pas!". Dans sa Chronologie, il met en évidence d'intéressantes relations entre la mythologie et des détails de l'histoire de l'astromancie antique.
  • Alan Leo (de son vrai nom William Frederic Allan, 1860-1917). Astrologue anglais, élève de la théosophe Elena Blavatsky, l'un des principaux représentants de l'astrologie ésotérique, auteur d'un manuel fondamental d'astrologie et d'autres ouvrages dont un dictionnaire d'astrologie.
  • Max Heindel (de son vrai nom Max Grashof, 1865-1919). D'origine danoise, pionnier de l'astrologie américaine, auteur d'au moins 15 ouvrages d'astrologie.
  • Dane Rudhyar (Daniel Chennevière, 1895-1985). Remarquable poète américain d'origine française, musicien, astrologue, penseur et philosophe, principal représentant de l'astrologie humaniste, auteur d'une vingtaine de livres et de manuels d'astrologie ; un homme universel au sens de la Renaissance, qui s'intéressa à l'astrologie à partir de 1930.
  • Alexandre Volguine. Astrologue français d'origine russe, fondateur en 1938 de l'importante revue astrologique Les Cahiers astrologiques, auteur de plusieurs livres et articles sur l'astrologie, éditeur de littérature astrologique classique dans la série Les Maîtres de l'occulte. Dans son Journal d'un astrologue (1957), il affirme "Si l'on me demandait quelle est ma religion, je répondrais: l'astrologie".
  • Georges Antarès (de son vrai nom Marcel Mostade, 1900-1988). Astrologue belge très croyant, fondateur en 1936 du cercle de recherches La Vigie, auteur prolifique multilingue, notamment d'un Manuel pratique d'astrologie, l'un des plus vendus en France et en Espagne.
  • Michel Gauquelin (1928-1991). Psychologue, statisticien et sociologue français, dont les recherches statistiques sur les corrélations entre certaines vocations et des facteurs cosmiques ont amené à l'astrologie ; il a publié ses résultats dans plusieurs livres et articles.
  • Germaine Holley. Astrologue française, compagne de Charles Vouga, auteure de plusieurs livres dont Comment comprendre votre horoscope.
  • Charles Vouga. Astrologue français, à l'avant-garde de la Nouvelle astrologie, auteur de plusieurs livres dont Une astrologie pour l'ère du Verseau.

Astrologues contemporains[modifier | modifier le code]

(Liste non exhaustive)

  • Stephen Arroyo. Astrologue américain contemporain, passionné de psychologie et auteur de nombreux livres d'astrologie dont Astrologie, la psychologie et les quatre éléments.
  • André Barbault. Astrologue français contemporain, expérimentateur en astrologie prédictive, spécialiste d'astrologie mondiale, auteur de plusieurs ouvrages astrologiques.
  • Steven Forrest. Astrologue américain contemporain, auteur de plusieurs livres dont Astrologie : le ciel intérieur.
  • Patrick Giani. Astrologue français contemporain, spécialiste de l'astrologie karmique et auteur de plusieurs livres dont Les trois dimensions de votre thème astral et L'astrologie karmique : principes de base et pratique.
  • Liz Greene. Astrologue américaine d'inspiration jungienne, auteure de plusieurs livres dont Saturne : Un regard nouveau sur un vieux démon.
  • Laurence Larzul. Astrologue française contemporaine, spécialiste de l'astrologie karmique et auteure de plusieurs livres dont ABC de l'astrologie karmique et Comprendre la Lune noire.
  • Pierre Lassalle. Astrologue français contemporain, spécialiste de l'astrologie holistique et auteur de plusieurs livres dont Pratique de la Nouvelle astrologie.
  • Élizabeth Teissier. Astrologue française qui a rédigé pendant des années l'horoscope dans un magazine hebdomadaire de télévision. Elle eut comme consultant François Mitterrand. Selon ses dires, le président attendait surtout de l'astrologue qu'elle lui désigne les jours "fastes" pour certaines actions politiques, comme l'intervention dans la guerre du Golfe. Elle est la première astrologue occidentale à avoir été éditée en Chine.

Notes et références[modifier | modifier le code]