Henri Broch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Broch (homonymie).
Henri Broch
Defaut 2.svg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Henri Broch (, Nice) est docteur en sciences, professeur de biophysique théorique à l'Université de Nice Sophia-Antipolis[1] et directeur du Laboratoire de zététique[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est l'auteur de plus de cent trente publications, de huit livres et a donné de nombreuses conférences. Il est un des plus importants critiques de la parapsychologie en France. Il a été président d'honneur du Cercle zététique. Il est membre de l'Académie des sciences de New York et du comité scientifique de l'Association française pour l'information scientifique (AFIS) et de sa revue, Science et pseudo-sciences.

Il est le créateur du défi zététique international, inspiré de tests similaires antérieurs, par exemple ceux de l'illusionniste James Randi, qui avait pour objectif de mettre en évidence l'existence ou non de phénomènes réputés paranormaux.
Il dirige la collection zététique Une chandelle dans les ténèbres, aux éditions book-e-book, qui a publié une trentaine d'ouvrages depuis 2008.

Publications[modifier | modifier le code]

Littérature[modifier | modifier le code]

Henri Broch apparaît sous les traits du zététicien René de Brok dans le deuxième tome de la série de romans pour la jeunesse d'Alexandre Moix, Les Cryptides : À la poursuite de l'Olgoï-Khorkhoï (éditions Plon). Il y incarne un scientifique renommé, qui se fait mystérieusement assassiner par un ancien cryptozoologue qui terrorise Paris.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]