Dane Rudhyar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dane Rudhyar
Biographie
Naissance
Décès
Nationalités
Activités
Conjoint
Eya Nikolaivna Fechin (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Genre artistique
Archives conservées par
Stanford University Libraries, Department of Special Collections & University Archives (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Dane Rudhyar (Paris[1], San Francisco, [2]), né Daniel Chennevière, est compositeur et le pionnier de l'astrologie transpersonnelle[3],[4]. Le but de cette dernière est de créer « un nouvel homme, produit de la transformation de l'homme d'aujourd'hui » car, face à la crise actuelle, « il n'est pas de réponse qui ne passe par une véritable transformation de l'être humain dans son organisation individuelle et dans son organisation sociale »[5].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est tout d'abord influencé par Marc Edmund Jones[6], puis par Carl Gustav Jung[7]. Ami d'Alice Bailey, il est à l'origine de plusieurs concepts utilisés par le New Age[6]. Considéré comme le père de l'astrologie humaniste[8], il fonde aux États-Unis le Comité international pour une astrologie humaniste. (C.I.A.H)[9].

Il eut pour compagnon de route en Europe Alexander Ruperti[6], fondateur du Réseau d'Astrologie Humaniste (RAH)[7].

Il croyait que le but de l'astrologie était de « transformer la nature chaotique de l'homme en un microcosme ordonné »[7]. Rudhyar pensait l'astrologie comme l'étude de principes d'organisation agissant dans tout système[7]. Selon lui, l'astrologie était une voie démontrant à l'homme son interconnexion et son interdépendance[10].

Il a publié environ 40 ouvrages. Selon l'astrologue Jany Bessière, Rudhyar « restera probablement encore longtemps la figure emblématique de l'astrologie moderne telle qu'apparue et enseignée depuis les années (19)50 »[7].

Également compositeur, il a signé plusieurs séries regroupant de courtes œuvres pour piano : Tetragram (1920–1967), Pentagram (1924–1926), Syntony (1919–1924, révisé en 1967) et Granites (1929).

Sous son patronyme, il a publié une étude sur Claude Debussy.

Œuvre littéraire[modifier | modifier le code]

Ouvrages signés Dane Rudhyar[modifier | modifier le code]

Ouvrage signé Daniel Chennevière[modifier | modifier le code]

  • Claude Debussy et son œuvre, Paris, Durand, 1913

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives numérisées de l'état civil de Paris, acte de naissance no 11/1334/1895 (consulté le 13 novembre 2012)
  2. Wilhelm Knappich, Histoire de l'astrologie, éd. Vernal/Philippe Lebaud, 1986, (ISBN 9-782865-940226), p. 280.
  3. Il est cité en priorité pour "la philosophie de l'astrologie"
  4. James Herschel Holden, A history of horoscopic astrology, 1996, (ISBN 9-788669046386), p. 218.
  5. Dane rudyar, Un nouvel homme pour un nouvel âge, éditions universitaires, 1984, (ISBN 2711302652), 4e de couverture.
  6. a b et c Jacques Halbronn, Le Guide de la Vie Astrologique, 1984, Guy Trédaniel Éditeur, La Grande Conjonction, p. 277.
  7. a b c d et e Revue Astres n° 600, numéro spécial anniversaire, , p. 158, article de Jany Bessière "Astres ou cinquante ans sous les étoiles"
  8. Dane Rudhyar, Humanistic astrology, série de 6 vols., Lakemont, Ga., CSA Press, 1970-1971.
  9. Dane Rudhyar & Leyla Rael, Les Aspects astrologiques, Éditions du Rocher, 1982, (ISBN 2-268-02638-8)
  10. Carol Pilkington, Your Amazing Itty Bitty Astrology Book, page 25.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]