Mansur Ier (Samanides)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Abu Salih Mansur (mort pendant l'été 976) est un émir des Samanides (961-976), fils de Hamid Nuh Ier.

La mort du frère de Mansur Abdul Malik Ier à la fin 961 cause une crise de succession. La caste militaire turque, qui contrôle effectivement le gouvernement, se déchire sur la succession de Abdul Malik. Alptegîn, le leader des Turcs Samanides et gouverneur du Khorassan, soutient le fils d'Abdul Malik, tandis que Fa'iq, qui connaît Mansur depuis son enfance, appuie le couronnement de ce dernier. Mansur et Fa'iq sont probablement victorieux ; Alptegîn fuit dans son fief de Ghazni, où l'Empire Ghaznévides est probablement formé.

Le règne de Mansur est caractérisé par un souverain faible et de perpétuelle trouble financière. Un nouveau gouverneur du Khurasan, Abu'l-Hasan Muhammad Simjuri, est nommé. Il part aussitôt en guerre contre les Bouyides, qui ont durant cette année chassé le vassal Ziyaride des Samanides du Tabaristan et du Gorgan. La mort de Vushmgir, le prince Ziyaride, quelques années plus tard cause une cessation des hostilités, et le Bouyide `Adhud ad-Dawla paie un tribut aux Samanides. Cependant, le paiement de ce tribut ne dura pas très longtemps et Mansur continue d'avoir des difficultés croissantes de trésorerie. Les Bouyides veulent continuer à progresser sur les positions Samanides. `Adhud ad-Dawla arrache Kerman des mains de Banu Ilyas, nominalement un vassal des Samanides, et qui a effectivement déraciné Abus, un fils de Vushmgir et le candidat Samanide pour lui succéder, au Tabaristan et au Gorgan.

En 969 le Saffaride Abu Ahmad Khalaf arrive à la cour Samanide, demandant une assistance contre son frère Tahir. Une aide militaire est donné, bien que Tahir meurt en 970 ce qui se trouve plus efficace que l'assistance des Samanides. Le fils de Tahir Husain continue probablement le combat, et gagne le soutien des Samanides. En conséquence, les tributs envoyés par Khalaf cessent. En 975, Mansur nomme Abu 'Abd-Allah Ahmad ibn Muhammad Jaihani, un petit-fils de Abu 'Abd-Allah al-Jaihani, vizir mais il se trouve incapable d'enrayer le déclin des Samanides. Mansur meurt l'année suivante, et son fils Nuh II lui succède.

Références[modifier | modifier le code]

  • (en)R. N. Fyre (1975). The Cambridge History of Iran, Volume Four: From the Arab Invasion to the Saljuqs. (ISBN 0-521-20093-8)