Astrologie karmique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'astrologie karmique est une forme d'astrologie fondée sur les principes de réincarnation et de karma[1] qui seraient visibles dans le thème astrologique, notamment par la position des Nœuds de la Lune[2], les planètes rétrogrades[3], la Lune Noire[4], la « part de fortune »[5]. Certains auteurs de livres connus dans ce milieu sont - par ordre chronologique - Martin Schulman (auteur américain des années 1970, traduit très tôt en français), Dorothée Koechlin de Bizemont (auteur notamment de L'astrologie karmique: L'astrologie d'Edgar Cayce, Robert Laffont, 2002 (réédition), (ISBN 2-22109514-6), qui a initié le courant de cette astrologie karmique en France)[6], Irène Andrieu[7], Pierre Lassalle[8], Patrick Giani[9], Laurence Larzul[10].

Présentation[modifier | modifier le code]

Réfractaires à l'idée d'un "univers moral" pourtant prôné par les ésotéristes et cabalistes occidentaux, certains, tels les astrologues conditionalistes[11] reprochent à l'astrologie karmique d'engendrer de la culpabilité, dans la mesure où de mauvaises incarnations passées sont censées être à l'origine des difficultés présentes. Les tenants de l'astrologie karmique affirment cependant qu'elle est précisément à la recherche de ces causes premières de la psychopathologie afin d'en libérer l'individu, ce grâce à une mise en lumière de ces racines restées inconscientes et refoulées dans la mémoire de l'âme[12]. Pour d'autres astrologues, tels Alexander Ruperti[13], il n'y a pas de bonne ou mauvaise énergie en soi dans le thème astrologique, tout dépend de ce qu'en fera la personne.

Le problème est que la notion de karma se prête à de nombreuses interprétations, qui varient selon la pratique des astrologues (dans l'absolu, il peut signifier simplement causalité).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Irène Andrieu, Lecture karmique du thème natal, Éditions du Rocher, (ISBN 978-22-68032-59-7)
  • Dorothée Koechlin de Bizemont, L'astrologie karmique : L'astrologie d'Edgar Cayce, Robert Laffont, (ISBN 978-22-21095-14-0)
  • Michèle Farat, Manuel complet d'astrologie karmique, Trajectoire, (ISBN 978-28-78741-06-3)
  • Patrick Giani, L'astrologie karmique : principes de base et pratique, Jupitair, , 241 p. (ISBN 979-10-91202-33-6)
  • Patrick Giani, Les indices karmiques du thème astral, Jupitair, (ISBN 979-10-91202-43-5)
  • Patrick Giani, L'Astrologie karmique et les lois du Karma, Jupitair, (ISBN 979-10-91202-40-4)
  • Éric Jackson Perrin, Astrologie, livre 9 : Les bases de l'astrologie karmique, (ISBN 979-10-94871-11-9)
  • Laurence Larzul, Comprendre la Lune Noire, Grancher Éditeur, (ISBN 978-27-33907-89-4)
  • Laurence Larzul, ABC de l'astrologie karmique, Grancher Éditeur, (ISBN 978-27-33910-88-7)
  • Laurence Larzul, La Prévision des Échéances Karmiques, Lulu.com, (ISBN 978-13-26087-33-3)
  • Laurence Larzul, Les 144 Voies du Thème Astral Révélées par les Nœuds Lunaires, Lulu.com, (ISBN 978-13-26119-58-4)
  • Pierre Lassalle, L'astrologie initiatique et karmique, Éditions de Vecchi, (ISBN 2-73-28-0610-2)
  • Jean-Paul Michon, Les cinq couleurs de l'astrologie karmique : Théorie du Double Zodiaque, Auréas, (ISBN 978-29-10049-66-9)
  • Martin Schulman, Astrologie karmique volume I : Nœuds de la Lune et Réincarnation, (ISBN 978-28-80630-00-3)
  • Martin Schulman, Astrologie karmique volume II : Planètes rétrogrades et Réincarnation, (ISBN 978-28-80631-58-1)
  • Martin Schulman, Astrologie karmique volume III : Joie de vivre et Part de fortune, (ISBN 978-28-80630-04-1)
  • Martin Schulman, Astrologie karmique volume IV : Le Karma du Présent, (ISBN 978-28-80631-50-5)
  • François Villée et Josée Lugol, Astrologie des Profondeurs ou des Motivations : Karma et Réíncarnation, Éditions traditionnelles, (ISBN 2-71-380-123-0).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ces deux termes peuvent renvoyer à plusieurs croyances très différentes les unes des autres (voir les articles en question), mais l'idée commune est qu'expliquer la souffrance humaine par une loi de cause à effets permet de la justifier.
  2. Ces nœuds lunaires sont les deux points fictifs où l'orbite de la Lune dans sa course autour de la Terre rencontre l'écliptique (le trajet de la Terre dans son parcours autour du Soleil). Le Nœud Sud, symbolisé par un vase plein ☋, représenterait l'acquis des incarnations passées et le Nœud Nord, symbolisé par un vase renversé (☊), un défi pour l'incarnation présente.
  3. Ces planètes rétrogrades indiqueraient des problèmes non résolus lors des incarnations passées.
  4. Cette Lune Noire représenterait selon certains auteurs un désir d'absolu incontrôlable pouvant mettre violemment l'individu "au pied du mur", et pour d'autres une "dette karmique" ou un manque à transcender. Selon les astrologues jungiens, elle aurait des parentés avec la part d'ombre de chacun.
  5. la seule des parts dites « arabes » qui soit encore fréquemment usitée.
  6. Jacques Halbronn, Guide astrologique, éditions Laurens, (ISBN 9-782911-838040) (BNF 36700974), page 149.
  7. Halbronn, op. cité, p. 59.
  8. Halbronn, op. cité, p. 153-154.
  9. Halbronn, op. cité, p. 126.
  10. Halbronn, op. cité, p. 153.
  11. Voir l'avis critique d'un astrologue du courant d'astrologie conditionaliste.
  12. Une citation explicitera ce point de vue:« Le sens que l'on donne au "développement personnel" prôné par un certain New Age s'éloigne cependant de l'initiation lorsqu'il se donne pour but le seul bien être. La quête de l'initiation étant synonyme de quête de Vérité, elle exige en effet une lucidité généralement peu conforme aux désirs de confort somnolent... » (passage extrait de "Comprendre la lune noire" de Laurence Larzul, ed. Grancher, page 237). À l'ère du Verseau, le péché d'orgueil (signe du Lion, le signe opposé) consiste à se croire affligé d'un « mauvais thème », comme le dit Eugène Brunet dans l'Album spécial Les dossiers de l'histoire, treizième année, page 77.
  13. un des chefs de file de l'astrologie humaniste qui a abordé la notion de karma dans ses écrits

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]