Balance (astrologie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Balance.

Balance

Représentation en noir du symbole illustrant le signe Balance en astrologie.

Représentation symbolique du signe Balance.

Période Du 23 septembre
au 22 octobre
Place dans le zodiaque 7e signe
Élément Air
Polarité Masculin
Mode Cardinal
Maison associée Maison 7
Astre(s) gouvernant(s) Vénus et Saturne
Opposé polaire Bélier

La balance est un signe astrologique.

Localisation(s) astronomique(s)[modifier | modifier le code]

Le signe astrologique de la Balance, lié aux personnes nées entre le 23 septembre et le 22 octobre en astrologie tropicale, correspond pour celle-ci (la plus populaire en Occident) à un angle compris entre 180 degrés et 210 degrés comptés sur l'écliptique (le cercle des signes du zodiaque) à partir du point vernal. Il est associé à la constellation du même nom en astrologie sidérale, ce qui entraîne un décalage entre les dates tropicales et sidérales (16 octobre au 15 novembre), qui ne correspondent pas non plus aux dates astronomiques (31 octobre au 22 novembre).

Précisions astrologiques[modifier | modifier le code]

Le Signe de la Balance est lié à l'élément classique de l'Air ; il partage cet élément avec le Verseau et les Gémeaux. Son opposé polaire est le Bélier. C'est l'un des trois signes "doubles" ou "miroir" avec les Poissons et les Gémeaux.

L'astrologue Gustave Lambert Brahy synthétise le signe de la Balance par les trois mots-clef suivants: Jugement (c'est lui qui le met en italique), Comparaison, Équilibre[1].

D'après Claude Ptolémée et son Tetrabiblos, le 1er décan du Signe de la Balance est gouverné par la Lune, le 2e décan par Saturne, et le 3e décan par Jupiter.

Histoire et Mythologie[modifier | modifier le code]

Comme le nom des étoiles principales de cette constellation l'atteste, la Balance était à l'origine (chez les Grecs en particulier) soit considérée comme les pinces de la constellation du Scorpion, soit considérée comme la balance où Zeus plaça le sort des Grecs et des Troyens pendant la guerre de Troie, soit considérée comme étant la balance d'Astrée (ou Thémis) lorsque cette dernière quitta la terre pour devenir la constellation de la Vierge.

Illustrations[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Gustave Lambert Brahy, Soyez vous aussi astrologue, Coll. La Roue Céleste, Éd. Dervy-Livres, 1982, p. 81.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]