Arkan Simaan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant  un physicien image illustrant un écrivain image illustrant brésilien
image illustrant un écrivain image illustrant libanais
Cet article est une ébauche concernant un physicien, un écrivain brésilien et un écrivain libanais.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Arkan Simaan, né au Liban en 1945, est un historien des sciences de langue française, bien que sa formation soit brésilienne. Il émigre avec sa famille vers le Brésil à l'âge de deux ans et s'établit à Anápolis, près de Brasilia.

En 1964, un coup d’État militaire renverse le gouvernement de João Goulart, alors qu’il vient de commencer des études de physique à l'université de São Paulo. Il s’engage dans le mouvement trotskiste. Poursuivi par la police et condamné à la prison, il entre dans la clandestinité. Son nom figure dans plusieurs procès, notamment dans l’IPM (Inquérito policial-militar, c’est-à-dire Enquête politico-militaire) du CRUSP (Conjunto Residencial da Universidade de São Paulo). Par cette instruction, le gouvernement militaire veut rendre 46 étudiants responsables de toute l’agitation. Obligé de fuir le pays, Arkan Simaan arrive à Paris en 1970, où il abandonne quelques années plus tard l’activité politique.

Il reprend ses études de physique à l'Université Paris VII, puis d’ingénieur à l'Institut supérieur des matériaux et de la construction mécanique.

Après un bref passage par l'industrie, il décide de se consacrer à l’enseignement et obtient l’agrégation de physique.

En, 2012 il est l'un des fondateurs de Planète Amazone, Organisation non-gouvernementale destinée à défendre les peuples autochtones. Il participe aux voyages en Europe du cacique Raoni.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Arkan Simaan est romancier et auteur de biographies et de livres d’histoire des idées, dont certains ont été primés :

  • L'Image du monde des Babyloniens à Newton (avec Joëlle Fontaine), Adapt éditions, 1998.
  • « Cette sentence vous fait plus peur qu'à moi-même : Giordano Bruno », Cahiers rationalistes, février 2000. Biographie de Giordano Bruno à l'occasion du quatrième centenaire de son supplice.
  • La Science au péril de sa vie. Les aventuriers de la mesure du monde, coédition Vuibert et Adapt éditions, octobre 2001. « Prix spécial du livre d'astronomie » en 2002.
  • Vénus devant le Soleil. Comprendre et observer un phénomène astronomique, coédition Vuibert et Adapt éditions, 2003. Ont également participé à la rédaction de ce livre consacré au passage de Vénus devant le Soleil (8 juin 2004) : Jacques Blamont, Guillaume Cannat, Yves Delaye, Michel Laudon, Jean-Pierre Luminet, Steven M. Van Roode et David Sellers.
  • L'Image du monde de Newton à Einstein, coédition Vuibert et Adapt éditions, 2005.
  • Le paradoxe de la science : Fritz Haber, Cahiers rationalistes no 579, novembre-décembre 2005.
  • L’Écuyer d’Henri le Navigateur, Éditions L'Harmattan, 2007, roman historique basé sur des chroniques médiévales.

Vidéos[modifier | modifier le code]

Articles en ligne[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]