Arkan Simaan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Arkan Simaan, né au Liban en 1945, est un historien des sciences de langue française, bien que sa formation soit brésilienne. Il émigre avec sa famille vers le Brésil à l'âge de deux ans et s'établit à Anápolis, près de Brasilia.

En 1964, un coup d’État militaire renverse le gouvernement de João Goulart, alors qu’il vient de commencer des études de physique à l'université de São Paulo. Il s’engage dans le mouvement trotskiste. Poursuivi par la police et condamné à la prison, il entre dans la clandestinité. Son nom figure dans plusieurs procès, notamment dans l’IPM (Inquérito policial-militar, c’est-à-dire Enquête politico-militaire) du CRUSP (Conjunto Residencial da Universidade de São Paulo). Par cette instruction, le gouvernement militaire veut rendre 46 étudiants responsables de toute l’agitation. Obligé de fuir le pays, Arkan Simaan arrive à Paris en 1970, où il abandonne quelques années plus tard l’activité politique.

Il reprend ses études de physique à l'Université Paris VII, puis d’ingénieur à l'Institut supérieur des matériaux et de la construction mécanique.

Après un bref passage par l'industrie, il décide de se consacrer à l’enseignement et obtient l’agrégation de physique.

En, 2012 il est l'un des fondateurs de Planète Amazone, Organisation non-gouvernementale destinée à défendre les peuples autochtones. Il participe aux voyages en Europe du cacique Raoni.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Arkan Simaan est romancier et auteur de biographies et de livres d’histoire des idées, dont certains ont été primés :

  • L'Image du monde des Babyloniens à Newton (avec Joëlle Fontaine), Adapt éditions, 1998.
  • « Cette sentence vous fait plus peur qu'à moi-même : Giordano Bruno », Cahiers rationalistes, février 2000. Biographie de Giordano Bruno à l'occasion du quatrième centenaire de son supplice.
  • La Science au péril de sa vie. Les aventuriers de la mesure du monde, coédition Vuibert et Adapt éditions, octobre 2001. « Prix spécial du livre d'astronomie » en 2002.
  • Vénus devant le Soleil. Comprendre et observer un phénomène astronomique, coédition Vuibert et Adapt éditions, 2003. Ont également participé à la rédaction de ce livre consacré au passage de Vénus devant le Soleil (8 juin 2004) : Jacques Blamont, Guillaume Cannat, Yves Delaye, Michel Laudon, Jean-Pierre Luminet, Steven M. Van Roode et David Sellers.
  • L'Image du monde de Newton à Einstein, coédition Vuibert et Adapt éditions, 2005.
  • Le paradoxe de la science : Fritz Haber, Cahiers rationalistes no 579, novembre-décembre 2005.
  • L’Écuyer d’Henri le Navigateur, Éditions L'Harmattan, 2007, roman historique basé sur des chroniques médiévales.

Vidéos[modifier | modifier le code]

Articles en ligne[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]