Virginie-Occidentale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Virginie.
Virginie-Occidentale
West Virginia (en)
Sceau de la Virginie-Occidentale.
Sceau de la Virginie-Occidentale.
Drapeau de la Virginie-Occidentale.
Drapeau de la Virginie-Occidentale.
Carte des États-Unis avec la Virginie-Occidentale en rouge.SurnomMountain StateEn français : « L'État de la Montagne ».DeviseMontani semper liberi (latin)« Les montagnards seront libres toujours ».
Carte des États-Unis avec la Virginie-Occidentale en rouge.

Surnom
Mountain State
En français : « L'État de la Montagne ».

Devise
Montani semper liberi (latin)
« Les montagnards seront libres toujours ».
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Capitale Charleston
Adhésion à l’Union 20 juin 1863 (35e État)
Gouverneur Jim Justice (R)
Sénateurs Joe Manchin (D)
Shelley Moore Capito (R)
Nombre de représentants 3
ISO 3166-2 US-WV
Fuseau horaire -5
Démographie
Population 1 854 304 hab. (2013[1])
Densité 30 hab./km2
Rang 38e
Ville la plus peuplée Charleston
Géographie
Altitude 455 m
Min. 73 m
Max. 1 482 m (Spruce Knob)
Superficie 62 809 km2
Rang 41e
– Terre 62 436 km2
– Eau (%) 376 km2 (0.60 %)
Coordonnées 37°10' N à 40°40' N (210 km)
77°40' W à 82°40' W (385 km)
Divers
Langues officielles Anglais
Liens
Site web wv.gov
Symboles de la
Virginie-Occidentale
Image illustrative de l'article Virginie-Occidentale
Le drapeau de la Virginie-Occidentale.
Symboles vivants
Arbre Érable à sucre
Fleur Rhododendron
Fruit Pomme Golden Delicious
Insecte Abeille européenne
Mammifère Ours noir
Oiseau Cardinal rouge
Papillon Papillon monarque
Poisson Omble de fontaine
Reptile Crotale des bois
Symboles non vivants
Couleurs Or et bleu
Slogan « Wild and Wonderful »
(« Sauvage et merveilleux »)
Pièce de 25 Cents de l'État
Image illustrative de l'article Virginie-Occidentale
La pièce de la Virginie-Occidentale émise en 2005.

La Virginie-Occidentale (West Virginia en anglais, [wɛst vɝːˈdʒɪ.njə]) est un État des États-Unis bordé au nord par la Pennsylvanie et le Maryland, à l'est et au sud par la Virginie, à l'ouest par le Kentucky et l'Ohio. Il s'agit d'un État montagneux et rural où des communautés ont longtemps vécu dans un certain isolement. Sa ressource principale fut longtemps constituée par les mines de charbon. Ainsi pourvue, la Virginie-Occidentale est l'un des État les plus sauvages de l'Est américain. En plus des nombreuses montagnes qui font partie de l'État, de nombreuses forêts viennent contribuer à son isolement[2].

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Le nom Virginie vient de la reine vierge Élisabeth Ire d'Angleterre.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'État fut créé au cours de la guerre de Sécession. En effet, les comtés du nord-ouest de la Virginie ne souhaitaient pas se séparer de l'Union, à la différence des planteurs du sud et de la côte qui adhérèrent aux États confédérés. La Virginie-Occidentale se sépara donc de la Virginie lors du congrès de Wheeling qui se tint dans la ville éponyme, et fut admise dans l'Union en 1863. L'existence de l'État fut entérinée par une décision de la Cour suprême en 1870.

Subdivisions administratives[modifier | modifier le code]

Comtés[modifier | modifier le code]

L'État de Virginie-Occidentale est divisé en 55 comtés[3].

Agglomérations[modifier | modifier le code]

Aires métropolitaines et micropolitaines[modifier | modifier le code]

Le Bureau de la gestion et du budget a défini onze aires métropolitaines et six aires micropolitaines dans ou en partie dans l'État de Virginie-Occidentale[4].

Aires métropolitaines
Zone urbaine Population (2010) Population (2013) Variation (2010-2013) Rang national (2013)
Charleston, WV 227 078 224 743 -1,0 % 195
Huntington-Ashland, WV-KY-OH 216 006

(364 908)

216 779

(364 101)

0,4 %

(-0,2 %)

(144)
Morgantown, WV 129 709 136 133 5,0 % 294
Beckley, WV 124 898 124 432 -0,4 % 315
Hagerstown-Martinsburg, MD-WV 104 169

(251 599)

108 706

(258 294)

4,4 %

(2,7 %)

(181)
Parkersburg-Vienna, WV 92 673 92 470 -0,2 % 364
Wheeling, WV-OH 77 550

(147 950)

76 186

(145 757)

-1,8 %

(-1,5 %)

(282)
Washington-Arlington-Alexandria, DC-VA-MD-WV 53 498

(5 636 232)

55 073

(5 949 859)

2,9 %

(5,6 %)

(7)
Weirton-Steubenville, WV-OH 54 745

(124 454)

54 028

(121 992)

-1,3 %

(-2,0 %)

(318)
Cumberland, MD-WV 28 212

(103 299)

27 704

(101 225)

-1,8 %

(-2,0 %)

(350)
Winchester, VA-WV 23 964

(128 472)

23 445

(131 980)

-2,2 %

(2,7 %)

(299)
Aires micropolitaines
Zone urbaine Population (2010) Population (2013) Variation (2010-2013) Rang national (2013)
Clarksburg, WV 94 196 94 289 0,1 % 38
Bluefield, WV-VA 62 264

(107 342)

61 984

(106 087)

-0,5 %

(-1,2 %)

(22)
Fairmont, WV 56 418 56 868 0,8 % 165
Logan, WV 36 743 35 987 -2,1 % 372
Elkins, WV 29 405 29 415 0,0 % 429
Point Pleasant, WV-OH 27 324

(58 258)

27 126

(57 747)

-0,7 %

(-0,9 %)

(160)

En 2010, 77,7 % des Ouest-Virginiens résidaient dans une zone à caractère urbain, dont 61,1 % dans une aire métropolitaine et 16,5 % dans une aire micropolitaine.

Aires métropolitaines combinées[modifier | modifier le code]

Le Bureau de la gestion et du budget a également défini cinq aires métropolitaines combinées dans ou en partie dans l'État de Virginie-Occidentale.

Aires métropolitaines combinées
Zone urbaine Population (2010) Population (2013) Variation (2010-2013) Rang national (2013)
Charleston-Huntington-Ashland, WV-OH-KY 479 827

(708 228)

477 509

(702 984)

-0,5 %

(-0,7 %)

(67)
Morgantown-Fairmont, WV 186 127 193 001 3,7 % 138
Washington-Baltimore-Arlington, DC-MD-VA-WV-PA 181 631

(9 051 961)

187 224

(9 443 180)

3,1 %

(4,3 %)

(4)
Parkersburg-Marietta-Vienna, WV-OH 92 673

(154 451)

92 470

(153 780)

-0,2 %

(-0,4 %)

(145)
Pittsburgh-New Castle-Weirton, PA-OH-WV 54 745

(2 660 727)

54 028

(2 659 937)

-1,3 %

(-0,0 %)

(20)

Municipalités[modifier | modifier le code]

La capitale de la Virginie-Occidentale, Charleston.

L'État de Virginie-Occidentale compte 232 municipalités[5], dont 14 de plus de 10 000 habitants.

Municipalités de plus de 10 000 habitants
Rang Municipalité Comté Population (2010) Population (2013) Variation (2010-2013)
1 Charleston Kanawha 51 400 50 821 -1,1 %
2 Huntington Cabell, Wayne 49 138 49 177 0,1 %
3 Parkersburg Wood 31 492 31 186 -1,0 %
4 Morgantown Monongalia 29 660 30 666 3,4 %
5 Wheeling Ohio, Marshall 28 486 28 009 -1,7 %
6 Weirton Hancock, Brooke 19 746 19 525 -1,1 %
7 Fairmont Marion 18 704 18 815 0,6 %
8 Martinsburg Berkeley 17 227 17 668 2,6 %
9 Beckley Raleigh 17 614 17 607 -0,0 %
10 Clarksburg Harrison 16 578 16 360 -1,3 %
11 South Charleston Kanawha 13 450 13 471 0,2 %
12 St. Albans Kanawha 11 044 10 950 -0,9 %
13 Vienna Wood 10 749 10 633 -1,1 %
14 Bluefield Mercer 10 447 10 473 0,3 %

Géographie[modifier | modifier le code]

Carte de la Virginie-Occidentale.

La superficie de la Virginie-Occidentale est de 62 809 km2[2].

L'État partage ses frontières avec les territoires suivants[6] :

Son élévation est de 460 mètres au-dessus du niveau de la mer[6].

Régions[modifier | modifier le code]

Régions de Virginie-Occidentale.

La Virginie-Occidentale peut se diviser en 5 régions[7] :

  • Metro Valley
  • Ohio Valley
  • New River and Greenbier Valleys
  • Mountain and Lakes Country
  • Potomac Highlands

Aires protégées[modifier | modifier le code]

Le site de Gauley River en Virginie-Occidentale.

Le National Park Service gère les sites suivants en Virginie-Occidentale[8] :

  • Sentier des Appalaches
  • Bluestone National Scenic River
  • Chesapeake and Ohio Canal National Historical Park
  • Baie de Chesapeake
  • National Coal Heritage Area
  • Gauley River National Recreation Area
  • Harpers Ferry National Historical Park
  • New River Gorge National River
  • Wheeling National Heritage Area

Démographie[modifier | modifier le code]

Population[modifier | modifier le code]

Densités de population en 2010 (en mille carré).
Historique des recensements
Année Population Variation

1790 55 873 ——
1800 78 592 40,7 %
1810 105 469 34,2 %
1820 136 808 29,7 %
1830 176 924 29,3 %
1840 224 537 26,9 %
1850 302 313 34,6 %
1860 376 688 24,6 %
1870 442 014 17,3 %
1880 618 457 39,9 %
1890 762 794 23,3 %
1900 958 800 25,7 %
1910 1 221 119 27,4 %
1920 1 463 701 19,9 %
1930 1 729 205 18,1 %
1940 1 901 974 10,0 %
1950 2 005 552 5,4 %
1960 1 860 421 -7,2 %
1970 1 744 237 -6,2 %
1980 1 949 644 11,8 %
1990 1 793 477 -8,0 %
2000 1 808 344 0,8 %
2010 1 852 994 2,5 %

Le Bureau du recensement des États-Unis estime la population de la Virginie-Occidentale à 1 854 304 habitants au 1er juillet 2013, soit une hausse de 0,1 % depuis le recensement des États-Unis de 2010 qui tablait la population à 1 852 994 habitants[9]. Depuis 2010, l'État connaît la 3e croissance démographique la moins soutenue des États-Unis.

Avec 1 852 994 habitants en 2010, la Virginie-Occidentale était le 38e État le plus peuplé des États-Unis. Sa population comptait pour 0,60 % de la population du pays. Le centre démographique de l'État était localisé dans le nord-ouest du comté de Braxton[10].

Avec 29,76 hab./km2 en 2010, la Virginie-Occidentale était le 29e État le plus dense des États-Unis.

Le taux d'urbains était de 48,7 % et celui de ruraux de 51,3 %[11]. L'État comptait le 3e plus fort taux de ruraux du pays après le Maine (61,3 %) et le Vermont (61,1 %).

En 2010, le taux de natalité s'élevait à 11,0 [12] (11,2 en 2012[13]) et le taux de mortalité à 11,5 [14] (11,8 en 2012[15]). L'indice de fécondité était de 1,83 enfants par femme[12] (1,85 en 2012[13]). Le taux de mortalité infantile s'élevait à 7,3 [14] (7,3 en 2012[15]). La population était composée de 20,91 % de personnes de moins de 18 ans, 9,12 % de personnes entre 18 et 24 ans, 24,73 % de personnes entre 25 et 44 ans, 29,19 % de personnes entre 45 et 64 ans et 16,05 % de personnes de 65 ans et plus. L'âge médian était de 41,3 ans[16].

Entre 2010 et 2013, l'accroissement de la population (+ 1 305) était le résultat d'une part d'un solde naturel négatif (- 3 087) avec un excédent des décès (69 596) sur les naissances (66 509), et d'autre part d'un solde migratoire positif (+ 4 910) avec un excédent des flux migratoires internationaux (+ 3 177) et un excédent des flux migratoires intérieurs (+ 1 733)[17].

Selon des estimations de 2013, 98,1 % des Ouest-Virginiens étaient nés dans un État fédéré, dont 70,0 % dans l'État de Virginie-Occidentale et 28,1 % dans un autre État (14,0 % dans le Sud, 7,3 % dans le Midwest, 5,3 % dans le Nord-Est, 1,6 % dans l'Ouest), 0,5 % étaient nés dans un territoire non incorporé ou à l'étranger avec au moins un parent américain et 1,4 % étaient nés à l'étranger de parents étrangers (37,7 % en Asie, 32,5 % en Amérique latine, 17,9 % en Europe, 5,1 % en Afrique, 5,0 % en Amérique du Nord, 1,8 % en Océanie). Parmi ces derniers, 49,7 % étaient naturalisés américain et 50,3 % étaient étrangers[18],[19].

Composition ethno-raciale et origines ancestrales[modifier | modifier le code]

Selon le recensement des États-Unis de 2010, la population était composée de 93,90 % de Blancs, 3,41 % de Noirs, 1,46 % de Métis, 0,67 % d'Asiatiques, 0,20 % d'Amérindiens, 0,02 % d'Océaniens et 0,33 % de personnes ne rentrant dans aucune de ces catégories.

Les Métis se décomposaient entre ceux revendiquant deux races (1,38 %), principalement blanche et noire (0,63 %), et ceux revendiquant trois races ou plus (0,08 %).

Les non hispaniques représentaient 98,80 % de la population avec 93,16 % de Blancs, 3,35 % de Noirs, 1,35 % de Métis, 0,66 % d'Asiatiques, 0,19 % d'Amérindiens, 0,02 % d'Océaniens et 0,06 % de personnes ne rentrant dans aucune de ces catégories, tandis que les Hispaniques comptaient pour 1,20 % de la population, principalement des personnes originaires du Mexique (0,52 %)[16].

En 2010, l'État de Virginie-Occidentale avait la 3e plus forte proportion de Blancs après le Vermont (95,29 %) et le Maine (95,23 %) ainsi que la 3e plus forte proportion de Blancs non hispaniques après le Maine (94,42 %) et le Vermont (94,32 %). A contrario, l'État avait les plus faibles proportions d'Hispaniques, d'Amérindiens et d'Océaniens ainsi que la 2e plus faible proportion d'Asiatiques après le Montana (0,63 %).

Historique récent de la composition ethno-raciale de la Virginie-Occidentale (en %)[20],[16]
1940 1950 1960 1970 1980 1990 2000 2010
Blancs 93,80 94,25 95,15 95,94 96,16 96,21 95,05 93,90
———Non hispaniques 95,59 95,84 94,56 93,16
Noirs 6,19 5,73 4,80 3,86 3,34 3,14 3,16 3,41
———Non hispaniques 3,12 3,14 3,35
Autres 0,01 0,02 0,05 0,20 0,50 0,65 1,79 2,69
———Non hispaniques 0,57 1,62 2,29
Hispaniques (toutes races confondues) 0,65 0,47 0,68 1,20

En 2013, le Bureau du recensement des États-Unis estime la part des non hispaniques à 98,6 %, dont 92,6 % de Blancs, 3,3 % de Noirs et 1,7 % de Métis, et celle des Hispaniques à 1,4 %[21].

En 2000, les Ouest-Virginiens s'identifiaient principalement comme étant d'origine américaine (18,8 %), allemande (14,0 %), irlandaise (11,0 %), anglaise (9,8 %) et italienne (3,9 %)[22].

L'État avait la 2e plus forte proportion de personnes d'origine américaine.

Les Amérindiens s'identifiaient principalement comme étant Cherokees (28,7 %) et Pieds-Noirs (3,2 %)[23].

Les Hispaniques étaient principalement originaires du Mexique (43,6 %), de Porto Rico (16,6 %), d'Espagne (4,4 %) et du Salvador (4,0 %)[24]. Composée à 61,7 % de Blancs, 9,7 % de Métis, 4,5 % de Noirs, 1,3 % d'Amérindiens, 0,5 % d'Asiatiques, 0,2 % d'Océaniens et 22,1 % de personnes ne rentrant dans aucune de ces catégories, la population hispanique représentait 9,6 % des Océaniens, 7,9 % des Métis, 7,8 % des Amérindiens, 1,6 % des Noirs, 1,0 % des Asiatiques, 0,8 % des Blancs et 80,5 % des personnes ne rentrant dans aucune de ces catégories[25].

Les Asiatiques s'identifiaient principalement comme étant Indiens (26,6 %), Chinois (21,9 %), Philippins (15,6 %), Coréens (8,4 %), Viêts (7,3 %), Japonais (4,7 %) et Pakistanais (4,1 %)[26].

Les Métis se décomposaient entre ceux revendiquant deux races (94,5 %), principalement blanche et noire (42,7 %), blanche et amérindienne (28,5 %), blanche et asiatique (11,4 %) et blanche et autre (5,0 %), et ceux revendiquant trois races ou plus (5,5 %)[27].

Religions[modifier | modifier le code]

L'église catholique St. Peter's située dans la ville de Harpers Ferry en Virginie-Occidentale.
Composition religieuse en % en 2014[28]
Religion Drapeau de la Virginie-Occidentale Virginie-Occidentale Drapeau des États-Unis États-Unis
Protestantisme évangélique 39 25,4
Protestantisme traditionnel 29 14,7
Non-affiliés 16 15,8
Catholicisme 6 20,8
Églises traditionnelles noires 2 6,5
Mormonisme 2 1,6
Agnosticisme 1 4,0
Athéisme 1 3,1
Judaïsme 1 1,9
Islam 1 0,9
Autres 2 5,3

Selon l'institut de sondage The Gallup Organization, en 2015, 45 % des habitants de Virginie-Occidentale se considèrent comme « très religieux » (40 % au niveau national), 30 % comme « modérément religieux » (29 % au niveau national) et 25 % comme « non religieux » (31 % au niveau national)[29].

Concentrations communautaires[modifier | modifier le code]

Langues[modifier | modifier le code]

La Virginie-Occidentale a l'anglais comme langue officielle depuis 2005[30].

Selon l'American Community Survey, pour la période 2011-2015, 97,54 % de la population âgée de plus de 5 ans déclare parler l'anglais à la maison, 1,04 % déclare parler l'espagnol, et 1,41 % une autre langue[31].

Politique[modifier | modifier le code]

Équilibre partisan en Virginie-Occidentale en 2017
Exécutif de l'État Législature d'État Congrès
Gouverneur Secrétaire d'État Procureur général Trésorier Auditeur Commissaire à l'Agriculture Chambre des délégués Sénat Chambre des représentants Sénat
Jim Justice (R) Mac Warner (R) Patrick Morrisey (R) John Perdue (D) John B. McCuskey (R) Kent Leonhardt (R) R : 67, D : 36, Ind. : 1 R : 22, D : 12 R : 3 R : 1, D : 1

Favorable aux républicains au début du XXe siècle[32], la Virginie-Occidentale devient un bastion du Parti démocrate après la Grande Dépression[33]. L'État opère cependant un virage à droite depuis 2000[34]. Cette évolution s'explique par l'importance de l'industrie du charbon[34] (et une hostilité aux régulations environnementales) et par la composition de son électorat, conservateur et religieux, parmi les plus blancs, les plus âgés et les moins éduqués du pays[33]. Entre 1994 et 2016, le pourcentage d'électeurs inscrits en tant que démocrate est passé de 65 % à 46 %[35].

Lors des élections présidentielles, il est rare qu'un candidat démocrate ne remporte la présidence sans avoir remporté la Virginie-Occidentale. Entre 1960 et 2000, les démocrates remportent l'État à chaque élection présidentielle sauf en 1972 et 1984, années des raz-de-marées électoraux de Richard Nixon et Ronald Reagan. À partir de 2000, l'État effectue un virage politique assez net vers la droite, au moins à l'occasion des scrutins présidentiels. Depuis cette date, il accorde une majorité aux candidats républicains : George W. Bush en 2000 (51,9 % des voix) et 2004 (56,1 %), John McCain en 2008 (55,7 %) et Mitt Romney en 2012 (62,3%) ; ces deux dernières élections ayant été remportées par Barack Obama au niveau national. En accordant 42 points d'avance à Donald Trump en 2016, la Virginie-Occidentale devient l'État le plus républicain du pays après le Wyoming[32].

Le Parti démocrate a résisté plus longtemps au niveau local, notamment en raison de son poids historique et de candidats démocrates plus conservateurs qu'au niveau national, notamment sur les questions énergétiques et d'environnement[33]. En novembre 2014, les démocrates perdent toutefois les deux chambres du congrès local, acquis aux démocrates depuis les années 1930. Les républicains remportent 64 des 100 sièges de la Chambres des délégués (en) et 18 des 35 sièges du Sénat (en), après le changement de parti d'un démocrate[36]. Deux ans plus tard, les républicains accroissent leur majorité au Sénat (22 contre 12)[35] et remportent presque tous les postes de l'exécutif local : secrétaire d'État, auditeur, commissaire à l'Agriculture et procureur général (le seul poste jusqu'alors détenu par un républicain, Patrick Morrisey). Jim Justice, millionnaire dans l'industrie du charbon, réussit néanmoins à conserver le poste de gouverneur dans le camp démocrate et le trésorier sortant John Perdue est réélu[37].

Au niveau fédéral, la Virginie-Occidentale élit trois membres de la Chambre des représentants et deux sénateurs. Après les élections de 2014, les républicains disposent de tous les sièges de Virginie-Occidentale à la Chambre des représentants, une première depuis les années 1920[38]. Lors du 115e congrès, les représentants de l'État sont les républicains David McKinley, Alex Mooney et Evan Jenkins. Les deux sénateurs sont le démocrate Joe Manchin (élu en 2010) et la républicaine Shelley Moore Capito (qui devient en 2012 le premier sénateur républicain de l'État depuis 1958[34]).

Robert Byrd, sénateur de 1959 à 2010, est le sénateur de l'État ayant siégé le plus longtemps au Congrès. Ancien membre du Ku Klux Klan et soupçonné de conserver des sentiments racistes, il n'en est pas moins l'un des démocrates au Sénat les plus à gauche, et s'illustre notamment en s'opposant au Patriot Act et à la guerre d'Irak.

Gouverneur (pouvoir exécutif)[modifier | modifier le code]

Le gouverneur de Virginie-Occidentale détient le pouvoir exécutif en plus d'incarner le plus haut bureau de l'État en Virginie-Occidentale. Actuellement le gouverneur est le républicain Jim Justice[39].

Le capitole de la Virginie-Occidentale.

Législature (pouvoir législatif)[modifier | modifier le code]

Le pouvoir législatif est détenu par la législature de Virginie-Occidentale formée par 100 membres au niveau de la Chambre des représentants et de 34 membre au niveau du Sénat[40].

Le palais de justice du comté de Jefferson situé en Virginie-Occidentale.

Branche judiciaire (pouvoir judiciaire)[modifier | modifier le code]

Le pouvoir judiciaire de l'État est détenu par un organe d'État nommé West Virginia Judiciary. Il est formé de tribunaux suivants[41] :

  • La Cour suprême d'appel
  • Les Circuit Courts
  • Les tribunaux de la famille
  • Les Magistrate Courts
  • Les Treatment Courts
  • Le Panel de litige de masse
  • La division des tribunaux d'affaire

Représentation fédérale[modifier | modifier le code]

Les deux Sénateurs fédéraux pour la Virginie-Occidentale sont Joe Manchin et Shelley Moore Capito[42].

Économie[modifier | modifier le code]

Le charbon a été pendant longtemps un secteur fondamental de l'économie de l'État ; aujourd'hui les mines à ciel ouvert restent en activité malgré leur impact environnemental et les critiques des associations écologistes.

Pour l'exercice financier de 2018, le budget officiel de l'État de Virginie-Occidentale est de 4,26 milliards de dollars avec en contre partie un déficit de 11 millions de dollars[43],[44].

Sport[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Gastronomie[modifier | modifier le code]

Pour commencer la gastronomie de l'État est marquée par une forte présence de viande et de patates. Les hot-dogs, le saucisson et les Frankfurter de même que les soft roll, la moutarde, la salade de chou et les rouleaux de pepperoni font aussi partie de la gastronomie locale. Enfin la tarte à la citrouille semble être un dessert de choix en Virginie-Occidentale[45],[46],[47].

Localement du bœuf, des bovins laitiers, des poulets et des dindes sont élevés dans l'État. Au niveau des cultures c'est surtout des pommes, des pêches et du maïs qui sont cultivés sur le territoire. Enfin la pomme Golden Delicious trouve son origine en Virginie-occidentale[45],[46],[47].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « 2013 Population Estimates », Bureau du recensement des États-Unis (consulté le 3 novembre 2014).
  2. a et b http://www.office-tourisme-usa.com/
  3. http://quickfacts.census.gov/qfd/maps/west_virginia_map.html
  4. http://www.whitehouse.gov/sites/default/files/omb/bulletins/2013/b13-01.pdf
  5. https://www.census.gov/govs/go/index.html
  6. a et b https://www.britannica.com/place/West-Virginia
  7. https://www.wikitravel.org/en/West_Virginia
  8. https://www.nps.gov/state/wv/index.htm
  9. http://quickfacts.census.gov/qfd/states/54000.html
  10. https://www.census.gov/geo/reference/centersofpop/histstate/historical_cenpop_39.html
  11. http://factfinder2.census.gov/faces/tableservices/jsf/pages/productview.xhtml?pid=DEC_10_SF1_GCTP1.ST26&prodType=table
  12. a et b https://www.cdc.gov/nchs/data/nvsr/nvsr61/nvsr61_01.pdf
  13. a et b https://www.cdc.gov/nchs/data/nvsr/nvsr62/nvsr62_09.pdf
  14. a et b https://www.cdc.gov/nchs/data/nvsr/nvsr61/nvsr61_04.pdf
  15. a et b https://www.cdc.gov/nchs/data/nvsr/nvsr63/nvsr63_09.pdf
  16. a, b et c http://factfinder.census.gov/faces/tableservices/jsf/pages/productview.xhtml?src=bkmk
  17. http://factfinder2.census.gov/faces/tableservices/jsf/pages/productview.xhtml?pid=PEP_2013_PEPTCOMP&prodType=table
  18. http://factfinder.census.gov/faces/tableservices/jsf/pages/productview.xhtml?pid=ACS_13_1YR_DP02&prodType=table
  19. http://factfinder.census.gov/faces/tableservices/jsf/pages/productview.xhtml?pid=ACS_13_1YR_B05002&prodType=table
  20. (en) Campbell Gibson et Kay Jung, « Historical Census Statistics on Population Totals by Race, 1790 to 1990, and by Hispanic Origin, 1970 to 1990, for the United States, Regions Divisions, and States » [PDF], .
  21. (en) U.S. Census Bureau, « American FactFinder - Results », sur factfinder.census.gov (consulté le 8 mai 2016).
  22. http://factfinder2.census.gov/faces/tableservices/jsf/pages/productview.xhtml?pid=DEC_00_SLDS_PCT018&prodType=table
  23. (en) U.S. Census Bureau, « American FactFinder - Results », sur factfinder.census.gov (consulté le 5 mai 2016).
  24. http://factfinder2.census.gov/faces/tableservices/jsf/pages/productview.xhtml?pid=DEC_10_113_QTP10&prodType=table
  25. http://factfinder.census.gov/faces/tableservices/jsf/pages/productview.xhtml?pid=DEC_10_113_QTP10&prodType=table
  26. http://factfinder.census.gov/faces/tableservices/jsf/pages/productview.xhtml?pid=DEC_10_113_QTP8&prodType=table
  27. http://factfinder.census.gov/faces/tableservices/jsf/pages/productview.xhtml?pid=DEC_10_113_QTP4&prodType=table
  28. (en) « Religious Landscape Study - Adults in West Virginia », sur pewforum.org (consulté le 17 novembre 2016).
  29. (en) « State of the States », sur Gallup.com (consulté le 9 mars 2016).
  30. (en) « Oops W-Va makes English official language », sur nbcnews.com, .
  31. (en) « American FactFinder - Results », sur factfinder.census.gov (consulté le 21 mars 2017).
  32. a et b (en) « West Virginia Presidential Election Voting History », sur 270towin.com (consulté le 24 juillet 2017).
  33. a, b et c (en) Micah Cohen, « In West Virginia, Coal Means More, Party Less », sur fivethirtyeight.com, (consulté le 24 juillet 2017).
  34. a, b et c (en) Betsy Woodruff, « Goodbye West Virginia », sur slate.com, (consulté le 24 juillet 2017).
  35. a et b (en) Hoppy Kercheval, « West Virginia’s Democratic Party faces a reckoning », sur wvmetronews.com, (consulté le 24 juillet 2017).
  36. (en) Reid Wilson, « Party switch gives Republicans control of West Virginia Senate », sur washingtonpost.com, (consulté le 24 juillet 2017).
  37. (en) Andrew Brown, « GOP’s rise in WV picks up steam; Democrats mull future », sur wvgazettemail.com, (consulté le 24 juillet 2017).
  38. (en) Derek Willis, « Election Was Rough for Democrats. It Was Worse for West Virginia Democrats. », sur nytimes.com, (consulté le 24 juillet 2017).
  39. http://governor.wv.gov/Pages/default.aspx
  40. http://www.legis.state.wv.us/index.cfm
  41. http://www.courtswv.gov/index.html
  42. https://www.govtrack.us/congress/members/WV#
  43. https://www.reuters.com/article/us-west-virginia-budget/west-virginia-starts-fiscal-2018-with-11-million-budget-gap-idUSKBN19X324
  44. http://www.herald-dispatch.com/_recent_news/wv-budget-now-in-the-hands-of-gov-justice/article_65fb267a-555b-11e7-94fe-0fad605aed71.html
  45. a et b (en) « These 8 Iconic Foods In West Virginia Will Have Your Mouth Watering », OnlyInYourState, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  46. a et b https://world-food-and-wine.com/food-in-usa-west-virginia
  47. a et b http://www.onlyinyourstate.com/west-virginia/favorite-foods-wv/

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]