Défi zététique international

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le défi zététique international (du grec zêtêin, « chercher ») avait pour objet de mettre en évidence l'existence ou l'inexistence de phénomène(s) paranormal(aux). Lancé en 1987, il promettait un prix « pour la preuve d'un phénomène paranormal, quel qu'il soit, devant Henri Broch, Gérard Majax, Jacques Theodor ». Il s'agissait de la version francophone du One Million Dollar Challenge de James Randi.

Initialement de 500 000 francs, le prix a été porté à 1 000 000 francs en 1992, puis à 200 000 euros en 1999.

À l'époque de sa création en 1986 par le physicien Henri Broch, le service télématique Minitel 36.15 ZET (abréviation de Zététique) avait lancé un véritable défi aux soi-disant détenteurs de pouvoirs paranormaux avec la formule suivante :

« Vous prétendez avoir des pouvoirs : … prouvez-le ! »

Le prix était conçu sur le principe de raisonnement qui considère que c'est à la personne qui affirme détenir un pouvoir quelconque d'en faire la preuve, et non pas aux scientifiques de démontrer le contraire et que c'est une des bases de la méthode scientifique (et de la logique) que ce soit à celui qui prétend détenir des faits ou des théories nouvelles de les démontrer.

En février 2002, soit au terme de quinze années, le défi a été clos, le prix restant non attribué, tous les candidats ayant échoué à apporter la preuve d'un phénomène paranormal. Il a été mis un terme au défi non en raison du prix (jamais attribué), mais du coût en temps et en énergie de l'expérimentation, face à de trop nombreuses candidatures fantaisistes[1].

Les affirmations de phénomène paranormal étaient soumises à expérience, suivant un protocole agréé par les deux parties. L'expérience était contrôlée par deux scientifiques, le physicien Henri Broch et l'immunologue Jacques Theodor, ainsi que par l'illusionniste Gérard Majax. Les tests et enquêtes étaient réalisés au laboratoire de zététique de Nice, à l'Université de Nice - Sophia Antipolis, en France.

Le laboratoire de zététique de l'université conduirait toujours actuellement des recherches dans des domaines censés relever du paranormal. Il prétend qu'il « reste ouvert à toute proposition d'expérience sur un phénomène « paranormal » mais uniquement dans le cadre d'une proposition sérieuse, c'est-à-dire revendiquant une action « physiquement mesurable » »[1].

Le One Million Dollar Challenge existe toujours. Il est possible de s'y inscrire pour gagner un million de dollars sur le site de la « James Randi Educational Fondation » (JREF).

Notes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]