Projet Mogul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mogul.


Le projet Mogul est un projet américain ultraconfidentiel datant de 1947 qui a consisté, dans le cadre de la guerre froide, à envoyer des ballons-sondes afin d'espionner l'URSS pour savoir si on y effectuait des essais nucléaires en captant les ondes sonores induites par ceux-ci. Le projet était supervisé par James Peoples, assisté de Albert P. Crary.

D'après une commission d'enquête sénatoriale américaine, c'est un de ces ballons à la nacelle hexagonale qui, en s'écrasant près de la ville de Roswell, a suscité la célèbre affaire de Roswell[1].

« Les braves soldats de Roswell n'étaient, évidemment, pas au courant de Mogul et c'est ce qui les a amenés à parler un peu vite de soucoupe volante. »

Le télex du F.B.I. de l'époque fait bien référence à Mogul[2] :

« Information concernant un disque volant […] Le disque a une forme hexagonale et a été suspendu à un ballon par un câble, lequel ballon avait approximativement vingt pieds de diamètre […] L'objet trouvé ressemble à un ballon météorologique de haute altitude avec un réflecteur radar […] Disque et ballon ayant été transportés à Wright Field par avion spécial pour examen […] en raison de l'intérêt national du cas […] »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « L'extra-terrestre de Roswell de plus en plus mis à mal, l'US Army révèle : l'ovni était un projet top-secret, C.L. », Le Soir, 23 août 1995.
  2. Jean-Marc Veszely, « Ovni : la retraite à cinquante ans ? », Le Soir Illustré, reproduit sur le blog conspiration.cc.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Gilles Fernandez, Roswell : Rencontre du Premier Mythe - Extraordinaire, ordinaire et déni, Books on Demand, 2010.

Liens internes[modifier | modifier le code]