Bible de Jérusalem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le résumé introductif est trop long ou ne respecte pas les recommandations. (décembre 2016).

Vous pouvez le raccourcir en déplaçant son contenu ou en discuter.

Jerusalem Bible.jpg

La Bible de Jérusalem est le nom donné à une série de traductions de la Bible élaborées sous la direction de l'École biblique et archéologique française de Jérusalem.

Éditions[modifier | modifier le code]

La Bible de Jérusalem a d'abord été publiée de 1948 à 1955 sous la forme de 43 fascicules comprenant chacun la traduction, une introduction et un apparat critique. Sa réalisation est due au père dominicain Thomas-Georges Chifflot, directeur littéraire aux Éditions du Cerf, en étroite collaboration avec Roland de Vaux, directeur de l'École biblique dominicaine. L'entreprise de traduction des 43 fascicules a associé 33 traducteurs exégètes à une douzaine de professeurs d'université ou d'Ecriture.

Première édition, 1956[modifier | modifier le code]

En 1956, la Bible de Jérusalem est publiée pour la première fois en un seul volume, à partir de la précédente édition en 43 fascicules. Les traductions ont été revues et les notes condensées et complétées.

Deuxième édition révisée, 1973[modifier | modifier le code]

Une deuxième édition révisée a été publiée en 1973.

Troisième édition, 1998[modifier | modifier le code]

La troisième édition a obtenu l'imprimatur, à Rome, le 30 septembre 1999.

Ordre des livres[modifier | modifier le code]

La Bible de Jérusalem suit la composition et l'ordonnancement des Bibles catholiques.

L'Ancien testament[modifier | modifier le code]

Le Nouveau Testament[modifier | modifier le code]

La Bible en ses Traditions[modifier | modifier le code]

La pertinence de cette section est remise en cause, considérez son contenu avec précaution. En discuter ? (janvier 2017)

Aujourd'hui, l'École biblique et archéologique française de Jérusalem travaille sur un nouveau programme de recherche nommé La Bible en ses Traditions (Bible in its Traditions) qui propose, à partir d'une interface en ligne présentée sous forme de rouleau, de pouvoir naviguer à travers les traductions traditionnelles des diverses versions de la Bible (hébraïque, grecque, latine, etc.)[2]. La Bible en ses Traditions permettra d'explorer l'influence du texte dans la culture au fil des siècles (histoire, arts, etc.).[réf. nécessaire]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La notice d'introduction précise que l'attribution de la rédaction de l'Épître aux Hébreux à Paul a toujours été débattue.
  2. https://bibletraditions.org/

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

La Bible de Jérusalem, éditions du Cerf, 1998 (ISBN 2-266-08390-2), traduite en français sous la direction de l'école biblique de Jérusalem.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Traductions de la Bible en français

Liens externes[modifier | modifier le code]