Hémisphère sud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carte de l'hémisphère sud terrestre (en jaune).
Projection polaire de l'hémisphère sud terrestre

L'hémisphère sud[1], austral ou méridional est la moitié qui s'étend entre l'équateur et le pôle Sud d'une planète.

En astronomie, ce terme désigne la partie du ciel située au sud de l'équateur céleste (déclinaisons négatives).

Description[modifier | modifier le code]

L'hémisphère sud terrestre est essentiellement marin. Les terres émergées (50 millions de kilomètres carrés) ne représentent que 20 % de sa surface et le tiers des terres émergées terrestres. Entre 50 et 65 degrés de latitude sud, il n'y a quasiment pas de terre émergée, ce qui n'est pas le cas de l'hémisphère nord. Le point culminant de cet hémisphère est l'Aconcagua en Argentine, plus haut sommet de la cordillère des Andes avec 6 962 m, et situé à 150 kilomètres au nord-est de la capitale chilienne, Santiago du Chili. Avec l'Antarctique il comprend le seul continent sans population indigène et, avec sa glace, environ 70 % des réserves d'eau douce disponible planétaire.

L'hémisphère sud terrestre, en géopolitique ou en économie, comprend de nombreux pays émergents (Brésil, Chili, et au sud de l'Afrique,) et quelques pays industrialisés (en Océanie), par opposition à l'hémisphère nord. Il est à remarquer qu'une petite partie de l'humanité (un peu plus de 10 % de la population totale) vit dans cet hémisphère.

Le portugais y est la langue la plus parlée, devant le malais-indonésien et l'anglais.

Typographie[modifier | modifier le code]

Des sources spécialisées en typographie, dont le Lexique des règles typographiques en usage à l’Imprimerie nationale[1] et Jean-Pierre Lacroux[2] préconisent la minuscule à l'adjectif « sud ».

D'autres sources dont la typographie n'est pas le spécialité, comme le Trésor de la langue française informatisé, font de même[3] ou bien utilisent la majuscule, comme le Larousse[4]

L'Académie française a un usage variable[5],[6].

Des sites canadiens comme la Banque de dépannage linguistique[7] ou Termium Plus[8] mettent la majuscule à « Sud ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Lexique des règles typographiques en usage à l’Imprimerie nationale, France, Imprimerie nationale, (réimpr. 2007, 2008, 2011, 2014), 6e éd. (1re éd. 1971), 197 p. (ISBN 978-2-7433-0482-9), p. 144.
  2. Jean-Pierre Lacroux, Orthotypographie – Orthographe et typographie françaises – Dictionnaire raisonné, vol. II, de G à Z, 2007-2015, 370 p., voir « Point cardinal ».
  3. Définitions lexicographiques et étymologiques de « Hémisphère » (sens A) du Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales
  4. « hémisphère », sur larousse.fr.
  5. « Questions de langue – Majuscules – 1. Majuscules en géographie », sur le site de l’Académie française.
  6. Académie française, hémisphère : « L'équateur sépare l'hémisphère Nord ou boréal de l'hémisphère Sud ou austral », dans le Dictionnaire de l'Académie française, 9e édition.
  7. « Points cardinaux », sur la BDL.
  8. 3.3.2 Points cardinaux sur Termium Plus.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]