David Gorski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
David Gorski
Gorski1.jpeg
Biographie
Pseudonyme
OracVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Université Case Western Reserve
Université du Michigan
École de médecine de l'université du Michigan (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Blog officiel
Distinction

David H. Gorski est un chirurgien oncologue américain, professeur de chirurgie à l'université de Wayne State[1] et un chirurgien oncologue au Barbara Ann Karmanos Cancer Institute, spécialisé dans le cancer du sein[2]. Il critique la médecine alternative et le mouvement anti-vaccin. Il est l'auteur d'un blog, Respectful Insolence[3] et est rédacteur en chef du site web Science-Based Medicine[4],[5].

Éducation[modifier | modifier le code]

Gorsky a reçu un doctorat en médecine de l'Université du Michigan en 1988. Il a débuté sa résidence en chirurgie l'année suivante à Cleveland, mais l'a abandonnée pour une résidence en physiologie cellulaire à l'Université Case Western Reserve, qu'il a complétée en 1994 avec une thèse sur l'expression génétique de myocytes[6]. Il a reçu une bourse de recherche en oncologie carcinologique à l'Université de Chicago de 1996 à 1999[1],[7].

Carrière[modifier | modifier le code]

Gorski a d'abord été professeur adjoint en chirurgie à l'institut pour le cancer Rutgers à Piscataway (New Jersey), où il était membre du programme d'études supérieures en biologie cellulaire et développementale, et à l'école de médecine Robert Wood Johnson à New Brunswick (New Jersey)[8]. Il est devenu directeur médical du Alexander J. Walt Comprehensive Breast Center de l'institut Barbara Ann Karmanos pour le cancer en 2010, puis co-directeur de la Michigan Breast Oncology Quality Initiative en 2013[9],[10]. Il est actuellement professeur de chirurgie et d'oncologie à l'école de médecine Wayne State University[1], dont les laboratoires font de la recherche sur la gestion de la transcription des cellules de l'endothélium, de même que le rôle que joue le glutamate comme récepteur métabotrope dans le cancer du sein[1]. Il agit comme médecin chargé de la liaison avec le comité sur le cancer de l'Association des médecins et chirurgiens américains[11]. Il a fondé l'Institut des sciences pour la médecine[12] et est membre de la Société américaine d'oncologie clinique[13],[14].

En 2017, Gorski a reçu un prix de la Société américaine d'oncologie clinique pour son travail de recherche clinique sur le cancer du sein[15]. Il a reçu des bourses de recherche de la Breast Cancer Research Foundation en 2008, 2009 et 2010[13].

Recherche[modifier | modifier le code]

L'article de Gorski "Blockade of the vascular endothelial growth factor stress response increases the antitumor effects of ionizing radiation" (Bloquer la réaction de stress du facteur de croissance de l'endothélium vasculaire augmente les effets antinéoplasiques du rayonnement ionisant), qui caractérise les effets des inhibiteurs d'angiogenèse sur l'efficacité des traitements contre le cancer a été cité plus de 900 fois sur PubMed[16]. Ces résultats de recherche ont été utilisés en recherche thérapeutique contre le cancer, permettant notamment d'observer que les inhibiteurs d'angiogenèse "empêchent la réparation des radiolésions des cellules de l'endothélium[17] et aidant à déterminer les combinaisons de traitements permettant une réduction des doses de traitements conventionnels toxiques[18], tout en maintenant une régression de la tumeur par des anticorps spécifiques et la radiothérapie[19].

Le travail qu'a fait Gorski avec Helena Mauceri et d'autres chercheurs sur l'effet combiné de l'angiostatine et de rayonnement ionisant a été publié dans Nature[20]. Ces découvertes ont mené à des recherches sur la destruction sélective des cellules cancéreuses, qui selon une étude de Gregg L. Demenza (qui cite Mauceri et autres), "sont davantage hypoxiques que les cellules normales", permettant de "tuer les cellules cancéreuses sans effets secondaires systémiques majeurs[21]."

Médecine non conventionnelle[modifier | modifier le code]

Gorski avec Steven Novella, Harriet Hall et Rachel Dunlop à The Amaz!ng Meeting en 2012

Gorski est sceptique à l'égard de la médecine non conventionnelle. En 2004, il a commencé à écrire un blogue (sous le nom de plume Orac) intitulé Respectful insolence (Insolence respectueuse), d'abord sur Blogspot puis sur ScienceBlogs[22],[23]. Il utilise son vrai nom pour ses textes pour le blogue Science-Based medicine, auquel il contribue depuis 2008 et dont il est actuellement le rédacteur en chef [24],[25]. Il écrit au sujet d'enjeux recoupant la médecine et les pseudo-sciences, notamment le mouvement anti-vaccination, les thérapies alternatives et les traitements contre le cancer[26]. En 2010, des rédacteurs du blogue anti-vaccination Age of Autism ont écrit au conseil de direction de l'Université de Wayne State pour leur demander d'interdire à Gorski d'écrire son blogue (sans succès)[27]. Il a aussi participé à de nombreuses tables rondes sur la médecine alternative.

Gorski est un contributeur à la série de livre numériques de la James Randi Educational Foundation Science Based Medicine Guides[28],[29],[30]. Il est un membre associé du Committee for Skeptical Inquiry[31] et a été conférencier à The Amaz!ng Meeting en 2009, 2010, 2012 et 2013[32],[33],[34],[35],[36]. Il a participé à plusieurs tables rondes sur la médecine alternative[37],[38],[39]. Il a attiré l'attention sur une publication de John Ioannidis faisait état des problèmes posés par certains types d'études publiées[40] et commenté sur l'infiltration grandissante de la médecine alternative dans le champ médical[41],[42], l'acupuncture[43], l'élimination des toxiques[44] et les traitements alimentaires pour l'autisme[45].

Gorski milite en faveur de la divulgation des résultats des essais cliniques et l'utilisation exclusive des approches validées par la science pour le traitement des maladies[46]. Il a critiqué l'appui du sénateur Tom Harkin en faveur du National Center for Complementary and Alternative Medicine (maintenant le National Center for Complementary and Integrative Health)[47]. Il a critiqué le financement par les Instituts américains de la santé de recherches sur des thérapies alternatives ayant des fondements non-scientifiques[48],[49],[50],[51]. Il a également commenté sur l'éthique médicale telle qu'elle s'applique à la médecine alternative[52],[53],[54].

Gorski a critiqué les médias et les vedettes qui font la promotion de pseudo-sciences, notamment Oprah Winfrey[55],[56],[57], Bill Maher[58], Ann Coulter[59] et Huffington Post[60]. En 2013, ila incité les professionnels de la santé à s'exprimer publiquement contre les mauvaises pratiques médicales et les traitements dénoués validité[61]. En 2012, Gorski s'est opposé à l'endossement par l'association américaine d'étudiants en médecine d'une activité de médecine intégrative, ce qui lui a valu d'être désigné comme étant hostile à la médecine alternative par l'auteur David H. Freedman, qui en fait la promotion[62],[63]. En 2014, Gorski et Steven Novella, qui est également un sceptique, ont publié un texte dénonçant l'étude de la médecine intégrative comme étant anti-scientifique[64],[65].

Positions sur d'autres enjeux médicaux[modifier | modifier le code]

Gorski s'est exprimé contre les lois forçant les professionnels de la santé à recourir à des traitements médicaux expérimentaux sur demande, pour les patients en phase terminale (le mouvement right to try aux États-Unis)[66],[67]. Il s'est dit sceptique quant au rôle de l'atavisme dans l'évolution du cancer[68].

Publications sélectionnées[modifier | modifier le code]

  • (en) Cecilia L. Speyer, Mahdy Nassar, Ali H. Hachem, Miriam A. Bukhsh, Waris F. Jafry, Rafa M. Khansa et David H. Gorski, « Riluzole mediates anti-tumor properties in breast cancer cells independent of metabotropic glutamate receptor-1 », Breast Cancer Research and Treatment, vol. 157, no 2,‎ , p. 217-228 (PMID 27146584, DOI 10.1007/s10549-016-3816-x)
  • (en) H.G. Welsh, D.H. Gorski et P.C. Albertsen, « Trends in Metastatic Breast and Prostate Cancer—Lessons in Cancer Dynamics », New England Journal of Medicine, vol. 373, no 18,‎ , p. 1685-1687 (PMID 26510017, DOI 10.1056/NEJMp1510443)
  • (en) D. H. Gorski, « Integrative oncology: really the best of both worlds? », Nature Reviews Cancer,‎ , p. 692-700 (PMID 25230880, DOI 10.1038/nrc3822)
  • (en) David H. Gorski et R.C. Wade, « Is it acupuncture or not? Testing acupuncture injection of vitamin K3 for dysmenorrhoea », Focus on Alternative and Complementary Therapies, vol. 21, no 2,‎ , p. 94-96 (DOI 10.1111/fct.12247, lire en ligne)
  • (en) Cecilia L. Speyer, Miriam A. Bukhsh, Waris Jafry et David H. Gorski, « Riluzole synergizes with paclitaxel to inhibit cell growth and induce apoptosis in triple-negative breast cancer », Breast Cancer Research and Treatment,‎ (DOI 10.1007/s10549-017-4435-x, lire en ligne)

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d « David H. Gorski », Cancer Biology Graduate Program, Wayne State University School of Medicine, (consulté le 14 juin 2013)
  2. « David Gorski M.D., Ph.D. », Physician Details, Barbara Ann Karmanos Cancer Institute, université de Wayne State, (consulté le 17 mai 2013)
  3. David Gorski, « Respectful Insolence », ScienceBlogs (consulté le 10 juin 2013)
  4. (en) Lisa Szabo, « How to guard against a quack », USA Today,‎ (lire en ligne)
  5. « David H. Gorski, MD, PhD – Managing Editor », Science-Based Medicine (consulté le 10 juin 2013)
  6. (en) « David Gorski, M.D. » [archive du ], sur Wayne State University School of Medicine, (consulté le 14 septembre 2018)
  7. (en) « Barbara Ann Karmanos Cancer Center names Dr. David Gorski leader of breast multidisciplinary team », sur prnewswire, (consulté le 18 juin 2013)
  8. (en) « Breast Cancer Program », sur Barbara Ann Kamanos Cancer Institute, Wayne State University (consulté le 17 mai 2013)
  9. (en) « Karmanos Cancer Center’s Dr. David Gorski appointed program co-director of Michigan Breast Oncology Quality Initiative », sur Karmanos Cancer Institute (consulté le 2 août 2013)
  10. (en) « Dr. David Gorski appointed Cancer Liaison Physician for Karmanos », sur Prognosis E-News, (consulté le 17 mai 2013)
  11. (en) « ISM Fellows », sur Institute for Science in Medicine (consulté le 13 juin 2013)
  12. a et b (en) « 2007 - 2008 Grantees », Pink Press,‎ , p. 9 (lire en ligne)
  13. (en) « 2009 - 2010 Grantees », Pink Press,‎ , p. 8 (lire en ligne)
  14. (en) « New Jersey surgical oncologist receives prestigious award at international conference », sur University of Medicine and Dentistry of New Jersey, (consulté le 14 juin 2013)
  15. (en) David H. Gorski, Michael A. Beckett, Nora T. Jaskowiak, Calvin Douglas, Helena J. Mauceri, Rabih M. Salloum, Seetharam Saraswathy, Ann Koons, Danielle M. Hari et Donald W. Kufe, « Blockade of the vascular endothelial growth factor stress response increases the antitumor effects of ionizing radiation », Cancer Research,‎ (lire en ligne)
  16. (en) Robert Kerbel et Judah Folkman, « Clinical translation of angiogenesis inhibitors », Nature Reviews Cancer,‎ (PMID 12360276, lire en ligne)
  17. (en) Harold F. Dvorak, « Vascular Permeability Factor/Vascular Endothelial Growth Factor: A Critical Cytokine in Tumor Angiogenesis and a Potential Target for Diagnosis and Therapy », Journal of Clinical Oncology,‎ (PMID 12409337, lire en ligne)
  18. (en) Giannoula Klement, Sylvain Baruchel, Janusz Rak, Shan Man, Katherine Clark, Daniel J. Hicklin, Peter Bohlen et Robert S. Kerbel, « Continuous low-dose therapy with vinblastine and VEGF receptor-2 antibody induces sustained tumor regression without overt toxicity », Journal of Clinical Investigation,‎ (PMID 10772661, PMCID 517491, DOI 10.1172/JCI8829)
  19. (en) Helena Mauceri, Nader N. Hanna, Michael A. Beckett, David H. Gorski, Mary-Jane Staba, Kerri Ann Stellato, Kevin Bigelow, Ruth Heiman, Stephen Gately et Mohanraj Dhanabal, « Combined effects of angiostatin and ionizing radiation in antitumour therapy », Nature,‎ , p. 287-291 (PMID 9685160, DOI 10.1038/28412, lire en ligne)
  20. (en) Gregg L. Semenza, « Regulation of Mammalian O2 Homeostasis by Hypoxia-Inducible Factor 1 », Annual Review of Cell and Developmental Biology,‎ (ISSN 1081-0706, PMID 10611972, lire en ligne)
  21. (en) Doug Bremner, « Blogging doctors rock on! », Huffington Post,‎ (lire en ligne)
  22. (en) « Respectful Insolence », sur ScienceBlogs (consulté le 20 juin 2013)
  23. (en) « Who is Orac? », sur Restpectful Insolence (consulté le 31 juillet 2018)
  24. (en) Pseudoscience: The Conspiracy Against Science, MIT Press (ISBN 9780262344821, lire en ligne), p. Chapter 12: Scientific Soundness and the Problem of Predatory Journals
  25. (en) « Hostility Towards Scientists and Jenny McCarthy's Latest Video », sur KevinMD.com, (consulté le 25 juin 2013)
  26. (en) « The price of opposing medical pseudoscience », sur Science-Based Medicine, (consulté le 14 juin 2018)
  27. (en) « JREF publishes three volumes on science-based medicine », sur James Randi Education Foundation (consulté le 28 juin 2013)
  28. (en) « JREF publishes three more science-based medicine volumes », sur James Randi Education Foundation (consulté le 28 juin 2013)
  29. (en) « Science-based medicine Ebooks, volumes 7-12 now available », sur James Randi Education Foundation,
  30. (en) « CSI Fellows and Staff », sur Committee for Skeptical Inquiry (consulté le 2 août 2013)
  31. (en) « The Amaz!ing Meeting 2013: Schedule », sur The Amza!ing Meeting website (consulté le 24 juin 2013)
  32. (en) « Science-Based Medicine Conference », sur Neurologica, (consulté le 24 juin 2013)
  33. (en) « The Amaz!ng Meeting 8, 2010 Schedule », sur James Randi Educational Foundation (consulté le 24 juin 2013)
  34. (en) « Expert panel trashes "alternative medicine" concept », sur Consumer Health Digest, (consulté le 25 juin 2013)
  35. (en) « The Amaz!ing Meeting 2012: Program », sur The Amaz!ng Meeting, (consulté le 24 juin 2013)
  36. (en) « Drs. Ben Goldacre, David Gorski and Michael Shermer on the threat of pseudoscience », sur McGill University Faculty of Science (consulté le 20 juin 2013)
  37. (en) « David Gorski NECSS », sur Northeast Conference on Science and Skepticism website (NECSS) (consulté le 24 juin 2013)
  38. (en) « Speakers », sur CSICon 2012 (consulté le 24 juin 2013)
  39. (en) Mary Roach et Tim Folger, The Best American Science and Nature Writing 2011: The Best American Series, Houghton Mifflin Harcourt, (ISBN 978-0-547-67846-7, lire en ligne), p. 123-1224
  40. (en) « What to do when a patient wants 'alternative' medicine », sur Medscape Business of Medicine, (consulté le 25 juin 2013)
  41. (en) Dave Munger, « Controls for acupuncture studies are improving. Their results are not. How are peer reviewers reacting? », Seed,‎ (lire en ligne)
  42. (en) Steven Salzberg, « Battlefield acupuncture: Pseudoscience for wounded troops », Forbes,‎ (lire en ligne)
  43. (en) Linda Lee, « Bridal Hunger Games: Losing Weight in Time for the Wedding », New York Times,‎ (lire en ligne)
  44. (en) Lacy Jaye Hansen, « The GAPS diet claims you can eat away autism. But can you really? », Diets in Review,‎ (lire en ligne)
  45. (en) Naseem Miller, « Most drug trial results analyzed by FDA hidden from view », sur Public Integrity, (consulté le 26 juin 2013)
  46. (en) Michael Specter, Denialism: How Irrational Thinking Harms the Planet and Threatens Our Lives, Penguin Group US, (ISBN 978-1-101-15102-0, lire en ligne)
  47. (en) Ray Greek et Andre Menache, « Systematic reviews of animal models: Methodology versus epistemology », International Journal of Medical Sciences, vol. 10, no 3,‎ , p. 206-221 (ISSN 1449-1907, PMID 23372426, DOI 10.7150/ijms.5529)
  48. (en) Larry Husten, « The Raging Debate Over The NIH's TACT Chelation Trial », Forbes,‎ (lire en ligne)
  49. (en) Alex B. Berezow et Hank Campbell, The Raging Debate Over The NIH's TACT Chelation Trial, PublicAffairs, (ISBN 978-1-61039-165-8, lire en ligne)
  50. (en) Alison J. Kay, What If There's Nothing Wrong?, Balboa Press, (ISBN 978-1-4525-6147-9, lire en ligne), p. 283
  51. (en) « Alternative medicine and trials of dubious ethicality », sur Medscape, (consulté le 25 juin 2013)
  52. (en) Lee Scheider, « Snake oil medicine », Huffington Post,‎ (lire en ligne)
  53. (en) Daniel Keller, « Integrative Medicine Use Up, but Outcomes Still Uncertain », sur Medscape, (consulté le 25 juin 2013)
  54. (en) « Media and bloggers accuse Oprah of medical malpractice », sur About.com, (consulté le 25 juin 2013)
  55. (en) David Gorski, « Is Oprah Winfrey giving us bad medicine? », Toronto Star,‎ (lire en ligne)
  56. (en) Amarnath Amarasingam, « : High priestess of the New Age », Washington Post,‎ (lire en ligne)
  57. (en) Jonathan Fahey, « In Pictures: Celebs Who Take On Science », Forbes,‎ (lire en ligne)
  58. (en) Henri I. Miller, « Can tiny amounts of poison actually be good for you? », Forbes,‎ (lire en ligne)
  59. (en) David Whelan, « AOL-Huffington on health: Does Tim Armstrong think vaccines cause Autism? », Forbes,‎ (lire en ligne)
  60. (en) « Two nurses face jail time for reporting a doctor to the Texas Medical Board », sur KevinMD.com, (consulté le 25 juin 2013)
  61. (en) Ed Brayton, « Dr. David Gorski and Mike Farrell », WPRR,‎ (lire en ligne)
  62. (en) « Doctors who care: Does alternative medicine work? », sur Utne Reader, mai-juin 2012 (consulté le 24 juin 2013)
  63. (en) David Gorski et Steven Novella, « Clinical trials of integrative medicine: testing whether magic works?| », Trends in Molecular Medicine, vol. 20, no 9,‎ (PMID 25150944, DOI 10.1016/j.molmed.2014.06.007)
  64. (en) G.S. Mudur, « US doctors spark homeopathy row », The Telegraph (Calcutta),‎ (lire en ligne)
  65. (en) Julie Turkewitz, « Patients Seek ‘Right to Try’ New Drugs », New York Times,‎ (lire en ligne)
  66. (en) « Using the fear of Ebola to promote the placebo legislation that is "right to try" », sur Science-Based Medicine, (consulté le 27 juillet 2017)
  67. (en) Zeeya Merali, « Did Cancer Evolve to Protect Us? », Scientific American,‎ (lire en ligne)
Ressources relatives à la rechercheVoir et modifier les données sur Wikidata :