Monorail de Jacksonville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

30° 19′ 37″ N 81° 39′ 44″ O / 30.32708, -81.66233 ()

Jacksonville Skyway
Situation Jacksonville, Floride
Drapeau des États-Unis États-Unis
Type Monorail
Entrée en service 1989
Longueur du réseau 4,0 km
Lignes 1
Stations 8
Fréquentation 1700 voyageurs quotidiens (premier trimestre 2009)
Écartement des rails 1 435 mm
Exploitant Régie des transports de Jacksonville
Vitesse maximale 56 km/h

Image illustrative de l'article Monorail de Jacksonville
Plan du métro de Jacksonville

Le monorail de Jacksonville (traduit de l'anglais Jacksonville Skyway également appelé JTA Skyway) est un monorail situé à Jacksonville en Floride. Chaque métro est automatisé par l'ATC (Automatic Train Control), il peut avoir de deux à six voitures, et se déplace jusqu'à 35 mph (56 km / h) par heure.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Skyway a évolué après plusieurs années d'études à la fois par les citoyens et les planificateurs des transports professionnels. La première étude a été réalisée par le Florida Department of Transportation et le département de planification de la ville de Jacksonville. En 1977, ces deux organismes a mené le projet à l'Autorité des transports Jacksonville (JTA) pour le développement continu et la mise en œuvre. Après l'achèvement d'une étude de faisabilité de 18 mois, Jacksonville a été sélectionné par le gouvernement fédéral Urban Mass Transit Administration comme l'une des sept villes de participer à l'échelle nationale au programme Downtown Peoplemover. Le plan prévoyait la construction d'un système de phase I de quatre kilomètres.

Les travaux sur l'initiale de 1,1 km de la Phase IA a été commencé en 1984. Il n'avait que trois stations (Terminal, Jefferson et Central). Ce travail a été achevé en 1989 et deux véhicules circulant dans une configuration double navette ont été mis en service. La technologie utilisée est le système français MATRA.

La mise en œuvre de la suite du réseau de quatre kilomètres de la phase I a débuté en 1992. Les négociations avec MATRA à fournir des systèmes pour les nouvelles extensions n'ont pas abouti. En , un nouveau fournisseur (Bombardier) a obtenu le contrat pour les nouvelles extensions ainsi que le travail de remplacement de la technologie MATRA qui travaillait sur la Phase IA. Bombardier fournit une version de ses véhicules monorail UM III qui sont semblables à ceux actuellement en usage à l'aéroport international de Tampa en Floride. Ces nouveaux véhicules fonctionnent sur un faisceau de monorail, 86,4 cm de large et 71,1 cm de profondeur. Ces poutres reposent sur une voie de guidage qui est de 3,35 m de large et est construit avec 76,2 cm de haut de chaque côté pour réduire le bruit, le drainage de l'aide et assurer la protection du personnel.

Toutes les stations font 36,6 m de long et conçus pour accueillir un train composé de deux à six voitures. La largeur du quai des stations sont généralement de 8,5 m, mais peut être plus large dans les stations multimodales.

Rame du Jacksonville Skyway

Les conflits[modifier | modifier le code]

Le Skyway a été l'un des principaux points de discorde à Jacksonville. Il a été suggéré qu'il s'agit d'un «train de nulle part"[1]. Certains critiques ont suggéré que les extensions dans les communes voisines comme Riverside, San Marco, et la Springfield permettrait d'améliorer l'utilité de la ligne.

Stations[modifier | modifier le code]

  • Tous les trains:
    • Rosa L. Parks/FCCJ
    • Hemming Plaza
    • Central
  • Branche Convention Center:
    • Jefferson
    • Convention Center
  • Branche Kings Avenue:
    • San Marco
    • Riverplace
    • Kings Avenue

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]