Championnat du monde de Formule 1 1996

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Championnat du monde de Formule 1 1996

Généralités
Sport Formule 1
Création 1950
Organisateur(s) FIA
Édition 47e
Nombre de manches 16 Grands Prix
Site web officiel
Palmarès
Champion pilote Drapeau du Royaume-Uni Damon Hill
Champion constructeur Drapeau du Royaume-Uni Williams-Renault

Navigation

Le championnat du monde de Formule 1 1996 est remporté par le Britannique Damon Hill sur une Williams-Renault. Williams remporte le championnat du monde des constructeurs.

Auréolé de sa victoire en championnat CART en 1995 et lors des 500 miles d'Indianapolis, le pilote canadien Jacques Villeneuve, fils de Gilles, débute en Formule 1 à 25 ans pour faire équipe avec Damon Hill sur Williams-Renault et s'impose dès sa quatrième course, sur le Nürburgring lors du Grand Prix d'Europe. Jusqu'au bout, il va lutter contre son coéquipier pour le gain du titre mondial.

Damon Hill remporte huit victoires, dont la manche finale décisive de Suzuka où Villeneuve abandonne ; il devient, à 36 ans, le seul champion du monde à succéder à son père, Graham, titré en 1962 et 1968. Williams, dans une période faste, s'adjuge son huitième titre des constructeurs.

Lors de cette saison, Michael Schumacher gagne ses trois premières courses pour Ferrari, tandis qu'à l'arrivée d'un Grand Prix de Monaco où seulement trois monoplaces franchissent la ligne d'arrivée au bout de deux heures, Olivier Panis remporte le seul Grand Prix de sa carrière, au volant de sa Ligier-Mugen-Honda.

Repères[modifier | modifier le code]

Pilotes[modifier | modifier le code]

Débuts en tant que pilote-titulaire :

Transferts :

Retraits :

Retour en cours de saison :

Écuries[modifier | modifier le code]

Circuits[modifier | modifier le code]

Règlement sportif : les nouveautés[modifier | modifier le code]

  • Plus de séance de préqualifications.
  • Essais libres limités à 30 tours dans la journée : vendredi de 11 h 00 à 12 h 00 et de 13 h 00 à 14 h 00.
  • Essais libres limités à 30 tours au total des deux séances de la matinée : samedi de 09h00 à 09h45 et de 10 h 15 à 11 h 00.
  • Essais qualificatifs limités à 12 tours : samedi de 13 h 00 à 14 h 00.
  • Tout pilote dont le temps de qualification dépasse de 7 % le temps de la pole position ne sera pas autorisé à prendre le départ (sauf sur décision des commissaires sportifs prise en raison de conditions exceptionnelles ayant empêché le concurrent de défendre ses chances).
  • En cas de problème sur sa monoplace de course, un pilote a le droit d'utiliser un "mulet" lors des essais qualificatifs, mais pas lors des essais libres.
  • Le feu vert de départ peut être allumé à tout moment et non plus dans un délai de 4 à 7 secondes après l'apparition du feu rouge.

Règlement technique les nouveautés[modifier | modifier le code]

  • Largeur minimale du cockpit portée à 520 mm.
  • Parois latérales de protection des bords du cockpit en mousse antichoc de 75 mm d'épaisseur.
  • Parois de protection sur le plat-bord du cockpit montant de chaque côté du casque.

Engagés[modifier | modifier le code]

Engagé Constructeur Châssis Moteur Pneus No Pilotes Essayeurs
Drapeau de l'Italie Scuderia Ferrari Ferrari F310 Ferrari 046 3.0 V10 G 1 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Drapeau de l'Italie Nicola Larini
2 Drapeau du Royaume-Uni Eddie Irvine
Drapeau de l'Italie Mild Seven Benetton Renault Benetton B196 Renault RS8 3.0 V10 G 3 Drapeau de la France Jean Alesi Drapeau de l'Italie Vincenzo Sospiri
Drapeau du Royaume-Uni Allan McNish
Drapeau de l'Italie Jarno Trulli
4 Drapeau de l'Autriche Gerhard Berger
Drapeau du Royaume-Uni Rothmans Williams Renault Williams FW18 Renault RS8 3.0 V10 G 5 Drapeau du Royaume-Uni Damon Hill Drapeau de la France Jean-Christophe Boullion
6 Drapeau du Canada Jacques Villeneuve
Drapeau du Royaume-Uni Marlboro McLaren Mercedes McLaren MP4/11
MP4/11B
Mercedes FO 110 3.0 V10 G 7 Drapeau de la Finlande Mika Häkkinen Drapeau du Danemark Jan Magnussen
Drapeau de l'Allemagne Ralf Schumacher
Drapeau : Royaume-Uni Dario Franchitti
Drapeau de l’Irlande Ralph Firman
8 Drapeau du Royaume-Uni David Coulthard
Drapeau de la France Ligier Gauloises Blondes Ligier JS43 Mugen-Honda MF-301HA 3.0 V10 G 9 Drapeau de la France Olivier Panis Drapeau du Royaume-Uni Kelvin Burt
Drapeau de la Suède Kenny Bräck
10 Drapeau du Brésil Pedro Diniz
Drapeau de l’Irlande B&H Total Jordan Peugeot Jordan 196 Peugeot A12 EV5 3.0 V10 G 11 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello Drapeau de l'Italie Gianni Morbidelli
Drapeau de la France Érik Comas
Drapeau : Royaume-Uni Colin McRae
Drapeau de l'Italie Fabrizio de Simone
12 Drapeau du Royaume-Uni Martin Brundle
Drapeau de la Suisse Red Bull Sauber Ford Sauber C15 Ford JD Zetec-R 3.0 V10 G 14 Drapeau du Royaume-Uni Johnny Herbert Drapeau de l’Argentine Norberto Fontana
15 Drapeau de l'Allemagne Heinz-Harald Frentzen
Drapeau du Royaume-Uni Footwork Hart Arrows FA17 Hart 830 3.0 V8 G 16 Drapeau du Brésil Ricardo Rosset Drapeau de la Suède Kenny Bräck
Drapeau de la France Jérémie Dufour
Drapeau : Royaume-Uni Kelvin Burt
Drapeau de l'Australie David Brabham
17 Drapeau des Pays-Bas Jos Verstappen
Drapeau du Royaume-Uni Tyrrell Yamaha Tyrrell 024 OX 11 A 3.0 V10 G 18 Drapeau du Japon Ukyo Katayama Drapeau de la France Emmanuel Collard
19 Drapeau de la Finlande Mika Salo
Drapeau de l'Italie Minardi Team Minardi M195B Ford EDM2 3.0 V8
Ford EDM3 3.0 V8
G 20 Drapeau du Portugal Pedro Lamy Drapeau de l'Italie Andrea Boldrini
21 Drapeau de l'Italie Giancarlo Fisichella
Drapeau du Brésil Tarso Marques
Drapeau de l'Italie Giovanni Lavaggi
Drapeau de l'Italie Forti Corse Forti FG01-95B
FG03-96
Ford ECA Zetec-R 3.0 V10 G 22 Drapeau de l'Italie Luca Badoer Drapeau de la France Franck Lagorce
23 Drapeau de l'Italie Andrea Montermini

Grands Prix de la saison 1996[modifier | modifier le code]

Date Grand Prix Circuit Vainqueur Voiture Résumé
582 10 mars Drapeau de l'Australie Grand Prix d'Australie Melbourne Drapeau du Royaume-Uni Damon Hill Williams-Renault Résumé
583 31 mars Drapeau du Brésil Grand Prix du Brésil Interlagos Drapeau du Royaume-Uni Damon Hill Williams-Renault Résumé
584 7 avril Drapeau de l’Argentine Grand Prix d'Argentine Buenos Aires Drapeau du Royaume-Uni Damon Hill Williams-Renault Résumé
585 28 avril Drapeau de l’Union européenne Grand Prix d'Europe Nürburgring Drapeau du Canada Jacques Villeneuve Williams-Renault Résumé
586 5 mai Saint-Marin Grand Prix de Saint-Marin Imola Drapeau du Royaume-Uni Damon Hill Williams-Renault Résumé
587 19 mai Drapeau : Monaco Grand Prix de Monaco Monaco Drapeau de la France Olivier Panis Ligier-Mugen-Honda Résumé
588 2 juin Drapeau de l'Espagne Grand Prix d'Espagne Barcelone Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Ferrari Résumé
589 16 juin Drapeau du Canada Grand Prix du Canada Montréal Drapeau du Royaume-Uni Damon Hill Williams-Renault Résumé
590 30 juin Drapeau de la France Grand Prix de France Magny-Cours Drapeau du Royaume-Uni Damon Hill Williams-Renault Résumé
591 14 juillet Drapeau du Royaume-Uni Grand Prix de Grande-Bretagne Silverstone Drapeau du Canada Jacques Villeneuve Williams-Renault Résumé
592 28 juillet Drapeau de l'Allemagne Grand Prix d'Allemagne Hockenheim Drapeau du Royaume-Uni Damon Hill Williams-Renault Résumé
593 11 août Drapeau de la Hongrie Grand Prix de Hongrie Budapest Drapeau du Canada Jacques Villeneuve Williams-Renault Résumé
594 25 août Drapeau de la Belgique Grand Prix de Belgique Spa-Francorchamps Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Ferrari Résumé
595 8 septembre Drapeau de l'Italie Grand Prix d'Italie Monza Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Ferrari Résumé
596 22 septembre Drapeau du Portugal Grand Prix du Portugal Estoril Drapeau du Canada Jacques Villeneuve Williams-Renault Résumé
597 13 octobre Drapeau du Japon Grand Prix du Japon Suzuka Drapeau du Royaume-Uni Damon Hill Williams-Renault Résumé

Classement des pilotes[modifier | modifier le code]

Classement Pilote Pays Voiture Nombre
de points
1er Damon Hill Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Williams-Renault 97
2e Jacques Villeneuve Drapeau du Canada Canada Williams-Renault 78
3e Michael Schumacher Drapeau de l'Allemagne Allemagne Ferrari 59
4e Jean Alesi Drapeau de la France France Benetton-Renault 47
5e Mika Häkkinen Drapeau de la Finlande Finlande McLaren-Mercedes 31
6e Gerhard Berger Drapeau de l'Autriche Autriche Benetton-Renault 21
7e David Coulthard Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni McLaren-Mercedes 18
8e Rubens Barrichello Drapeau du Brésil Brésil Jordan-Peugeot 14
9e Olivier Panis Drapeau de la France France Ligier-Mugen-Honda 13
10e Eddie Irvine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Ferrari 11
11e Martin Brundle Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Jordan-Peugeot 8
12e Heinz-Harald Frentzen Drapeau de l'Allemagne Allemagne Sauber-Ford 7
13e Mika Salo Drapeau de la Finlande Finlande Tyrrell-Yamaha 5
14e Johnny Herbert Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Sauber-Ford 4
15e Pedro Diniz Drapeau du Brésil Brésil Ligier-Mugen-Honda 2
16e Jos Verstappen Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Arrows-Hart 1

Classement des constructeurs[modifier | modifier le code]

Classement Constructeur Pays Nombre
de points
1er Williams-Renault Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 175
2e Ferrari Drapeau de l'Italie Italie 70
3e Benetton-Renault Drapeau de l'Italie Italie 68
4e McLaren-Mercedes Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 49
5e Jordan-Peugeot Drapeau de l’Irlande Irlande 22
6e Ligier-Mugen-Honda Drapeau de la France France 15
7e Sauber-Ford Drapeau de la Suisse Suisse 11
8e Tyrrell-Yamaha Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 5
9e Arrows-Hart Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 1
10e Minardi-Ford Drapeau de l'Italie Italie 0
11e Forti-Ford Drapeau de l'Italie Italie 0