Championnat du monde de Formule 1 1999

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Championnat du monde de Formule 1 1999

Généralités
Sport Formule 1
Création 1950
Organisateur(s) FIA
Édition 50e
Nombre de manches 16 Grands Prix
Site web officiel
Palmarès
Champion pilote Drapeau de la Finlande Mika Häkkinen
Champion constructeur Drapeau de l'Italie Ferrari

Navigation

Le championnat du monde de Formule 1 1999 est remporté par le Finlandais Mika Häkkinen sur une McLaren-Mercedes. Ferrari remporte le championnat du monde des constructeurs.

Mika Häkkinen tente de conserver son titre à bord de sa McLaren MP4-14 à moteur Mercedes face aux deux pilotes Ferrari, Eddie Irvine qui remporte la course inaugurale à Melbourne, et Michael Schumacher. L'équipe constituée autour du pilote allemand par Jean Todt, avec l'ingénieur Ross Brawn aux manettes commence à donner sa pleine mesure.

Mais, victime d'un tout droit à plus de 200 km/h dans le virage de Stowe lors du Grand Prix de Grande-Bretagne à Silverstone le 11 juillet, Schumacher doit observer trois mois de convalescence pour récupérer d'une fracture à la jambe droite. Il manque six Grands Prix avant de faire son retour en Malaisie ; le Finlandais Mika Salo assure son intérim.

Häkkinen semble dès lors se diriger vers un nouveau sacre mais Irvine s'impose coup sur coup en Autriche et en Allemagne, puis en Malaisie : il arrive à Suzuka, pour le dernier Grand Prix de la saison, avec quatre points d'avance sur son rival. Häkkinen remporte ce Grand Prix du Japon, sa cinquième victoire de la saison ; Irvine se classant troisième, le Finlandais est sacré pour la deuxième fois consécutive, avec deux points d'avance. Ferrari remporte son neuvième titre des constructeurs, le premier depuis la saison 1983.

Repères[modifier | modifier le code]

Pilotes[modifier | modifier le code]

Débuts en tant que pilote-titulaire :

Transferts :

Retraits :

Retour :

Transferts en cours de saison :

Retours en cours de saison :

Écuries[modifier | modifier le code]

Circuits[modifier | modifier le code]

Règlement sportif: les nouveautés[modifier | modifier le code]

  • Quota de pneus alloué par week-end : 32 pneus « sec » (au lieu de 40) et 10 « pluie ».
  • Limitation des essais privés à 50 jours hors week-end de course entre le premier et le dernier Grand Prix de la saison.
  • 25 de ces cinquante journées seront collectives et sur le même circuit, les 25 autres journées seront utilisées à discrétion sur un circuit au choix homologué par la FIA.
  • Si un pilote écope d'un stop-and-go de 10 secondes dans les cinq derniers tours de course, il n'a plus à effectuer la peine qui sera convertie en une pénalité de 25 secondes venant s'ajouter à son temps de course total.

Règlement technique (nouveautés en caractères gras)[modifier | modifier le code]

  • Réduction du taux de soufre et de benzène du carburant par rapport à 1998.
  • Système obligatoire de trop-plein d'huile dans l'admission d'air (et non plus à l'air libre).
  • Crash-test plus sévère.
  • Distance minimale entre le haut du casque du pilote et le haut de l'arceau porté à 70 mm (contre 50 mm).
  • Baquet solidaire du pilote (le pilote peut être extrait de la voiture sanglé à son siège).
  • Système de retenue des roues par câble pour éviter leur envol lors de carambolage.
  • Rainurage obligatoire des pneus : 4 stries à l'avant comme à l'arrière (3 seulement à l'avant en 1998).

Engagés[modifier | modifier le code]

Écuries Constructeurs Châssis Moteur Pneus No Pilotes Pilotes d'essais
Drapeau du Royaume-Uni McLaren International McLaren MP4-14 Mercedes V10 B 1 Drapeau de la Finlande Mika Häkkinen Drapeau de l'Allemagne Nick Heidfeld
Drapeau : Royaume-Uni Jenson Button
2 Drapeau du Royaume-Uni David Coulthard
Drapeau de l'Italie Scuderia Ferrari Ferrari F399 Ferrari V10 B 3 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Drapeau de l'Italie Luca Badoer
Drapeau de l'Italie Max Biaggi
Drapeau de la Finlande Mika Salo
4 Drapeau du Royaume-Uni Eddie Irvine
Drapeau du Royaume-Uni Williams Grand Prix Engineering Williams FW21 Supertec V10 B 5 Drapeau de l'Italie Alessandro Zanardi Drapeau du Brésil Bruno Junqueira
Drapeau du Brésil Antônio Pizzonia
6 Drapeau de l'Allemagne Ralf Schumacher
Drapeau de l’Irlande Jordan Grand Prix Jordan 199 Mugen-Honda V10 B 7 Drapeau du Royaume-Uni Damon Hill Drapeau de la République tchèque Tomáš Enge
Drapeau du Japon Shinji Nakano
Drapeau des Pays-Bas Jos Verstappen
8 Drapeau de l'Allemagne Heinz-Harald Frentzen
Drapeau de l'Italie Benetton F1 Racing Team Benetton B199 Playlife V10 B 9 Drapeau de l'Italie Giancarlo Fisichella Drapeau de la France Laurent Redon
10 Drapeau de l'Autriche Alexander Wurz
Drapeau de la Suisse PP Sauber Sauber C18 Petronas V10 B 11 Drapeau de la France Jean Alesi
12 Drapeau du Brésil Pedro Diniz
Drapeau du Royaume-Uni Arrows Grand Prix International Arrows A20 Arrows V10 B 14 Drapeau de l'Espagne Pedro de la Rosa Drapeau de l'Afrique du Sud Stephen Watson
Drapeau de l'Australie Mark Webber
15 Drapeau du Japon Toranosuke Takagi
Drapeau du Royaume-Uni Stewart Grand Prix Stewart SF-3 Ford Cosworth V10 B 16 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello Drapeau du Brésil Luciano Burti
17 Drapeau du Royaume-Uni Johnny Herbert
Drapeau de la France Prost Grand Prix Prost AP02 Peugeot V10 B 18 Drapeau de la France Olivier Panis Drapeau de la France Stéphane Sarrazin
Drapeau : Royaume-Uni Jenson Button
19 Drapeau de l'Italie Jarno Trulli
Drapeau de l'Italie Minardi Team Minardi M01 Ford Cosworth V10 B 20 Drapeau de l'Italie Luca Badoer Drapeau de l’Argentine Gaston Mazzacane
Drapeau de la France Stéphane Sarrazin
21 Drapeau de l'Espagne Marc Gené
Drapeau du Royaume-Uni British American Racing BAR PR01 Supertec V10 B 22 Drapeau du Canada Jacques Villeneuve Drapeau de la France Patrick Lemarié
23 Drapeau du Brésil Ricardo Zonta
Drapeau de la Finlande Mika Salo

Grands Prix de la saison 1999[modifier | modifier le code]

Date Grand Prix Circuit Vainqueur Voiture Résumé
631 7 mars Drapeau de l'Australie Grand Prix d'Australie Melbourne Drapeau du Royaume-Uni Eddie Irvine Ferrari Résumé
632 11 avril Drapeau du Brésil Grand Prix du Brésil Interlagos Drapeau de la Finlande Mika Häkkinen McLaren-Mercedes Résumé
633 2 mai Saint-Marin Grand Prix de Saint-Marin Imola Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Ferrari Résumé
634 16 mai Drapeau : Monaco Grand Prix de Monaco Monaco Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Ferrari Résumé
635 30 mai Drapeau de l'Espagne Grand Prix d'Espagne Barcelone Drapeau de la Finlande Mika Häkkinen McLaren-Mercedes Résumé
636 13 juin Drapeau du Canada Grand Prix du Canada Montréal Drapeau de la Finlande Mika Häkkinen McLaren-Mercedes Résumé
637 27 juin Drapeau de la France Grand Prix de France Magny-Cours Drapeau de l'Allemagne Heinz-Harald Frentzen Jordan-Mugen-Honda Résumé
638 11 juillet Drapeau du Royaume-Uni Grand Prix de Grande-Bretagne Silverstone Drapeau du Royaume-Uni David Coulthard McLaren-Mercedes Résumé
639 25 juillet Drapeau de l'Autriche Grand Prix d'Autriche A1-Ring Drapeau du Royaume-Uni Eddie Irvine Ferrari Résumé
640 1er août Drapeau de l'Allemagne Grand Prix d'Allemagne Hockenheim Drapeau du Royaume-Uni Eddie Irvine Ferrari Résumé
641 15 août Drapeau de la Hongrie Grand Prix de Hongrie Budapest Drapeau de la Finlande Mika Häkkinen McLaren-Mercedes Résumé
642 29 août Drapeau de la Belgique Grand Prix de Belgique Spa-Francorchamps Drapeau du Royaume-Uni David Coulthard McLaren-Mercedes Résumé
643 12 septembre Drapeau de l'Italie Grand Prix d'Italie Monza Drapeau de l'Allemagne Heinz-Harald Frentzen Jordan-Mugen-Honda Résumé
644 26 septembre Drapeau de l’Union européenne Grand Prix d'Europe Nürburgring Drapeau du Royaume-Uni Johnny Herbert Stewart-Ford Résumé
645 17 octobre Drapeau de Malaisie Grand Prix de Malaisie Sepang Drapeau du Royaume-Uni Eddie Irvine Ferrari Résumé
646 31 octobre Drapeau du Japon Grand Prix du Japon Suzuka Drapeau de la Finlande Mika Häkkinen McLaren-Mercedes Résumé

Classement des pilotes[modifier | modifier le code]

Classement Pilote Pays Voiture Nombre
de points
1er Mika Häkkinen Drapeau de la Finlande Finlande McLaren-Mercedes 76
2e Eddie Irvine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Ferrari 74
3e Heinz-Harald Frentzen Drapeau de l'Allemagne Allemagne Jordan-Mugen-Honda 54
4e David Coulthard Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni McLaren-Mercedes 48
5e Michael Schumacher Drapeau de l'Allemagne Allemagne Ferrari 44
6e Ralf Schumacher Drapeau de l'Allemagne Allemagne Williams-Supertec 35
7e Rubens Barrichello Drapeau du Brésil Brésil Stewart-Ford 21
8e Johnny Herbert Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Stewart-Ford 15
9e Giancarlo Fisichella Drapeau de l'Italie Italie Benetton-Playlife 13
10e Mika Salo Drapeau de la Finlande Finlande Ferrari 10
11e Jarno Trulli Drapeau de l'Italie Italie Prost-Peugeot 7
12e Damon Hill Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Jordan-Mugen-Honda 7
13e Alexander Wurz Drapeau de l'Autriche Autriche Benetton-Playlife 3
14e Pedro Diniz Drapeau du Brésil Brésil Sauber-Petronas 3
15e Jean Alesi Drapeau de la France France Sauber-Petronas 2
16e Olivier Panis Drapeau de la France France Prost-Peugeot 2
17e Marc Gené Drapeau de l'Espagne Espagne Minardi-Ford 1
18e Pedro de la Rosa Drapeau de l'Espagne Espagne Arrows-Arrows 1

Classement des constructeurs[modifier | modifier le code]

Classement Constructeur Pays Nombre
de points
1er Ferrari Drapeau de l'Italie Italie 128
2e McLaren-Mercedes Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 124
3e Jordan-Mugen-Honda Drapeau de l’Irlande Irlande 61
4e Stewart-Ford Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 36
5e Williams-Supertec Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 35
6e Benetton-Playlife Drapeau de l'Italie Italie 16
7e Prost-Peugeot Drapeau de la France France 9
8e Sauber-Petronas Drapeau de la Suisse Suisse 5
9e Arrows-Hart Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 1
10e Minardi-Ford Drapeau de l'Italie Italie 1