Emmanuel Collard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les personnes ayant le même patronyme, voir Collard.

Emmanuel Collard

{{{alternative}}}

Emmanuel Collard aux 6 Heures du Castellet 2011

Date de naissance 3 avril 1971
Lieu de naissance Arpajon
Nationalité Drapeau de la France France
Qualité Pilote automobile

Emmanuel Collard est un pilote automobile français né le 3 avril 1971 à Arpajon. Grand espoir du sport automobile mondial à ses débuts, il n'a pourtant jamais percé en Formule 1, et s'est reconverti avec succès dans les épreuves d'Endurance.

Biographie[modifier | modifier le code]

Emmanuel Collard en Porsche Supercup en 1995 à Silverstone

Auteur d'une brillante carrière en karting (il devient champion du monde de la catégorie Formule A en 1988), Emmanuel Collard passe au sport automobile en 1989, dans le championnat de France de Formule Renault, qu'il termine en deuxième position dès sa première saison. Accompagné d'une réputation de petit prodige, il effectue même au cours de l'hiver suivant ses premiers essais en Formule 1, au volant d'une Ligier. À 18 ans, il devient ainsi le plus jeune pilote de l'histoire à rouler en Formule 1 (un record de précocité qui ne sera battu qu'en 2002 par Nico Rosberg).

Devenu à partir de 1990 le pilote essayeur régulier de Ligier, il poursuit en parallèle son ascension dans les séries de monoplace. En 1990, il remporte le championnat de France de Formule Renault puis après un passagé éclair par la Formule 3, il accède au championnat de Formule 3000 en 1992, où il connaît moins de réussite. Toujours aux portes de la Formule 1, il continue d'effectuer des tests dans diverses écuries, telles que Benetton, Williams et Tyrrell. C'est avec l'équipe Tyrrell qu'il semble le plus proche d'effectuer ses débuts en Grand Prix, mais faute de budget, l'écurie britannique doit renoncer à son engagement. Ken Tyrrell exprimera à cette occasion son incompréhension de voir un pilote si talentueux ne pas bénéficier de soutiens financiers.

À partir de 1995, Collard dispute également la Porsche Supercup, dont il devient rapidement l'un des meilleurs pilotes, et qu'il remporte en 1996. Cela lui permet de devenir pilote officiel Porsche en Endurance, et de faire débuter victorieusement la Porsche GT1 dans le championnat GT. Début 1997, le nom de Collard continue de circuler régulièrement dans le paddock de Formule 1, cette fois en vue d'un éventuel remplacement du décevant pilote japonais Shinji Nakano chez Prost Grand Prix. En raison du refus de Mugen Honda de sacrifier son pilote, Prost doit renoncer à ce remplacement. L'heure de Collard semble enfin sonner lorsque Olivier Panis se blesse au Grand Prix du Canada 1997 (le même jour, Collard passe proche de la victoire aux 24 Heures du Mans) et qu'il est appelé dans les jours qui suivent pour participer à des essais préparatifs en vue du Grand Prix de France. Mais à la surprise générale, Alain Prost choisit finalement d'engager Jarno Trulli, soutenu par Flavio Briatore, ancien propriétaire de l'équipe Ligier devenue Prost[1].

Les portes de la F1 se fermant une fois de plus devant lui, Collard décide de se reconvertir définitivement dans les épreuves d'Endurance, où il devient l'un des pilotes les plus courtisés par les grandes écuries. Vainqueur du championnat international de sport-prototype en 1998 et 1999 sur la Ferrari 333 SP du JMB Racing (en équipage avec Vincenzo Sospiri), vainqueur des 24 heures de Daytona en 2005, il remporte également le championnat Le Mans Series en 2005 et 2006 pour le compte du Pescarolo Sport ainsi que les 12 heures de Sebring en 2008 sur la Porsche RS Spyder du Team Penske. En 2011, il remporte de nouveau le championnat Le Mans Series pour le compte du Pescarolo Team.

Palmarès[modifier | modifier le code]


Résultats aux 24 Heures du Mans[modifier | modifier le code]

Année Voiture Équipe Équipiers Résultat
1995 Porsche 911 GT2 Larbre Compétition Dominique Dupuy / Stéphane Ortelli Abandon
1996 Courage C36-Porsche La Filière Elf Franck Lagorce / Henri Pescarolo 7e
1997 Porsche 911 GT1 Porsche AG Yannick Dalmas / Ralf Kelleners Abandon
1998 Toyota GT-One Toyota Motorsport Martin Brundle / Eric Hélary Abandon
1999 Toyota GT-One Toyota Motorsport Martin Brundle / Vincenzo Sospiri Abandon
2000 Cadillac Northstar LMP DAMS Eric Bernard / Franck Montagny 19e
2001 Cadillac Northstar LMP DAMS Eric Bernard / Marc Goossens Abandon
2002 Cadillac Northstar LMP DAMS Eric Bernard / JJ Lehto 12e
2003 Porsche 911 GT3-RS Alex Job Racing Lucas Luhr / Sascha Maassen 14e
2004 Pescarolo C60-Judd Pescarolo Sport Sébastien Bourdais / Nicolas Minassian Abandon
2005 Pescarolo C60-Judd Pescarolo Sport Jean-Christophe Boullion / Érik Comas 2e
2006 Pescarolo C60-Judd Pescarolo Sport Érik Comas / Nicolas Minassian 5e
2007 Pescarolo 01-Judd Pescarolo Sport Jean-Christophe Boullion / Romain Dumas 3e
2008 Pescarolo 01-Judd Pescarolo Sport Jean-Christophe Boullion / Romain Dumas Abandon
2009 Porsche RS Spyder Team Essex Casper Elgaard / Kristian Poulsen 10e
2010 Chevrolet Corvette Corvette Racing Oliver Gavin / Olivier Beretta Abandon
2011 Pescarolo 01-Judd Pescarolo Team Christophe Tinseau / Julien Jousse Abandon
2012 Pescarolo 03-Judd Pescarolo Team Stuart Hall Abandon

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Collard tient la corde pour remplacer Panis humanité.fr, 19 juin 1997

Liens externes[modifier | modifier le code]