Luca Badoer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Luca Badoer

{{{alternative}}}

Luca Badoer en 2007.

Date de naissance 25 janvier 1971 (43 ans)
Lieu de naissance Drapeau de l'Italie Montebelluna, Vénétie, Italie
Nationalité Drapeau de l'Italie italien
Années d'activité 1993, 1995-1996, 1999, 2009
Qualité Pilote automobile
Équipe Lola BMS Scuderia Italia
Minardi Scuderia Italia
Forti Corse
Fondmetal Minardi Ford
Scuderia Ferrari Marlboro
Nombre de courses 58 (50 départs)
Pole positions 0
Podiums 0
Victoires 0

Luca Badoer est un pilote automobile italien né le 25 janvier 1971 à Montebelluna, dans la province de Trévise, en Vénétie, Italie. Il était de 1998 à 2010 le pilote essayeur de la Scuderia Ferrari en Formule 1.

Biographie[modifier | modifier le code]

Luca Badoer sur Minardi M194 au GP de Grande-Bretagne 1995
Luca Badoer sur la Ferrari F2008 lors d'essais privés en juin 2008 à Barcelone.
Luca Badoer fait son retour en Formule 1 après 10 ans d'absence

Révélé par son titre de champion de Formule 3000 en 1992, Luca Badoer accède l'année suivante à la Formule 1 au sein de l'écurie Scuderia Italia qui engage alors des Lola à moteur Ferrari. Sa voiture s'avère de loin la plus lente du plateau mais Badoer montre un niveau de compétition très satisfaisant en faisant mieux que jeu égal avec son expérimenté équipier Michele Alboreto. Pourtant en fin d'année, lorsque la Scuderia Italia fusionne avec la Scuderia Minardi, c'est Alboreto qui est choisi. Sans volant Badoer manque une occasion de relancer sa carrière en fracassant durant l'hiver une monoplace de l'équipe Benetton qui envisageait de le titulariser auprès de Michael Schumacher. Pour 1994, Badoer doit finalement se contenter d'un rôle de pilote de réserve chez Minardi.

Il faut attendre 1995 pour voir Badoer de retour sur les grilles de Formule 1, chez Minardi d'abord, puis chez Forti en 1996, toujours en fond de grille. Après une saison blanche en 1997 (marquée par quelques apparitions en FIA GT) il est recruté en 1998 par la Scuderia Ferrari en tant que troisième pilote (ou pilote essayeur). Parallèlement à ses nouvelles fonctions, il retrouve la course en 1999 pour un nouveau passage chez Minardi. Cette année-là, il passe proche de l'exploit au GP d'Europe, lorsqu'il occupe la 4e place avant d'être contraint à l'abandon sur casse mécanique. Mais sa saison 1999 est également marquée par le camouflet infligé par la Scuderia Ferrari qui au lieu de lui faire confiance pour remplacer Michael Schumacher, indisponible suite à une fracture à la jambe, préfère faire appel au Finlandais Mika Salo.

Onze années dans l'ombre chez Ferrari[modifier | modifier le code]

Malgré cet accroc, Luca Badoer reste pilote essayeur de la Scuderia Ferrari. Il occupe ce poste continuellement de 1998 à 2010, ne participant qu'à deux Grand Prix sur cette période.

Difficile retour en 2009[modifier | modifier le code]

En 2009, après de nombreuses années dans l'ombre des pilotes titulaires de la Scuderia, Badoer semble tenir sa chance suite à la blessure lors du Grand Prix de Hongrie de Felipe Massa. Celui-ci devait être remplacé par Michael Schumacher qui annonce qu'il ne peut revenir à la compétition en raison de douleurs à la nuque. Ferrari confie alors la tâche à Badoer qui renoue à 38 ans avec les Grands Prix.

L'Italien débarque à Valence pour le GP d'Europe. Le week-end de Badoer se révèle très difficile : vingtième et dernier des qualifications, le vétéran italien éprouve les plus grandes difficultés en course et termine 17e après plusieurs tête-à-queues. A Spa, pour le Grand Prix de Belgique, il termine 14e et dernier classé. Il est alors remplacé pour les Grands Prix suivants par Giancarlo Fisichella et reprend son rôle de pilote essayeur au sein de l'équipe[1].

Départ de la Scuderia Ferrari en 2010[modifier | modifier le code]

Fin 2010, Luca Badoer quitte la Scuderia Ferrari à 39 ans, après douze ans au volant des monoplaces de Grand Prix. Il occupait ce poste depuis 1998 et a parcouru plus de 130 000 km d'essais. Il effectue ses derniers tours de roue avec la Scuderia lors des Ferrari World Finals à Valence et est remplacé par Jules Bianchi[2].

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Tableau synthétique des résultats de Luca Badoer en Championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Châssis Moteur Pneus GP disputés Points inscrits Classement
1993 Lola BMS Scuderia Italia Lola T93/30 Ferrari V12 Goodyear 12 0 25e
1995 Minardi Scuderia Italia M195 Ford V8 Goodyear 16 0 23e
1996 Forti Corse FG01-95B
FG03-96
Ford V8 Goodyear 6 0 21e
1999 Fondmetal Minardi Ford M01 Ford V10 Bridgestone 15 0 23e
2009 Scuderia Ferrari Marlboro F60 Ferrari V8 Bridgestone 2 0 25e

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://fr.f1-live.com/f1/fr/infos/actualites/detail/090903155438.shtml
  2. http://www.toilef1.com/Badoer-quitte-la-Scuderia-Ferrari.html

Voir aussi[modifier | modifier le code]